Bandeau Présidentielle Régions

Karine Sabatier, la coach pour entreprises

 |   |  745  mots
(Crédits : Olivier Ezratty)
[ PORTRAIT ] Ancienne directrice de la Cantine numérique rennaise, créatrice du premier accélérateur de jeunes pousses de l'Ouest, Karine Sabatier a fondé sa propre structure en 2015 avec deux associés. Le Shift propose aux entreprises de les aider à décoller, grâce à des méthodes éprouvées au sein du Booster. Son école fait des émules à Lyon et à Nantes.

L'innovation en entreprise, c'est le dada de Karine Sabatier. L'ancienne directrice de la Cantine numérique rennaise, artisane de la labellisation French Tech de la métropole à la fin de 2014, combat « l'entreprise bashing » et les idées reçues. Elle en a fait son activité en cofondant Le Shift en juillet 2015 et son projet va bientôt s'exporter à Nantes et à Lyon. Avec ses associés, tous deux formateurs, Laurent Morisseau et Guillaume Chevalier, cette ingénieure diplômée en informatique, « geek non repentie », coache les entrepreneurs, les startups, mais aussi les grands comptes et les PME.

Et depuis dix-huit mois, elle le constate :

« L'entreprise a davantage de complexes que la startup quant à sa capacité d'innovation. L'état d'esprit un peu tête brûlée de la startup lui donne un côté audacieux, là où l'entreprise se montre plus prudente. Les grands groupes ont fini par développer un complexe face aux licornes, les PME face aux startups locales. »

Pour faire bouger les lignes, le Shift leur propose différents outils et ateliers pour réinjecter créativité et agilité dans leurs produits et services. La méthode repose notamment sur une école (dix lundis de suite, deux saisons par an) pour les porteurs de projets voulant passer « de l'idée au premier client », et des séances de formation et de coaching pour les entreprises, de la TPE au groupe. S'y greffent des événements réguliers organisés au sein des incubateurs rennais, tels que le ShiftCamp, visant à valider un modèle d'affaires en 48 heures, les Startups Weekends et les Summer Camps pour entrepreneurs.

« Lorsque la Cantine numérique rennaise (CNR) a été absorbée dans la French Tech, je ne me suis pas vue m'occuper de la partie institutionnelle de mise en place. J'aime les missions de terrain, l'accompagnement de projets et la conception de méthodes et d'outils. Je suis partie pour créer Le Shift, un projet qui émane d'ailleurs du Booster, l'accélérateur de la Cantine dont mon associé Guillaume Chevalier était l'animateur. La French Tech vise essentiellement les startups du numérique, Le Shift s'adresse à toutes les entreprises. »

Lorsque Digitaleo a levé 4 M€, la société l'a aidée à assurer les conditions de son changement d'échelle.

Soixante-cinq porteurs de projets accompagnés

Le Shift revendique une soixantaine d'entreprises clientes. Son essor a été favorisé par l'expertise dans l'organisation agile de Karine Sabatier et de ses associés, et par leur connaissance de l'écosystème rennais. Avant de s'installer en Bretagne en 2008, la présidente du Shift a d'abord fait ses armes à Paris au sein du studio numérique Pixup qu'elle a créé, puis en travaillant comme développeur, designer et chef de projet dans des startups telles que Kelkoo, ChateauOnline et eYeka.

Dans la capitale bretonne, Karine Sabatier s'est recréé un réseau. Chez Net-ng comme directrice de projets d'innovation participative pour des groupes comme PagesJaunes, via l'association Agile Breizh, puis dès 2010 comme directrice de la Cantine numérique basée aux Champs Libres.

« À la fois espace de coworking, de conférences tout public, de formation à la culture numérique, la Cantine a ouvert son accélérateur, le Booster, en 2013. Nous avons accompagné 24 projets numériques, dont Beyond Your Motion, Chipili ou ZetaPush, avec une méthodologie adaptée, et porté le dossier French Tech ».

Après la labellisation, certains auraient bien vu Karine Sabatier garder les rênes. Les méthodes du Booster, qui mêlent lean startup, data, créativité et webmarketing, font la part belle aux usages et ont fortement fédéré l'écosystème local. Le Shift s'en inspire.

« L'école, dont la prochaine saison se tiendra à compter du 13 mars, est un cursus en mode cours du soir pour des gens en transition, explique Karine Sabatier. Nous avons déjà accompagné 65 porteurs de projets et le concept va être adapté au printemps à Lyon et Nantes en collaboration avec les French Tech locales. »

Avec les entreprises installées, telles Enedis, Groupama, Alcatel Enterprises, Le Shift, qui fonctionne en mode startup, intervient au travers des RH pour insuffler les notions "d'intra-entrepreneuriat", d'innovation participative. À tous les niveaux, Karine Sabatier veut exploiter les talents !

___

MINI BIO

2015 Création du Shift.

2014 Labellisation French Tech de Rennes Métropole.

2013 Ouverture de l'accélérateur le Booster.

2010 Directrice de la Cantine numérique rennaise.

2008 Installation à Rennes, missions sur des projets Web innovants.

1997 Cofondatrice de l'entreprise Pixup.

1995 Ingénieur informatique, EFREI.

1972 Naissance à Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :