La Tribune

Euro-2012 : une entreprise autrichienne assurera le contrôle des billets

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
latribune.fr, avec AFP  |   -  221  mots
L'entrée dans quatre des huit stades du championnat d'Europe de football en Pologne et en Ukraine, se fera grâce à l'entreprise de technologie autrichienne Skidata, qui permettra notamment l'identification d'éventuels hooligans grâce à des données biométriques.

 L'entrée dans quatre des huit stades du championnat d'Europe de football en Pologne et en Ukraine, se fera grâce à l'entreprise de technologie autrichienne Skidata, qui permettra notamment l'identification d'éventuels hooligans grâce à des données biométriques.

Les stades ukrainiens de Donetsk et de Kharkiv et les enceintes polonaises de Wroclaw et Varsovie ont été équipés de la technologie de Skidata. Le directeur de l'entreprise, Alfred Gunacker, a refusé de préciser le montant du contrat.

Le système de technologie proposé par Skidata a pour but de ne pas laisser les hooligans entrer dans l'enceinte sportive. N'importe quel détenteur d'un billet sera relié à une banque de données. Si son nom est sur une liste noire, l'accès au stade pourra lui être interdit.

L'entreprise espère faire approuver par l'Union européenne de football (UEFA) son système d'identification faciale, déjà en pratique dans le stade de Cracovie, qui ne fait toutefois pas partie de la liste des villes organisatrices de l'Euro-2012.

Tout supporteur qui souhaite entrer dans le stade de Cracovie doit se faire photographier et ne doit pas figurer dans une banque de données qui le relie à un fichier de hooligans.

"Les systèmes d'accès aux stades par des données biométriques sont techniquement possibles", explique Alfred Gunacker.

Réagir