Attentats de Bruxelles : l'industrie du tourisme dévisse en Bourse

 |   |  362  mots
Les Bourses européennes basculent dans le rouge après les attentats de Bruxelles.
Les Bourses européennes basculent dans le rouge après les attentats de Bruxelles. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Les Bourses européennes sont dans le rouge ce mardi matin après une série d'attentats à Bruxelles. Les compagnies aériennes et les voyagistes sont particulièrement touchés. Air France-KLM lâche plus de 5%, et Thomas Cook plonge de plus de 6%.

Les Bourses européennes évoluaient nettement dans le rouge mardi, accusant le coup après les explosions qui ont frappé en début de matinée l'aéroport international et le métro de Bruxelles, sans toutefois céder à la panique.

"Ce qui se passe à Bruxelles pèse clairement, cela rappelle de très mauvais souvenirs des attentats à Paris, et donc logiquement la peur revient sur les marchés", a expliqué Xavier de Villepion, un vendeur d'actions de HPC.

"Le réflexe irrationnel est d'autant plus prononcé que nous ne savons pas encore exactement ce qui s'est passé", a-t-il ajouté.

"Le choc en provenance de Belgique entraîne un écho de peur sur les marchés", a également expliqué Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Les Bourses européennes dans le rouge

Vers 10H00 (09H00 GMT), la Bourse de Paris perdait 0,91%, celle de Londres 0,79%, celle de Francfort 1,15%. A Bruxelles, la place perdait 0,84%, à Madrid 1,43% et à Milan 1,50%. Des explosions ont touché l'aéroport international de Bruxelles, faisant au moins 13 morts et 35 blessés, ainsi que le métro de la ville.

     - Suivez le direct ici -

Les valeurs les plus affectées étaient logiquement celles liées aux transports et au tourisme, les investisseurs redoutant des retombées négatives pour des secteurs déjà très affaiblis par les attentats à Paris et la menace terroriste en Europe.

A Paris, les titres les plus touchés étaient ceux du groupe hôtelier Accor, en recul de 5,71% à 36,76 euros, de la compagnie aérienne Air-France-KLM (-5,11% à 8 euros), d'Aéroports de Paris (-3,09% à 108,15 euros) et d'Eurotunnel (-3,25% à 9,68 euros).

A Londres, IAG (compagnies British Airways et Iberia) chutait de 4,84% à 531 pence, EasyJet de 4,06% à 1.440 pence et Ryanair de 4,34% à 13,10 euros.

Les voyagistes fortement impactés

Parmi les voyagistes, TUI perdait 3,49% à 968 pence et Thomas Cook 6,27% à 87 pence. Le groupe hôtelier InterContinental Hotels abandonnait pour sa part 2,88% à 2.734 pence et le spécialiste des croisières Carnival lâchait 3,08% à 3.404 pence.

A Francfort, Lufthansa occupait la dernière place du Dax, perdant 2,37% à 13,98 euros. A Stockholm, la compagnie aérienne scandinave SAS s'enfonçait aussi, de 3,26%. Au même moment à Oslo, le transporteur low cost Norwegian perdait près de 3% tandis qu'à Helsinki, Finnair cédait 2,2%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/03/2016 à 6:03 :
J'ai déjà trés peur de l'eau. Mais j'aurai trop peur de monter sur un bateau de croisières. Comment est assurée la sécurité sur ces immenses paquebeaux. Est t'elle aussi importante que dans les aéroports? Le gouvernement , la presse, la T.V n'en parlent pas.
a écrit le 22/03/2016 à 13:01 :
Le sinisme de l'argent et des opérateurs financiers à son paroxisme, avant le declin? Mes condoléances aux proches des victimes des attentats de ce matin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :