La confiance des ménages plonge à un niveau historique en juin

 |   |  264  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Insee indique ce 27 juin que le niveau de confiance des ménages s'est à nouveau dégradée ce mois-ci, il perd un point comparé au mois de mai.

Toujours plus bas. La confiance des ménages a une nouvelle fois baissé en juin pour atteindre son niveau le plus bas jamais enregistré depuis 1972, a annoncé jeudi l'Insee. L'indicateur synthétique ressort à 78 points - la moyenne longue de cet indicateur est calée à 100 -, en baisse d'un point par rapport au mois précédent. La baisse est toutefois moins forte qu'en avril: l'indice avait alors chuté de quatre points. L'indice est cependant beaucoup plus faible que celui attendu par les spécialistes. Les 19 économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice à 81, leurs estimations allant de 78 à 82.

Des indicateurs largement au-dessous de leur moyenne longue période

Le pessimisme est de mise sur tous les plans. L'opinion des ménages sur leur situation financière passée a augmenté d'un point, tandis que celle sur leur situation financière future est stable. Mais leur opinion sur l'opportunité de faire des achats importants a baissé d'un point. Trois soldes qui restent largement en dessous de leur moyenne de longue période, souligne l'institut de la statistique.

Par ailleurs, l'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle recule d'un point et celle sur leur capacité à épargner dans les mois à venir perd trois points, tandis que les perspectives d'évolution du niveau de vie continuent de baisser (-2 points), atteignant un nouveau minimum historique. Enfin, les ménages sont plus nombreux à anticiper une augmentation du chômage.

>> Chômage : "nous sommes encore loin du but" prévient Jean-Marc Ayrault

 >> Le chômage se stabilise en mai à un niveau record

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2013 à 13:58 :
Je salue "la Tribune", qui permet encore la liberté d'expression sans trop de modération idéologique et surtout sans procédure d'inscription gavante, au point de se taire, comme ça devient partout le cas, avec forcing sur Facebook and co.
Merci.
Réponse de le 27/06/2013 à 14:13 :
Tout à fait d'accord, c'est de plus/plus rare! c'est appréciable, merci LT !
a écrit le 27/06/2013 à 13:35 :
et, il faudra voir les résultats des fameuses soldes ! les commerçants vont déchanter...c'est plus que normal, hélas !
Réponse de le 27/06/2013 à 14:32 :
les Français n'achètent que le nécessaire, pas d'argent pour les toilettes.....mais peut-être pour des iphones.....quoique...
a écrit le 27/06/2013 à 12:31 :
En ce qui me concerne la consommation se limite à l'alimentaire exclusivement. En fait, il y a plusieurs secteurs où je dépense : les impôts locaux, les impôts fonciers, les impôts sur le revenu, le carburant. En dehors de cela le seul domaine dans lequel je dépense en France : l'alimentaire. Aucun achat de produits et ce n'est pas d'aujourd"hui sur le sol français.
a écrit le 27/06/2013 à 11:56 :
Il n'y pas que les ménages qui ne font pas confiance ! au dernier gouvernement entièrement socialiste en Europe ...! Pour les autres pas en ménage ... les simulations statistiques sont aussi diverses que rares .... pourtant ils représentent environ 40 - 49 % de la population....
Réponse de le 27/06/2013 à 12:58 :
Un "ménage", dans le sens économique du terme, veut dire une ou plusieurs personnes qui vivent sous le même toit...
Réponse de le 27/06/2013 à 13:19 :
@ Libelle
Il est temps de redéfinir cette arnaque linguistique qui mélange des situations qui n'ont rien à voir avec "les ménages" ! Encore une belle arnaque alors que près de la moitié de la population ne vit pas en "ménage" et en prend plein la gueule.
a écrit le 27/06/2013 à 11:45 :
Pas de quoi fouetter un chat. J'ai maintenant plus de 40 ans, je n'ai jamais entendu un media dire que les français étaient optimistes. C'est dans nos gènes, ainsi que les théories du complot.
Réponse de le 27/06/2013 à 12:15 :
@Le français est pessimiste par nature Comme dit dans la publicité de la marque au losange, le français a besoin de bons arguments. Ce n'est pas du pessimisme mais un réalisme à toute épreuve. Comme le dit l'adage il vaut mieux prévenir que guérir et le français préfère toujours anticiper le pire que de vivre dans le monde des bisounours comme un états-unien.
Réponse de le 27/06/2013 à 12:18 :
Rire ! pour les théories du complot le programme PRISM et le noyautage des populations prouve qu'elles ne sont pas sans fondement.
Le français n'est jamais optimiste mais c'est un pessimiste actif, de ceux qui, par vieille sagesse génétique et libertaire, ulcèrent le néolibéralisme. Il a toujours fini par "niquer" ses prédateurs, c'est juste une question de tension et de temps. ;)
Réponse de le 27/06/2013 à 12:22 :
Faut être aveugle, c*n ou socialiste (ou les trois en même temps) pour avoir le moral en ce moment !!!!
Réponse de le 27/06/2013 à 13:21 :
Bien dit + 1
Réponse de le 27/06/2013 à 13:28 :
Super! bien parlé !
Réponse de le 27/06/2013 à 13:31 :
@ Le français est pessimiste par nature a répondu le 27/06/2013 à 12:22:
Bah oui ! la pyramide s'effondre et le petit va moins perdre que le gros qui ne cesse de rduire la voilure au point de prendre l'eau ;)
Réponse de le 27/06/2013 à 16:19 :
Exact, les français ont une propention au pessimisme ... soigneusement cultivée d'ailleurs pas les médias qui ont un biais facheux à exploiter ce filon, en insistant beaucoup plus sur les mauvaises nouvelles que sur les bonnes, voire en initiant des polémiques sur des sujets qui n'en valent pas la peine.
a écrit le 27/06/2013 à 11:37 :
pas de bol ... l'insee dit l'inverse du gouvernement !
Réponse de le 27/06/2013 à 13:21 :
...pour une fois !!!!!!!!
a écrit le 27/06/2013 à 11:31 :
Tu m'étonnes, les Français ne sont pas dupes ! La politique actuelle du gouvernement d'augmenter les taxes sans entreprendre la moindre réforme de fond du service public alors que la France est déjà le n° 1 mondial de la dépense publique (57% du PIB), c'est carrément du suicide ! Sans compter que le niveau de taxation est tel que les recettes de l'Etat sont en train de fondre. D'ici moins d'un an, c'est toutes les fumeuses théories économiques de François Hollande et de son équipe qui seront mises à jour... et malheureusement beaucoup de Français seront eux à genoux ! Et quelle est la solution du gouvernement à cela ? Limiter les revenus des auto-entrepreneurs au SMIC, supprimer les jours de carence aux fonctionnaires dont les arrêts pour maladie courte avaient pourtant été réduits de 40 %, créer des emplois aidés qui vont encore alourdir la dette de l'Etat, embaucher des fonctionnaires... 10 ans d'opposition pour recycler ces vieilles recettes socialistes qui n'ont jamais marché ! C'est pathétique.
Réponse de le 27/06/2013 à 13:23 :
Il y aurait des têtes à couper" ! et comment !! 1789! ah comme ça ferait du bien !
Réponse de le 27/06/2013 à 15:31 :
Totalement d'accord- Marre de travailler toujours plus pour voir mon salaire diminuer et mes charges fiscales explosées. La déprime me gagne. J'ai envie de rester chez moi et profiter!!
Il ne faut pas oublier l'augmentation de 25% de l'alloc mère isolée: (il va y en avoir des femmes seules!!) et 25 % pour les rentées scolaires!!! Vive les allocations braguette!!!
a écrit le 27/06/2013 à 11:27 :
C'est ce qui se produit lorsqu'une partie de la population, généralement, celle qui attend beaucoup d'aide de l?État votent pour celui qui va taxer et imposer l'autre partie de la population, qui elle, est déjà à un niveau trop élevé d'imposition et de taxes par rapport à ses pays voisins. Cette partie de la population imposable et taxable à souhait développe alors un mécanisme de défense psychologique, et spontanément, elle dépense moins, elle travaille moins, elle entre dans une sorte d'hibernation hivernale en attendant un printemps beaucoup plus chaleureux.
La partie de la population qui attend plus de l?État que ce qu'elle lui offre, habituellement qui calcule bien ses dépenses, situation difficile et précarité oblige, et par effet de contagion, reproduit le même comportement que l'autre partie de la population, avec une baisse des dépenses plus accrue que d'habitude, sachant que l'aide qu'elle attendait de l?État n'arriva pas, car, les recettes de l?État diminuent, normale avec la consommation qui diminue, l'activité qui diminue, les acteurs économique qui entrent en hibernation, les entreprises qui entrent en hibernation, et on se retrouve en plein hiver sibérien économiquement.
La solution est simple, faire sortir les acteurs économique de leur hibernation et donner une allure de printemps à l'économie. Comment ? On arrêtant de penser avec son c?ur où je ne sais quel organe dépourvue d'intelligence, et penser avec son cerveau.
Réponse de le 27/06/2013 à 12:35 :
Saviez vous que le Français moyen se définit par des des revenus nets de 1000 à 3500 euros ?
Si c'est vraiment le cas nous vivons une immense arnaque !
Ma très vieille mère (une génération qui disparaît) perçoit plus de 3000 ? de pension de reversion ce qui veut dire que mon père, simple chef comptable dans la sidérurgie percevait plus du double.
DONC C'ETAIT POSSIBLE de vivre correctement dans un monde sans prédation des richesses nationales, sans l'Europe et ses efforts de régression de tous au niveau de la survie et du revenu moyen chinois.
On a juste spolié notre génération et les générations futures de leurs droits chèrement acquis, en les enfumant de discours manipulateurs pour leur faire payer la folie d'une caste déjanctée et tueuse.
Réponse de le 27/06/2013 à 13:25 :
+++++++++++++
Réponse de le 27/06/2013 à 13:43 :
@Simplicité : Je ne pense pas que l'Europe soit la raison de la situation économique actuelle, car même sans l'Europe, on en serait arrivé au même résultat, un résultat logique d'un laisser aller politique, d'un mode de vie à crédit pour consommer et non pour investir, du renvoie de la patate chaude aux générations futurs, du clientélisme électorale au corporatisme de piston, en gros, la philosophie d?après moi, le déluge. Pour les acquis sociaux et les richesse nationales à partager, ou soyons franc, à créer, je pense que tous les citoyens doivent savoir dans quelle situation financière et économique on se retrouve, pour éviter les discours trop optimistes ou trop pessimistes, et après, soit en redresse la cap, soit en accéléré vers le mur, mais tout ça en connaissance de cause. Car, embaucher des fonctionnaires de plus à l'éducation nationale, alors que le nombre de prof par élève est super bas, et paradoxalement, le nombre de personnel administratif par élève est super élevé dans la même éducation nationale. en pour un seul prof, il y a une armada de fonctionnaires qui gravitent autour, un nombre de fonctionnaire qui augmente alors que le nombre d'élève diminue !
Embaucher des contrats d'avenir, ou comment acheter le chômage avec l'argent du contribuable, dans une démarche qui n'a aucune valeur ajoutée économiquement. Contraindre les collectivités, les associations à embaucher les contrats d'avenir, ou déjà leur effectif est pour être poli, redondant, et payé par les taxes locales et impôts locaux, il faut y penser. Et il ne faut être qu'un politicien pour penser à ce genre de choses, au diable l'économie, aux diable l?intérêt général; seul les chiffre du chômage comptent, même si la baisse est artificielle. Sarkozy a eu recours, Hollande en rajoute une super bonne couche, tout ça, au frais de la princesse, et pire encore, au frais de l"économie. Je ne veux pas incriminer les fonctionnaires eux même, je ne suis pas jaloux n'ont plus, je suis même pour les fonctionnaires soit bien payé, ce dont je suis contre, c'est
d'augmenter leur nombre, et me demander dernière de régler la facture en tant que contribuable. Pareil pour les élus, augmenter leur nombre et me demander de régler la facture derrière, et au final, on se retrouve avec une facture à régler tellement grosse que les gens se pose la question de sa légitimité, et c'est ça le danger.
Réponse de le 27/06/2013 à 13:43 :
@Simplicité : Je ne pense pas que l'Europe soit la raison de la situation économique actuelle, car même sans l'Europe, on en serait arrivé au même résultat, un résultat logique d'un laisser aller politique, d'un mode de vie à crédit pour consommer et non pour investir, du renvoie de la patate chaude aux générations futurs, du clientélisme électorale au corporatisme de piston, en gros, la philosophie d?après moi, le déluge. Pour les acquis sociaux et les richesse nationales à partager, ou soyons franc, à créer, je pense que tous les citoyens doivent savoir dans quelle situation financière et économique on se retrouve, pour éviter les discours trop optimistes ou trop pessimistes, et après, soit en redresse la cap, soit en accéléré vers le mur, mais tout ça en connaissance de cause. Car, embaucher des fonctionnaires de plus à l'éducation nationale, alors que le nombre de prof par élève est super bas, et paradoxalement, le nombre de personnel administratif par élève est super élevé dans la même éducation nationale. en pour un seul prof, il y a une armada de fonctionnaires qui gravitent autour, un nombre de fonctionnaire qui augmente alors que le nombre d'élève diminue !
Embaucher des contrats d'avenir, ou comment acheter le chômage avec l'argent du contribuable, dans une démarche qui n'a aucune valeur ajoutée économiquement. Contraindre les collectivités, les associations à embaucher les contrats d'avenir, ou déjà leur effectif est pour être poli, redondant, et payé par les taxes locales et impôts locaux, il faut y penser. Et il ne faut être qu'un politicien pour penser à ce genre de choses, au diable l'économie, aux diable l?intérêt général; seul les chiffre du chômage comptent, même si la baisse est artificielle. Sarkozy a eu recours, Hollande en rajoute une super bonne couche, tout ça, au frais de la princesse, et pire encore, au frais de l"économie. Je ne veux pas incriminer les fonctionnaires eux même, je ne suis pas jaloux n'ont plus, je suis même pour les fonctionnaires soit bien payé, ce dont je suis contre, c'est
d'augmenter leur nombre, et me demander dernière de régler la facture en tant que contribuable. Pareil pour les élus, augmenter leur nombre et me demander de régler la facture derrière, et au final, on se retrouve avec une facture à régler tellement grosse que les gens se pose la question de sa légitimité, et c'est ça le danger.
Réponse de le 27/06/2013 à 15:19 :
@ oracle : je comprends bien. Mais l'humain est ainsi fait que lorsqu'il dépense du fric qu'il n'a pas LEGITIMEMENT gagné c'est la gabegie, que ce soit dans le public ou le privé.
Je suis passée par tous les systèmes donc j'ai une petite idée du problème.
Actuellement, le "après moi, le déluge" fait partie d'un mouvement de panique bien occultée qui participe d'une contraction mortuaire en cours. Amusant que le FMI ait fini par comprendre que l'humain ne répond à aucun modèle mathématique et va se faire les responsables à court terme, mais que nos gros plein de soupe tardent à crever sans comprendre. Attendons donc la curée ?
Réponse de le 27/06/2013 à 17:47 :
Je ne sais pas comment votre maman fait pour toucher 3000 euros de pension de réversion, la pension de réversion étant limitée
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F13104.xhtml
a écrit le 27/06/2013 à 10:45 :
allez chez les ventes en direct producteurs consommateurs, vous ferez des economies et au moins vous savez ce que vous mangez. Les cancers des intestins explosent parce qu'on mange n'inmporte quoi. Les depisage sont gratuits , ok; mais il vaudrait mieux tirer la sonnette d'alarme sur la bouffe chere et mauvaise.

tout augmente le gouvernement nous ment car notre dette dette est colossale, il ne faut pas blamer cahuzac, ce sont tous des menteurs et entre nous prendre des lecons de strausskahn, cela me fait marrer, ves vieux bouc du senat, aussi il faudarait les changer,
la
' emission de chahuzac en direct, l'examen de cahuzac par le senat etait pitoyable, comment peut on accepter cela , ou est notre liberté?
si on epluchait à fond la vie de tous ces objecteurs de conscinece qu'y trouverait on
des maitresses en pagaille, des factures de restau dementielles, des notes dhotel des vacances à l'oeil, pernsonne n'est clair, mais on s'en fou. Ce n'est pas le mensonge de Chuzac qui a fait perdre le Ps, c'est Hollande que l'on voit tous les jours à la TV pour ne rien dire, il n'est jamais net,il parle mal et ne fait rien. H deir qui comme un toutou, se pretend indispensable mis en place par une femme qui a fricoté avec la mafia marseillaise
comment voulez vous que nous ayons le moral; On en serait à changer de nationalité si on ^pouvait, c'est tellment mieux ailleurs. et moins cher
Réponse de le 27/06/2013 à 11:40 :
Bien décrit + 1
Réponse de le 27/06/2013 à 11:40 :
Mon seul investissement est un grand congélateur à faible consommation électrique et grande autonomie en cas de coupure de courant. Je le remplis de bons produits dont je connais l'origine négociés en direct ainsi que de produits de saison en provenance de jardins dont le mien. Pas de pertes je ne prélève que selon mes besoins. Mon budget alimentaire a baissé de moitié. Projet avec mes voisins d'en gérer un, collectif, dans une des caves. Le troc et les échanges de services s'organisent et les Français vont récupérer le moindre centime que l'Etat veut leur racketter y compris par le gel des prestations sociales avec des cotisations qui augmentent, alors que l'inflation va repartir à la hausse avec les décisions des banques centrales.
En réalité, nos instruits ont tué la poule aux ?ufs d'or et la contraction en cours va expulser des ?ufs de plomb, sauf pour le luxe car il faut bien escroquer et délester nos riches de leur fric mal acquis.
La mondialisation emporte en elle-même son contraire et ça défrise nos néolibéraux qui pourraient bien finir dans la misère à défaut de se faire lyncher car ils ont perdu de vue le facteur humain qui va les planter.
Bonne fin de journée à vous et à tous.
Réponse de le 27/06/2013 à 13:27 :
+ 1000 !
Réponse de le 27/06/2013 à 13:43 :
@ Victor
Merci. C'est juste la perception et l'observation aussi que ce qui se passe en bas se met en ?uvre aussi pour résister à l'effondrement en cours en haut. Oui mais voilà, en bas on sait survivre, ce qui n'est pas le cas en haut ;)
Réponse de le 27/06/2013 à 14:41 :
Lucidité, réalisme, ....être raisonnable tout en résistant, vous êtes dans le juste" ! Bonne soirée à vous .
Réponse de le 27/06/2013 à 15:30 :
Le Français est pessimiste ! Comment celà peut il être ? Peut être pourrions nous changer celà avec une meilleure gestion du Pays.
Impôts : Un impôt pour être intégré dans la pensée "je paye une juste contribution au pays" doit être compréhensible, proportionnel aux revenus, non confiscatoire et encadré.
En France : Nous payons des impôts et des taxes, et même des impôts sur les taxes. Sur ce point je commence déjà à avoir du mal à comprendre pourquoi je paye sur cette base. Ensuite les plus riches, ne paient pas forcément plus que les classes moyennes. Pour couronner le tout, les plus grosses entreprises font tirer les bénéfice par des bureaux situés dans paradis fiscaux sous facturation management fees, interventions systèmes, etc... et donc 0 impôts et on se partage le pactol entre nous. Certaines vont même à ne pas payer les charges à l'état et touchent des subventions.
Travail : On nous parle de compétitivité. Les salaires des Français sont trop élevé. Il faut supprimer le SMIC. Bien Ok mais 1 DG du CAC 40 de 1.000 à 3000 fois/an le SMIC Brut + les autres avantages qui représentent à peu près autant. Partie en France, la mise en bouche. Ensuite partie via Société basée dans paradis fiscaux (non imposable) entre 1000 et 8.000 fois le SMIC. Si nous faisons le calcul rém en France + avantages divers + parie offshore : 1 Employé Royale représente entre 3000 et 14.000 employés payé au SMIC. Efectivement le SMIC tu la compétitivité. On ne parle pas encore des stock option et autres parachutes dorés. AH c'est vrai il ont d'énormes responsabilitées et peuvent être remerciés du jour au lendemain moyennant une enveloppe de quelques millions. En tout cas ceux la touchent plusieurs EUROMILLIONS sans dépenser 2 euros. (A quoi sert tant de Millions qu'ils ne peuvent dépenser eux mêmes). A payer leurs intermédiaires pour continuer à diriger le pays. (intermédiaires = les parties politiques, la presse, les médiats etc...).
Justice : Il me semble que dans un pays de droit une infraction au code de la route doit être verbalement signifié au contrevenant. Ceci afin de verbaliser la personne et non une d'immatriculation. Aujourd'hui nombres de milliers de personnes reçoivent des PV et autres sanctions pour des méfaits,parfois même alors qu'ils non plus de véhicule ou pas le véhicule mentionné, et ne peuvent faire autrement que vivre un cauchemar. Réponse des autorités. Oui Monsieur, on sait, celà arrive, mais c'est comme ça. Faut payer le PV, Puis payer un avocat, puis ensuite on annulera. Tout doit passer par le parquet, nous on a relevé l'infraction commise par l'immatriculation pas par la personne et on transmet après, plus de notre ressort.

Et voilà je vais arrêter là, car malheureusement en FRANCE on pourrait écrire un livre sur l'acharnement qu'une minotité de personnes (politiques, Employés Royaux, "Grands Patrons", petits pouvoirs investis d'une grande mission, etc...) mettent à pourrir la vie de millions d'autres. Et peut être que ce qui rend morose un Français c'est peut être de ne pas comprendre ce qu 'il paye, ce qu'il reçoit en retour et ou va son argent. CAR IL Y A UNE GRANDE INCONNUE non résolue et ce quelque soit le nom du Président de ses fonctionnaires, des institutions. Comme l'impression qu on on est toujours au même point dans la discussion du Diable Rouge. OU PRENDRE L'ARGENT ? Dans la France qui travaille, celle ci est une source inépuisable.

à bientôt.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :