ATD Quart Monde démonte les (nombreux) clichés sur les pauvres, profiteurs des aides

 |   |  700  mots
La France compte 8,6 millions de personnes pauvres / Reuters.
La France compte 8,6 millions de personnes pauvres / Reuters. (Crédits : AFP)
L'association ATD Quart Monde vient de publier le livre "En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté" (1). Dans cet ouvrage de 188 pages, elle revient sur 88 clichés qui touchent les sans-abris, les familles, les immigrés... Un sujet brûlant d'actualité dans un pays qui compte 8,6 millions de pauvres. La Tribune en a sélectionné cinq d'entre-eux.

1. "Si l'on veut travailler, on trouve."

"Quelques dizaines de milliers d'offres d'emplois ne sont pas pourvues chaque année, pour différentes raisons qui peuvent toucher à l'éloignement géographique, à la durée trop courte du travail proposé, etc. Mais dans l'état actuel du marché de l'emploi (entre 3 et 5 millions de chercheurs d'emplois en France en 2012), il est un peu rapide de prétendre qu'il est facile de trouver du travail", juge ATD Quart Monde. L'association s'appuie notamment sur un rapport de l'ONPES (Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale) : "Les personnes en situation de pauvreté espèrent majoritairement trouver un emploi. (…) Toutefois, beaucoup d'entre elles rencontrent des obstacles pour y parvenir : formation insuffisante, problèmes de santé ou de mobilité, d'enfants à charge, enfin - et surtout - absence d'emplois accessibles localement".

   >> Lire aussi : Offres d'emplois non pourvues : quelle est la réalité du phénomène?

2. "On peut gagner plus au RSA qu'avec le SMIC."

"L'observation chiffrée de quelques cas de figure montre, que si l'on galère avec le SMIC, on galère encore plus avec le RSA", insiste l'organisation. ATD Quart Monde a ainsi calculé qu'un couple sans enfant, ne touchant pas d'Aide personnalisée au logement (APL), disposait de 724 euros par mois avec le RSA et au droit à la Couverture maladie universelle complémentaire (CMUC). Les revenus d'un couple gagnant un SMIC sont près de deux fois plus élevés. Le ménage disposera au total de 1.407 euros (SMIC+RSA activité), mais n'aura pas droit à la CMUC. L'écart se rétrécit pour les couples élevant deux enfants, mais reste très important. Un ménage au RSA touchera ainsi 1.354 euros (avec APL et allocations familiales), contre 1.922 euros pour un couple gagnant un SMIC.

    >> Lire aussi : Non, RMI et RSA n'ont pas transformé les jeunes en assistés.

3. "Les pauvres font des enfants pour toucher les aides."

"Plus on a d'enfants, plus on s'appauvrit", note l'association. Pour exemple, une famille de deux enfants de moins de 14 ans, ayant 2.100 euros de revenus et 100 euros d'APL, touchera 2.200 euros au total. Soit 176 euros de plus que le seuil de pauvreté fixé pour un foyer de quatre personnes. A chaque nouvelle naissance, elle se rapprochera un peu plus de ce seuil, qui varie en fonction du nombre d'enfants. Avec quatre enfants, elle touchera ainsi 2.742 euros au total, soit 139 euros de plus que le seuil de pauvreté, fixé à 2.603 euros pour un foyer de six personnes.

  >> Lire aussi : Le choix du quotient familial : "plus juste, plus simple et plus efficace" se défend Hollande.

4. "Les bénéficiaires de la CMU en profitent pour faire des soins de confort."

"Leur consommation de soins est légèrement supérieure, mais leur état de santé est moins bon", indique ATD Quart Monde. "Les dépenses de soins moyennes s'établissaient en 2000 à 1.627 euros pour les bénéficiaires de la CMU, soit 13% de plus que pour celles du régime général (1.443 euros). Cette différence s'explique non par une consommation de soins injustifiée, mais par un état de santé moins bon chez les bénéficiaires, lié en partie à l'insuffisance de prévention et au retard mis à se soigner du fait de l'absence de moyens financiers", remarque-t-elle.

   >> Lire aussi : Complémentaires santé : que va faire François Hollande?

5. "L'immigration coûte cher à la France."

"Les populations immigrées perçoivent en moyenne davantage de prestations sociales que les Français pour ce qui est des aides au logement, du RSA, des allocations familiales et des allocations chômage", reconnaît l'association. "Mais c'est le contraire pour ce qui est de l'assurance maladie et l'assurance vieillesse (...) Leur apport est important en terme de cotisations, de taxes sur la consommation et de CSG", insiste-t-elle. Si, en 2005, les immigrés ont coûté 68 milliards d'euros à la France, ils lui ont également rapporté 72 milliards d'euros. Soit 4 milliards d'euros de "bénéfices". 

   >> Lire aussi : "L'économie française a besoin de 10 millions d'immigrés d'ici à 2040".

 (1) "En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté", ATD Quart Monde, août 2013, aux Editions de l'Atelier, 188 pages,  5 euros.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2016 à 20:20 :
Prenez l'exemple d'un jeune de 22 ans, sortant d'un DUT, d'une licence, ou d'un master: Il ne peut pas toucher le RSA, ni aucune aide comme le chômage. Il veut un appartement? Qui se porte cautionnaire? Qui paye le premier mois de loyer? Qui paye le reste du loyer sans la CAF?
a écrit le 15/11/2013 à 4:42 :
Je suis étranger, à part CAF j'ai jamais pu rien touché. Alors que je travaille depuis des années. RAS: il faut avoir vecu 5 ans sous le titre de séjour salarié. Chomage: seulement si on a le statut de salarié. Donc de toutes ces profits...Franchement j'ai toujours pas compris comment les étrangers profitent du système...
a écrit le 02/10/2013 à 12:14 :
Regardez tous bien vos arbres généalogiques en détails : on finit toujours par être l'immigré de quelqu'un d'autre.
a écrit le 22/09/2013 à 10:43 :
Quand je lis les commentaires, je me demande pourquoi ces gens-là ont lu l'article, puisqu'ils sont tous si certains de ce qu'ils avancent. Que tous ces futurs électeurs du FN essaient seulement trois mois de vivre avec un minima social...
Réponse de le 28/10/2013 à 12:28 :
Vous savez ,ne pas être d accord sur un sujet ne signifie pas forcément être électeur du FN...
Vous êtes tout autant extremiste si vous refusez de comprendre les autres ;simplement parce qu ils ne sont pas pauvres...
Ces personnes se sont peut etre donnees corps et ame pour obtenir ce qu elles ont aujourd hui! Est ce une tare? A vous entendre oui.Comprenez donc qu il y ait divergence d opinion.

C est un sujet tres complexe qui est ici traité par des personnes qui sont deja ancré dans cette ideologie oú les pauvres sont tous des victimes.

L amalgamme est aussi nefaste dans un sens que dans l autre.

Je crois simplement qu aujourd hui la verité est vraiment tres tres dure a trouver...
a écrit le 19/09/2013 à 7:35 :
c'est fou ce que le journalisme peut véhiculer !!Allez sur le terrain,voir la réalité ! Regardez sur les parkings des Resto du coeur,St Vincent de Paul,etc,les marques de voitures allemandes que possèdent les familles qui viennent bouder car les chocolats que l'on distribue ne sont pas du N...... ou des K..... !!!
Personellement ,en tant que bénévole smicard et travailleur handicapé,je ne pourrais jamais me payer une telle voiture !!! Je suis dégouté !!!
Réponse de le 01/10/2013 à 20:40 :
Avant de pleurer que tu ne pourras pas t'acheter les bagnoles des pauvres qui te font baver, apprends l'orthographe! 3 fautes et demi dans ta réaction!
a écrit le 18/09/2013 à 18:41 :
c'est juste dommage que cet article ai été rédigé par "ATD Quart Monde"
Cela me fait penser que cet article n'est pas neutre.
Les conclusions de cet article sont définies avant même sa rédaction, parce qu' avec une toute autre, les membres auraient discrédité leur propre mouvement
Réponse de le 01/10/2013 à 20:45 :
Tu es aussi fâché avec l'orthographe, et en plus tu n'énonce pas clairement tes hypothèses. Autrement dit, on ne comprend rien à ce que tu écris, sauf une chose : "ATD quart monde" te dérange. Es-tu un nanti?
Réponse de le 27/02/2014 à 16:51 :
SEB, relis-toi avant de poster. Oubien, es-tu fâché avec la grammaire?

La Boucle est bouclée! Merci d'éviter les commentaires inutils (comme le mien)
a écrit le 18/09/2013 à 10:53 :
A quand, comme dans beaucoup de pays développés, un Référent par personne en détresse. Ceci permettrait un vrai travail de soutien efficace et surtout cela arrêterait la gabegie de milliards d'euros chaque année perdus dans les sables de l'assistanat improductif : cela nourri les salariés du système social et n'aide aucunement ces personnes à vraiment s'en sortir durablement.
a écrit le 18/09/2013 à 10:37 :
Ne pas confondre PAUVRE et FEIGNANT ou IDIOT ...
Les pauvres intelligents trouvent des logements quasi gratuits , voir totalement...
Des centres aident pour la nourriture, le linge, les meubles...
Quand on est au fond du trou, on a du mal a voir comment s'en sortir, ca je l'accorde... mais il suffit de rester logique et de "récuperer" un a un et dans un ordre logique, les élements qui font qu'on est sociabilisé et actif...
Par exemple, aucune utilité de chercher a avoir une BMW quand on est dans une cité HLM et sans emploi...
Par exemple, accepter l'aide de MSF, Resto du coeur, Secours Populaire.... quand on est dans la rue...
Eviter de se saouler ou se droguer avec les 3 euros qu'ont a obtenu en tendant la main...
s'adresser a des personnes compétentes et des associations pour retrouver en priorité un logement provisoire...
Merde à la fin... de nombreux étrangers qui parlent à peine notre langue arrivent tres bien a obtenir une tonne d'aide...
Les 8 millions dont on parle ici, sont des assistés, des feignants... qui trouveront toujours une excuse pour se plaindre ! Pourtant nos institutions prévoient tout ce qu'il faut ! et quand c'est pas notre état, ce sont des bénévoles... qui proposent de venir prendre par la main, un homme ou une femme de 40 ans... qui fini par refuser de l'aide...
Faut arreter les conneries... meme dans le monde du travail et chez les riches, on trouve des feignants... sauf que ceux la, ont les remarques moins car ils ne dorment pas sous un carton...
SI DEJA ON VOYAIT CES MEMES PAUVRES TRAVAILLER BENEVOLEMENT POUR LES ASSOCIATIONS CARRITATIVES, ALORS ON POURRAIT CHANGER NOTRE REGARD !
(attention, il y en a... j'en voit chez Emmaus, qui le font...)
Rien qu'avec ces 8millions de personnes, si elles travaillaient bénévolement a aider leur prochain... elles auraient tout ce qu'il faut pour vivre en contrepartie (logement social, nourriture, vetements......)
Je travaille parfois pour ces associations... ET JE SUIS REVOLTE de voir que les pauvres font désormais la FINE BOUCHE pour choisir leurs vetements... j'en vois qui veulent de la marque...
Y'a meme un secours populaire pas loin de chez moi, ou ils ont monté un atelier de reprise de vetements avec une benevole et sa machine a coudre !!
SI SI JE VOUS JURE... LES GENS "pauvres' viennent acheter un pantalon a 1?, et en plus ils font la gueule car le bas est pas bien fait... et bien la bénévole reprend le bas du pantalon gratuitement...
C'EST PAS DE LA FEIGNANTISE CA ???? Cette dame prend de son temps et son énergie pour aider un connard incapable de couper les fils de l'ancien bas ? ou de prendre une pair de ciseaux pour raccourcir lui meme le pantalon ? FOUTAGE DE GUEULE...
Dans les 8 millions, je pense qu'on peut facilement virér 7 millions d'assistés feignants...
Le million restant etant des gens dans le réel besoin, handicapés, non instruits... illettrés ... qui cherchent a s'en sortir mais non plus la force physique de se lever... Pour ceux la, le secours populaire passe dans la rue leur donner un bol de soupe ! et quand ils le prennent dans la gueule, on peut alors voir qu'a travers se million, y'a encore quelques cons...
Réponse de le 18/09/2013 à 12:50 :
D'abord je dois vous tirer mon chapeau pour votre support a certaines de ces associations. Mais n'avez vous pas pu y proposer certaines des solutions que vous suggerez? Si oui, qu'elle a ete la reponse?
Par exemple au lieu que cette benevole ne reprenne simplement les vetements, qu'elle tienne plutot un stand pour apprendre et aider les personnes a le faire eux-meme?
Réponse de le 01/10/2013 à 20:48 :
Parce qu'on est pauvre, on devrait en plus être des bêtes et fermer sa gueule quand on nous prend pour de la merde? Bravo l'humanisme! Je t'en souhaite au moins autant que les bêtes que tu observes! bon vote F.N.!
a écrit le 17/09/2013 à 21:08 :
1- femmes de ménage, repasseuses sont recherchées PARTOUT. Si on veut travailler, on trouve.
2- RSA + allocs + apl ou logement gratuit + aides du département+aide de la mairie (+ un peu de travail au noir) = "la vie n'est pas si triste"; on rajoute une Cotorep allouée avec un peu de légèreté et hop, pourquoi s'enquiquiner à trvailler
3- je ne sais pas; avec 6 ou7 gamins par contre, ça commence à chiffrer grave; rappelons que certains font des enfants pour "gagner la guerre par le ventre" = peupler la France d'individus de leur religion
4- totalement vrai; sans compter les médicaments qui partent à l'étranger, donnés ou revendus, les savons médicaux qui servent à laver la voiture et autres...
5- ce calcul est forcément faux. j'aimerais bien voir le détail...
Réponse de le 18/09/2013 à 0:01 :
"1- femmes de ménage, repasseuses sont recherchées PARTOUT. Si on veut travailler, on trouve." : 2 heures de transports (10 euros de RER) pour une heure de ménage, vous les faites? C'est la seule offre qu'on a proposé à mon amie qui enchaînait les CDD de jour comme de nuit avant la crise. Depuis qu'elle s'est payée une formation, c'est vraiment mieux : 50h payées 35 au SMIC! Alors, que les guignols qui ne connaissent rien au monde du travail pour les jeunes se taisent! Qu'ils pleurnichent leurs retraites indexées sur l'inflation et leurs PV immobilières défiscalisées en toute discrétion. Qu'ils se concentrent sur leurs nobles combats : Avoir le droit de louer plus cher à des allocataires de la CAF en traitant ces derniers d'assistés! Les pauvres rentiers dans l'immobilier se plaignent peut-être de louer des logements à prix d'or à des pauvres? Les "hôteliers" se plaignent peut-être de nous enfumer de 1500 euros pour ce qu'ils appellent des chambres? Vous êtes nombreux à gueuler pour un rien : La jeunesse n'a pas eu pour principal problème la disparition de niches fiscales mais la gourmandise de ses aînés dans l'immobilier!
Réponse de le 18/09/2013 à 0:09 :
Je ne sais pas à quelles questions vous répondez mais je vais répondre à vos réponses. Pour votre cinquième point, ce calcul est sûrement discutable, mais il est assez bien argumenté, donc faites de même plutôt que de balancer « il est forcément faux » gratuitement, merci. Vos affirmations à vous par contre, ne sont pas discutables, elles sont complètement fausses, sans arguments, et même délirantes pour certaines, imprégnées des présupposés habituels de ce genre de discours. Vos 4 autres points effectivement, ne valent rien. Leur base ne sont pas des faits mais vos a priori, toujours les mêmes et dont il n'est pas difficile de deviner d'où ils proviennent (que vous en ayez conscience ou pas). La phrase « Rappelons que certains... » est un exemple parfait de bêtise et de grand délire, en fait de peur irraisonnée (d'ailleurs je l'ai noté pour ça), ça n'a aucun sens! Mais c'est le genre de phrase qui ressort systématiquement, comme de l?eczéma, dans ce type de commentaires...
Réponse de le 18/09/2013 à 17:35 :
Je connais très bien le monde du travail, depuis longtemps, et des 2 côtés de la barrière. Si aujourd'hui les jeunes non qualifiés trouvent rarement du travail, c'est que les entrepreneurs sont dégoutés et donc n'usent plus leur santé à créer, et à embaucher. Quant au "C'est tout ce qu'on a proposé à mon amie". Désolé, mais c'est à elle de chercher un travail, pas à attendre qu'on lui propose !!! Affichette dans les cages d'escalier, chez le boulanger, etc... Un travail se trouve, il ne se donne pas. Et le statut d'auto entrepreneur n'est pas fait pour les chiens...
Ensuite les points auxquels je répons sont simplement ceux de l'article (les petits numéros en début de chaque sujet).Il n'y a aucun détail, le calcul ets gratuit? Aux Etats Unis par exemple, pour bénéficier de la sécurité sociale gratuite des retraités quand on est un immigré, il faut avoir cotisé 10 ans minimum. En France c'est zéro, par exemple. les 200.000 ou 300.000 personnes en situation irrégulière consomment plus se 3.000 euros de sécu en moyenne (payés par nos impôts), contre 1.600 euros en moyenne pour un assujetti qui lui paie ses cotisations. La sécu paie un nombre astronomique de retraite à des "étragers" centenaires qui sont morts depuis longtemps. Etc...L'immigration en soi n'est pas une mauvaise chose, au contraire. Ce qui est une mauvaise chose c'est l'immigration non contr^olée, et l'immigration de parasites qui viennent uniquement pour bénéficier des aides sociales, payées par ceux qui travaillent...Je me rappellerai toujours la remarque d'un chauffeur de taxi new yorkais, qui me disait énormément travailler pour que ses enfants aillent à l'université. Quand je lui avais demandé pourquoi il était allé aux états unis, il m'avait dit "je veux donner un bon exemple à mes enfants; ici on vient pour travailler, chez vous on y va pour toucher les aides sociales". CQFD
Réponse de le 18/09/2013 à 20:39 :
Ah oui comment contredire l'avis d'un mec qui n'a, du coup, jamais mis les pieds en France... C'est un argument infaillible ! L'image de la France à l'étranger est une chose, la vie en est une autre. Et vous savez quoi ? Je connais des immigrés qui enchaînent 3 boulots pour permettre à leurs enfants de faire des études. Mais je ne peux pas dire "CQFD", parce que ce n'est pas un argument, c'est juste mon expérience personnelle ! Allez donc aux Etats-Unis si c'est votre modèle, personnellement je préfère un pays où n'importe qui a le droit d'être soigné, même s'il n'a pas les moyens de payer, et même si pour cela je dois sortir du fric de ma poche pour d'autres. Pour le principe, et aussi pour le jour où j'en aurai besoin, si ce jour arrive.
Réponse de le 18/09/2013 à 21:09 :
@Pat34: Aux USA, cet homme n´a pas le choix. Il n´y a pratiquement pas d´aides sociales. Alors, les gens ont un job, deux jobs, et même, dés fois, 3 jobs. Et les personnes immigrants á 70 ans, cela n´´existe pas non plus, ou alors rarissime. Donc pas de sécu gratuite (Medicare) et de plus la sécu gratuite pour les retraités n´est pas 100% gratuite. Preuve en est, ma belle-mère, née aux USA, n´est pas couverte pour ses soins dentaires.
a écrit le 17/09/2013 à 17:00 :
"montre, que si l'on galère avec le SMIC, on galère encore plus avec le RSA".

Je ne suis pas de cette avis. Le SMIC est un salaire de merde, ignoble avec le quel nous sommes prisonniers.

C'est purement et simplement de l'esclavagisme moderne. Je considère d'ailleurs toute personne au SMIC comme une personne au RSA car la différence entre ces deux se situe à quelques dizaines d'euros une fois tous les frais payés. Et ne me parlez pas d'idées reçues, j'ai été des années au SMIC et des années au RSA. Et la différence je suis bien placé pour la connaitre. En travaillant on a des besoins que l'on a pas au RSA (déplacement, repas, vêtements...). On a aussi plus tendance a dépenser, on se dit qu'on travail, que notre salaire est la somme maximum qu'on peu atteindre (contrairement au RSA ou on se dit qu'on n'a pas les moyens et qu'on attendra de travailler) et on a l'envie de se faire plaisir, on ne travail pas pour des prunes, alors on fait un crédit conso pour des babioles en plus de celui qu'on a pour la voiture et voilà c'est fait, on est dedans ! Alors oui, le RSA et le SMIC même galère.

J'ai aussi été dans une situation au j'ai eu durant quelques mois un salaire entre 3000 et 5000? et je peux vous garantir que c'est le salaire qu'il faudrait à TOUT LE MONDE pour bien vivre, je n'étais pas riche mais j'ai pu me faire plaisir et je pense que tout salarié mérite de vivre dignement peu importe le métier qu'il exerce.

Je pense que le problème aujourd'hui se situe à ce niveau. Le coup du travail est trop cher pour les entreprises car on assiste les gens et les gens ne veulent plus travailler dans ces conditions. Je ne dirait pas qu'il y a des fautifs chez les patrons, les salariés ou les chômeurs, le seul responsable c'est l'État qui prône l'aide sociale parce qu'il représente un business juteux pour lui. Je suis employeur aujourd'hui et croyez-moi le laxisme du pôle emploi n'est pas le fruit du hasard. Les chômeurs sont là pour justifier des cotisations sociales abusives et une oppression fiscale des plus brutales. S'il n'y avait plus de demandeurs d'emplois les entreprises demanderaient des comptes à l'État afin de comprendre pourquoi on taxe de plus de 100% les salaires.

C'est pourquoi le système se doit d'être le plus flou et opaque, le moins compréhensible et calculable par le peuple et les entreprises. Sauf qu'aujourd'hui ce système est en échec et ceux qui l'on mis en place a l'époque ne sont plus "en service". Et chaque gouvernement qui passe laisse sa griffe et tente de gratter un peu plus à chaque fois, raisons pour lesquelles nous nous enfonçons chaque année un peu plus...

Il n'y a aucune solution c'est la mondialisation qui veut ça, cela changera peut être le jours ou nous voterons pour un gouvernement populiste qui souhaite faire sortir notre pays de cette Europe que nous payons chaque jour, que nous ne voulons pas et qui ne nous apporte rien. Je pense que la solution reste de privilégier une économie locale, comme avant. On ne dépense plus notre fric chez les autres mais chez le parton du voisin pour lui permettre de payer son salaire. Mais bon faut pas rêver, cette belle époque est finie et ne reviendra jamais.
Réponse de le 18/09/2013 à 16:50 :
"Le coup du travail est trop cher "
sale coup!...;
Réponse de le 18/09/2013 à 18:34 :
Moi avec 3000?, j'aurai juste de quoi manger des patates tous les jours, je pense...
Parle ou Propose un job avec le SMIC à un italien ouvrier en fin de carrière. Il te répondra à 95% qu'il n'a jamais eu un salaire aussi élevé...pourtant son cout de la vie est le même que le tien.
a écrit le 17/09/2013 à 16:55 :
Encore un atticle borgne, qui regarde que dans la.direftion qu'il veut donner.
Au RSA, vous ne payez pas: les transports en commun, la piscine, la MJC, tarif preferentiel poir les spectacles, paniers repas dans certaines villes, chèques vacances dans certains departement, ... Tout ces avantages sont à additionner à leur revenus, car les scmicars n'y on pas le droit!

De meme, il faudrait rajouter au debits des immigrés (surtout deuxième génération), le.coût lié aux incivilités: destruction de bien privé, agressions, vols, utilisation d'armes contre les.forces de l'ordre,ou pour faire reigner la terreure pour faciliter leur trafique, ...

Ne comptabiliser que les moyens financiers primaire, est une hérésie et ne sert qu'à cacher la veritè à des fins partisanes!

Les médias ne font par leur travail en colportant des informations tronquées, sauf maintenir un peuple dans l'asservissement des elites et des lobby.
Réponse de le 17/09/2013 à 17:59 :
Vous même colportez des informations tronquées quand vous affirmez que, seul, les immigrés commettent des incivilités, des destructions de biens privés, d´agressions, vols, etc. Pourquoi ne parlez vous pas de la majorité de ces immigrés qui construisent les routes, les immeubles, qui vident vos poubelles tous les matins.
Réponse de le 17/09/2013 à 18:33 :
Justement avec la crise les Français aimeraient construire leurs routes, leurs immeubles, être videur de poubelles avec le statut et les avantages qui vont avec.
Réponse de le 17/09/2013 à 21:11 :
bipbip38, tout à fait d'accord avec vous ! Pour une personne qui "mérite" le RSA (détresse réelle, accident de la vie, ...) combien de profiteurs, lâches et paresseux ?? Autour de moi, énormément. Même une mère au foyer avec enfants scolarisés et pas de moyens de locomotion peut faire des repassages chez elle, non ? C'est tellement plus facile de toucher les aides et de regarder la télé dans son canapé...
Réponse de le 18/09/2013 à 8:36 :
Mentalité francaise pourrie qui critique les autres mais surtout se remet jamais en question, tellement plus facile de taper sur les autres et de lecher le cul des patrons et de ce systeme capitaliste mortifere et destructeur , affligeant .....
Réponse de le 18/09/2013 à 18:30 :
Bipbip : ça veut dire quoi immigré de 2ème génération?
a écrit le 17/09/2013 à 15:20 :
Certains pays riches ont considérablement profité d une main d ?uvre bon marché grâce à l immigration tant légale qu irrégulière. Nous savons aussi que les pays riches, par l entremise de leurs multinationales pillent les ressources des pays injustement appelés « pays pauvres ». Une fois la plus-value réalisée sur le dos des travailleurs, ces mêmes multinationales peuvent exporter leurs bénéfices vers les maisons mères situées la plupart du temps au nord industrialisé L immigration est un phénomène incontournable, au c?ur même de notre système économique et social. Même s il est tentant de surfer sur la vague populiste et sécuritaire qui rencontre un certain succès auprès de citoyens désorientés par la crise et désinformés par le battage médiatique qui entoure les flux migratoires, il est illusoire de penser qu on les endiguera avec des mesures administratives et policières, qui ont par ailleurs pour effet de contribuer à l essoufflement du projet politique européen, rongé de l intérieur par les forces national-populistes qui sont aussi des forces eurosceptiques. Il est en outre inacceptable de promouvoir une mondialisation qui garantit la liberté de circulation des capitaux plutôt que celle des êtres humains. C est pourquoi il convient d inverser la logique actuelle en définissant la liberté de circulation comme un droit universel auquel les Etats pourraient exceptionnellement apporter des restrictions, plutôt que comme une interdiction atténuée par les stratégies utilitaristes des pays d accueil. Ne nous trompons pas de cible : c est la liberté de circulation des capitaux spéculatifs qui a provoqué la crise actuelle, pas celle des êtres humains !
a écrit le 17/09/2013 à 12:55 :
Sur la CMU, je note qu'en 2013, on ne dispose que de données 2000 ! Quelle gestion rigoureuse des milliards de la Sécu... et on mégote sur les remboursements des lunettes.
a écrit le 17/09/2013 à 12:45 :
On fait le calcul sur les immigrés en ne comptant qu'une partie des coûts qu'ils occasionnent, notamment en termes de logements et d'insécurité, et en faisant abstraction des conséquences indirectes via leurs enfants (qui n'ont effectivement jamais migré)... Le "bénéfice" annoncé de 4 milliards est totalement illusoire, pour la collectivité en tout cas (mais ils rapportent gros à certains employeurs). L'immigration délirante depuis 1980 ruine la France et détruit la culture française, sous nos yeux (s'ils sont ouverts).
Réponse de le 17/09/2013 à 23:37 :
C'est quoi la culture française ? Parce qu'on a certainement pas la même culture, vous et moi, et j'ai les yeux grands ouverts pour le voir. Dans ma culture on regarde l'avenir et on se demande : « qu'est-ce qu'on fait pour construire l'avenir ensemble ? » (quand je dis on, il faut le préciser parce que ça ne va pas de soi pour tout le monde, j'inclue les immigrés, leurs enfants et ceux qui ne pensent pas comme moi) Dans le vôtre, c'est l'éternel, inutile, abscons et pour tout dire dangeureux « Qu'est-ce qu'on fait pour revenir à avant ? » (le on confondant ici les français réels et ceux imaginés par celui qui parle, par exemple blancs, sans accent, qui travaillent dur, qui payent des impôts, qui respectent la loi, etc.) qui gangrène le pays. Revenir à avant l'immigration, avant que des enfants naissent en France, bla bla... Je passe encore sur les erreurs factuelles grossières mais si courantes, en fait chacune de vos phrases, je vous laisse les relire et réfléchir, ça me fatigue de corriger...
a écrit le 17/09/2013 à 12:13 :
les immigrés "rapportent" 72 milliards à la France !!! si c'est simplement pour ce "bénéfice" de 4 milliards : on s'en fout, car ils apportent une foultitude de problèmes et d'insécurité qu'on ne voit pas dans ces chiffres.
Tartine a raison c'est la ruine pour la France. Toutes nos prisons sont bigarrées, colorées, d'immigrés qui rapportent...soit disant !!!
a écrit le 17/09/2013 à 11:58 :
"Les revenus d'un couple gagnant un SMIC sont près de deux fois plus élevés" que ceux au RSA. "Le ménage disposera au total de 1.407 euros (SMIC+RSA activité)" contre 724 euros. Cela signifie-t-il que tous les gens qui sont au SMIC touchent le RSA activité ? Cela me semble étrange, mais je ne connais pas trop les conditions du RSA d'activité. Le SMIC net est de 1121 euros. Il me semble que toucher le RSA donne droit à plein d'aides que l'on a pas au SMIC et de toute façon on n'engage pas de frais pour aller au travail, pour faire garder les enfants... même si un couple au SMIC signifie un membre qui reste à la maison pour s'occuper des enfants.
Réponse de le 17/09/2013 à 12:13 :
De plus au Rsa on a tout le temps de faire du black....
Réponse de le 17/09/2013 à 13:49 :
Beaucoup de riches, de gens aisés, de smicards,et de chômeurs font du "black". Et souvent, certaines de ces catégories embauchent des personnes au RSA.
Réponse de le 17/09/2013 à 14:04 :
La différence ? les riches, les gens aisés, certains Smicards et chômeurs en payent beaucoup d'impôts, quelqu'un au RSA n'en paye pas, ils laissent cela aux autres.
Réponse de le 17/09/2013 à 15:44 :
Donc, suivant votre raisonnement: Faisons du "black", si nous payons des impôts. Et ceux qui font du "black" ne payent pas d´impôts sur le travail au "black". Ceux qui sont embauchés au "black" ne peuvent pas payés d´impôts, parce qu´ ils sont au "black". Cela ne vous pose pas un petit problème d´ éthique et de morale?
Réponse de le 17/09/2013 à 16:07 :
oh bah dites, l'éthique et la morale! quand les très grandes banques jouent en donnant des valeurs marchandes à l'eau, la farine, l'air s'ils pouvaient, et l'état crapuleux das tout les sens, avec des politicars sans foi ni loi! l'éthique et la morale? franchement, embauché un mec au rsa pour faire du black, quand on en fait soit meme, c'est lui donner un coup de pouce autant qu'à soi dans le fond. Ils ne pillent pas "tous" non plus les ressources. un mec au black va pas embaucher non plus de gros cassos fénéant, influençable, qui vont le balancer bien vite en cas de problème, sauf s'il est stupide lui aussi!
Réponse de le 17/09/2013 à 18:39 :
Le black est toujours condamnable mais les personnes au RSA n'auraient plus droit au RSA, ni aux droits connexes, puisqu'elles vivent de la solidarité nationale. Autrement dit, des impôts que payent les autres qui travaillent et sont déclarés.
Réponse de le 18/09/2013 à 10:38 :
N´oublions pas que ceux qui touchent le RSA sont aussi des consommateurs. Ce qui n´est pas négligeable pour l´économie française.
a écrit le 17/09/2013 à 11:17 :
Encore une assoc' qui vient me balancer ses stats sorties du chapeau pour prétendre que les immigrés sont une chance économique pour la France. Ca fait 40 ans que les Francais ont compris que l'immigration c'est la guerre, car c'est la ruine pour nous comme pour les pays de départ qui perdent leurs forces vivent et restent sous développés. Quand à leur stat bidon "les immigrés ont rapporté 72 milliards d'euros à la France" elle fait bien marrer au delà du périphérique.
Réponse de le 17/09/2013 à 13:54 :
@tartine: "L´immigration, c´est la guerre". Vous avez raison. Beaucoup d´immigrés ont fait la guerre pour défendre la France.
Réponse de le 17/09/2013 à 14:07 :
Quand ? celle de 39-45 ? ils doivent plus être très nombreux en vie. De toute façon la France leur a offert toutes ses avancées sociales, du travail, la démocratie, personne n'est redevable à personne.
Réponse de le 17/09/2013 à 15:51 :
La France ne leur a rien offert. Ils l´ont gagnés de droit. Et souvent leurs conditions de vie dégradantes dans des foyers de travailleurs n´ont pas fait honneur á la France. Sans oublier, qu´ils touchent moins de pension qu´un français de "souche", pourtant ils se sont battus autant sinon plus.
Réponse de le 17/09/2013 à 19:08 :
"pourtant ils se sont battus autant sinon plus"

On parle de qui au juste lorsqu'on cite les immigrés ? Les gens qui se sont battus pour la France ? Ou leurs enfants qui sont nés ici, qui crachent et déneigent le pays, qui profitent des aides et qui sont responsable de la plupart des marchés illicites, des agressions, qui font illégalement rentrer en France d'autres immigrés via des mariages ect...

Il ne faut pas se leurrer, nous sommes tout de même le seul pays au monde à donner du fric À VIE à ceux qui ne foutent rien. C'est tout de même aberrant mais bon dès qu'on en parle on se fait traité de facho.

Bref, dans tous les cas je ne blâme pas les étrangers et je leur donne même raison, si demain on me disait qu'au US on pouvait rester à rien foutre et qu'on me donnerais 3000? par mois à rien foutre je serais le 1er à prendre l'avion.

Les responsables c'est le gouvernement français. Quand vous engagez une entreprise pour refaire votre façade et que vous les logez car vous avez choisi une entreprise trop loin de chez vous est-ce-que vous hébergez à vie, nourrissez et blanchissez les employés ? NON ! Lorsqu'ils ont fini ils repartent chez eux, ils sont payés pour ça. C'est la NORMALITÉ. On ne va pas vous traiter de raciste parce que vous ne les gardez pas à vie. Moralité on fait tout pour attirer chez nous les profiteurs en donnant sans compter n'importe comment, n'importe quoi à n'importe qui.

C'est cette débilité socialiste de vouloir prendre aux riches pour donner aux pauvres. Le problème c'est que les riches avec ça ben ils se sont tous barrés, et il ne reste que les classes moyennes qui payent les pauvres. Chose encore plus aberrante mais qui ne semble choquer personne. Les gens étant pris dans la confusion la plus totale et ce qui est aberrant devient pour certain une "norme".

C'est la façon dont le système est fait. Donc oui les immigrés ne sont pas contents car en France on les traite comme des étrangers et dans leur pays d'origine on les traites comme des Français. Et nous nous sommes
Réponse de le 17/09/2013 à 21:31 :
Du fric à vie à ceux qui ne foutent rien? Vous parlez des députés et des sénateurs, je pense?
Réponse de le 17/09/2013 à 23:32 :
lol Paulonia je crois que vous avez bien raison de poser cette question. Alors je vais commencer par dire a Mayzz03 ce que un député gagne en 1 mois est égale a ce que gagne un smicard durant 1 ans. Indemnité mensuelle : 7 100,15 ? bruts par mois qui comprend une indemnité de base (5 514,68 ?), une indemnité de résidence (165,44 ?) et une indemnité de fonction non imposable (1 420,03 ?). Cela représente 5 148,77 ? nets par mois. Indemnité représentative de frais de mandat : 5 770 ? bruts par mois, pour faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat (voiture, loyer, frais de réception, d'habillement...). Avantages : les députés disposent de 9 504 ? bruts par mois sous forme de crédit destiné à rémunérer leurs collaborateurs, d'un accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF en 1re classe, du remboursement des forfaits de cinq lignes téléphoniques et d'un abonnement internet. Cumul : possible. Un député ne peut cumuler son indemnité parlementaire et les indemnités d'autres mandats électifs que dans la limite d'une fois et demie le montant brut de l'indemnité parlementaire de base, soit 8 272,02 ?. Un parlementaire ne peut donc percevoir plus de 2 757,34 ? au titre de ses mandats locaux.
En parlant des gens qui se sont battu pour la France arrêter vos conneries, nous les avons faire croire qu'ils allaient avoir leur papiers et les dédommager mais rien du tout que du faux. Nous avons jamais respecter notre parole face aux tirailleurs Sénégalaise ou autres anciens combattant pour la France. Nous sommes allés chez eux piliers leurs richesses, créer des conflits et c'est grâce a eux que nous sommes devenu (Riche) aujourd'hui. Les assistanats c'est nos hommes politiques qu'il faut demander ça. Ils sont logés, nourri et pourri et ils font croire a des idiots comme vous que c'est les étrangers qui profitent du système d'aide. Je me permets de vous dire que vous êtes pas raciste c'est vrai vous êtes juste un/e ignorant(e), un(e) brebis galeuse... Si notre pays est a ce point dans la merde c'est la mal gérance de nos hommes politiques successif, c'est pas la faute aux immigres. Les riches qui ont quitté la France s'ils aimaient vraiment ce pays, que ça soit dans le bonheur/malheur ils resteraient toujours en France. Ils investiront en France jamais de fraude fiscaux, ni de délocalisation. La vérité fait mal mais reste la Vérité...
Réponse de le 18/09/2013 à 0:28 :
@tartine,
Parce que « Ca fait quarante ans que les français ont compris que l'immigration blablabla...», ça ne sort pas d'un chapeau ? Ces quelques mots suffisent à démonter votre discours :
1 - Les français dont vous parlez n'ont pas COMPRIS, il CROIENT « ... que l'immigration blabla... », la différence étant qu'ils n'en ont aucune preuve et qu'ils n'ont pas été foutu de donner un argument valable durant ces « 40 ans » (qui sortent aussi d'un chapeau), contrairement au travail proposé ici.
2 - Il ne s'agit pas DES FRANCAIS mais de vous et des français qui sont dans votre tête! La majorité des français dont moi ne souscrivent pas à cette proposition plutôt délirante. 3 - Les formules « Les français ont compris » « les français en ont marre » en parlant d'une minorité d'entre eux (ça doit les rassurer, c'est moins honteux de croire que c'est normal de tenir ce genre de discours) sonne très lepéniste nouvelle version, non ?
Réponse de le 18/09/2013 à 17:12 :
Effectivement c'est comme cette idée répandue qu'il ya trop d'immigrés. Mais connaissent ils leur état civils pour affirmer cela? Ou alors est ce tout simplement un non dis qui consiste à qualifier d'immigrés tous les français ayant la peau mate parce que dans leur inconcient collectif un français est un blanc qui mange des jamabon beur et va le dimanche à la messe.? Congolais parle d'immigrés peuplant des prisons mais qui peuple la prison de la santé? Des français blanc , comme dans sa conception immaginaire du "bon français" si ils sont moins nombreux , un seul d'entre eux a détourné ou volé à lui seul plus qu'une centaine de délinquant réunis dans toute leur vie. Le problème du décrochage de la France qui est la véritable cause du chomage et de la pauvreté est essentiellement due à un manque de compétitivité provenant dune absence de monté en gamme. On ne peut pas faire du moyen de gamme face à des pays à bas coup qui font quasiment aussi bien et pour beaucoup moins chère. D'un autre côté l'éta doit arrêter d'assomer les petites pme avec une pluie de taxes et de réglementation qui frainent leur développement.
Réponse de le 18/09/2013 à 20:13 :
"Si notre pays est a ce point dans la merde c'est la mal gérance de nos hommes politiques successif, c'est pas la faute aux immigres"

On parle de RSA. Les immigrés sont en parti ceux qui les touchent. Ce n'est donc pas leur faute si la France va mal. C'est bien ce que je disais.

Mais vous ne pouvez pas non plus nier que ce sont les cotisations sociales abusives et l?oppression fiscale que subissent les entreprises françaises qui poussent celles-ci à délocaliser. Le problème c'est bien entendu la très mauvaise gestion de l'État. Mais cette mauvaise gestion incluent le fait de donner du fric à rien foutre à tout le monde et oui, A VIE. Car je connais très bien le RSA et je peux vous dire que les mesures de contrôles pour un retour à l'emploi sont inexistantes. Rares sont les cas de personne coupées de RSA car elle n'ont pas trouvé d'emploi. Ce qui n'est en même temps pas étonnant vu la situation catastrophique du marché du travail français. Le système d'aide social est trop cher, il fonctionnait encore il y a 20 ans mais de nos jours avec la mondialisation il est plus rentable de faire fabriquer ailleurs.
a écrit le 17/09/2013 à 10:41 :
Ces informations sont très incomplètes, car lorsqu'on est au RSA, on ne paye pas d'impôts sur le revenu, de taxe d'habitation, de mutuelle, de cotisation sécurité sociale, on a la quasi gratuité des crêches, des cantines, des centres aérés, de l'abonnement téléphonique, on a son panier aux restos, on paye moins son transport, ...
Réponse de le 17/09/2013 à 11:19 :
N'est-ce pas vous qui faites de la désinformation : si le RSA est si profitable que vous l'insinuez, qu'attendez vous pour démissionner de votre job et vous inscrire au RSA ?
Réponse de le 17/09/2013 à 11:47 :
La dignité, l'honnêteté et l'estime de soi sans doute.
Réponse de le 17/09/2013 à 12:43 :
Aprés avoir perdu son emploi ma tante a décidé de ne pas retourner au travail et vit avec l'argent de son compagnon et le RSA car retourner au travail lui ferait gagner un peu d'argent certes 150 euros mensuel si je me rappel bien mais lui couterait sa priorité a la creche et ayant 2 jumeaux en bas age elle ne souhaite pas prendre le risque.

Enfin si ils n'y a pas de travail c'est parce que l'Etat interdit au employeur de proposer ces emplois. en effet si j'ai du travail à faible valeur ajouté (valeur ajouté < au SMIC) alors je n'ai pas le droit de proposer d'emploi pour ce travail car la personne ne pourrait pas etre payer moins que le SMIC.

Enfin si les gens ont des jambes c'est pour bouger. Le pretexte de la localisation de l'emploi m'as toujours fait rire. Comme si je n'avais pas tout quitter pour aller chercher de l'emploi. Quand on ne veut pas travailler toutes les excuses sont bonnes. Les SDF acceptent leur situation et s'en contente. Il prefere boire à se battre. Comme un ouvrier rentre chez lui geulant contre son patron mais ne se fatiguera pas a ecrire une lettre a son delegué du personnel. Les gens sont des esclaves parce qu'ils sont trop faineant et couard pour se battre. Il ne peuvent s'en prendre qu'à eux meme.

Enfin sur le "on galere avec le SMIC" j'ai envie de dire on galere avec tt les revenus si on sait pas gerer son budget. Par contre je pense vraiment qu'il est plus dur de vivre avec le SMIC qu'avec le RSA et pour une raison bien simple celui qui vit avec le RSA peut aller vivre dans un tt petit village avec des loyer ridicule et vivre des legumes de son jardin (son travail). Alors que la personne au SMIC est condamner à voir sa condition ne pas evoluer. Et voir la moitié de son salaire partir en charges sociale et patronales et le peu qu'elle met de coté etre pris par l'etat sous forme IR.

la realité c'est qu'il n'y a pas de moyenne dans notre societe soit vous couter tres cher a la société en profitant et oui meme si les conditions sont terrible vous profiter du travail des autres soit plus de la moitié de ce que vous gagner est pris par l'etat pour faire des choses tres importantes comme des eoliennes et stades de foot, une expo culturelle ... pendant que vous mourrez de faim parce que votre travail ne vous permet plus de vivre.

Sans compter que votre voisin vous nargue avec son trafic de drogue lui permettant de se payer ce que vous n'aurez jamais.

Mais je pense que plutot que de traiter les problemes c'est plus facile de dire l'Etat (ie les francais qui travaillent dans le privé - les seuls qui produise) doit nous donner plus d'argent !
a écrit le 17/09/2013 à 6:58 :
J'ai été bénévole pour atd quart monde et ça ne m'a pas convaincue. Les actes sont bien intentionnés mais peu efficaces. Cela m'a permis en revanche d'être au contact du quart monde: rien a voir avec des profiteurs ou parasites: ce sont des gens tres pauvres qui se cachent seuls avec un enfant dans 4m2.
Réponse de le 17/09/2013 à 8:18 :
Quand on a pas les moyens, on ne fait pas d'enfant!
Réponse de le 17/09/2013 à 9:01 :
On ne choisit pas toujours sa situation, une femme peut se retrouver à la rue avec son enfant après un divorce ou le décès de son compagne après une maladie, il y a plusieurs facteurs qui peuvent rentrer en compte.
Elle choisissent de garder leurs enfants c'est d'autant plus honorable, c'est tellement plus facile de porter des jugements et d'avoir des préjugés.
De plus changer votre pseudo il vous va très mal.
Réponse de le 17/09/2013 à 9:08 :
Très bien très bien... Monsieur cjesus, c'est vrai que la vie est aussi simple. Une contraception n'étant jamais efficace à 100% et les centres d'IVG de moins en moins accessibles (mais un raccourci avec votre pseudo me font penser que vous devez bien être contre ces choses là aussi), votre phrase montre une grande empathie et compréhension de l'humain...
a écrit le 17/09/2013 à 6:48 :
J'ai été bénévole pour atd quart monde et ca ne m'a pas convaincue. Les intentions sont bonnes mais les actions souvent démagogues et sans efficacité. En revanche j'ai bien découvert le quart monde. Ce sont des gens qui se cachent seuls ou avec leur enfant dans 4m2. Rien a voir avec les profiteurs et autres parasites, en tout cas. Le quart monde, c'est la misère absolue.
a écrit le 17/09/2013 à 0:07 :
Sur le premier point on peut être d'accord, mais il faut savoir que déconnecté du monde du travail, les sans emploi sont très difficiles à réinsérer.
Quant aux trois autres points, c'est plus discutable et çà demanderait d'être plus approfondi et notamment de savoir si les français sont disposés à changer de civilisation!
Réponse de le 17/09/2013 à 7:48 :
capcha vous avez fait un commentaire pertinent mais quand vous écrivez si les français sont disposés à changer de civilisation moi personnellement je ne crois pas car il y à plusieurs facteurs qui entre dans ce cas de figure, 1 - la barrière de la langue malgré que certains ont déjà une expérience de quelque soit la langue parlé dans un pays étranger quelque il soit car l'anglais est la langue la plus parlé dans le monde 2 - il faut de l'argent de très bon diplôme, et surtout que le français aient le courage de vouloir partir à l'étranger, et ça c'est un gros problème, pardonnez moi les fautes que j'ai faites dans ce commentaire, mais je crois que j'ai voulu exprimer ma façon de penser, merci
a écrit le 16/09/2013 à 22:47 :
à méditer.......................
a écrit le 16/09/2013 à 22:05 :
En réalité on ne connaît pas le bilan de l'immigration ; une étude d'universitaires lillois avait également conclu à un bénéfice il y a 2 ou 3 ans. En vérité il n'y a qu'une méthode pour s'en sortir : pour les deux populations que sont les français d'une part et les immigrés résidant en France d'autre part, il faut un "jeu à somme nulle" c'est à dire une grande CSG entièrement redistribuée sous forme de revenu de base ce qui mettrait définitivement fin au débat du salarié pauvre qui gagne plus que l'assisté puisque personne ne serait plus assisté qu'un autre (40% de CSG s'appliquant à tous les gains non investis en actions dans les entreprises y compris plus-values et héritages et environ 500 euros par adulte et 200 euros par enfant pour les français + l'assurance-maladie valorisée par un abonnement uniforme + le chèque-scolaire valorisé au tarif normé d'un mois élève lissé pour chaque niveau jusqu'à 18 ans). Après on facture tous les services publics qui cessent d'être financés par l'impôt y compris le régalien strict pouvant faire l'objet d'une redevance de protection constante sur la valeur des patrimoines et actifs hors action (il s'agit de la protection des biens). Comme tout serait payant et l'impôt redistribué, alors on aurait la vérité. Pour la population immigrée de deux choses l'une : ou bien il y a bénéfice et alors je propose de l'affecter à l'aide au développement, ou bien il y a déficit et je propose alors de le combler par une taxe payée par les entreprises sur les emplois occupés par les étrangers comme le font les russes (les consommateurs français qui ne veulent pas produire eux-mêmes ce qu'on leur livre paieront alors plus cher). La vérité est que tout le monde a peur de la vérité des comptes à droite comme à gauche...Chacun préfère lancer des jugements à l'emporte-pièce.
Réponse de le 17/09/2013 à 6:42 :
Tien, un nouveau Ayrault !
a écrit le 16/09/2013 à 20:37 :
Je serais curieux de savoir comment est calculé le bénéfice de 4 milliards d'euros avec l'immigration et surtout comment ils établissent le montant de 72 milliards d'euros. Par ailleurs, a t'il été pris en compte toutes les aides apportées par les associations et les particuliers ? Il y a des pauvres qui s'en sortent bien mieux que des smicards. Nous connaissons tous des personnes qui n'ont jamais travaillées de leur vie, qui ont des enfants, et qui n'ont pas l'air de vivre moins bien que d'autres qui travaillent. Comme quoi, la marge ne doit pas être bien grande. Les premiers bénéficiant de toutes les aides possibles. Je ne les envie pas ni ne les plains, mais il y a de quoi être septique sur cette enquête, même s'il ne faut pas généraliser..
Réponse de le 16/09/2013 à 21:56 :
et bien jue suis entièrement d'accord avec vous... tous ces chiffres sont tronqués... je veux bien aider mon prochain.... mais marre de payer pour des gens qui ne veulent pas faire d'effort, j'ai été chômeuse et on ne m'a rien épargné.... donc EGALITE FRATERNITE POUR TOUS
Réponse de le 17/09/2013 à 7:51 :
Allons, allons... qui profite de qui dans cette société ?? réfléchissez bien à cela...
Ne vous laissez pas manipuler.
Pendant que les smicards tapent sur les RSIstes, d'autres bien plus profiteurs s'en frottent les mains.
a écrit le 16/09/2013 à 20:32 :
Cet article permet à la webradio indépendante AWI de signaler aux lecteurs de la Tribune deux émissions récentes ayant trait à la CMU-C, l'ACS et l'AME dont les plafonds de revenus ont été actualisés le 1er juillet dernier.
La CPAM du Val-de-Marne a en effet pris l'initiative de créer deux aides supplémentaires pour améliorer la couverture santé des Valdemarnais bénéficiaires de l'ACS. Toutes les explications concernant ces aides sont apportées par Sopha Dang, coordonnateur du pôle accès aux soins de la CPAM du Val-de-Marne. Ces émissions "Santé et Assurance maladie" sont consultables sur www.awi1.com
a écrit le 16/09/2013 à 19:34 :
La France a connu autant des belles années de croissance environ 500000 chômeurs ce qui est dans la fourchette du nombre incompressible. je ne cois pas du tout aux chômeurs heureux avec le black même si cela existe. Un chômeur ne vit pas il survit. concernant la formation avec un budget de 34 milliards répartis entre les formations dans les entreprises et les formations extérieures il faut être un piètre gestionnaire mais il est vrai que le budget est laissé aux partenaires sociaux dont une partie est détournée pour faire vivre les centrales et la dessus pas un contrôle ni de l'Etat ni de la Cour des Comptes. Pour ce qui des immigrés je crois qu'il faudrait que cesse le paiement pour que certains retournent dans leur pays quelques temps passer un bon moment en laissant en France femme et enfants. Le "don " social fait à certains n'est pas compatible la définition du pourquoi de l'aide. Le laxisme de l'Etat qui refuse tout contrôle est encore une fois une façon de monter son irresponsabilité en matière de contrôle de l'aide sociale et ce n'est pas les mignons socialistes avec leur partenaires Verts communistes et Front de Gauche qui vont se lancer dans un contrôler strict des aides. Les aides oui mais pas pour les voyous avec la complicité des non moins voyous de la politique.
a écrit le 16/09/2013 à 19:22 :
Sur l'immigration, vu que l'on laisse entrer des quantités de gens sans compétence (et parfois illétrés) et avec des enfants, alors j'aimerai que l'on m'explique comment ce type de personnes, qui survivent avec des petits boulots et surtout les aides sociales et familiales, peuvent contribuer pour 72 milliards ... Si je prends les 1.7 millions d'enfants d'origine étrangère, cela coute 13.5 milliards rien qu'à l'education nationale. Je ne vois meme pas comment on arrive à compenser rien que ce cout de 13.5 milliards ... Je pense que c'est encore un vaste enfumage, et pendant ce temps les français ne cessent de s'appauvrir ...
Réponse de le 16/09/2013 à 20:16 :
Avez-vous lu l'article ? Les immigrés (qui peuvent aussi être « des français qui s'appauvrissent » en passant) cotisent comme vous, payent des impôts comme vous et consomment comme vous. Voilà pourquoi ils rapportent de l'argent. Ensuite, des tonnes d'erreurs factuelles dans votre commentaire. Non on ne laisse pas entrer des «quantités de gens sans compétences», non ces personnes ne «survivent» pas toutes «avec des petits boulots blabla». Les enfants « d'origine étrangère » ne sont pas des immigrés contrairement à leurs parents ou grands-parents etc. et l'éducation nationale n'est pas qu'une dépense mais aussi et surtout un investissement. Vous vous plaignez que les immigrés manquent de compétences voire qu'ils seraient « illettrés » (dans quel monde vivez-vous ?) mais également que leurs enfants aillent à l'école ? Ces enfants participeront à payer à votre retraite mais je crois que vous n'en voulez pas pour d'autres raisons...
Réponse de le 16/09/2013 à 23:12 :
L'école n'a pas dû couter grand chose!
http://oua.be/187z
Réponse de le 17/09/2013 à 0:44 :
Hope je suis d'accord avec vous il y'a des vieux ignorants ici derrière leurs claviers ils sortent des chiffres bidons. Si la France en est a ce point c'est a cause des hommes politiques, il faut arrêter de vous leurrez derrière cette image sur l'immigration. C'est facile de taper sur eux a chaque fois, ils représentent toujours les bouc émissaires a abattre. Osez ouvrir les yeux un peu, c'est une accumulation durant une vingtaine d?année ou nos hommes politiques ont pensé avant tout a leurs poches pas a celle du peuple. Ce pays n'est pas encore sorti de la crise et cette crise n'a pas été causé par les immigres. Nos élites préfèrent sauver les banques au lieu de sauver les emplois, en parlant d'emploi si j'entends des idiots qui sortent ( les immigres sont la pour nous voler nos emplois). Ils délirent ou quoi? Si les entreprises délocalisent vous croyez que c'est la faute des immigres? ils fuient parce qu'il y'a trop de charge, de vacances et des gréves par ci par la. Pour moi les immigres aiment plus la France que ces riches (blanc) qui fuient ce pays vers les paradis fiscaux ou délocalisent leurs entreprises vers l'Asie ou l?Amérique du Sud. Il faut vous mettre ça dans la tête, si vous voulez vraiment que l'argent rentre dans ce pays vous savez ou regardez... Tout pays pour se développer a besoin des immigres, sa coûte moins cher, ils paient les impôts, cotisent... et si un jours les immigres boudent notre cher pays quand on sera vieux nous aurions de sacrée soucis dans les maison de retraites... L?Europe vieillit et ce sera pas notre taux de fécondité qui pourra le faire relever...
Réponse de le 17/09/2013 à 14:10 :
@hope: Je crois que, malheureusement, vous avez raison. Ce déballage nauséabond sur l´immigration n´a rien á voir avec le RSA et tout le reste. C´est assez clair. Mais, peut être que votre pseudo "HOPE" et votre commentaire amèneront un peu de lumière dans ce noir sidéral dans lequel une partie de la population française s´enfonce.
Réponse de le 18/09/2013 à 19:04 :
@ Hope, vous éclairez d?intelligence et de recul la masse de ces commentaires aussi stupides que nauséabonds. Merci à vous !
Réponse de le 18/09/2013 à 20:15 :
Bonsoir,
Je ne connais pas les chiffres cette étude me paraît peu argumentée.... Quoi qu'il en soit j'ai la chance de faire partie de ceux qui ont un toit et paient des impôts . Pour autant après un chômage de longue durée j ai trouvé un job dans une grande entreprise française payée au SMIC ET QUE JE NE SAIS PAS COMMENT je vais faire pour être présentable payer mes charges m occuper de mes enfants payer la crèche pour ma fille et mon mari travaille !!!!! Donc non je n'ai aucun problème mais très sincèrement je pense que je vais aller bosser pour zéro !!!! Car mon salaire va partir en garde d'enfant électricité et essence tout cela avec aucune aide car mon époux perçois un salaire et que nous avons à deux 3600 euros.... Quand nous en percevions avant la crise 3000 de plus et les charges qui vo?t avec.... Donc nous ne sommes pas à plaindre !!! Mais aujourd'hui le problème c'est pas l'immigration c'est l'immigration sans contrôles c'est payer des gens qualifiés au SMIC alors que c'est clairement plus rentable pour eux de rester chez eux !!!! Il faut revaloriser le travail ! La France compte de plus en plus de travailleurs pauvre il faut travailler bien sur mais je connais des gens qui font tout pour s'en sortir et n'ont pas de solutions ! Il faut arrêter avec les cliches les pauvres sont fainéants les immigres volent notre pain ! Tout cela est faux archi faux le mal dont tous les français souffrent c'est celui d'une caste politique au dessus des lois qui s'enrichit lorsque même les gens aisés comme moi ( riche parait il !) sont en train de s'appauvrir et ne voient pas d'issue pour leurs enfants ! Alors oui je suis choquée que certains puissent penser que des cons sont heureux avec un RSA ou un SMIC parce que avec ça on ne peut pas vivre décemment ! Il y en a certains qui feraient mieux de regarder un peu plus autour d eux !
Pour info je vote à droite et me rends compte que de tout bord ils nous prennent royalement pour des cons !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :