Immatriculations neuves : un beau mois d'août pour le marché automobile français

 |   |  277  mots
Fort de la tendance observée sur la première moitié de l'année, le CCFA a revu à la hausse début juillet sa prévision de marché annuelle dans une fourchette de +3% à +4%, alors qu'il tablait jusqu'ici sur une croissance pouvant aller jusqu'à 2%.
Fort de la tendance observée sur la première moitié de l'année, le CCFA a revu à la hausse début juillet sa prévision de marché annuelle dans une fourchette de +3% à +4%, alors qu'il tablait jusqu'ici sur une croissance pouvant aller jusqu'à 2%. (Crédits : China Stringer Network)
Sur les huit premiers mois de 2017, le marché progresse dans son ensemble de 4,25% par rapport à la même période de l'année dernière, à 1,39 million d'unités. Les immatriculations du groupe PSA ont progressé de 7% tandis que celles du groupe Renault ont enregistré une hausse de 12,36% par rapport à août 2016.

Un bond de près de 10%. Quelque 107.462 voitures particulières neuves ont été immatriculées en France en août, soit une augmentation de 9,42% en données brutes par rapport au même mois de 2016, a annoncé vendredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Août fait figure traditionnellement de plus petit mois de l'année pour le secteur en terme de volume du fait des congés d'été.

Les immatriculations du groupe PSA ont progressé de 7% tandis que celles du groupe Renault ont enregistré une hausse de 12,36% par rapport à août 2016. Les deux grands groupes français font un peu moins bien que la moyenne du marché depuis janvier, PSA (marques Peugeot, Citroën et DS) voyant ses immatriculations croître de 3,88% et Renault (voitures au losange et Dacia) de 2,89%, selon le CCFA.

Prévision annuelle revue à la hausse

En juillet, le marché automobile français avait progressé d'environ 11%, portant à 3,8% sa performance en données brutes depuis le début de l'année. Sur huit mois, le marché a augmenté de 4,25% à 1.390.247 voitures particulières neuves immatriculées.

Fort de la tendance observée sur la première moitié de l'année, le CCFA a revu à la hausse début juillet sa prévision de marché annuelle dans une fourchette de +3% à +4%, alors qu'il tablait jusqu'ici sur une croissance pouvant aller jusqu'à 2%.

Renault attend pour sa part un marché français en progression de 2% tandis que PSA voit pour l'Europe une croissance de l'ordre de 3% en 2017. Les deux années précédentes, les immatriculations de voitures neuves en France ont joui d'une croissance plus solide, de 5,1% en 2016 et de 6,8% en 2015

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2017 à 17:15 :
Ca roule super bien pour RENAULT qui après avoir décroché le titre de numéro un mondial des ventes autos au semestre amplifie encore la cadence, fortiche ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :