La Tribune

Orange, une gare SNCF, Youtube et des insultes : de quoi j'me mêle ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>YouTube</small>)
Eric Walther  |   -  515  mots
Orange a déclaré avoir retrouvé son cadre qui avait été pris en flagrant délit d'insulte envers une employée de la SNCF grâce à une vidéo diffusée sur Youtube. Mais pourquoi l'opérateur a-t-il mené cette enquête?

Entendons-nous bien. Les insultes de ce cadre d'Orange jetées à la figure d'une employée de la SNCF enregistrés en gare de Viroflay par un jeune garçon sont juste insupportables. Pour mémoire : « Je gagne 70 keuros (sic) et vous êtes au SMIC, alors vous fermez votre gueule (...) Si vous n'aviez pas des gens comme moi qui payent 10 000 euros d'impôts vous seriez à la rue (...) Je suis supérieur à vous, je me casse. Vous savez où je suis la semaine prochaine à Saint Domingue pour Orange(..).Le week-end, moi je suis chez moi à La Baule (...) Quel est votre salaire de merde.. ? Allez pauvre connasse... .» Et on en passe.
Postée sur Youtube, la vidéo a donc buzzé. Deux remarques : des horreurs de ce genre, il en traine des kilomètres sur le net, et des « connards » comme ce monsieur, pour reprendre ses mots, il en traine malheureusement aussi plein les rues. Alors? Au prétexte que cet individu prétend travailler chez Orange, c'est le branle-bas de combat. Au point que l'opérateur s'est crû obligé de faire une enquête pour retrouver son employé. Ce qu'il a très rapidement fait. Et de préciser, ce vendredi, tenez vous bien : ce cadre ne gagne pas 70 000 euros par an et ne s'est jamais rendu en République dominicaine. C'est un homme qui est « en proie à des difficultés personnelles ». Et d'assurer que l'entreprise prévoyait un « accompagnement » pour le soutenir.


Récapitulons. Nous avons là un pauvre type qui n'est pas dans l'exercice de ses fonctions, qui pète une câble et qui, précision importante, n'insulte pas son employeur. Ajoutons qu'il n'a pas délibérément dénigré celui qui le paie comme certains l'ont déjà fait en s'exprimant sur Facebook avec donc la volonté de faire connaître son mécontentement, voire plus.  Alors pourquoi Orange s'est-il mêlé de cette histoire ? Parce qu'il donnait une mauvaise image de l'opérateur? Bof. Des connards comme lui, il y en a dans toutes les entreprises. Et en la matière, où s'arrête le tolérable, où commence l'inacceptable si l'on se réfère à ce genre de critères comportementaux pour s'en prendre à l'un des ses employés. On n'aurait plus le droit de prendre un coup de sang (répétons encore une fois que celui-ci fleure bon la puanteur), on devrait être en contrôle de ses humeurs 24 heures sur 24. on ne pourrait plus en quelque sorte déconner dès lors que l'on a un employeur et que l'on est susceptible d'être enregistré et donc jeté sur la place numérique ?
Cette affaire alimentera le débat sur la protection de la vie privée (certes, une gare est un lieu public, la SNCF un service public, mais combien d'autres endroits traversons nous chaque jour qui peuvent prétendre au même statut ?) face à l'incontrôlable vie numérique.
Les propos de ce pauvre type sont nauséabonds, mais la façon dont cette affaire a tourné ne sent pas très bon non plus.
 

Réagir

Commentaires

désolé... mais  a écrit le 23/10/2012 à 11:36 :

si j'étais dirigeant d'un entreprise, je m?intéresserais de prêt à ce genre de chose... ce n'est plus de la vie privée puisque ce monsieur a fait état de son appartenance à un groupe et que la vidéo a tourné sur le net...... et si en plus vous trouvez normal qu'on pète un plomb de cette manière la... c'est triste pour vous.....

j'ai assisté à cela dans la poste d'une petite banlieue tourangelle de la part d'un jeune

et son pétage de plomb lui a peut être in fine rendu service..... (probablement créateur de son entreprise)... et qui vociférait contre la poste parce qu'il faisait 10 mn de queue..... c'était indécent, et pour le personnel, et fatiguant pour les clients qui attendaient sagement que monsieur ai fini de piquer sa crise de nerf..... je l'ai donc remis en place... sérieusement....

Anila  a écrit le 21/10/2012 à 17:24 :

Je pense que les personnes ki pretendent connaitre les fonctionnaire et dire que ce son des feneant devrait commencer a se remmetre en question ! Il faut un peu commencer a ouvrir les yeux et arreter de critiquer ! Un simple agent nest pas responsable des retard ou autre mais les responsable sont les usagers qui samuse a tirer un signale dalarme car il a louper son arret, les personne qui samuse a traverser les voies pour se sentir pousser des ailes lespace dun seconde, les vole de cable en cuivre afin de le revendre ! Donc avant de critique commencer a vous remmetre en question car soit disant les agent ne servent a rien mais bizarrement quand il y a une greve paris s'arrete de vivre !

Thrond  a écrit le 21/10/2012 à 14:34 :

"Si vous n'aviez pas des gens comme moi qui payent 10 000 euros d'impôts vous seriez à la rue "

Si ce monsieur n'avait pas des gens comme nous à roucouler sur les abonnements téléphoniques/internet, il serait à la rue.

cjesus  a écrit le 21/10/2012 à 13:06 :

Rien de choquant dans les propos de ce cadre, si ce n'est la forme. Il a tout mon soutient! C'est vrai que la vérité est dure à entendre pour les ces fainéants de fonctionnaires.

si !!! ça sent bon  a écrit le 21/10/2012 à 12:56 :

grace au numerique et a la personne qui a envoyé la video , cette personne a été localisée et sera suivi apres "ce petage de plomb" , orange a été en premeiere ligne apres les suicides dans son entreprise !! mais peut etre le journaliste est inquiet de se faire prendre le jour ou il petera les plombs , peut etre le fait il regulierement ?????

Pigeon  a écrit le 21/10/2012 à 3:59 :

70 Pigeons = 70 K

Délirant !  a écrit le 20/10/2012 à 23:05 :

Effectivement, la SNCF est un EPIC et les agents n'ont pas le statut de fonctionnaires. Cette vidéo prouve bien que des énormités comme ça X 50 fois par jour, quand on est au guichet, ça use peu à peu "Les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît" disait Audiard. Il est normal qu Orange fasse une enqu^te sur lui. Quant aux agents de le SNCF, les retards etc.....il faut savoir qu on leur demande de faire l impossible avec trois bouts de ficelles (les retards, ce sont svt les usagers qui les provoquent !!) Je précise que je ne travaille pas à la SNCF

bioman  a écrit le 20/10/2012 à 20:55 :

au fait , ce jour là il n'y avait pas de grève ?Si maintenant (et c'est malheureusement le cas) les salariés au contact du public sont là pour subir ..C'est le Grand DEFOULOIR !Si cela continue; il n'y aura bientôt plus personne pour assurer le contact au public qui ne cherche qu'à libérer sa rancoeur sur les autres !La PRISE DE CONSCIENCE : c'est pour quand ?La société , c'est NOUS !

Patrickb  a répondu le 20/10/2012 à 21:07:

@bioman: c'est aussi aux salariés en contact avec le public de faire remarquer à leurs chefs que leurs règlements et procédures sont débiles. Mais ça demande un courage qui fait défaut et c'est pour cela que c'est de pire en pire...jusqu'à ce que tout le système explose...et ce sera tant mieux :-)

RasLeBol  a écrit le 20/10/2012 à 16:21 :

Les salariés qui se déplacent en longueur d'année pour des raisons professionnelles et qui subissent en longueur d'année les grèves locales, départementales, régionales et nationale, retard horaires et l'attitude désagréable des cheminots en règle générale peuvent être ulcérés contre la SNCF...

Bientôt  a écrit le 20/10/2012 à 15:16 :

Une camera cachée sur ce que fais vivre aux autres, l'administration ... Oui, oui, je sais. Il n'y a pas de moyens. Quand à lui, des claques, il est une des façades de la dégénérescence de la société.

demo  a écrit le 20/10/2012 à 13:51 :

Il a simplement pété les plombs, ce qui arrive a beaucoup de gens, avoir proncé le nom d'Orange est un pur hasard, il aurrait pu prononcer n'importe quoi, c'est effectivement très choquant comme propos mais lequel d'entre nous n'a pas de rancoeur contre les faramineux avantages de certain fonctionnaires alors que la détresse sonne a sa porte

hades  a répondu le 20/10/2012 à 14:07:

les gens doivent se maitriser point barre.. il n'y a aucune excuse a ce genre de comportement... il aurait merité qu'un agent sorte , et lui en colle une bien placée . ! ! ca l'aurait calmé !

toccata  a écrit le 20/10/2012 à 13:15 :

Il porte atteinte à l'image de son employeur. Car à travers ses "qualités" relationnelles se dégage ses "qualités managériales", lesquelles reflètent la culture de l'entreprise qui l'a amené à endosser des responsabilités (ce profil ayant le mieux répondu aux attentes de sa hiérarchie). Je comprends qu'Orange ait mené une enquête. Je ne l'aurais pas compris pour un simple employé de base.

Corso  a écrit le 20/10/2012 à 11:27 :

On sait bien que le discours fascisant de certaines élites créent des émules parmi les gens naïfs qui pensaient que la République s'occupait d'eux alors qu'elle les plume. Ces conflits quatidiens contre des salaires fonctionarisés ou des petits patrons et la population pointent le malaise. Pourtant ce n'est que la République qui est contestable pour son état même et ce qu'il fait croire faussement. Pour le moment es français se trompent de cible, la violence n'est pas celle ici et là d'individus victimes mais celle de la République.

Chich  a répondu le 20/10/2012 à 13:50:

+1 comme souvent je suis d'accord avec vous. Bravo

Patrickb  a répondu le 20/10/2012 à 18:54:

@Corso: le problème est aussi l'interprétation par les fonctionnaires des règlements dans le but de bien faire sentir que ce sont eux qui détiennent le tampon. Je suis de ceux qui veulent qu'on leur retire leurs pouvoirs staliniens. J'ai beaucoup d'exemples d'abus de pouvoir des fonctionnaires. Le dernier en date est une attestation de vie dans un consulat, parce que j'avais fait une photocopie du formulaire en deux exemplaires au lieu d'amener l'original (pour satisfaire à 2 organismes à la fois au lieu de revenir pour attester la même chose un peu plus tard pour un autre organisme - comme s'ils ne pouvaient pas envoyer leur demande en même temps - disons le 1er janvier de chaque année). Mais apparemment, la fonctionnaire a jugé que la finalité dudit formulaire était de satisfaire ses goûts et ses couleurs plutôt que de prouver que j'étais en vie :-) Ce qui, au passage, démontre également le degré d'intelligence et de réflexion des fonctionnaires :-)

Patrickb  a répondu le 20/10/2012 à 18:57:

@corso...suite: en revanche, dans un autre consulat (je voyage beaucoup), on m'a demandé si j'avais d'autres organismes à sastifaire et on m'a fait 3 exemplaires :-)

nj  a écrit le 20/10/2012 à 11:04 :

C'est pourtant simple. L'employée de la sncf est une personne victime de violence. On a connaisance de ces faits et une piste d'enquête se présente. La loi doit s'appliquer pour réprimer ces violences. Voila pour le civil. Ensuite en droit du trvail, c'est pareil que sur fb. Il utilise le nom de la boîte pour commettre non seulement une atteinte d'image, mais en plus un délit de violence.

tacata  a écrit le 20/10/2012 à 11:01 :

ce type dont on ne voit pas le visage n'a que deux critères pour etre retrouvé, il gagne 70K? et va a st domingue pour le compte d'orange
enquete interne on a un coupable qu on ne nommera pas et qui ne gagne pas 70K? et ne va pas a st domingue mais est déficient mental (qui ira reproché a orange de faire travailler des gens limite handicapées comme la loi l'y oblige a hauteur de 5% des effectifs)
qui peut croire qu'on est retrouvé un coupable sans indice?
qui peut accepter qu un film soit diffusé mettant en cause la vie professionnelle d'un gars pour un simple altercation comme il en arrive tous les jours
qui ne peut imaginer le danger pour l'image d'orange qui peut demain engager en retour des acteurs pour insulter des gens en disant je suis chez free ou sfr pour leur nuire en retour

En voilà une opinion  a écrit le 20/10/2012 à 10:48 :

Liberté d'opinion et liberté d'information. Vous connaissez ?
Quant au cher monsieur, son identité n'a pas été dévoilé donc pas de lynchage public.
Orange se doit de réagir puisque son image est en jeu.
Et désolé si vous n'êtes pas d'accord mais on doit se contrôler (quelle violence de la part de ce monsieur) et on doit assumer la responsabilité de ses actes (il aurait fallu qu'il voit plus loin que son bout-du-nez lorsqu'il a dévoilé le nom de son entreprise).
Et dire que vous avez une carte de presse et que l'État, c'est-à-dire la communauté nationale, subventionne votre profession. Est-ce là vraiment du journalisme ? J'entends d'investigation.
Pour ma part, j'aimerais bien être subventionné aussi.

nero51  a écrit le 20/10/2012 à 10:07 :

on croirait etre revenu au temps de la stasi.l'affaire aurait du en rester la .a point c'est tout.il n'y a pas eu d'agression physique mais simplement verbale.meme des hommes politiques peuvent peter un plomb.

Exactement !  a répondu le 20/10/2012 à 11:45:

Quand c'est NS qui balance un "casse-toi pauvre con", personne ne le poursuit...

Chich  a répondu le 20/10/2012 à 13:48:

@nero51 : la stasi carrément ! Vous réalisez un peu ce que vous dites ?

Mordrakheen  a écrit le 20/10/2012 à 9:13 :

moui c est vrai c est du domaine de privé mais ce minable s est réclamé d Orange c est plus vraiment la même chose ...Dommage qu il s est pas pris une monumentale tarte dans sa tronche :) en tous les cas l ironie de la caissiére est admirable :)

Che  a écrit le 20/10/2012 à 8:48 :

C'etait bizarre dans tous les cas, parceque malheureusement il faut gagner beaucoup plus de 70K pour avoir une maison a la Baule etc.....

cjesus  a répondu le 21/10/2012 à 13:14:

Pas du tout... Allez donc voire un conseiller patrimonial.

hibernatus  a écrit le 20/10/2012 à 8:03 :

Il faudrait peut-être rappeler à beaucoup de ces commentateurs, ainsi qu'à ce cadre d'Orange, que les agents de la SNCF n'ont jamais été des fonctionnaires (la SNCF a été dès l'origine une Société Anonyme d'économie mixte, transformé en établissement public industriel et commercial en 1982). Il est curieux comme ce fait si simple soit toujours ignoré, même de la part de nombreux médias et politiques, significatif sans doute d'une confusion mentale étonnante. Ce cadre d'Orange sait-il seulement qu'il est, lui, chez le successeur d'un organisme public autrefois appelé PTT qui fonctionnait lui avec de "vrais" fonctionnaires, avant de devenir France Telecom?

kikarom  a répondu le 20/10/2012 à 11:47:

il ya encore 75% de fonctionnaire chez orange-ft :)
et il en est du coup surement un...

Free  a écrit le 20/10/2012 à 5:59 :

En fait, il ne gagne pas 70 000 euros, mais juste 69500 euros. Quel vantard !

z_trams  a écrit le 20/10/2012 à 4:21 :

Certes, l?incivilité et la stupidité de cet employé d?Orange est hallucinante.
Mais pourrions nous dénoncer avec encore plus de véhémence les vols avec violences commis dans le métro et le RER, qui sont au nombre de 11 665 par trimestre!!!

éducationcivique  a répondu le 20/10/2012 à 7:35:

incivilités on fait semblant de les découvrir, elles traînent partout y compris ds ces commentaires souvent d'une bêtise affligeante, reflet d'un contexte de société souvent pervertie par l'absence de tout repère:quand vous prenez la parole mesurez la et respectez votre interlocuteur ou auditeur et celà vaut pour tous les pros de la parole sur écrans, radio, papier et texto...quant au culte de l'argent il lui est lié et les dérives bien sûr .

Mélusine Tang Faï Yt  a écrit le 19/10/2012 à 23:19 :

Cette histoire illustre bien le darwinisme social ambiant. Dormez brave gens puisque les médias mainstream vous disent que tout va bien

Jump  a écrit le 19/10/2012 à 23:12 :

Le post de "Sam démange", péteur de gueule patenté, est rassurant. La prochaine fois que ma belle-mère me pousse à bout, je l'appelle de suite !

Pas étonnant !  a écrit le 19/10/2012 à 23:06 :

Avec ce gouvernement ils ont réussi à monter les gens entre eux ! Et pour conclure Ben moi aussi je vais me casser comme lui parce qu'on nous prend pour des vaches à lait pour payer les fonctionnaires et subvenir aux aides sociales alors que l'on en est exclu ! Et en plus il nous prennent un Max d'impôt sans nous dire merci mais plutôt en disant attention l'année prochaine sera pire pour vous. Alors je m'en fous de ma nationalité je préfÚre qu'on me laisse mon pognon plutôt que de m'accrocher à cette nationalité synonyme de champion du prélÚvement. Moi je m'a casse comme bien d'autre plutôt que l'on va de foutre de moi en face même pas dans mon dos. Je pense que le type d'orange gueule sur une situation générale et pas sur un individu. Mais ça l'état à réussi à monter les uns contre les autres!

Chich  a répondu le 20/10/2012 à 13:46:

C'est vrai que c'est stupide, quand on sait que les gouvernements précédant nous ont tous rapprocher les uns des autres avec l'humanité qu'on leur connaient...Allez, cassez vous on sera mieux

Sam  a écrit le 19/10/2012 à 22:44 :

Hallucinant le type. Sans doute un des cadres d'Orange qui s'amusent à pousser au suicide les gens qui bossent sous ses ordres pendant que lui ne fout rien de ses journées. si j'avais été là je lui aurais pété la gueule.

Nomane  a répondu le 20/10/2012 à 0:56:

Les cadres d'Orange qui sont payés pour harceler les collaborateurs ne craquent pas ainsi en public. Il est plus probable, si sa santé est due à des difficultés professionnelles, qu'il s'agisse d'un harcelé...

Patrickb  a répondu le 20/10/2012 à 1:43:

@sam; et si m'a tante en avait.... encore un résistant de la dernière heure, spécialité bien française :-)

JBIER  a écrit le 19/10/2012 à 22:21 :

Cet article est nul, !!

vick  a écrit le 19/10/2012 à 22:16 :

Ce matin, je me suis violemment "pris la tête" avec un cabot qui venait d'uriner sur ma porte d'entrée. Nos aboiements respectifs ont même réveillé tout l'immeuble. J'ai filmé. Cela intéresse t-il quelqu'un ?

c'est un sous-marin du gouvernement  a écrit le 19/10/2012 à 21:34 :

pour sensibiliser l'opinion publique à la défense des fonctionnaire et dire que tout ceux qui en ont marre de casquer pour une boulimie administrative et fonctionnariale française, notre particularisme franchouillard, sont des méchants réacs et ressemblent au monsieur.

power600  a écrit le 19/10/2012 à 21:23 :

Pourquoi Orange présenté par ce type comme étant son employeur n'aurait pas le droit d'enquêter?
On est loin là d'un pétage de plomb classique.
Orange ne s'est pas mêlé de cette histoire, Orange a été mêlé à cette histoire. Ce n'est pas la même chose.

Patrickb  a répondu le 20/10/2012 à 21:04:

@power600: tout à fait d'accord.