La Tribune

Bière, fruits, électricité : les trois plus fortes hausses de prix en 2013

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Ivan Best  |   -  630  mots
Avec +8,5% entre août 2012 et août 2013, les prix de l'électricité feront partie du tiercé des plus fortes hausses de prix annuelles. La bière est en tête, en raison de sa taxation le premier janvier, les fruits à cause d'une production réduite par les conditions climatiques.

Ainsi, les tarifs de l'électricité vont-ils augmenter de 5% le premier août, comme le gouvernement en a fait l'annonce. Sur un an, entre août 2012 et août 2013, la hausse atteindra 8,5%, si l'on se fie à l'indice Insee de prix à la consommation.  C'est plus de dix fois l'indice général Insee, qui reflète l'évolution moyenne des prix (+0,8% en mai, sur 12 mois).

La polémique fait rage entre les associations de consommateurs, qui fustigent la gestion très perfectible d'EDF, les deux milliards d'euros de dividendes versés à l'Etat, et les experts, notamment de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui défendaient une augmentation encore plus forte, au motif qu'EDF doit financer des investissements importants

L'électricité dans le tiercé de tête de 2013
Existe-il des prix qui augmentent autant ? Seules deux catégorie de produits connaissent une évolution supérieure : la bière, dont le prix a grimpé de 12,9% entre mai 2012 et mai 2013, en raison d'une forte hausse des taxes le premier janvier, et les fruits, avec une envolée des étiquettes de 11,5% (sur la même période), en raison d'une production réduite à cause du mauvais temps.
Mais on serait bien en peine de trouver d'autres exemples. Il y a bien les assurances habitation, dont les tarifs dérivent (+6,7%), sous l'effet notamment d'une recrudescence des cambriolages (+12 à 13% l'an depuis trois ans), notamment, aux dires des assureurs. Et le tabac, bien sûr, dont la hausse des prix est organisée par le gouvernement (+7% sur un an).

Chute des prix des appareils photo
Au-delà, les progressions sont faiblardes, voire négatives. Le prix de nombreux biens s'inscrit en baisse. C'est le cas des appareils photo (-17%), des ordinateurs (-7,9%), ou gros appareils ménagers (-2,3%). Bien sûr, ces chiffrages sont toujours sujets à polémique : l'Insee accentue à la baisse, car elle entend mesurer les prix des produits à qualité strictement égale. Autrement dit, pour un ordinateur dont le prix affiché ne change pas, mais qui a doublé en puissance d'une année sur l'autre, les statisticiens considèrent que son prix a, en réalité, été divisé par deux. Il n'en reste pas moins une tendance à la baisse de la high tech. Quant aux tarifs des communications, ils chutent carrément de 12,4% sur un an. C'est l'effet Free, qui continue de se faire sentir. Mais jusqu'à quand ?

Sur longue période, le fuel domestique dépasse le tabac

Sur plus longue période aussi, cette tendance à la baisse des prix des biens durables est constatée. Ou tout au moins à une certaine sagesse. Ainsi, entre 1998 -année base 100 pour l'indice Insee- et aujourd'hui, le prix de l'electroménager a baissé de 22%. Celui des ordinateurs a été divisé par... cinq (toujours sous la même réserve d'un mode de calcul particulier lié aux produits high tech). Le prix des voitures neuves a, lui, augmenté de 12%.

Celui du transport aérien de 29%, ce qui n'est pas loin de la moyenne des prix (+27,3%, précisément).Les plus fortes hausses ? La palme revient au fuel domestique et autres gaz liquide de chauffage, dont le prix a été multiplié par 3,1 (loin devant les carburants pour l'auto, qui affichent +84%). Ensuite, comme attendu, vient le tabac, avec un coût de la tabagie multiplié par 2,4. Le prix du gaz a plus que doublé (multiplié par 2,1).

L'électricité, stable de 1993 à 2009
En revanche, sur longue, période, l'électricité n'a pas fait d'étincelles. En 15 ans, la hausse n'a pas atteint 20%. Mais, à une période de quasi stabilité, de 1993 à 2009, succède une tendance au rattrapage de plus en plus accentuée. Entre 2009 et août 2013, la hausse atteint 24%, bien au delà de l'indice des prix. Et ce n'est donc pas fini, puisqu'une nouvelle hausse de 5% est annoncée pour août 2014.

 

Réagir

Commentaires

GABUZO  a écrit le 11/07/2013 à 10:40 :

la libéralisation du marché de l'électricité chère à l'Europe devait être bénéfique aux consommateurs . aux gros peut être mais le consommateur moyen lui va voir sa facture augmenter pour payer les dividendes aux aux actionnaires les avantages consentis aux salriés d'EDF : comité d'entreprise et système de retraite spécifique les stocks option aux cadres supérieurs les surcoûts liés à l'EPR mais aussi aux énergies dites alternaitves: solaire éolien. il va falloir aussi payer les aventures internationales d'EDF. tout cela au nom de la concurrence libre et non faussée. si EDF était resté un servie public et avec un peu de courage politique sur les avantages consenti aux salariés on en serait pas là. Et maintenant on nous annonce sans rire qu'EDF va installer à ses frais le compteur Linky dont beaucoup de consommateurs ne veulent pas parcequ'ils n'en voient pas l'intérêt l'installation sera peut être gratuite l'abonnement sera semble-t-il payant . on paiera donc 2 fois l'installation au travers de l'augmentation de l'électricité + l'abonnement tout cela au nom de l'argument hypocrite de l'écologie et des économies d'énergies. En signant les accords de lisbonne en 2001 Jospin a perdu la présidentielle de 2002 et ouvert la privatisation rampante de l'électricité. 12 ans plus tard les socialistes n'en ont tiré aucun enseignement et continuent dans la même voie au nom de la sacro sainte Europe dont de plus en plus de citoyens ne veulent plus.

stanislas  a écrit le 10/07/2013 à 23:15 :

Au lieu de 5 fruits et légumes par jour, on va devoir s'adapter: 5 appareils photos et ordinateurspar jours ?

bloize  a écrit le 10/07/2013 à 22:32 :

Outre la minorition des biens de première nécessite, l'Insee n'intègre pas dans ces hypothèses de calcul, l'obsolescence programmée des produits électroménager, obligeant à une fréquence plus rapprochée des produits (micro ordinateur, téléphone, téléviseur, lave linge).
L'insee ne doit pas connaitre la société de consommation.
Au chiffre, on peut leur faire dire ce que l'on veut,

Thargor  a écrit le 10/07/2013 à 18:02 :

Le calcul de l'inflation devrait se faire uniquement sur les produits de première nécessité.

Ptiblabla  a écrit le 10/07/2013 à 17:11 :

Comment peut-on encore croire que nous sommes en démocratie alors même que nos gouvernants ne veulent pas abolir leurs privilèges ? (demander a nos représentants du peuple de se privés de l'argent que nous leur donnons mais quelle utopie...)
Et puis pourquoi les employés EDF ne paieraient-ils pas une partie de leurs consommations, pourquoi les employés SNCF ne paieraient-ils pas une partie de leurs billets ? pourquoi les conducteurs de TGV perçoivent-il encore une prime charbon ? Et pourquoi ?.... Et pourquoi ?......Et pourquoi ?.....Nous allons très vite nous retrouver dans la même situation que les grecques qui n'ont pas tirer l'Europe vers le bas comme on nous l'a fait croire au début...Et tout ça pour qui ? pour quoi ? de sombres raisons financières que nos dirigeants ont laisser se mettre en place y trouvant tous leurs comptes et voulant croire que cela ne nous mènerait pas à notre perte... Mais ils s'en foutent que notre porte monnaie se vide pourvu que le leur se remplisse... Tout les moyens sont bons

@ Pštiblabla  a répondu le 10/07/2013 à 17:31:

c'est exact, on y va droit vers la Grèce! c'est la que certains comprendront, ENFIN, que les politiques y sont pour beaucoup dans notre marasme, au lieu de toujours clamer que c'est la faute "aux peuples qui vivent au dessus de leurs moyens" !!! elle est bonne celle là ! là, on aura le nez dans la m..de, la grosse, l'énorme ! et personne ne nous en sortira, puisqu'ils auront fait en sorte de nous y mettre dedans.... CQFD

Brule-maison  a répondu le 10/07/2013 à 17:50:

Bon, si on veut être positifs (chose visiblement impossible en France), cette situation mettra la Grèce à portée de toutes les bourses...

discernement  a répondu le 10/07/2013 à 19:27:

il faut poser le problème à plat, sans se réfugier non plus dans pas nous pas nous, toujours les autres ! oui on vit au dessus de nos moyens en dépense publique, des "acquis" bâtis sur le vide sidéral de 1800 milliards de dette, non la situation n'est pas inextricable, il y a des solutions, et nous sommes tous concernés. La solution n'est dans les impôts et taxes sans rien toucher à l'existant parce que c'est augmenter les charges et baisse le pouvoir d'achat mais dans la chasse à la mauvaise dépense, au moins 30% si on en juge aux divers rapports ocde, cour des comptes...et il est scandaleux que les politiques se permettent de ne rien faire, ils sont en grève de gestion, il faut arrêter de les payer !!. il est facile de faire 30% de baisse sans toucher aux prestations, voire en les améliorant, mais ça veut dire aussi que les régimes spéciaux s'alignent sur un régime commun, idem contrat de travail unique, certains vont y perdre mais les minimas peuvent être rehaussés grâce aux économies de gestion (plus de 2 milliards rien que pour les retraites à cause de la complexité et multiplicité des régimes). donc globalement gagnants en emplois et prestations. Par contre l'austérité parce que personne ne veut faire la chasse aux gains est une ineptie, une démission de gestion, un crime contre la société qui envoie 12000 travailleurs par mois à l'échafaud du chômage...

jojo  a répondu le 11/07/2013 à 11:28:

La legende de la prime de charbon. Bien évidemment cette prime n'existe pas.
Et penser que c'est l'électricité des agents edf ou les billets train des cheminots qui créent les difficultés du pays est juste risible.
Allez plutot checher vers la repartition des revenus du travail, les allegements ou dispenses de charges sociales ainsi que les emplois aidés accordés à des grands groupes industriels deja tres riches(tous ca sans contrepartie).
La fraude fiscale généralisée ect....
Croire que le responsable de sa misère et celui qui est juste un peu moins miséreux est stupide. Il faut regarder un peu plus loin que le bout de son nez.

Patraig  a écrit le 10/07/2013 à 16:14 :

Merci au gouvernement d'augmenter ainsi les tarifs de l'electricite . Inutile de nous raconter que l'actionnaire tres majoritaire d'EDF ( plus de 84% !) n'y est pour rien ... Les Francais ont paye cher , avec leurs impots , le developpement du programme electro-nucleaire , qui devait leur assurer une energie sure et bon marche . Mais les investissements calamiteux des directions successives a EDF ( 4 milliards de pertes aux USA dans Constellation , une prix d'achat tres eleve , 14,5 milliards d'euros pour une valeur estimee maxi de 8,5 , de British Energy , les surcouts et delais a repetition de l'EPR , etc , etc , etc , ... Personne a EDF , ou au gouvernement n'est responsable et n'assume la moindre erreur de jugement ... C'est toujours ainsi . Les Francais vont payer parce qu'ils n'ont pas de veritable choix . Ces hausses des tarifs sont scandaleuses . Le PS creuse sa tombe , de plus en plus profonde ..

@ patraig  a répondu le 10/07/2013 à 17:14:

De toute façon, encore et toujours, ce sera le peuple qui payera les pots cassés, dus au train de vie de nos élus, de leurs idées sensas, de leurs erreurs , de leur cupidité, manque de conscience etc, etc....On a l'habitude , ce n'est pas prêt de s'arrêter.....

moi président de l'électorat de gauche  a écrit le 10/07/2013 à 14:10 :

les hausses sont dues au gouvernement qui n'ose pas s'attaquer à la mauvaise dépense publique, afin de nepas toucher aux privilèges des fonctionnaire set des politiques, et donc plutôt qu'autofinancer la relance, nous plombe d'impôts et taxes qui tuent l'emploi par la baisse du pouvoir d'achat et augmentation des charges !!! tout faux, une vraie politique de destruction de la France !! hollande n'est que le président du syndicat des fonctionnaire set politiques !! surement pas le président de la France !!

@ moi président.....  a répondu le 10/07/2013 à 17:39:

La FRANCE et les FRANCAIS : il s'en bat l'oeil, Hollande! pour ne pas dire autre chose....

farakocity  a répondu le 10/07/2013 à 20:28:

Encore et toujours s'en prendre aux fonctionnaires qui s'en mettent soit-disant plein les poches. Le jour où l'imbécile Français comprendra que le service public bénéficie à tous et que là où il n'y en a pas, c'est la misère qui le remplace, ce jour-là n'est pas pour demain. La bêtise tient lieu de raisonnement à de trop nombreux incultes dans ce pays.

Michel  a répondu le 10/07/2013 à 21:08:

@farakocity

La garde présidentielle et de certains élus parisiens bénéficie à tous... mon oeil! Toujours autant de condescendance de la part des nantis... les "gueux" vous le rendront bien un jour.

Claude87  a écrit le 10/07/2013 à 11:37 :

Pas de soucis, on nous dit que l'inflation est faible. Je pense qu'il devient urgent de revoir son mode de calcul.

MALO  a répondu le 10/07/2013 à 14:00:

mais le gouvernement veut de l'inflation pour payer la dette c'est plus facil que d'abolir les priviléges de ces monarck

Thargor  a répondu le 10/07/2013 à 18:06:

@Malo, tsss l'inflation est bien là, juste que l'indicateur est faussé pour calmer la populace. Lisez le détail de l'article et vous comprendrez.

matheo  a écrit le 10/07/2013 à 10:28 :

autrement dit la cagnotte du CE et des syndicats va augmener de 8,5 % au 1 aout nous allons continer à payer l'électricité dans les résidences secondaireS des agents edf n ous allons continuer 0subventionner leurs régimes spéciaux MOI PRESIDENT DE TOUS LES FRANCAIS ,,,,???????????????????

Scandaleux  a répondu le 10/07/2013 à 11:09:

Entre autre...Mais vous pointez un détail essentiel ; on paye également pour compenser les avantages des employés EDF.

Pompage de la CNAV  a répondu le 10/07/2013 à 14:18:

Sans compter que le régime de retraite hyper avantageux des salariés d'EDF pompe allègrement sur la CNAV pour se maintenir.

@ pompage de la CNAV  a répondu le 10/07/2013 à 17:40:

eh ! OUI !!!!!!!

farakocity  a répondu le 10/07/2013 à 20:30:

Comme si tel ou tel secteur, tels ou tels employés de tel ou tel secteur, étaient responsables de toutes vos misères. Raisonnement de jeunes enfants qui malheureusement, votent.

FLO  a écrit le 10/07/2013 à 10:12 :

Ras le bol des augmentations !!!! le tabac n'est pas obligatoire, la bière non plus... mais on a besoin d'électricité sans compter le gas oil qui vient d'augmenter, mais où va-t-on ??? ras le bol de mettre son argent dans des charges qui ne cessent de progresser !!! on a besoin d'un peu de loisirs pour pouvoir décompresser, les employeurs nous pressent tellement le citron mais ça on ne peut pas non plus. PAYER PAYER PAYER nous ne sommes bons qu'à ça !!! je crois que je vais penser un peu plus sérieusement à la régression...

@FLO  a répondu le 10/07/2013 à 16:34:

Où on va ? On va lentement vers un système où les français paieront le prix des choses qu'ils consomment...; Je sais c'est un scandale bientôt un français devrait payer son électricité et son gazole au même prix qu'un allemand ou un belge. Si vous voulez rester dans le mode actuelle qui est celui de la subvention à tout va de la consommation au nom du sacro saint "pouvoir d'achat" il faut accepter soit des hausses d'impôts soit des baisses des dépenses publiques.

Céline  a répondu le 10/07/2013 à 17:09:

FLO
Doit-on comprendre de votre post qu'il n'est pas grave de surtaxer tout ce qui n'est pas obligatoire ?

@ céline  a répondu le 10/07/2013 à 17:22:

+ 1 c'est ce que j'ai compris aussi! pragmatique cet internaute !

Céline  a répondu le 10/07/2013 à 17:39:

Pragmatique, je ne sais pas. Je dirais plutôt pas concerné. Qu'elle se méfie, la viande non plus n'est pas obligatoire, vu ce que ça coute à produire, une petite taxe écologique serait la bienvenue. Pas grave hein. (J'ai dit la viande au hasard, je ne suis pas végétarienne)

Queenie  a écrit le 10/07/2013 à 10:11 :

En fait, quand je lis ma facture, ce n'est pas l'éléctricité consommé qui coûte le + cher mais la location du compteur et tous les "à-côté" Quelqu'un pourrait-il m'expliquer si cela peut être intéressant de partir chez un autre fournisseur d'électricité et si les autres sont meilleurs gestionnaires ? et si oui, devons nous toujours payer la locaton du compteur à Edf + toutes les charges (frais d'acheminement + taxe sur frais d'acheminement + taxe sur la taxe etc...)

Photoscope  a répondu le 10/07/2013 à 13:07:

Rassurez-vous, ce n'est pas fini. J'imagine votre tête quand ERDF va venir vous installer le nouveau compteur intelligent Linky ... et vous le faire payer (si, si !) !

@ photoscope  a répondu le 10/07/2013 à 17:21:

le compteur intelligent responsable de bien des erreurs et factures astronomiques ! il n'y a qu'à rien SIGNER du tout, on n'est pas d'accord, point! remarquez, étant donné que nous sommes en plein totalitarisme (le gouvernement veut imposer à tous :internet pour les déclarations d'impôts sous 5 ans !! ), il se pourrait bien qu'ils nous la fassent " je signe pour toi, et je te LE METS TOUT DE MEME ! quand on voit ce que valent nos paroles, voir le référendum de 2005! on peut tout craindre !!

pmxr  a écrit le 10/07/2013 à 10:08 :

vive l'autarcie .... ?

Guetteur  a écrit le 10/07/2013 à 9:49 :

EDF après avoir mis par terre le système des retraites pour sa restructuration, EDF qui participe a arnaque de énergie verte pour financer l'industrie de éolien, EDF qui finance les panneaux solaire individuel non rentable et qui va bientôt arnaquer les propriétaires de panneaux solaire, EDF qui accorde toujours des tarifs préférentiel a ses employés, EDF qui ne rembourse pas les surfacturations, EDF qui triche avec les compteurs jour/nuit.
Pourquoi devons nous encore supporter cette opérateur qui n'est qu un escroc.

jardinier  a répondu le 10/07/2013 à 10:14:

Il est bien triste de constater que vous avez malheureusement raison avec, sur certain aspect la participation active et intéressé de l'administration fiscale (par exemple sur le photovoltaique outre-mer véritable escroquerie d'état) et bien sûr le soutien inconditionnel des écologistes dès qu'il s'agit de soutenir l'arnaque des énergies dites vertes.

Electricité + 5 %  a écrit le 10/07/2013 à 8:24 :

Bientôt le retour des lampes à huiles...

Michel  a répondu le 10/07/2013 à 12:46:

A l'huile de baleines socialistes?

14 juillet  a écrit le 10/07/2013 à 8:21 :

On approche du 14 juillet, jour de gabegie. Lorsqu'une commune organise un feu d'artifice, elle le finance sur ses propres fonds, ce qui correspond en réalité à une partie de l'argent des impôts locaux du contribuable... donc votre argent ! Ainsi pour Paris, le coût est de 500 000 euros pour 1/2 heure de spectacle, tandis que pour les toutes petites communes de 1500 euros. Entre les deux, je vous laisse deviner les sommes qui partent en fumée.
http://www.planet.fr/dossiers-de-la-redaction-feu-d-artifice-combien-ca-coute.19798.1466.html

Queenie  a répondu le 10/07/2013 à 10:05:

oui c'est vrai mais pour une fois qu'on peut en profiter...c'est d'ailleurs le seul os qu'ils nous jettent pour avoir bonne conscience...et dépenser ensuite de plus belle à leur profit. Sauf erreur de ma part, ils (les gouvernants de tous bords) trouveront toujours une bonne raison de dépenser cet (notre) argent.. et d'augmenter toujours nos taxes...

Mieux employer l'argent  a répondu le 10/07/2013 à 11:14:

Le cumul de toutes ces sommes doit être phénoménal. Pourquoi ne pas verser la contre valeur dans le pôt du remboursement de la dette nationale ?

ombrelle  a écrit le 10/07/2013 à 8:00 :

Bientôt on coupera internet, on dînera à la bougie , on achètera un fruit par semaine...
Les temps deviennent très durs, surtout pour les Payants Plein Pot pour tout.

Parapluie @ ombrelle  a répondu le 10/07/2013 à 9:01:

Pour internet, faudra pas, puisque le gouvernement VEUT OBLIGER les Français à se procurer internet, tous! pour faire leur déclaration d'impôts "obligatoire" sur celui ci! d'ici 5 ans !: vous n'en avez pas entendu parler? C'est du totalitarisme, ni plus, ni moins!!!

ombrelle  a répondu le 10/07/2013 à 12:05:

@ parapluie Vaudra mieux ne pas avoir le Parkinson...

@parapluie  a répondu le 10/07/2013 à 17:37:

DEMOCRATIE !! mon oeil !!

Liloum  a écrit le 09/07/2013 à 23:14 :

Arrêtons de payer 1% de notre facture pour le comite d'entreprise d'EDF c'est du racket certes historique mais actuellement scandaleux

Robin  a écrit le 09/07/2013 à 22:13 :

Combien EdF a t il verse de dividendes a l'Etat? 2 milliards. Combien représentent les "oeuvres sociales" a EDF? 0,5 pillard. Quellegabegie volée aux clients d'EdF!

Marianne @ robin  a répondu le 10/07/2013 à 9:03:

on ne compte plus, hélas, les "gabegies " !! elles arrivent chaque jour, les unes après les autres...et ça commence à faire beaucoup...Vous n'en avez pas MARRE????? !

honteux  a écrit le 09/07/2013 à 22:03 :

EDF monopole se paye des pages entières de PUB dans les journaux sonpsor du tour de FRANCE avec la CGT ...le tout a charge de l usage bele l gestion du service du au public

demo  a écrit le 09/07/2013 à 20:27 :

Il faut bien renflouer EDF suite a ses investissements hors de l'hexagone et pour une partie de sa mauvaise gestion de ses nouveaux marchés, le contribuable doit se faire un devoir d'aider EDF au même titre qu'il engraisse nos parlementaires le zéro et le mou qui nous gouverne

GROSSE FATIGUE  a écrit le 09/07/2013 à 20:14 :

Voilà, tout ce qui touche les "petites gens"! politicards : A VOMIR, pendant que eux, ont droit à tout , le reste, et se gavent!

@grosse fatigue  a répondu le 09/07/2013 à 22:14:

Le mou est bien gave, ça se voit.

Photo73  a écrit le 09/07/2013 à 20:10 :

"la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui défendaient une augmentation encore plus forte, au motif qu'EDF doit financer des investissements importants" L'ennui est que la CRE n'a pas d'interaction avec EDF, elle constate les chiffres qu'EDF lui donne et décrète l'augmentation à prévoir, c'est tout. Si EDF fait des travaux "inutiles", ou paie "trop" ses salariés, voici la facture, et zou, il faut payer.
Quand Linky va être déployé, ça va coûter, la CRE va donc décider d'une augmentation, du moins la proposer pour que l'Etat la valide ou la rabote. Ils sont combien à la CRE ?

pauvre france  a écrit le 09/07/2013 à 18:48 :

5% + la tva + la taxe

Rions un peu  a écrit le 09/07/2013 à 18:16 :

Bon sang, ils nous coupent l'envie de regarder un match de foot. C'est vrais quoi ! Pour regarder la télé, il faut de l'électricité, de la bière et des fruits pour les femmes si on veut les tenir jusqu'au bout. Des cas de divorces ces hausses (lol)

Da : AH, CHERE ELECTRICITE !  a écrit le 09/07/2013 à 17:56 :

VOILA POURQUOI ELLE COUTE SI CHER. ENERGIE LIBRE ET PRINCIPE TORE. Si s?aligner avec le tore implique de détenir la clé d?une nouvelle forme d?énergie, propre et sûre, imaginez les conséquences ? Cela pourrait représenter l?avancée technologique la plus révolutionnaire de tous les temps ! Qui ne voudrait pas d?une source d?énergie illimitée et disponible gratuitement ? Il s?avère que les scientifiques depuis le début des années 1900 ont mis au point des méthodes alternatives pour accéder à l?électricité sans combustion. Nikola TESLA a cru qu?il avait découvert ce qu?il appelait l?énergie radiante. Beaucoup de scientifiques pensent qu?il a introduit ce qu?on appelle aujourd?hui « l?énergie libre ». Mais avant que Tesla n?arrive au terme de son projet, son financier et banquier, John Pierpont MORGAN, qui détenait le monopole du cuivre utilisé pour fabriquer les lignes électriques, reconnut que l?invention de Tesla pouvait émettre de l?électricité sans câble et il cessa de le financer. Le laboratoire de TESLA fut réduit en cendres et TESLA fut mit à l?écart, tout cela parce qu?il avait essayé de mettre en ?uvre sa vision d?une énergie illimitée pour tous. Un inventeur contemporain, Adam TROMBLY, a été inspiré par le travail de TESLA et par les possibilités liées au tore. TROMBLY a construit une dynamo, un générateur de courant direct pouvant récupérer l?énergie électrique directement dans l?air. Cela fonctionne et cela induit que soudainement, à n?importe quel endroit sur Terre, toute personne dispose d?énergie à profusion. TROMBLY a effectué une démonstration d?un de ses générateurs aux Nations Unies et au Sénat américain mais la Première Administration Bush a torpillé cet événement. L?appareil a été saisi lors d?un raid gouvernemental ! L?expérience de TROMBLY n?est malheureusement pas un cas unique. A chaque fois qu?une personne invente une technologie prometteuse dans le domaine de l?énergie libre, il est arrivé une aventure similaire. VRAI OU PAS ????

Goldorak  a écrit le 09/07/2013 à 17:56 :

Et pourtant on nous affirme qu'il n'y a quasiment pas d'inflation. Tout augmente, mais il n'y a pas d'inflation. Que des menteurs et manipulateurs!

Simone  a répondu le 09/07/2013 à 18:17:

C'est vrai que la bière est essentielle...

pmxr  a répondu le 09/07/2013 à 18:19:

siiiiiiiiiiii dans les taxes !!!!!!!!!

les fruits  a répondu le 09/07/2013 à 20:14:

sont indispensables pour la santé eux -

Lyonnais à Goldorak  a répondu le 09/07/2013 à 21:46:

Bien exact,si nous enlevons toutes les hausses dans tous les domaines,RIEN N'AUGMENTE,l'inflation est pratiquement nulle et le pouvoir d'achat serait prêt à augmenter.
Un jour,prochain,il faudra arrêter de nous prendre pour des CONS ou cela risque de mal finir.

Bien dis  a répondu le 09/07/2013 à 23:31:

En effet, si l'on retire les taxes, le coup des produits ne bouge pas.
Cependant, si l'on se dis que d'un coté Montebourg pousse le Made In France et que ces copains montent de demontent des taxes.
Ching Ching il s'en fou lui, il produit à donf, jette le surplus dans la rivière, et pis c'est réglé. Et quand la production baisse, ils jettent ses employés, pendant ce temps notre Taubirat et Blekacem prefere s'occuper de problème ELEMENTAIRE à nos besoin en sociales...
Pas de juste milieux ...

@ Lyonnais  a répondu le 10/07/2013 à 17:27:

Depuis le temps qu'on le dit ! menaces vaines, on ne voit toujours rien venir de la part des Français...alors, BOF ! les politiques, eux, sont pas cons, ils nous connaissent !

Le breton  a répondu le 11/07/2013 à 3:51:

En fait on est dans un régime pseudo democrate, on trouve du totalitarisme dans ce régime , nous devons payer les soi disantes dettes, tan pis pour les citoyens modestes, nous vivons dans la paix mais à quel prix, le prix de la pauvreté, le prix de la soi disante liberté, que je trouve dans notre façon de vivre que d'obligations que de règlements au prix que l'on spolie notre argent, c'est cela qu'il faut comprendre et rien d'autres..
Il faut pour ma part revenir à des consommations (pour ma part) plus normales , en tant de guerre ma mère à connu le rationnement, rationner nos modes de consommations , revenir à des modes de vie d'antant , les citoyens devaient ètre soudés, c'est de cela de ce que nous manquons, car la vie moderne nous a désunis, alors unissons nous ensemble pour leur prouver qu'on peut bien se passer de ces politiques véreux et auxquels nous ne leurs faisons plus confiance.

carlita  a répondu le 11/07/2013 à 12:11:

on est entrain de nous faire crever à petit feu.......... il est plus que temps de réagir..........

balzac  a répondu le 20/07/2013 à 13:46:

attention goldorak l'inflation est calqué sur les produits d'importation , donc hors zone euro , ainsi avec l'euro on a vu disparaitre des produits de l'inflation car ils sont en zone euro et comme on le voit tous les jour il n'y a pas d'inflation en zone euro ( peut être des taxes alors ou on bat des records depuis 6 ans , ils font un concours lepine ) mais regardez ils comparent des produits zone euro et produits zone dollar , bien sur un PC a diminué donc l'inflation a diminuée ( aussi sur d'autres produits hitech ) par contre vos frites , votre pain , votre bière , votre viande eux sont pas en zone dollars , cherchez l'erreur ..