La Corée du Sud met à jour une triche sur les diesels Nissan Qashqaï

 |   |  456  mots
Le Nissan Qashqai diesel serait équipé d'un logiciel de triche.
Le Nissan Qashqai diesel serait équipé d'un logiciel de triche. (Crédits : DR)
D'après le gouvernement sud-coréen qui a passé au crible une vingtaine de voitures diesel suite à l'affaire des moteurs truqués de Volkswagen, Nissan aurait installé sur ses Qashqaï un système qui permet de modifier les émissions de pollution. Le gouvernement donne 10 jours au constructeur pour s'expliquer avant de confirmer une amende de 274.000 euros.

Le gouvernement sud-coréen a annoncé lundi qu'il allait infliger une amende au constructeur automobile japonais Nissan accusé d'avoir manipulé les émissions polluantes des moteurs diesel d'un de ses modèles phare de SUV, le Qashqai.

Un système qui altère la réalité de la pollution

Le ministère sud-coréen de l'Environnement a précisé qu'il allait ordonner le rappel de centaines d'exemplaires de ce modèle après des tests ayant révélé que les versions diesel étaient équipées d'un système permettant de les faire apparaître comme moins polluants qu'ils ne le sont réellement.

Cette décision fait suite à des investigations menées sur 20 modèles de voitures diesel en décembre en Corée du Sud, dans le sillage du scandale Volkswagen. Le constructeur allemand avait admis l'an dernier avoir installé des logiciels permettant de tromper les tests d'émissions polluantes sur 11 millions de véhicules diesel vendus dans le monde entier.

Séoul va infliger à Nissan, deuxième constructeur automobile japonais et partenaire du français Renault, une amende de 330 millions de wons (247.000 euros), a annoncé lundi le ministère sud-coréen de l'Environnement.

Manipulation illégale des données d'émissions

"Nos investigations ont conclu que Nissan avait manipulé illégalement les données d'émissions" polluantes de ses moteurs sur ce modèle, a affirmé le ministère dans un communiqué.

"Un groupe d'experts de l'industrie automobile que nous avons consultés estime aussi qu'il s'agit clairement d'une manipulation des données d'émissions", a affirmé Hong Dong-Kon, un responsable du ministère, en charge des questions de régulations liées aux transports.

Les tests des autorités sud-coréennes ont montré que le Qashqai désactivait son mécanisme de réduction des émissions à partir d'une température de 35 degrés. Selon le ministère, quand l'appareil de réduction des émissions était à l'arrêt, le niveau d'émissions du véhicule était équivalent, voire plus élevé, que celui des voitures Volkswagen équipés de systèmes de logiciel tricheur.

Nissan a 10 jours pour s'expliquer

Les autorités coréennes vont accorder un délai de 10 jours à Nissan pour présenter ses arguments, avant la mise en oeuvre effective des sanctions.

Nissan avait annoncé la semaine dernière une prise de participation de 34% dans le capital de son compatriote Mitsubishi Motors, lui-même empêtré dans un scandale de tests falsifiés et affaibli par la chute de son action en Bourse.

Mitsubishi Motors avait, le 20 avril, fait part de manipulations de données sur quatre modèles pour embellir leurs performances énergétiques. Il a ensuite reconnu avoir utilisé des tests non homologués au Japon depuis 25 ans.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2016 à 23:44 :
Le problème n'est pas de savoir qui pollue ou ne pollue pas, mais qui triche. Pour l'instant, tout le monde pollue mais seul VW a triché. Mettre en place une norme plus sérieuse n'a de sens que si les contrôles sont rigoureux et indépendants des constructeurs, ceux que ceux-ci ne veulent pas!
Pour ma part il importe seulement que VW rembourse au contribuable que je suis, les boni écologiques que ses véhicules ne méritaient pas.
a écrit le 18/05/2016 à 21:29 :
@Qashqai seulement

Peut-être 1 idée de réponse !

Tous les résultats ADAC ECOTEST EURO6

Commentaire : 1er Nissan X-Trail 1.6dci dépasse de + de 14 fois la norme d'émission d'Oxyde d'Azote
3ème Renault Espace ENERGY dCi 1.6 dépasse de + de 11 fois
5ème Renault Grand Scenic ENERGY dCi 1.3 dépasse de 8 fois
10ème Renault Kadjar ENERGY dCi 1.3 dépasse de + de 5 fois
4 véhicules dans les 10 sans commentaire

VERIFIEZ PAR VOUS MEME LES RESULTATS : http://www.reporterre.net/IMG/pdf/adac_nox_wltp_v3.pdf
a écrit le 16/05/2016 à 20:53 :
Les Kia coréennes sont de vraies poubelles ambulantes... c'est l'hôpital qui se f... de la charité...
a écrit le 16/05/2016 à 19:10 :
Mais c'est que tout le monde en veut à Carlos, on dirait ! Déjà que ces gueux d'actionnaires se sont montrés pour le moins "populistes"... Il ne manquerait plus que Ségolène s'empare du sujet... Hein, elle l'a déjà fait mais son ministère n'a rien vu ? Ben mince, alors ! Toutes ces pantalonnades montrent surtout le caractère ridicule de la réglementation des émissions des véhicules diesel : on triche ou on assure la sécurité du moteur ? Visiblement le ministère coréen et le ministère français ont des opinions opposées...
Réponse de le 16/05/2016 à 19:40 :
Mais qu'est ce que vous racontez ?!!
Réponse de le 16/05/2016 à 22:37 :
Vous sortez d' une journée festive un peu trop arrosée ...?
a écrit le 16/05/2016 à 19:02 :
Tout le monde savait que les Nissan Dacia trichent sur leurs consommations et leurs émissions de pollution ;

Le comble c'est que Nissan prétend venir au secours de Mitsubishi qui a avoué avoir triché ;

Les actionnaires de Renault se voient ainsi trompés piétinés par le célèbre Ghosn qui ne se gêne pas pour s'octroyer des salaires démesurés et de nature Abusde biens sociaux
Réponse de le 16/05/2016 à 21:39 :
Il n' existe à ce jour qu' un très gros tricheur, le groupe Volkswagen et un petit Mitsubishi qui a a reconnu et avoué les faits .. 11 millions de voitures doivent être rappelées chez le constructeur allemand et une poignée chez le japonnais.

La casse est importante chez Volkswagen et s' est installée dans la durée alors qu' une poignée de cadres de haut niveaux sont démissionnaires, l'action plombée et le plus important fond souverain partie prenante de l' actionnariat envisage de poursuivre le constructeur en justice ...

http://www.romandie.com/news/Le-plus-grand-fonds-souverain-au-monde-sattaque-a-VW-presse/703540.rom

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :