Orpea confirme ses objectifs

 |   |  415  mots
Orpea pourra étudier des opportunités d'implantation dans de nouvelles zones géographiques répondant à ses critères d'investissement: une demande solvable, une offre peu développée ou mal adaptée à la grande dépendance, des barrières élevées à l'entrée.
Orpea pourra étudier des opportunités d'implantation dans de nouvelles zones géographiques répondant à ses critères d'investissement: une demande solvable, une offre peu développée ou mal adaptée à la grande dépendance, des barrières élevées à l'entrée. (Crédits : Décideurs en région)
L'exploitant de maisons de retraite confirme est confiant dans l'atteinte de son objectif d'un chiffre d'affaires annuel en hausse de 17,5% à 2,81 milliards d'euros, conjugué à une rentabilité soutenue et un renforcement de son patrimoine immobilier.

Orpea tient la forme ! L'exploitant de maisons de retraite confirme ses objectifs 2016 dans la foulée d'un premier semestre de "qualité". Sur 2016, la direction se dit particulièrement "confiante" dans l'atteinte de son objectif d'un chiffre d'affaires annuel en hausse de 17,5% à 2,81 milliards d'euros, accompagné d'une "rentabilité toujours soutenue et d'un renforcement de son patrimoine immobilier. "

Dynamique favorable

Orpea reste sur une dynamique favorable. Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2016 enregistre une forte progression de 23% à 1,38 milliard d'euros portée par une croissance organique supérieure à l'objectif (+5,7%, hors effet positif de l'année bissextile) et l'effet des acquisitions internationales, notamment en Allemagne et en Pologne. Cette forte croissance s'accompagne également d'une rentabilité à haut niveau. 

L'EBITDAR (EBITDA courant avant loyers) progresse de son côté de 21,4% à 368,5 millions d'euros, soit une marge représentant 26,7% du chiffre d'affaires. La marge d'EBITDAR, en excluant les acquisitions consolidées sur le semestre , est stable à 27%.  
 L'EBITDA courant est en croissance de 19,5% à 220,5 millions d'euros soit une marge représentant 16% du chiffre d'affaires, contre 16,4% au 1er semestre 2015, en raison de l'incidence des loyers des groupes acquis. La marge d'EBITDA, en excluant les acquisitions consolidées sur la période, ressort à 17,0%, soit une progression de 60 points de base par rapport au 1er semestre 2015.

Cette performance résulte de l'excellente tenue des activités historiques du groupe, de la bonne intégration des acquisitions réalisées en 2014 et des achats d'actifs immobiliers réalisés en 2015. Ainsi, le bénéfice net des six premiers mois de l'exercice est ressorti à 75,5 millions d'euros, en hausse de 12%, soit légèrement supérieur au consensus de place qui tablait sur des profits logés à 75 millions d'euros.

Nouveaux pays en ligne de mire

Orpea a faim de délocalisations. Le groupe a les moyens de ses ambitions puisqu'il dispose ainsi d'une solide structure financière, adaptée à sa volonté de développement. Il envisage ainsi de s'implanter dans de nouveaux pays et pourrait pour cela procéder à des acquisitions ciblées. Orpea pourra étudier des opportunités d'implantation dans de nouvelles zones géographiques répondant à ses critères d'investissement: une demande solvable, une offre peu développée ou mal adaptée à la grande dépendance, des barrières élevées à l'entrée.

Orpea s'est dit "particulièrement confiant" sur sa capacité à dégager un chiffre d'affaires de 2,81 milliards d'euros sur son exercice 2016 après avoir enregistré une hausse de 23% de ses ventes au premier semestre.

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :