Relance : la lutte contre la fracture numérique est une urgence pour l'OCDE

 |  | 1103 mots
Lecture 6 min.
(Crédits : iStock)
Alors que la crise du coronavirus a permis une accélération sans précédent du numérique, elle a aussi renforcé de nombreuses fractures en la matière. C'est pourquoi l'OCDE a appelé ce vendredi les Etats à lutter contre ces inégalités dans le cadre de leur plan de relance, en identifiant 7 piliers d'actions prioritaires.

Préparer la transformation numérique des Etats post-Covid. C'est le message adressé ce vendredi par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) avec la publication de son étude "Perspectives de l'économie numérique de l'OCDE 2020", qui dresse un état des lieux complet de la transformation numérique des pays.

Lire aussi : La transformation numérique bientôt freinée dans son élan ?

Explosion du trafic sur Internet

Premier constat évident : "le trafic Internet dans certains pays a augmenté jusqu'à 60% peu après l'épidémie", alors que 1,3 milliard de citoyens de pays de l'OCDE ont été amenés à se confiner à leur domicile. Cette accélération sans précédent du numérique a donc permis de créer de nombreuses opportunités : télétravail massif, école à distance, commerce en ligne... Mais elle a aussi souligné des préoccupations pré-existantes - préserver sa vie privée en ligne, lutter contre les cybercriminels - et renforcé de nouvelles fractures importantes, notamment en terme d'accès à Internet.

Par exemple, dans la zone OCDE qui compte 37 pays, la part de la fibre dans les abonnements au haut débit fixe atteint 82% en Corée et 79% au Japon, contre 20% en France, et moins de 5% en Allemagne et au Royaume-Uni... Et le très haut débit reste souvent trop rare en zone rurale....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2020 à 13:29 :
Et si on commençait à calmer le délire des développeurs, un pc peut durer et fonctionner pendant 20 ans, à la rigueur tout ce qui date depuis 2010 (ubuntu 10.04 par exemple) doit être capable d'être totalement opérationnel maintenant! On ne doit plus avoir de systèmes d'exploitation éxigeant plusieurs milliers de cookies, de fichiers voleurs de ram et ne permettant pas un usage normal, Dans ce cas un pc en parfait état peut être une occasion à bas prix utile à tous.
Tout ce qui peut empêcher une ancienne machine de tourner doit être interdit à la vente, une obsolescence logicielle, le pire de la perversité.
a écrit le 28/11/2020 à 18:46 :
faudra songer a arreter les conneries et les brailleries
a écrit le 28/11/2020 à 12:22 :
Il n'y aurait pas la télé comme concurrence on pourrait solidement penser que ce sont les moins connectés les plus éveillés mais avec cette concurrence moyenâgeuse il vaut mieux connecter les gens à internet pour les détacher de cet abrutissement de masse qu'est la télévision et radio d'ailleurs.

La responsabilité des médias de masse de la destruction de notre planète ne sera jamais évalué à sa véritable et phénoménale mesure et c'est bien dommage, tout ces gens aux salaires à 5 chiffres seulement pour nous manipuler auront chacun tué un ours polaire tout en trouvant cela intolérable que l'on tue les ours polaires.

On part de très très loin et pas sûr encore que l'on n'en soit parti.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :