Grand Tasting, l'application qui met un sommelier dans votre poche

 |   |  523  mots
La multitude des vins français rend peu commode le choix d'une "bonne" bouteille.
La multitude des vins français rend peu commode le choix d'une "bonne" bouteille. (Crédits : Reuters)
Ce mardi, les critiques et auteurs de guides vinicoles Bettane et Desseauve présentaient leur nouvelle application (gratuite) : Grand Tasting, qui fournit à ses utilisateurs notes et commentaires de professionnels sur un grand nombre de produits.

Avec plus de 100.000 vins différents dans les rayons français, il est toujours difficile de s'y retrouver. Quel millésime ? Avec quel plat se marie-t-il à la perfection ? Combien de temps le conserver ? Toutes ces questions que l'on se pose sur le vin sont légitimes, pour les novices comme pour les connaisseurs. L'application Grand Tasting, disponible le 5 septembre, permet par l'intermédiaire d'un outil de recherche (simple ou avancée), d'obtenir des informations sur un grand nombre de vins, du peu coûteux à l'inaccessible.

L'expertise vinicole pour le grand public

Les paramètres de recherche sont multiples, allant de la fourchette de prix, à l'enseigne dans laquelle on trouve le vin, à des éléments subjectifs comme « à quelle occasion boire ce vin » mais aussi la note attribuée. Il en existe deux types, une sur vingt qui juge de la qualité intrinsèque du vin et une sur cinq (étoiles) évaluant le rapport « prix/plaisir » (qualité/prix). Dans la grande tradition de leur guide de référence, Bettane et Desseauve ne notent pas en dessous de douze, les vins ayant reçu moins étant répertoriés mais pas notés. En plus de la notation, les critiques attribuent un commentaire à chaque vin pour vous guider un peu plus. Comme l'application n'a pas vocation à être un comparateur de prix (ceux-ci pouvant varier d'une enseigne à une autre), les vins sont classés dans une fourchette.

Cette application est évidemment destinée à toucher un grand public, notamment ceux qui ne s'encombrent pas des guides officiels mais qui sont tout de même amateurs de vins français. A long terme, Bettane et Desseauve souhaitent par l'intermédiaire de Grand Tasting, créer une gigantesque base de données sur le vin et y ajouter le contenu de leur guide papier. L'application sera en constante mise à jour et les critiques de la firme pourront ajouter des éléments au fur et à mesure.

La valeur ajoutée de cette application réside dans l'expertise des critiques professionnelles de Grand Tasting, parmi les meilleurs de France. D'autres applications existent comme Vivino, leader, qui reste cependant peu précise sur certains vins, en plus de ne pas être française. D'autres agrègent simplement des contenus déjà existants ou se basent sur les avis des consommateurs.

Des envies de partenariats et d'expansion

Bettane et Desseauve ont passé un accord avec une dizaine de supermarchés. Ces derniers fournissent la liste des vins présents en rayon (mise à jour), contre les critiques destinées aux catalogues des magasins. C'est un échange gagnant-gagnant pour les deux parties. Seuls Leclerc et Carrefour ont refusé ce partenariat, les deux enseignes venant de recruter deux sommeliers de renom, Andreas Larsson pour le premier et Paolo Basso pour Carrefour.

La stratégie est claire : l'application veut s'exporter, à commencer par la Chine où Bettane et Desseauve publient déjà leur guide. Il est également prévu de traduire certains éléments en anglais pour faciliter l'usage de l'application aux touristes qui viennent en France. Sortie imminente donc pour Grand Tasting, qui vous permettra, par exemple, de dénicher un vin rouge portugais noté 14/20 à seulement... 1,90 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/08/2016 à 12:19 :
Le guide est fiable mais comme tout amateur de vins qui se respecte la seule réponse et de toujours gouter le vin avant l'achat... il faut se faire son avis, on ne peut pas toujours le faire dans certaines régions......
a écrit le 31/08/2016 à 11:19 :
1) la France produit environ 3240 vins (http://www.vin-vigne.com/vignoble/) et ce chiffre de 100 000 est donc exagéré, sauf si les pays étrangers produisent des vins de cépages différents sur la Lune ou sur Mars. 2) Quel est l'intérêt pour les vrais amateurs de boire du vin virtuel sur les pages d'un bouquin ou d'un logiciel ? Cela me rappelled de nombreux commentaires de gens qui critiquent un pays (souvent la Russie ou la Chine) sans jamais y avoir mis les pieds !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :