« One Heart, One Tree » : l'Amazonie au coeur de Paris !

 |   |  384  mots
(Crédits : DR)
Faire pousser des arbres virtuels au rythme de son cœur sur les monuments de Paris pour reboiser « en vrai ». C'est le Projet de Naziha Mestaoui pour le Sommet de la Terre de 2015.

« One Heart, One Tree » est une œuvre d'art dessinant une forêt de lumière sur les monuments de Paris. Ce projet citoyen propose aux spectateurs de créer virtuellement un arbre, par ailleurs réellement planté en Amérique latine, en Afrique et en Asie.

« One Heart, One Tree »

Un arbre qui pousse sur la tour Eiffel, l'idée est belle. Mais si chacun peut lui donner son nom et le faire pousser au rythme des pulsations de son propre cœur, c'est beaucoup plus beau.

One Heart One Tree

Et encore plus si, en même temps, pousse un arbre, un vrai, pour reboiser l'Amazonie ou l'Afrique. Naziha Mestaoui, artiste du numérique, monte ce projet pour la Conférence du climat de l'ONU, qui se tiendra à l'automne 2015 au Bourget. Laurent Fabius a tellement aimé l'idée qu'il a relayé le projet « One Heart, One Tree » sur Tumblr. Nicolas Hulot et Anne Hidalgo adorent, et le CAC 40 reçoit Naziha Mestaoui.

Le fonctionnement est enfantin et le résultat spectaculaire :

  • Phase 1 : télécharger l'application « One Heart, One Tree ».
  • Phase 2 : acheter un arbre pour 2, 3, 4 ou 5 euros.
  • Phase 3 : poser son doigt sur l'application pour qu'elle enregistre le rythme cardiaque.
  • Phase 4 : regarder sur la tour Eiffel ou l'Arc de Triomphe grandir son arbre au rythme des battements de son cœur et avec son nom (aucun arbre ne ressemble à un autre).
  • Phase 5 : enregistrer la photo avec le numéro de l'arbre ; son sosie, doté du même certificat, sera planté là où il faut reboiser.
  • La phase 6, elle, va durer trois ans pendant lesquels chacun va voir pousser son arbre en vrai.

« One Heart, One Tree » est une œuvre d'art numérique, mais aussi virtuelle que réelle. Mariant la machine et la nature.

One Heart One Tree

Totalement original

Depuis une quinzaine d'années, Naziha Mestaoui vit et travaille entre le Brésil et la France, et réfléchit à cette connexion avec la nature par la technologie. Son projet artistique s'inscrit parfaitement dans le cadre du sommet de la terre 2015 et, pour l'instant, tout le monde y est favorable.

C'est beau, c'est intelligent et l'artiste est absolument irrésistible quand elle parle de sa tour Eiffel verte, symbole d'un engagement écologique planétaire.

_____

Inscription Smart city du Grand Paris

>>> Cliquez ici pour s'inscrire au Forum Smart City du Grand Paris <<<

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2014 à 9:57 :
Merci pour ce magnifique projet!
a écrit le 10/11/2014 à 13:54 :
Super idee
Réponse de le 10/11/2014 à 14:26 :
Quelle connerie n'est ce pas ? lol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :