Aux Etats-Unis, Démocrates et Républicains mettent le paquet sur Las Vegas

 |   |  410  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
La première ville du Nevada détient le record du nombre de publicités politiques diffusées sur ses écrans. Située dans un "swing states", elle est particulièrement courtisée par les camps de Barack Obama et Mitt Romney qui s'affrontent ce soir au cours d'un deuxième débat.

"Sin City" -la ville du péché- est aussi celle des clips politiques. Aux Etats-Unis, Las Vegas détient un nouveau record: celui du nombre de clips de campagne diffusés à la télévision. En un an, 73.000 vidéos vantant les mérites (ou dénigrant) des candidats républicains et démocrates aux multiples élections organisées cette année ont été diffusées dans la cité du Nevada.

Ruée sur les coupures pub de "Saturday Night Live"

L'institut Kantar Media évalue à 3 milliards de dollars le montant total qui sera dépensé cette année en publicités politiques aux Etats-Unis. Profitant de coûts relativement faibles par rapport à d'autres Etats du pays, les soutiens de Mitt Romney et Barack Obama, mais aussi des prétendants au Congrès et aux scrutins locaux se ruent sur ses écrans. A tel point que les encarts publicitaires d'émissions à succès comme le "Saturday Night Live" ou le jeu "Jeopardy", affichent déjà complet jusqu'au 6 novembre, date de l'élection présidentielle. En tout, 98 publicités différentes tournent sur les chaînes de la ville.

Lassitude des habitants

Le quotidien New York Times pointait cette étonnante performance ce mardi, quelques heures avant le deuxième débat  télévisé entre l'actuel occupant de la Maison Blanche et son opposant. Il rapportait des témoignages d'habitants las d'être ainsi sollicités sans relâche. "Je les hais, je les hais, je les hais", peste ainsi une serveuse dans les colonnes du journal new-yorkais. 

Des électeurs à courtiser

Si les téléspectateurs de Las Vegas, et, plus largement, du Nevada sont courtisés de cette façon, c'est parce qu'ils habitent l'un des "swing states", ces Etats politiquement indécis qui pourraient faire basculer le vote. Le "Silver State", l'un des noms du Nevada, qui ne compte que six grands électeurs, sera d'ailleurs le dernier, le 6 novembre, à transmettre ses résultats. Aussi Barack Obama devra-t-il mettre les bouchés doubles ce mardi soir à l'université de Hofstra dans l'Etat de New York, pour reprendre la main sur un Mitt Romney qui avait été jugé plus combatif que lui lors de leur première rencontre.

A lire aussi:

--> Les "swing states" peuvent-ils encore sauver Mitt Romney face à Barack Obama?

-->  Budget, chômage, fiscalité... Les phrases clés du débat Obama-Romney

--> Chômage, dette, "47%"... les répliques clés du débat Biden-Ryan

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :