Référendum britannique (2017) : François Hollande voterait le maintien dans l'UE

 |   |  266  mots
David Cameron souhaite mettre en place un référendum d'ici à 2017 pour renégocier les termes de l'adhésion britannique à l'Union européenne. REUTERS/Yves Herman
David Cameron souhaite mettre en place un référendum d'ici à 2017 pour renégocier les termes de l'adhésion britannique à l'Union européenne. REUTERS/Yves Herman (Crédits : Reuters)
Pour le président français, toute renégociation du traité fondateur de l’Union européenne par David Cameron risquerait de compromettre la présence britannique sur les marchés européens

David Cameron devra attendre des années pour réécrire les termes de l'adhésion britannique à l'Union européenne, estime François Hollande.

Le Premier ministre britannique prévoit d'organiser d'ici à 2017 un référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne mais une telle date serait «incompatible avec le calendrier politique britannique», a expliqué une source de haut-niveau  proche de François Hollande lors d'un briefing à Paris, rapporté par le quotidien britannique The Telegraph.

Et d'ajouter:

"Il est dans nos intérêts que la Grande-Bretagne reste au en Europe, mais ce n'est pas en changeant les traités ou les règles qu'elle négociera sa place au sein de l'Union européenne, […] cela ne peut pas se produire au prix d'un démantèlement de l'Europe."

Le Royaume-Uni comme porte d'entrée vers les marchés européens

Pour ce responsable, les sociétés seraient moins à même d'investir au Royaume-Uni si le prochain gouvernement était amené à voter pour le référendum envisagé par David Cameron.

"Quand les investisseurs parlent, ils veulent accéder au marché européen via le Royaume-Uni. Cet accès apparaît comme intéressé mais présuppose le suivi d'un certain nombre de règles pour maintenir la balance en Europe. Si elles ne sont pas voulues au Royaume-Uni, il n'aura plus accès au [marché européen]." 

Il y a quelques jours, le président français avait déjà manifesté "son souhait" que la Grande-Bretagne "demeure au sein de l'Union européenne", rappelant à David Cameron qu'il n'était pas possible de "négocier l'Europe".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2014 à 11:31 :
Qu'il fasse un referendum en France on verra si les français voteront pour ou contre la sortie de notre pays de cette Europe qui nous coute si cher en nous apportant si peux...
Réponse de le 04/02/2014 à 11:57 :
tous d'accord ! sortie de l'euros expressément .
a écrit le 31/01/2014 à 4:38 :
Seule l'éclatement de l'Europe pourra nous faire retrouver notre souveraineté.
a écrit le 31/01/2014 à 0:28 :
Le dernier référendum français ne fut pas un succès démocratique. Espérons pour les britanniques que M. Cameron respectera leur opinion.
a écrit le 30/01/2014 à 20:25 :
La France dans cette Europe est un grand mensonge en français: le plus nul d'entre tous!
a écrit le 30/01/2014 à 20:07 :
C'est amusant les relations de pays, aujourd'hui l'Allemagne dirige l'Europe, la France experte en langage diplomatique sans résultats n'en donne pas, la france ne devrait-elle pas céder son poste au conseil de Sécurité des Nations-Unies pour l'Allemagne, vu l'escargot de la croissance que c'est?
a écrit le 30/01/2014 à 20:02 :
Les Brits c'est notre premier allié, depuis un certain temps. Nous avons été ensemble sur les fronts terribles contre les totalitarismes d'Etat pour faire vivre l'humanisme. Mais c'est du passé, l'Allemagne montre une forte capacité à tirer la population hors du néant de l'est. ce qui est remarquable. La France suit... et n'est plus un modèle, sauf dans les maux de l'administration. c'est à voir, pourtant les sondages sont là.
a écrit le 30/01/2014 à 19:51 :
On commerçe çeulement à 8% avec les Etats-Unis, çonçernant la France. C'est un déséquilibre, une étrangeté. On voit fleurir dans toute l'Europe des mouvements de protestation. La liberté du travail, c'est la société du bonheur, les français demandent plus de liberté de mouvement dans l'Europe, comme le travail crée le travail, pas la termite. Alors chantons termitière (sudiste) chante de joie... On est dans Panurge, pour la croissance ça urge, est la saisie des comptes, alors on serre quand les dépenses, il faut du volatile, c'est un bon carnotage, une bonne pesanteur bureaucratique à la jabba le hut qui mange les petits hommes! notre cheval de Troie... sommes-nous des hommes libres ou des esclaves comme par le passé à l'époque de la Macédoine?
a écrit le 30/01/2014 à 16:42 :
Clair que les US ne veulent pas perdre leur cheval de Troie...
Réponse de le 30/01/2014 à 18:18 :
@yvan: et pourquoi le ferait-il quand on est prêt à se mettre à quatre (pattes) pour conserver les Anglosaxons dans l'UE :-)
Réponse de le 30/01/2014 à 18:42 :
@ yvan
Et si l' Ecosse adhérait à l' Ue , cela deviendrait leur poney .
a écrit le 30/01/2014 à 16:32 :
Pour les pays hors zone Euro, quel est l'avantage de rester dans la communauté? profiter de l'expérience de José Bové ou Peillon? L'Europe est trop chère, et beaucoup de pays démontrent qu'il est possible de ne pas en être, tout en conservant des échanges avec les pays qui en sont. Je crois que la GB va effectivement en sortir..et ne souhaite d'ailleurs rien négocier..
Réponse de le 31/01/2014 à 9:44 :
@Bili Hari
La GB ne peut pas sortir de l'Europe, elle y a trop d'intérêts. De toutes façons, les Américains ne veulent pas. Cameron a beau gesticuler, il fera ce que lui dit l'Oncle Sam.La GB veut seulement renégocier les traités dans son intérêt, intérêt qui n'est pas l'intérêt collectif de l'Europe. L'Europe de Bruxelles est critiquable, mais fondamentalement nous ne pouvons plus nous passer de l'Europe. De Anglais, nous, oui.
a écrit le 30/01/2014 à 15:56 :
François hollande veut faire croire qu'ils ont beaucoup à perdre en matière de commerce avec l’Europe. Cela serait vrai pour un petit pays pauvre et sans intérêt, mais parions qu'il n'en serait rien avec l'angleterre.
a écrit le 30/01/2014 à 15:36 :
La grande Bretagne n'est pas entrée dans l'Europe pour la faire réussir mais pour la faire échouer maintenant que c'est chose faite ils peuvent partir !
Réponse de le 30/01/2014 à 16:48 :
C'est bien pour cela que le Général de Gaulle n'en voulait pas.
Réponse de le 30/01/2014 à 20:17 :
Comme disait ma grand-mère, originaire de Calais, si le Bon Dieu les a mis sur une ile
c'est pour qu'ils y restent
a écrit le 30/01/2014 à 15:20 :
Qu ils partent au plus vite ,ils ne font que nous torpiller depuis 400 ans .
a écrit le 30/01/2014 à 15:15 :
Vous remarquerez que les elites francaises, en particulier socialistes, sont ferocement pro européennes, totalement ideologisées a l europe, bien plus que les elites allemandes et britanniques, qui ont su mener leur barque pour tirer de l europe ce qu ils voulaient .
c est donc hollande,fis deloriens, qui veut donner la lecon a cameron. le berger veut ramener la brebis au troupeau
Réponse de le 30/01/2014 à 22:48 :
Une grande question se pose... Qui est le berger ? Qui est la brebis ?
a écrit le 30/01/2014 à 13:47 :
F.Hollande ...n'avait déjà pas de tapis rouge à Londres ...! maintenant il lui reste la carpette....!
a écrit le 30/01/2014 à 13:28 :
Nous n'avons plus de monnaie ,plus de frontieres ,plus d'industries et madame Merkel nous gouverne il serait temps de nous mettre debout!
Réponse de le 30/01/2014 à 14:30 :
Vous en avez d'autres des commes ca?
a écrit le 30/01/2014 à 12:29 :
Le grand problème c'est que l'on ne peut pas négocier avec l'Europe et nous voyons bien où elle nous mène, comme une secte elle nous envoie dans une déchéance totale!
Réponse de le 30/01/2014 à 12:48 :
Pas très brillant ce commentaire
Réponse de le 30/01/2014 à 15:30 :
Il ya du juste, Oui l'Europe est négative, la commission européenne est une secte peut être la scientologie en action souterraine ?
Réponse de le 30/01/2014 à 22:55 :
Nous avons tous les comportements d'une secte avec les européistes, qu'ils viennent de France ou d'ailleurs, de tel ou tel lobby etc.
a écrit le 30/01/2014 à 12:23 :
Oui, on s'en doute. Mais au fait: qu'en pensent les français? Autrement plus pertinent comme question, non?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :