L'Allemagne stoppe ses livraisons d'armes vers l'Arabie Saoudite

 |   |  283  mots
Selon un sondage Emnid pour le Bild, 60% des Allemands estiment que Berlin ne devrait pas poursuivre ses relations commerciales avec Riyad "en raison des violations des droits de l'homme"
Selon un sondage Emnid pour le Bild, 60% des Allemands estiment que Berlin ne devrait pas poursuivre ses relations commerciales avec Riyad "en raison des violations des droits de l'homme" (Crédits : © Tobias Schwarz / Reuters)
Selon le Bild, la décision a été prise mercredi par le Conseil fédéral de la sécurité, une formation gouvernementale restreinte comprenant la chancelière conservatrice Angela Merkel, le vice-chancelier social-démocrate Sigmar Gabriel et sept autres ministres.

L'Allemagne a décidé de stopper ses livraisons d'armes vers l'Arabie Saoudite en raison "de l'instabilité de la région", affirme le quotidien populaire Bild à paraître dimanche. Selon le journal, la décision a été prise mercredi par le Conseil fédéral de la sécurité, une formation gouvernementale restreinte comprenant la chancelière conservatrice Angela Merkel, le vice-chancelier social-démocrate Sigmar Gabriel et sept autres ministres.

Des demandes rejetées

Les demandes d'armes en provenance d'Arabie Saoudite ont été soit "purement et simplement rejetées", soit reportées pour un examen ultérieur, croit savoir le Bild, qui a précisé que l'information n'était pas confirmée officiellement. Le quotidien ajoute:

"Selon des sources gouvernementales, la situation dans la région est trop instable pour y livrer des armes"

Un client de taille

L'Arabie Saoudite est "l'un des plus importants clients de l'industrie allemande de l'armement", et le Conseil fédéral de la Sécurité avait autorisé en 2013 des livraisons d'armes d'une valeur de 360 millions d'euros en direction du royaume wahhabite, rappelle le journal.

Selon un sondage Emnid pour le Bild, 60% des Allemands estiment que Berlin ne devrait pas poursuivre ses relations commerciales avec Riyad "en raison des violations des droits de l'homme". Sur la question spécifique des ventes d'armes, cette proportion monte à 78%.

Le nouveau roi saoudien, Salmane, a reçu samedi des dirigeants du monde entier venus lui présenter leurs condoléances après la mort de son prédécesseur et demi-frère Abdallah. Le président français François Hollande et le Premier ministre britannique David Cameron étaient présents. L'Allemagne était représentée par son ancien président, Christian Wulff.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2015 à 11:17 :
Les Allemands, toujours traumatisés par les destructions de la guerre, montrent qu'ils sont bien plus conscients que les français, ils ont il y a déjà longtemps maintenant institué le droit pour un soldat de désobéir à un ordre considéré comme immoral; là c'est de ne pas vendre d'armes à des pays immoraux, donc aussi potentiels ennemis dans le futur. Le français est plus pragmatique et se dit qu'il vaut mieux leur vendre des armes( ou des centrales nucléaires ou des avions Airbus) pour compenser un peu notre déficit en terme d'importation énergétique.
Cela sert aussi à cela de réduire notre dépendance au pétrole, pour ne pas dépendre des importations de pays non démocratiques. L'Europe actuellement est en train de revoir toute sa politique énergétique d'avec la Russie( qui eux disent qu'ils s'en fichent ils vendront aux chinois) à cause de ce qui se passe en Ukraine, l'Allemagne prend aussi conscience de sa fragilité à ce niveau, on le voit que Merkel est en première ligne pour discuter avec Poutine, notre président faisant figuration, ne parlant ni russe ni allemand.
a écrit le 26/01/2015 à 11:17 :
Un concurrent en moins veut dire une place à prendre
J'espère que nos entreprises d'armement vont en bénéficier
a écrit le 26/01/2015 à 10:44 :
""Selon des sources gouvernementales, la situation dans la région est trop instable pour y livrer des armes""
eeeeeh oui. Tout le monde veut faire du chiffre en vendant des armes. Dans des pays où elles ne serviront probablement jamais. Personne n'a envie de les voir en actions par des tarés au 20h du soir...
a écrit le 26/01/2015 à 9:15 :
Ciel!! 360 millions!!!
ça fait juste 6 avions F16,une paille pour l'industrie de l'armement..................................
a écrit le 26/01/2015 à 0:22 :
Enfin une chance pour exporter nos chars Leclerc ? Non, je rigole...

PS: je compte pas volontaire la vente vers les émirats, contrat où on a réussi à perdre de l'argent !!
Réponse de le 26/01/2015 à 10:46 :
effectivement on a perdu de l'argent sur le contrat... mais combien aurait on perdu si la chaine de production s’était arrêté.
Bien sur cela aurait été mieux de gagner des sous, mais il ne faut pas perdre non plus de vu la pérennité de l'outil industriel et des compétences.
a écrit le 25/01/2015 à 22:31 :
D'autres pays qui n'en demandaient pas tant seront ravie de prendre les parts de marché de l'Allemagne: USA en tête ou l'art du pragmatisme.
a écrit le 25/01/2015 à 21:22 :
Quand on vous dit que la fusion NEXTER / KRAUSS MAFFEI est contraire aux intérêts de la France... Allez, courage : il suffit d'ouvrir les yeux.
a écrit le 25/01/2015 à 19:27 :
ceci expliquant sans doute le pourquoi du comment
a écrit le 25/01/2015 à 17:44 :
de faire comme l'Allemagne en FRANCE.
a écrit le 25/01/2015 à 17:43 :
Donc les ventes des produits fabriqués en coopération vont aussi être bloquées!!
Airbus Defence & Space, par exemple!
Et Nexter qui doit se marier avec Krauss-Maffei.
Restons indépendants et autonomes!!
Alors que nous sommes déjà bloqués sur les produits impliquants des composants américains!
Réponse de le 25/01/2015 à 20:38 :
Oui mais aussi grâce à nos gouvernants, inféodés à nos amis américains, nous savons aussi comment payer des milliards de dédit pour non-livraison des mistrals ..
Indépendants, j'en rêve .
a écrit le 25/01/2015 à 17:41 :
/
a écrit le 25/01/2015 à 17:36 :
Qui déciderait de ce genre de décision en cas de fusion de Nexter avec son homologue allemand??
a écrit le 25/01/2015 à 17:28 :
Rassurez vous ces hypocrites continueront à leur vendre leurs limousines ......
Réponse de le 25/01/2015 à 20:47 :
En tant que gros poisson, vous devriez rester plutôt sur vos gardes parce qu'il ne faut pas se fier aux appâts rances ...
a écrit le 25/01/2015 à 17:15 :
On va voir ce que décident le gouvernement socialiste français toujours prompt à donner des leçons de morale. Il est vrai que les Allemands ont les moyens de leur politique.
a écrit le 25/01/2015 à 16:04 :
Il me semble discerner ici un signal faible. Quelle peut être la véritable raison de cette décision ? L'Arabie Saoudite aurait-elle des intentions inavouées ?
a écrit le 25/01/2015 à 16:04 :
Il me semble discerner ici un signal faible. Quelle peut être la véritable raison de cette décision ? L'Arabie Saoudite aurait-elle des intentions inavouées ?
a écrit le 25/01/2015 à 15:53 :
Où vont ces armes ?? une enquête sur leur utilisation aurait été très interessante mais chut ! fo pas casser le business de la 1ere économie d'Europe !! C EST DINGUE.......
a écrit le 25/01/2015 à 15:12 :
Décision honnete! Nous on râle contre les terroristes et on leur vend des armes
Réponse de le 25/01/2015 à 15:33 :
Nous ne vendons pas des armes aux terroristes, nous le leur donnons certes indirectement.Par exemple suite à la guerre contre Kadafi, des armes de la Lybie ont été pillées par tous les groupes terroristes du sahara.
Réponse de le 25/01/2015 à 19:19 :
@ 15:33 : si si, nous vendons des armes aux "rebelles" Syriens parmi lesquels des membres d'Al-Nosra (groupe terroriste), qui aurait fait du "bon boulot" sur le terrain d'après notre ministre des affaires étrangères.
Réponse de le 25/01/2015 à 19:21 :
@ 15:33 : si si, nous vendons des armes aux "rebelles" Syriens parmi lesquels des membres d'Al-Nosra (groupe terroriste), qui aurait fait du "bon boulot" sur le terrain d'après notre ministre des affaires étrangères.
a écrit le 25/01/2015 à 13:35 :
Voila une bonne nouvelle !!
a écrit le 25/01/2015 à 12:51 :
Bonne occasion pour la France pour rafler les juteux contrats de ce pays et pas seulement dans l'armement.
Réponse de le 25/01/2015 à 13:47 :
Il y en a ceux qui donnent un exemple moral et d'autres, les immoraux, qui profitent de l'occasion pour en tirer leur profit. Voilà le VRAI esprit français en toute sa splendeur !!! heureusement que cette Europe pourrie chancelle de plus en plus et sera un jour finie, fort heureusement !!
Réponse de le 25/01/2015 à 14:52 :
L'UE contrairement à ce que pense le troupeau européen, est une histoire surtout américaine. Les US ont toujours su que les immenses différences entre Européens (leur orgueils nationaux en premier lieu) seraient les entraves pour l'aboutissement d'une vraie union. Et ils ont, depuis 1945-46, pousser les dirigeants européens dans cette direction tout en sachant qu'il n'aurait jamais une union européenne mais des tentatives d'union. Et, plus machiavélique encore, que ces tentatives allaient échouer. Et c'est le cas actuellement.

L'Europe s'efforce en rouler une pierre sur un flanc, elle se trouvera l'adversaire de la force de la gravité, sempiternellement. Si, d'un côté, ces tentatives d'"Union Européenne ont créer une période sans guerres entre les États-membres ne doit qu'à un dessein très précis de la politique américaine, celui de diviser les pays de l'ancienne URSS pour mieux régner en Europe. Aujourd'hui les masques qui ont été utilisées depuis 1945 jusqu'à nos jours commencent à tomber et la société européenne commence à réaliser que cette "Europe de Bruxelles"– avec sa monnaie unique, ses traités peu démocratiques et surtout sa soumission aux banquiers et bourses de Wall Street – était, en fait, plus nuisible à la vie des Européens que si elle n'avait pas existé.
a écrit le 25/01/2015 à 12:41 :
L'Allemagne vend des armes , sauf dans ce cas, mais pour participer à la réalisation des opérations militaires auxquelles elle semble adhérer avec l'Europe, c'est non en invoquant son passé.
Curieux distingo pour un grand pays qui veut tenir sa place sur la scène européennes et internationale
Réponse de le 25/01/2015 à 13:07 :
Je ne sais pas si nous, Français, valons mieux, dans l'histoire...
Réponse de le 25/01/2015 à 13:40 :
dans l'histoire certainement pas, mais dans le présent...
Réponse de le 25/01/2015 à 15:39 :
Le début du XX ème siècle peut vous apporter une réponse concernant l'Allemagne ...
Une nation qui apparait en 1870 avec les résultats qu'on connait ...
a écrit le 25/01/2015 à 12:40 :
A quand La Tribune va nous faire le cadeau d'une photo de Flanby en baisant la main du nouveau roi du pétrole ? cela allait nous ravir, tous !!!
Réponse de le 25/01/2015 à 13:17 :
Quel rapport avec l'article?
Réponse de le 25/01/2015 à 23:48 :
il a prévu de poser avec lui et la une de charlie hebdo
a écrit le 25/01/2015 à 12:38 :
dire que nous étions les leaders en 60-70 mais après ils étaient socialistes ,ou décadence pauvre de nous!!!
a écrit le 25/01/2015 à 12:37 :
Peut-être que le Grand Patron de l'Allemagne (celui qui se trouve à Washington) a dit que désormais ce sera les USA qui auront le monopole des ventes d'armes aux Saoudiens. Merkel n'a fair qu'obéir aux ordres de son chef, comme d'habitude. Finalment, elle veut le poste de Sécretaire-général de l'ONU et si elle n'a pas le soutine de son chef c'est raté. A bon entendeur….
Réponse de le 25/01/2015 à 13:06 :
Ca peut en effet être cela. Partout, sauf en Corée du Nord, c'est l'otan qui dirige. Un peu moins en Russie, ces temps-ci...
Réponse de le 25/01/2015 à 14:27 :
@Marco Vous êtes à peu près le seul sur ce forum à y voir clair!
a écrit le 25/01/2015 à 12:34 :
conditionnez surtout les munitions!!!
a écrit le 25/01/2015 à 12:30 :
Chapeau bas à Mme Merkel (à condition qu'elle puisse s'assurer que sa décision ne sera pas contournée par les marchands d'armes allemands)
Hélas d'autres fournisseurs vont se précipiter pour vendre leurs beaux missiles sans oublier leurs avions de combat, tanks, ...
Je sais bien que s'armer et parfois nécessaire mais de là en faire un commerce!
Réponse de le 25/01/2015 à 13:21 :
Par contre elle exporte toujours ses grosses berlines. ...bref hypocrisie la plus totale pour un pays dont l'histoire est jalonnée de décisions douteuses !
Réponse de le 25/01/2015 à 19:48 :
oui , mais pourquoi en veut-elle aussi aux grecs !
Réponse de le 25/01/2015 à 21:19 :
Entièrement d'accord , plus que douteuses , particulièrement actuellement vis à vis de la Grèce , pourquoi en veut-elle à ce pays à ce point ?
a écrit le 25/01/2015 à 11:56 :
Bravo, pour la cohérence

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :