Google s'est trouvé un nouveau service, le paiement en ligne

 |   |  677  mots
DR.
DR. (Crédits : Google)
Le moteur de recherche permet de payer depuis sa messagerie électronique Gmail en intégrant son porte-monnaie virtuel, Wallet, lancé sans succès pour le mobile il y a près de deux ans.

PayPal, le système de paiement électronique d?eBay, a-t-il du souci à se faire ? Google vient d?annoncer, dans le cadre de sa grande conférence pour les développeurs I/O, une nouvelle offensive dans le paiement en ligne en permettant aux utilisateurs de sa messagerie Gmail de virer de l?argent gratuitement depuis leur compte (voir la vidéo d'explication en anglais). Le géant de l?Internet ajoute dans sa messagerie électronique un bouton « envoyer de l?argent », une icône "dollar" à cliquer à côté de celle des pièces jointes, pour effectuer le transfert d?argent (limité à 10.000 dollars), à condition d?avoir un compte Google Wallet (dûment crédité auparavant ou, à défaut, en utilisant sa carte de crédit). La fonction est lancée uniquement aux Etats-Unis, progressivement dans les mois à venir, et seulement depuis un PC. « Rembourser ses amis devient aussi simple qu?envoyer un email », explique Travis Green, le responsable produit Google Wallet sur le blog officiel. Le destinataire du virement n?a même pas besoin d?avoir un compte Gmail, il lui suffit d?avoir une adresse email quelle qu?elle soit, mais il lui faudra créer un compte Google Wallet.

Simplicité et gratuité, mots d?ordre de Google
Le géant de Mountain View parviendra-t-il ainsi à relancer Google Wallet ? Car sa solution de porte-monnaie électronique, dévoilée il y a deux ans et lancée en version pilote, uniquement aux Etats-Unis, en septembre 2011, n?a pas décollé. C?est en réalité un système de paiement mobile pour smartphones Android équipés de la technologie sans contact (NFC), dont la plupart des Galaxy de Samsung et plusieurs modèles LG. Environ 200.000 points de vente américains possèdent des terminaux de paiement compatibles Google Wallet. En ligne, le porte-monnaie électronique de Google peut être utilisé sur le magasin d?applications et de contenus Google Play. Le modèle économique imaginé pour le paiement mobile était un financement par la publicité (bons plans à proximité, coupons, etc). Pour l?intégration de Google Wallet à Gmail, le moteur de recherche table aussi sur la gratuité sauf pour les virements réalisés avec une carte de crédit facture alors une commission de 2,9% (au minimum 30 cents).

PayPal dans le viseur ... mais pas seulement
Google attaque donc clairement PayPal sur les prix, puisque la filiale d?eBay prend 3,4% de commission sur chaque transaction. PayPal propose aussi l?envoi d?argent entre proches par simple email, même si ces derniers n?ont pas de compte PayPal, sur PC et sur mobile. Le géant du paiement en ligne, qui avait d?ailleurs attaqué en justice Google pour avoir débauché deux cadres au courant de ses projets d?expansion dans le mobile, compte 128 millions d?utilisateurs actifs dans le monde et a réalisé 5,6 milliards de dollars de chiffre d?affaires en 2012 (40% de l?activité totale d?eBay). Et sa percée dans le mobile, qui a de quoi inquiéter Google, est réelle : la société de Santa Clara revendique 14 milliards de dollars de transactions sur mobile réalisés via son système sécurisé et table sur 20 milliards cette année. PayPal n?est pas accepté comme moyen de paiement sur Google Play alors qu?il l?est sur iTunes d?Apple.

La filiale d?eBay n?est bien sûr pas la seule visée, mais tous les systèmes de paiement (Visa, MasterCard, banques, etc), et les opérateurs mobiles qui proposent de payer directement sur leur facture, pour les applications par exemple. Si rien ne dit que le nouveau service de Google rencontrera le succès, le géant de l?internet va pourvoir s?appuyer sur ses plus de 425 millions d'utilisateurs actifs de Gmail et sur une base installée phénoménale de propriétaires de smartphones ou tablettes sous Android (qui se comptent en centaines de millions dans le monde), puisqu?il faut un compte Google Wallet pour acheter du contenu et des applications sur Google Play?
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2013 à 9:10 :
veut tout controler
a écrit le 17/05/2013 à 5:49 :
J'ai travaillé plus de 20 ans dans des environnements informatiques sécurisés.
Ma devise : Se méfier de toutes les bonnes âmes charitables qui se proposent de faire gratuitement, ou à peu de frais, ce que je peux faire moi-même !
Pour moi le paiement le plus sûr reste le chèque, après vient le virement.
Les banques sérieuses sont en train de sécuriser ce mode de paiement, en multipliant les contrôles pour ajouter un RIB, et donner à l'acheteur la possibilité de faire lui-même ses virements contrôlés par code échangés par SMS.
Il est urgent que les sites en ligne favorisent aussi ce mode de paiement.
Je préfèrerai toujours faire moi-même un virement plutôt que de laisser un quelconque Paypal envoyer les doigts sur mon compte.
Actuellement je fuis les sites qui ne proposent pas le paiement par chèque ni le virement en ligne.
Réponse de le 17/05/2013 à 7:31 :
Vous avez une position très juste. Je défends de mon côté l'utilisation des espèces dont on veut absolument nous séparer. Et ce pour les raisons que j'énonce un peu plus bas, mais qui en gros se résument à sa sécurité intrinsèque par son indépendance du système bancaire (nos dépôts sur les comptes bancaires sont des prêts aux banques et cessent donc de nous appartenir, et c'est la seule sécurité en cas d'erreur ou de violation informatique de nos comptes) et son coût de transaction nul. En Suède, les banques sont déjà en bonne voie de l'avoir totalement éliminé.
Réponse de le 17/05/2013 à 9:00 :
Des chèques "sécurisés" MOUHAHAHAHAHAHA laissez moi rire quand même ^^
Les espèces ok, le tout à la banque non mais les chèques... soyons sérieux...
a écrit le 16/05/2013 à 23:17 :
on passe d'un extrême (vos lingots d'or) à l'autre (du vent)!




a écrit le 16/05/2013 à 21:06 :
Eh ben voyons... Vu comment c'est parti ils finiront par tout contrôler
a écrit le 16/05/2013 à 19:30 :
En dehors du cas google ... c'est la virtualisation de l'argent qui est encore un plus en marche !
a écrit le 16/05/2013 à 19:26 :
J?attends de voir les commentaires de Cahuzac ou Gueant ! sur la qualité !
a écrit le 16/05/2013 à 19:00 :
Que les services de paiement en ligne existent est une chose. Dématérialiser totalement la monnaie en est une autre. Non seulement le liquide est la seule sécurité face aux erreurs, "chyprisation" de votre épargne (n'oubliez jamais que tout argent déposé dans une banque cesse de vous appartenir légalement), et indépendance d'un système de gestion des données privées qui nous échappe complètement, il est aussi le seul moyen de paiement qui ne soit pas ponctionné pour son utilisation, en tout cas pour l'instant. Dans l'économie de rente captive qu'on mise en place les banques, nous payons deux fois pour utiliser notre argent. Et qu'on ne nous ressorte pas l'excuse de la sécurité, elle est totalement démentie par les chiffres.
a écrit le 16/05/2013 à 18:10 :
Pourquoi multiplier les sites de paiement paypal est bien suffisant et tres simple a utiliset

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :