Pour réussir, les cadres doivent rester fidèles à leur entreprise

Contrairement aux idées reçues, selon une étude de la Rouen Business School, gravir les marches au sein d'une même entreprise est ce qui "rapporte" le plus en terme de qualité de l'emploi.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Pas la peine de bouger pour trouver un meilleur travail ? C?est la conclusion que tire la chaire Nouvelle Carrières de la Rouen Business School, qui s?intéresse aux mutations du monde du travail, dans une étude rendue publique lundi. Au cours de la carrière, les cadres qui restent fidèle à leur entreprise réussissent mieux professionnellement que ceux qui se vendent au plus offrant.

Pas la peine de répondre ?oui? aux chasseurs de têtes. Selon cette enquête, basée sur différents indices de qualité de carrière, gravir les marches au sein d'une même entreprise est ce qui "rapporte" le plus en terme de qualité. "Les scores les plus élevés appartiennent à eux qui connaissent un parcours de progression hiérarchique dans la même entreprise", soulignent ainsi les auteurs de l'étude baptisée "bouger n'est par jouer".

Les cadres pensent le contraire

Pour les auteurs, ces résultats s'opposent "aux pronostics de certains théoriciens des carrières qui ont vanté l'efficacité de la mobilité externe". Ils vont aussi à l'encontre de ce que pensent les cadres eux-mêmes. Ainsi, selon un sondage réalisé dans le cadre de l'enquête, pour 61% des cadres, la réussite serait assurée grâce à la mobilité externe, alors que les fidèles "stagneraient" pour 68%.

Le sondage a été mené en mars et avril auprès d'un échantillon représentatif de 1.024 cadres. L'enquête sur la qualité de carrière se fonde sur des données recueillies en janvier 2012 auprès de 978 cadres et repose sur 11 critères de qualité comme le nombre d'augmentations de salaires dans la carrière par rapport à l'âge, de mois de chômage ou encore de jours de formation.

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 49
à écrit le 03/02/2014 à 0:07
Signaler
Ca dépend ....d'entreprise et de son contexte

à écrit le 05/06/2013 à 17:08
Signaler
Exactement, je pense que dans ce contexte, REUSSIR veut dire réussir à devenir un employé modèle = un employé docile . C'est pas un patron qui a sponsorisé cette étude ? A mon avis, et par définition, la relation patron/salarié n'est et ne sera ja...

à écrit le 29/05/2013 à 12:39
Signaler
Sondage pas du tout scientifique et complètement bidon. Les résultats de ce sondage peuvent tout aussi bien signifier que ceux qui ont tendance à progresser dans leur boîte ont tendance à y rester, alors que ceux qui ont tendance à stagner sont plus...

à écrit le 29/05/2013 à 12:12
Signaler
dans l'entreprise, si vous êtes bon, votre N+1 ne vous fera pas progresser de peur de se taper un tocard a votre place.. parlons en outre de la fidélité de l'employeur a l'égard des salariés ..

à écrit le 29/05/2013 à 0:21
Signaler
Etre fidèle à son entreprise est risqué car rien ne garanti que l'employeur sera lui aussi fidèle. Avec 10 ans d'ancienneté dans une entreprise, c'est difficile de s'adapter à un autre environnement professionnel et les recruteurs potentiels le saven...

à écrit le 28/05/2013 à 17:26
Signaler
Actuellement en stage de fin d'études, à vous lire, autant se suicider directement. Il faut s'estimer heureux du salaire en france, au vu de ce qui est proposé dans d'autres pays (espagne...), aussi, ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il y a des gens...

à écrit le 28/05/2013 à 16:58
Signaler
Changement tous les 5-7 ans pour progresser professionnellement et financierement, en faisant des formations internes ou sur mon temps de loisir, sinon le cerveau s'encroute.

à écrit le 28/05/2013 à 16:37
Signaler
Je ne sais pas où cette enquête a été faite ni comment, mais c'est du grand n'importe quoi ! Dans 99% des cas, la seule façon de progresser est de changer d'entreprise. L'explication est simple : si vous êtes compétent, votre chef ne veut surtout pas...

à écrit le 28/05/2013 à 13:41
Signaler
Vu l'écrasement des hiérarchies, cadre ne veut plus dire grand-chose, sauf peut-être pour les CSP+ dont les places ne sont pas disponibles à la (presque)totalité de ceux du dessous. L'appellation cadre permet surtout de faire fonctionner en forfait j...

à écrit le 28/05/2013 à 11:02
Signaler
J'aime bien ce genre d'analyse qui ne donne même pas la définition de "Réussir sa carrière". Chacun a sa propre idée de la réussite et des objectifs personnels différents à atteindre. L'article indique implicitement que gravir les échelons hiérarchiq...

le 28/05/2013 à 11:52
Signaler
+1, je suis entièrement d'accord avec votre commentaire. Moi aussi je recherche le salaire le plus élevé pour le moins de responsabilités possible et non pas l'inverse !! Les responsabilités ça n'a aucun intérêt, si ce n'est la promesse de faire des ...

le 28/05/2013 à 12:51
Signaler
+1 Effectivement, je recherche aussi un salaire élevé pour des responsabilités les moins importantes. Pourquoi ? Parce que je me suis aperçu qu'avoir un poste important et faire des heures est souvent pas intéressant: ramenez au gain par heure et cer...

le 28/05/2013 à 13:56
Signaler
Dans le monde du travail vous retrouvez deux grandes catégories: ceux qui veullent faire carrière d'un coté et de l'autre ceux qui priviligient la qualité de la vie ,le tout est affaire de tempérement .

le 28/05/2013 à 14:27
Signaler
Oué c'est ça, comme si y avait que 2 choix dans la life. Y en a qui ont tout compris, binarisation des esprits.

le 28/05/2013 à 15:14
Signaler
Pas trop compliqué de dénigrer sans avancer le moindre argument !!!!!

le 28/05/2013 à 16:43
Signaler
je suis tout a fait d'accord avec pnv, je pense que son commentaire est tout à fait exact !!! "l'etre humain perd sa santé à gagner de l'argent et par la suite, il perd son argent à se refaire une santé" disait le dalai lama.

le 28/05/2013 à 17:23
Signaler
@ pnv: Pour les cadres 3 catégories: 1) les carriéristes qui s'approprient les succès des autres et qui passent leur temps en réunion - 2) les minimalistes qui privilégient la qualité de vie -3) ceux qui font leur boulot sérieusement sans regarder le...

à écrit le 28/05/2013 à 10:38
Signaler
Bonjour, De toutes les manières tous les grands patrons vous le diront le seul moyen de faire vraiment ce que l'on aime et de se rémunérer à sa juste valeur c'est de créer sa propre entreprise. Sinon les managers en général ne se servent de leurs éq...

le 28/05/2013 à 10:52
Signaler
qui dit mieux?

le 28/05/2013 à 11:42
Signaler
@Marousan Je n'aurai pas dit mieux. Une vision critique et très juste du monde de l'entreprise Française. Et quant à progresser si on reste fidèle. Ca dépend du type d'entreprise. Une grosse entreprise type Banque peut-être, une petite genre SSII je...

le 28/05/2013 à 13:44
Signaler
Le problème ne réside pas que dans le management ou les entreprises. Il réside dans la formation (initiale et continue) pour rendre l'entreprise plus performante (La MIA, produit très sympa , vendue à 18000 euros ... moins de 1000ex/an ; contre 1300...

à écrit le 28/05/2013 à 10:22
Signaler
Curieux ces résultats .Tous les cadres ne travailent pas dans des grands groupes où il est certainement possible de faire carrière en gravissant les échelons .Dans une PME la situation est bien différente , si votre supérieur a 40 ou 45 ans il si vo...

à écrit le 28/05/2013 à 10:06
Signaler
Je ne suis pas d'accord avec cette analyse.

à écrit le 28/05/2013 à 10:06
Signaler
déjà il faut voir ce qu'ils veulent dire par cadre parce que tous les jeunes diplômés sont bombardés directement cadre alors qu'ils n'encadrent personne, c'est juste pour ne pas payer leurs heures supplémentaires.

le 29/05/2013 à 12:42
Signaler
Avant on donnait des médailles, maintenant on file le statut cadre. Finalement, rien n'a vraiment changé et on fait avancer les ânes avec les mêmes carottes.

à écrit le 28/05/2013 à 9:53
Signaler
Comme toutes les études ou sondages bidons, la manipulation est au bout du chemin.

le 28/05/2013 à 12:33
Signaler
oui oui

le 28/05/2013 à 12:35
Signaler
aux sondages tous bidons comme vous l'exprimez

à écrit le 28/05/2013 à 9:52
Signaler
Exactement je suis tout ?ait d'accord...

à écrit le 28/05/2013 à 9:37
Signaler
Cette étude est juste hallucinante. Je me demande qui l'a commandité... Quand j'entends parler de "qualité de l'emploi", j'ai envi de répondre "salaire". Sur ce dernier aspect, seul la mobilité permet d'agir comme un effet levier. De plus, je rappell...

le 28/05/2013 à 9:49
Signaler
La loyauté aussi :)

le 28/05/2013 à 14:22
Signaler
Et aux couples...

à écrit le 28/05/2013 à 8:50
Signaler
Il convient de définir ce qu'on entend par "qualité de l'emploi", alors que les cadres doivent parler de salaire uniquement! Rouen Business School aurait-elle sortie une telle étude pour faire parler d'elle? :)

à écrit le 28/05/2013 à 8:15
Signaler
C'est exactement l'inverse pour les travailleurs non qualifiés. C'est en changeant d'employeur, en se formant et en capitalisant sur chaque expérience professionnelle qu'il pourra s'élever dans la hiérarchie professionnelle. Pour les cadres tout dép...

à écrit le 28/05/2013 à 6:27
Signaler
Marrant, j'aurai dit le contraire, aucune entreprise ne garde ses anciens employés, et veut des jeunes...Le jeunisme la maladie.

le 28/05/2013 à 6:59
Signaler
Tout dépend du niveau de compétences et de la motivation du cadre, il est évident que l'entreprise cherchera à se débarrasser du cadre qui "pantoufle" dés que les conditions le permettent dans le cadre de la législation ou fera tout pour le "décourag...

le 28/05/2013 à 8:08
Signaler
Et un cadre épée qui pantoufle, c'est quoi ? Conclusion, les drh sont contre-productifs en France.

le 28/05/2013 à 12:32
Signaler
prendre des jeunes et licencier les cadres dont le cout est trop eleve c'est simple

à écrit le 27/05/2013 à 23:08
Signaler
une analyse de simple bon sens montre qu'un changement d'entreprise accélère. En effet, pour progresser, il faut d'abord une place de libre. Et il y en a plus à l'extérieur qu'à l'intérieur de l'entreprise. Donc attendre son tour dans son entreprise,...

le 28/05/2013 à 0:06
Signaler
@curieuses..: tout à fait d'accord, mais le sondage est français et en France, on avance en léchant les bottes du chef. Donc plus longtemps on est dans l'entreprise, plus de bottes on lèche :-)

à écrit le 27/05/2013 à 20:54
Signaler
car elle n'est pas représentative de tous les secteurs.

le 28/05/2013 à 7:01
Signaler
C'est probable, reste à savoir qui a commandité cette étude et dans quel but ?

le 28/05/2013 à 12:40
Signaler
Je ne suis pas d'accord non plus

à écrit le 27/05/2013 à 20:15
Signaler
pipo... il y a tres rapidement des plafonds de verre, des corporatismes, etc... en assurance vie aussi, ceux qui sont fideles et detiennent des vieux contrats sont tres largement ""recompenses"" pour leur fidelite au pilori par des rendements inferie...

le 27/05/2013 à 20:53
Signaler
Tout à fait d'accord, y'en a qui galère pour monter par la voix normale, tandis que certains vous doublent pour des raisons que vous avez du mal parfois à identifier qui souvent souvent liées par les diplomes, l'appartenance à je ne sais quoi... Et e...

le 28/05/2013 à 8:35
Signaler
par ' plus motive', vous voulez certainement dire ' plus a meme de faire un coup tordu dans le dos'?... c'est effectivement en general le cas...

le 28/05/2013 à 12:37
Signaler
+1

à écrit le 27/05/2013 à 20:03
Signaler
En terme de salaires, on repassera. La seule période où on a moyen d'augmenter correctement son salaire est quand on change de boite ou quand on fait du chantage au départ (ça ne laisse pas tant de traces négatives que ça). Le reste du temps, on vous...

le 27/05/2013 à 20:50
Signaler
Je parle uniquement à partir de mon expérience, en effet on commence à vous entendre que quand vous décidez de quitter l'entreprise. Sinon dans tous les cas on vous répète le même refrain, le but pour l'entreprise est de vous faire croire que vous po...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.