Cinq propositions du candidat Hollande passées au crible

 |   |  455  mots
Infographie La Tribune
Infographie La Tribune
Après le premier grand meeting de campagne de François Hollande, certaines mesures avancées dans le domaine économique attendent leur formulation concrète. Le PS précisera jeudi le programme de son leader.

Après le premier grand meeting de sa campagne présidentielle dimanche au Bourget, le candidat socialiste François Hollande va devoir maintenant fournir les détails des mesures annoncées, en particulier sur son financement des logements sociaux via le relèvement du plafond du Livret A, l'encadrement des activités bancaires ou celui, toujours très populaire auprès de l'électorat de gauche, des bonus bancaires, ou reprenant le thème de la taxation financière. Sans compter aussi les arguments que devra exposer s'il est élu François Hollande pour convaincre une chancelière sur les euro-obligations ou un rôle élargi de la Banque centrale européenne (BCE), auxquels elle a toujours opposé une fin de non-recevoir.

Alors qu'il promettait de parler surtout des grands axes de sa vision de la présidence et de la France, François Hollande a donc surpris, en livrant certaines de ses propositions économiques mais en avançant aussi d'autres en matière de laïcité ou de sécurité avant-même, donc, la présentation de la « plate-forme présidentielle » jeudi.

À quelque 90 jours du premier tour de l'élection présidentielle, le candidat socialiste doit surtout composer avec l'absence d'entrée officielle en campagne du président sortant Nicolas Sarkozy, qui ne manque pourtant aucune occasion lors de ses déplacements de faire des discours de candidat.

En attendant, François Hollande s'est focalisé sur un autre sujet. « Mon véritable adversaire n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présente jamais sa candidature, et pourtant il gouverne [...], c'est le monde de la finance. » La formule fait incontestablement mouche pour enthousiasmer des électeurs socialistes qui s'impatientaient de voir leur candidat se montrer plus offensif, mais elle a l'inconvénient par son flou artistique de ne pas répondre aux défis politiques à relever face à une crise de la dette européenne où la France très exposée doit développer une stratégie plus concrète. Le ton du discours, comme l'ont noté certains commentateurs politiques s'inscrit d'ailleurs dans le sillage de celui du dernier président socialiste, François Mitterrand, une tradition de méfiance à l'encontre de l'argent considéré comme corrupteur. Ce qui n'avait pas mis à l'abri les gouvernements socialistes comme l'ont montré certains scandales à l'époque.

Retrouvez ci-dessous les cinq articles d'analyse sur les propositions :

1 - Doubler le plafond du livret A : une fausse bonne idée

2 - Logement social : les villes qui ne jouent pas le jeu dans la ligne de mire

3 - La scission des activités bancaires n'est pas une garantie

4 - Niches fiscales : un plan audacieux à 30 milliards d'euros

5 - Les stock-options, un système qui appartient déjà au passé

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2012 à 4:31 :
nous devrions parler objectivement d?économie,mais beaucoup parmi vous laisse passer leur haine (nous ne sommes pas sur le site du Figaro)
ce site serait il une association UMP FRONT NATIONAL ?
le débat mérite mieux lorsque l'on va arriver en 2012 à un total de presque 5 millions de chômeurs ( 3 M + 2 M ( voir l'article de la tribune
a écrit le 25/01/2012 à 20:24 :
Bayrou a un projet plus équitable et réaliste longuement réfléchi avec des gens qui ont fait leurs preuves car il a pour habitude de consulter beaucoup de personnes avant de de décider et a prouvé son indépendance et une vision juste. De plus il n'a pas derrière lui des partis avec une multitude de gens intéressés qui représentent souvent des lobbies. Le projet populiste de Le Pen avec sortie de l'euro dans une situation critique, retour à la retraitre à 60 ans, prime de 200 euros pour contrer une reprise de l'inflation dont l'impact sur les budgets sera bien supérieur au coût le la politique Le Pen, étant absurde. Il ne reste donc plus que la voie Bayrou la plus adéquate cette fois et si les français sont intelligents on sortira ainsi du vieux système droite-gauche et du populisme extrêmiste du clan du milliardaire par succession douteuse Le Pen. Donc vivement Bayrou.
a écrit le 25/01/2012 à 17:19 :
Chers français, vous savez parlez, mais vous n'agissez pas. Descendez tous dans la rue, sans exception, pour dire stop à l'incompétence de vos gouverneurs. Tenez vous tous par la main, puisque vous êtes tous habitants sur un même territoire, des frères et des soeurs d'une même terre. Vous n'avez pas besoin d'un gouvernement à Paris, vous avez seulement besoin de vous gouverner individuellement, afin que votre voisin soit aussi heureux que possible grâve à votre main tendue. Vu que les solutions sont les mêmes que hier, masquées sous une réthorique abusive, vos lendemains seront les mêmes que hier. Alors, je veux voir ce pays dans la rue, tous à dire que vous allez changer votre façon de consommer et de produire. Désormais, vous voulez être un exemple pour le monde entier, plutôt qu'une honte à votre promesse d'être un pays qui respecte l'humain avant tout. N'élisez plus aucun président à Paris, mais choisissez-vous un préfet qui mérite vraiment votre respect pour avoir servi le plus grand bien de tous. Ne réduisez pas vos besoins, mais augmenter votre capacité d'accueillir l'abondance. Bonne route à la France !
a écrit le 25/01/2012 à 16:04 :
a artichaux: pour DSK et Fabius, vous parlez bien économie? J'avais peur que vous parliez SANG contaminé et partie de jambes en l'air!!!!!Belle réputation, vous en avez d'autres? DES COMME EUX,,,????
a écrit le 25/01/2012 à 15:19 :
En France, c'est quand même un truc de ouf de savoir que la classe moyenne - locomotive du pays - ne soit aucunement représenté par les partis politiques. C'est la seule classe qui produit , qui doit tout payer et ne rien recevoir et pire encore pour les personnes célibataires ( ce qui est honteux en 2012 car les charges sont accablantes pour ces personnes). Au lieu de défendre cette classe moyenne et de la lever, on va finir par la tuer en la décourageant du travail et de l'effort. Ce qui provoquera l'effondrement de toutes les autres classes...
Réponse de le 25/01/2012 à 20:28 :
Tout a fait exact et parfaitement bien dit. +++
a écrit le 25/01/2012 à 14:53 :
L'UMPS c'est blanc bonnet et bonnet blanc, c'est la même chose, ils ont fait leur étude dans la même école et ont appris les mêmes conneries. Aujourd'hui on veut un parti qui écoute le peuple et les difficultés qu'il rencontre, c'est tout !!
a écrit le 25/01/2012 à 14:38 :
Comment Hollande peut il croire étre crédible pour mener à bien la France, alors qu'il a laissé le Ps dans un état désastreux pendant les dix années où il en était le premier secrétaire?
a écrit le 25/01/2012 à 13:35 :
Hollande fait partie du 1% des Français les plus riches. Avec deux cent mille euros de revenus annuels (200 000 euros), Hollande fait même parti des 0,1% des plus riches. Comment peut-il prétendre qu'il n'aime pas les riches et que le monde de la finance est son ennemi ? D'où sortent donc tous ses revenus ? Combien d'entreprises a-t-il fait fructifier ? Combien d'emplois a-t-il créé personnellement ? Ne cherchez plus ! Ce sont nos impôts et les fruits de notre travail quotidien spoliés par le fisc qui servent à financer les revenus de cet oligarque.
Réponse de le 25/01/2012 à 14:51 :
Exact cela vaut aussi pour Fabius et autres nobles socialistes dont font partie aussi les chanteurs et autres artistes.
a écrit le 25/01/2012 à 13:10 :
C'est amusant d'entendre que depuis que Sarkozy est au pouvoir, les riches sont encore plus riches.Erreur, les riches n'on jamais autant gagné d'argent que sous le règne Miterrand, époque où les riches pouvaient placer leur argent en obligations allant jusqu'à 17 % d'intérèts par an. Qui dit mieux ?
Réponse de le 25/01/2012 à 14:32 :
oui mais l'inflation etait egalement de 18% ainsi que les augmentations de salaires, toute classe sociale confondue... ainsi meme les ouvriers, avait une evolution de 17/ 18 % / an .. les taux des credits (meme immobilier) etait du meme ordre... aujourd'hui vousa vez des taux autours de 3, 4 %
Réponse de le 25/01/2012 à 14:33 :
C'est vrai, pour beaucoup cette époque a été oubliée, mais beaucoup de riches regrettent le régne Miterrand, Sarkozy a coté , leur a fait gagner beaucoup moins.Alors expliquez vous les socialistes.
Réponse de le 25/01/2012 à 15:31 :
Vous avez raison c'était une période d'inflation, mais malgré cette inflation le riche gagnait toujours plus puisqu'avec un capital important il plaçait à 17 % alors qu'à ce jour on est à 2,25 à 3 %. Avec l00000 euro sous Mitterrand on gagnait 17000 euro d'intéréts avec Sarkozy on en gagne 2500. Peut etre faudrait il voter Hollande
Réponse de le 25/01/2012 à 15:49 :
@ Hades On est d'accord mais un salaire de 3000 euro augmenté de 18 % et un salaire de 1000 euro augmenté de 18 % Voyez la différence de gain. C'est donc toujours celui qui a le plus qui gagne le plus.
Réponse de le 25/01/2012 à 16:44 :
je suis bien d'accord avec vous....
mais ca marche aussi avec 2% , c'est ca que je veux dire...
Réponse de le 25/01/2012 à 16:44 :
3000 avec 2% et 1000 avec 2%
Réponse de le 25/01/2012 à 16:46 :
mais je vois tout a fait votre raisonnement. !! !
mais la vie etait moins rude, et les grands chantiers ont tout de meem permis a une vie un peu meilleures, qu'aujourd'hui ....
aujourd'hui un jeune couple , souvent ne peuvent acheter, alors qu'a l'epoque, meme avec les salaire plus bas, la question ne se posait meme pas. ! ! ! c'etait le beau temps . ! !
a écrit le 25/01/2012 à 12:30 :
Au secours, la gauche revient. Et je vous parie que si FH est élu, dans son premier discours il parlera de rassurer les marchés financiers, sacré Pinochio.
a écrit le 25/01/2012 à 10:47 :
Vivement Jeudi soir que l'on connaisse le vrai programme chiffré de Hollande, et la réplique très compétente de Mr Juppé qui va vite recadrer ce rigolo.
Réponse de le 25/01/2012 à 11:24 :
Réponse à mimi.
Plus compétent que N Sarkozy je le pense.Maintenant justifier la politique des dix dernières années ça ne va pas lui être facile.
Réponse de le 25/01/2012 à 13:04 :
S'il n'y avait pas eu la crise , nous n'en serions pas là. Et la situation aurait été bien plus grave si Mame Royal avait été élue présidente. N'oublions jamais que les socialistes ne parlent que de dépenser sans compter.
Réponse de le 25/01/2012 à 14:22 :
la crise a bon dos...toujours sa faute ... mais comme d'autres pays , nous aurions du anticiper...ce qui est bizarre , certains pays l'on fait... et s'en sorte pas trop mal ... (autriche, suede, finlande, norvege ect.... )
certes non pas les memes contxtes macro economique, mais ont tout de meme anticipé...
enfin, bref, la situation francaise n'est pas eulement liée a la crise, mais egalement a une politque patronale de non redistribution, d'enrichissement personnel et associés, ainsi que de la defiscalisation ... pas de retour sur investissements, pas d'augmentations de salaires depuis presque 10 ans ... alors ralentissement de tout marché....
Réponse de le 25/01/2012 à 15:34 :
pas d'augmentation de salaire parce que la durée du travail a diminué dixit les 35 heures
Réponse de le 25/01/2012 à 15:37 :
A mimi. Faux,le PS sait compter.
MM.CAHUZAC,MIGAULT,ne sont-ils pas dans les commissions financières actuelles,,,,?????
MM.DSK,FABIUS,n'ont-ils pas exercé des responsabilités économiques????
Cessez d'écrire n'importe quoi,de toutes les façons,les projets,tous les projets seront examinés par les Agences,qui réveleront le meilleur.
Alors surveillez les réactions des Agences?puis votez informée.
a écrit le 25/01/2012 à 10:46 :
NON la prioirité c'est la sécurité dans notre pays !! Se faire cambrioler 2 fois en 6 mois n'est pas tolérable. La colère monte et il n'y a pas beaucoup de parti politique qui parle de nos problèmes. .... faudra pas s'étonner le 6 mai prochain !!
a écrit le 25/01/2012 à 10:41 :
a what'else: Si Marine est au deuxième tour, elle a toutes ses chances, parce qu'une grande partie de l'UMP ne refera pas l'erreur qu'elle a fait avec Chirac. Et ça c'est écrit, la séparation de la droite, donc il restera vraiment DEUX CAMPS en FRANCE d'ou des tensions énormes!!!!!!!
Réponse de le 25/01/2012 à 22:37 :
Marine le Pen ne peut pas passer le second tour, la répartition politique fondamentale est pratiquement la même en France depuis que l'on vote et même auparavant dans la société, même si les noms des partis ont changé etc. Elle a un positionnement trop extrême droite. L'analyse des différents électorats est très parlante et reste étonnament fixe dans le temps malgré des variantes de partis et de proportions. L'électorat variable qui s'est accru n'est pas en mesure de faire changer cela. Etonnament d'ailleurs elle s'appuie sur un électorat essentiellement ouvrier et de personnes âgées qui seront les 2 profils parmi les plus touchés si une sortie de l'euro entraînant automatiquement dévaluation donc inflation était mise en place car aucun transfert d'emplois ou de fonds etc pour les petites et moyennes entreprises nationales aux premières loges ne sont véritablement envisageables comme pour les grands groupes et les gens fortunés. Quand les gros maigrissent, les maigres meurent. C'est répugnant de voir et de lire que les attentes de gens qui souvent n'ont pas toujours le temps d'approfondir et d'analyser sont exploitées de la sorte. Les statisticiens politiques et beaucoup de politiques entre autres le savent mais quelle perte de temps pour les autres. Depuis 45 on gagnerait plus souvent au loto.
a écrit le 25/01/2012 à 10:04 :
Ce n'est pas le"s politiques qui gouvernent la France, c'est les énar(ques dans les ministères. Autant de rouages compliqués qui feront que la bulle Hollande se dégonflera dès que les projets seront étudiés. C'est ainsi qu'en France le pays avance à trés petite vitesse grace à tous ces freins administratifs. Le vrai courage polique, serait de remettre au travail tous ces fonctionnaires pour l'intéret du pays et non pour l'intéret d'un clan? Mais là c'est une autre histoire car qui aura le courage de dire à ces fonctionnaites vous obéissez ou vous partez!
a écrit le 25/01/2012 à 8:44 :
pourquoi vous censurez? 200000 entrées par an= problèmes de logements sociaux!!!!!!Un premier ministre de gauche disait: la France ne peut accueillir toute la misère du monde!!!!
a écrit le 25/01/2012 à 5:38 :
Il faut surtout voir ce que cela changera pour vous ces élections. A mon avis, pas grand chose. Vous ne paierez pas moins d'impôts, le carburant ne sera pas moins cher, les factures EDF/GDF ne baisseront pas, la TVA va être relevée, la CMU pour tous...Bref, A quoi bon se déplacer pour mettre un bulletin dans l'urne. Ah oui, les étrangers pourront voter aux municipales, les clandestins seront tous régularisés, les homosexuels pourront se marier, what else ?
a écrit le 24/01/2012 à 23:13 :
HOLLANDE - PRESIDENT, non si on change un loup pour un lion qui veut imposer sa loi en France, en fin de compte autant garde Sarkozy il ne pourras pas faire pire que Hollande.
Réponse de le 24/01/2012 à 23:52 :
Et pourquoi pas Poutou pendant que vous y êtes ;o)) Non Bayrou c'est la meilleure voie désormais !
a écrit le 24/01/2012 à 21:37 :
A propos d exemplarité hollande à t il voté pour où contre la proposition de réduction des salaires et indemnités parlementaires? Quitte à réduire celles du président autant faire des économies ailleurs aussi
a écrit le 24/01/2012 à 19:35 :
(89 jours avant) Il semblerait que le parti socialiste ait fait mouche sur les suceptibilités du monde de l'économie libérale. Il devra donc agir avec minutie sur tous ces paramètres. Il devra surtout tenir compte que contrairement à M. Miterrand qui avait bénéficié de l'aide implicite d'une partie de la droite dissidente de l'époque; lui réalise l'adversité totale. Enfin il est une proposition qui elle ne semble pas affecter l'UMP, c'est le vote des étrangers. Là encore M. Joxe est trés mauvais conseiller. Les Français ont besoin de se retrouver après avoir été malmener par ce libéralisme et au lieu de cela on leur parle de l'ouverture des choix de notre société par des étrangers.Commençant d'abord par redonner goùt aux Français avant de vouloir aller plus loin.
Réponse de le 25/01/2012 à 7:59 :
Il va régulariser les sans-papiers et encore 1 million de chomeurs français de plus. Pauvres français qui allons nourrir tous ces gens qui viennent en France pour bouffer et surtout ne rien faire car ils n'ont aucun diplome et aucune formation. Ils feront au mieux des petits boulots ou du travail au noir. Dans 50 ans la France sera le dernier wagon de l'Europe et moins riche que la Chine!
Réponse de le 25/01/2012 à 10:48 :
Evidemment, faut se faire bien voir par la planète entière !! .... Les allemands sont morts de rire !!!
a écrit le 24/01/2012 à 19:28 :
Entre un type honnête et un menteur. J'ai fais mon choix.
Réponse de le 25/01/2012 à 5:39 :
Bien d'accord, votons LEPEN
Réponse de le 25/01/2012 à 7:40 :
Pstttt....Marine semblerait être est une fille.
a écrit le 24/01/2012 à 19:27 :
Le programme de Sarkozy, c'est continuer les co...ries. Beau programme... Vivement Hollande.
Réponse de le 24/01/2012 à 23:28 :
Non vivement Bayrou ! Car assez de la droite et de la gauche qui gèrent pour leurs clientèles respectives depuis plus de 50 ans et nous ont conduit à cette situation critique ! De plus si Hollande est élu la gauche va occuper le sénat, le parlement, la présidence, les régions etc. Bonjour les abus de pouvoirs et les détournements de fonds comme dans plusieurs régions et comme la gauche caviar sous Mitterand. On a déjà largement donné !
Réponse de le 25/01/2012 à 5:40 :
Non vivement Marine ! Car assez de la droite et de la gauche qui gèrent pour leurs clientèles respectives depuis plus de 50 ans et nous ont conduit à cette situation critique !
Réponse de le 25/01/2012 à 7:40 :
Si vous voulez changer d'idéologie, donc de route, il n'y a qu'une (voie) possible. Toutes les autres vont dans la même direction depuis trop longtemps...A croire que les Francais n'ont plus l'esprit d'aventure et que les partis politiques les ont bien endormis comme l'est notre pays en générale!!!!!!!
Réponse de le 25/01/2012 à 9:38 :
votons eva joly
Réponse de le 25/01/2012 à 15:37 :
joly,joly euh suis pas certain du compliment, vous n'êtes pas difficile hihihihihi
a écrit le 24/01/2012 à 19:25 :
Le discours de Hollande et son programme ont bien mis les boules à Sarko, Coppé et leurs potes. Ils font vraiment pitié. Ils ont compris que c'est râpé pour eux.
a écrit le 24/01/2012 à 19:21 :
La Droite en a pris plein la tronche avec le discours de Hollande. Quel homme d'état ce type. Ca fait chaud au coeur. La droite est KO. Sarko veut une campagne courte car son bilan est tellement déplorable, que partir tôt serait suicidaire pour lui.
Réponse de le 24/01/2012 à 23:37 :
Gauche ou droite mêmes résultats affligeants depuis plus de 50 ans !
Réponse de le 25/01/2012 à 7:43 :
Ouais. Tous pareil. Sauf Hollande.
a écrit le 24/01/2012 à 19:19 :
Hollande rétablira la Démocratie. Le pouvoir d'un clan, ça suffit.
Réponse de le 24/01/2012 à 21:28 :
Et les éléphants du PS ce n est pas clanique ça? Regardez donc les collectivités locales et les baronnies
Réponse de le 24/01/2012 à 23:41 :
La gauche dans les régions détourne des fonds (59/62, Marseille, Hérault etc) et elle risque de détenir tous les pouvoirs (parlement, sénat, régions, présidence...). Trop de pouvoirs = abus de pouvoir donc seule option Bayrou !
a écrit le 24/01/2012 à 19:17 :
Non à Sarkozy et oui à Hollande. On veut de l'espoir.
Réponse de le 24/01/2012 à 21:31 :
Qu aurait il fait devant l ampleur de la crise? Qui finance nos déficits ? Qui finance les déficits des collectivités locales? À bas la finance? Mais qui finance sa campagne ? Complètement surealiste et utopique
Réponse de le 24/01/2012 à 23:42 :
Ce n'est plus de l'espoir qu'il faut c'est du réalisme et de la vérité !
Réponse de le 25/01/2012 à 17:52 :
Exactement maintenant que les français sont matures et conscients du problème de la dette
a écrit le 24/01/2012 à 19:16 :
J'ai déchiré ma carte de l'UMP. Plus jamais je ne goberai les salades lamentables de ces imposteurs.
Réponse de le 24/01/2012 à 23:43 :
quelle idée de gober des salades et de prendre des cartes de partis aussi ;o))
a écrit le 24/01/2012 à 19:14 :
La première proposition de Hollande est de nous débarrasser de Sarkozy et de stopper la décadence de ce pauvre pays. Espérer est enfin possible.
a écrit le 24/01/2012 à 18:06 :
les 22 regions "socialistes" vont devoir trouver de l'argent aupres de leurs concitoyens. pas sur qu'ils soient heureux!!!!!!!!!
si c'est comme ca qu'il va ameliorer le pouvoir d'achat ,c'est mal engager.
a écrit le 24/01/2012 à 17:47 :
Pourtant je suis un homme de gauche... Il est complètement hors sujet... Pas Hollande... Surtout pas lui.
Réponse de le 24/01/2012 à 19:31 :
Un homme de droite, c'est un homme de gauche qui a été cambriolé. Vote Lepen.
Réponse de le 24/01/2012 à 21:01 :
Moi je change pour marine.. Il y a qu'elle qui pourra redresser cette France qui sombre.
Réponse de le 24/01/2012 à 23:47 :
Marine passera pas le second tour, impossible, soyez réaliste c'est mathématique !
Bayrou s'il est au premier tour par contre passe dans tous les cas de figures !
Réponse de le 25/01/2012 à 5:43 :
Sans moi. Je passe. Tous les mêmes
Réponse de le 25/01/2012 à 9:33 :
a what'else: Si Marine est au deuxième tour, elle a toutes ses chances, parce qu'une grande partie de l'UMP ne refera pas l'erreur qu'elle a fait avec Chirac. Et ça c'est écrit, la séparation de la droite, donc il restera vraiment DEUX CAMPS en FRANCE d'ou des tensions énormes!!!!!!!
a écrit le 24/01/2012 à 15:18 :
Ah ben elles sont belles les références à Mitterrand ! Si c'est pour faire comme lui, c'est à dire finalement se plier à la loi de la Finance (remember la libéralisation de la Bourse au début des années 80 par Bérégovoy), je vois pas l'intérêt...
Réponse de le 24/01/2012 à 21:32 :
Civement hollande si c'est comme miterand la bourse va grimper en fleche
a écrit le 24/01/2012 à 14:17 :
S'il était évoqué la partie du programme qui touche directement les particuliers, les classes moyennes, l'assurance-vie etc Hollande baisserait fortement dans les sondages. Tout comme le programme UMP le programme PS favorise le clientélisme dont la majorité des français n'ont que faire. Sauf a voter Le Pen avec un projet calamiteux de sortie de l'euro dans un contexte qui ne s'y prête pas, le moins pire et le plus réaliste reste encore le projet Bayrou qui se met en place. Manque de chance quand un programme est honnête et réaliste bien que dur compte tenu du contexte, il n'attire qu'une quinzaine de % des français. Après avoir voté Sarko, voter Hollande c'est vraiment aimer financer des corporatismes dont les affaires émergent régulièrement quand elles ne sont pas étouffées. Une France noyautée par le PS, des Régions au Parlement et du Sénat à la Présidence, çà promet des abus de pouvoir à répétitions.
Réponse de le 24/01/2012 à 15:31 :
pourquoi vous dites que laisser l'euro est calamiteux. Avant que l'euros n'existe, la France n'existait pas peut-être?Les Francais vivaient meiux!!!!!!avec leur FRANC!!!!!!Les autres apys du monde n'ont pas l'euros.Les gens ont toujours peur de tout!!!!!!!
Réponse de le 24/01/2012 à 17:57 :
"Les gens ont toujours peur de tout" Non, on fait peur aux gens, nuance. Cf sortie de l'euro, diabolisation d'un certain parti, etc
Réponse de le 24/01/2012 à 23:20 :
Si vous avez suivi Le Pen Père ce soir sur Public Sénat c'était édifiant ! La sortie de l'euro va entraîner un accroissement de la dette (dévaluation, inflation etc) et pour ce dernier comme le monde extérieur n'acceptera pas de prêter assez à des gens qui ne remboursent pas intégralement leurs dettes (défaut partiel), le FN fera appel aux français !!! Visionnez çà vaut le détour !!! La France d'hier n'était pas dans la situation actuelle avec une industrie quasi absente, une population vieillissante etc, la meilleure solution est plus d'intégration et de contrôle européen = en avant toute et pas en marche arrière toute !! Nous ne sommes plus dans un monde de villages et de régions chers au Le Pen qui ne roulent que pour leur petit parti et pas avec une vision globale de l'intérêt des français et de l'Europe dont nous faisons partie.
Réponse de le 25/01/2012 à 16:25 :
"La sortie de l'euro va entraîner un accroissement de la dette" dans la mesure où le Franc sera ensuite dévalué de 20% par rapport à l'euro, il est exact de dire que la dette augmentera d'autant. Mais il existe une alternative. On peut dévaluer l'euro avant d'en sortir, de telle manière qu'il retrouve a peu près la valeur qu'il avait a son introduction. Dans ce cas, il n'y aura plus besoin, ou presque, de dévaluer le Franc et notre dette n'augmentera. "La France d'hier n'était pas dans la situation actuelle avec une industrie quasi absente" ah oui, ça ne serait pas la faute à une monnaie trop forte et à une concurrence déloyale imposée par l'Europe, vis à vis de la Chine notamment ? Et vous voulez justement plus d'Europe ?!! Mais vous êtes fou ?!
Réponse de le 25/01/2012 à 20:13 :
@ Yop : S'il l'on peut dévaluer l'euro comme c'est la politique actuellement suivie et que çà doit avoir un impact sur nos exportations, alors pas la peine de retrouver le franc et de défaire l'Europe qui apporte beaucoup plus qu'elle ne retire. L'euro sera la plupart du temps plus cher que le franc car plus de pays = plus de valeur et c'est aussi un avantage pour les importations donc c'est un subtil équilibre selon les périodes que la BCE doit arbitrer. Des pays avec chacun leur monnaie coûtaient très cher aux entreprises notamment (très difficiles de gérer de multiples devises qui varient en permanence, çà a un coût élevé, j'ai connu çà). Ce n'est pas l'euro le fautif de la perte de compétitivité en Europe, voyez la Grande Bretagne avec sa monnaie, sa situation est encore plus grave que celle de l'Europe ou de la France. Le FN fait de la propagande pour prendre le pouvoir en donnant 200 euros aux ouvriers qu'ils perdront largement par ailleurs, le retour à la retraite à 60 ans ou l'engagement de policiers qui n'exportent pas donc ne rapportent pas au pays alors que ce dernier a besoin de redresser ses comptes et que le nombre de policiers ne résoud pas la déchéance de la société. Donc le FN trompe les gens pour prendre le pouvoir par des mesures populistes simplistes mais fausses. Bayrou est réaliste, plus visionnaire et ne cherche pas à tromper le monde par des mesures qui seraient bien pires.
Réponse de le 26/01/2012 à 11:49 :
"L'euro sera la plupart du temps plus cher que le franc car plus de pays = plus de valeur" il me semble que c'est faux, c'est le rôle des taux directeurs que de fixer l'intérêt des investisseurs pour une monnaie, et donc le niveau de son cours. "et c'est aussi un avantage pour les importations" justement, c'est un problème : cela nous incite à importer des produits (Chinois, etc) plutôt qu'a fabriquer sur place! L'euro fort est un grave problème (sauf pour les importations d'énergie, j'en conviens). "Des pays avec chacun leur monnaie coûtaient très cher aux entreprises notamment (très difficiles de gérer de multiples devises)" la solution est très simple : conserver une monnaie commune, en plus des monnaies nationales. "Ce n'est pas l'euro le fautif de la perte de compétitivité en Europe, voyez la Grande Bretagne avec sa monnaie, sa situation est encore plus grave" cet argument ne tient pas : je peux vous citer le cas de la Suède, notamment, qui fait des excédents commerciaux et qui n'est PAS dans la zone euro. "en donnant 200 euros aux ouvriers qu'ils perdront largement par ailleurs" leur programme est financé. Toute nouvelle dépense est compensée par des économies. Les 200 euros dont vous parlez seront financés par une faible taxe à l'importation me semble t il. Cela permet en plus de favoriser nos produits ;p. "le retour à la retraite à 60 ans" là c'est plutôt une retraite à la carte si j'ai bien compris : on peut partir à l'âge que l'on veut, sachant que si on part plus tôt que prévut, on touche évidemment une retraite plus faible. "l'engagement de policiers qui n'exportent pas donc ne rapportent pas au pays" là aussi, c'est financé par des économies . " le nombre de policiers ne résoud pas la déchéance de la société" ils résoudront déjà une bonne partie du problème de l'insécurité! Par pitié lisez leur programme, ou écoutez au moins ce qu'ils proposent ! N'écoutez pas qu'un seul son de cloche. On a l'impression d'entendre un élu PS ou UMP parler! :D "Bayrou est réaliste, plus visionnaire et ne cherche pas à tromper le monde par des mesures qui seraient bien pires." Lol ?! Il propose quoi? Comme Hollande et Sarko : continuer dans cette europe, ne rien faire contre la concurence déloyale des pays comme la Chine. On ne sait pas non plus comment il compte rembourser la dette! Bayrou ne propose rien. Ce n'est pas un candidat crédible à mes yeux. On ne l'entend jamais, il n'a pas encore de programme, et pourtant il pèse 15% dans les sondages. A mon sens, ceux qui votent Bayrou votent blanc en réalité : ce sont des gens qui ne veulent ni voter pour le ps, ni ump, ni fn. C'est un peu un choix par défaut, faute de mieux. Je me trompe ? ps: au fait, c'est Yoh, pas Yop :D
a écrit le 24/01/2012 à 10:32 :
C est comme pour le quotien familial ... S attaquer de front au "monde de la finance", sans discernement ou presque, c est oublier de dire qui a financé nos investissements ces 40 dernieres annees ... Sans finance pas de grands projets ... C est dans un climat de confiance que l on peut faire evoluer les dérives spéculatives et non dans la defiance. C est sa deuxieme erreur majeure. La troisieme est peut etre de raviver la guerre scolaire en mettant la laicite dans la constitution. Qu est ce qui financera l egalite des chances prive-public?
Réponse de le 24/01/2012 à 18:11 :
"c est oublier de dire qui a financé nos investissements ces 40 dernieres annees ... Sans finance pas de grands projets ..." Bravo l'artiste! Je vous apporte juste une information, capitale il est vrai : sur les 1700 milliards de dettes Française, nous avons payé 1400 milliards d'intérêt. Cela veut dire que l'apport des marchés financiers est quasi nul. D'ailleurs, c'est absurde, en quoi la France a t-elle mené davantage de projets depuis les 30 dernières années ? Non en réalité, c'est le contraire, on est obligé de se restreindre pour pouvoir rembourser, non pas la dette, mais les intérêts de la dette. Et pourquoi faire un tel cadeau (1400 milliards) aux marchés financiers ? Si l'objectif est de limiter l'enthousiasme de certains politiques à nous endetter (on voit que ça n'a de toute façon pas marché), autant imposer (par la loi) que la banque centrale nous prête à un taux de 3% (comme sur les marchés financiers). De cette façon, l'argent de la nation ne se perd pas dans le monde de la finance, il reste en France puisque c'est la banque centrale qui l'empocherait. Alors, oui, personnellement, je pense qu'un retour à un financement par la planche à billet est préférable. Certes, le prix a payer est celui de l'inflation, mais c'est aussi le seul moyen d'éviter la ruine.
a écrit le 24/01/2012 à 10:30 :
Pour ne plus être soumis au monde de la finance, aux banques agences de notation... une seule condition ne plus avoir de dettes.
Donc si on veut un discours cohérent, quelles sont les mesures pour se désendetter ? Les autres mesures c?est juste un peu de vent pour faire tourner les éoliennes.
a écrit le 24/01/2012 à 10:10 :
ImPossible d'accéder aux articles via iPhone.
Réponse de le 25/01/2012 à 9:32 :
ça vous apprendra a faire comme tous ces moutons de français qui ont acheté le telephone miracle des americains pour être à la mode !!!
a écrit le 24/01/2012 à 9:46 :
Etrange de voir que, dans cette campagne électorales, personne n'annonce comment désendetter l'Etat et rembourser la dette faramineuse qu'il a accumulée. Vue l'incapacité des politiques français à réduire les dépenses, je pense que l'on s'orientera vers une solution à la grecque !!!! Autrement dit, 70 % de la dette sera restructurée...
a écrit le 24/01/2012 à 9:05 :
Tout cela fait très bullshit. Le pauvre Hollande apparaitrait en guenilles devant une Angela Merkel. Les grandes envolées lyriques sur la méchanceté des financiers et le rôle des bonus dans la pauvreté du monde feraient rire les chevaux. Ce n'est pas avec des mesurettes de bac à sable, pour enfants de 6 ans, qu'il pourra espèrer être prix au sérieux par nos partenaires. Pathétique.
Réponse de le 24/01/2012 à 10:16 :
réponse à phidias.
vous avez raison les beaux discours de N Sarkozy sur la régulation de la finance au G20 ça a fait le même effet.
Réponse de le 24/01/2012 à 14:10 :
Ce n'est pas parce que l'on est insatisfait du bilan de NS, qu'il faut encourager les inepties de FH.
Réponse de le 24/01/2012 à 16:11 :
Réponse à tartuffe.
Vous avez raison il y a des degrés dans l'horreur.On le voit depuis 10 ans là ou on ne s'y attendait pas.
a écrit le 24/01/2012 à 8:48 :
Peut on voir la déclaration d?impôts de Monsieur HOLLANDE ?????
Réponse de le 24/01/2012 à 9:35 :
Peut on voir la déclaration d'impôts de Monsieur SARKOZY ?????
Réponse de le 24/01/2012 à 11:28 :
La declaration d'impots de Francois Hollande doit etre plus impressionant -- vu toutes les aides et incitations qu'il doit recevoir de son pays d'origine Israel.
Réponse de le 24/01/2012 à 14:19 :
Celle de Noah qui le soutient est pas mal non plus ;o))
a écrit le 24/01/2012 à 8:38 :
je n'ai pas souvenir qu'il aie parler de "croissance", "creer la croissance" ...
Réponse de le 24/01/2012 à 9:27 :
Réponse à Bernier.
C'est vrai,alors que le gouvernement Fillon fera 1% en 2012.
Réponse de le 24/01/2012 à 14:07 :
"le gouvernement Fillon fera 1% en 2012" Ahahah.
Réponse de le 24/01/2012 à 15:27 :
a tartuffe: AA+ et non Ahahah même pas AAA
Réponse de le 24/01/2012 à 18:14 :
Woooaaah!!! Tirée par les cheveux celle là!
a écrit le 24/01/2012 à 8:34 :
La première niche fiscale est la progressivité de l'impôt, aggravée par les crédits d'impôts. FLAT TAX à taux faible pour tous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :