Warren Buffet va émettre massivement de la dette en euros

 |   |  380  mots
Selon le Wall Street Journal, quelque 26,6 milliards d'euros de bons obligataires ont déjà été émis cette année par des entreprises américaines comme Coca-Cola, Mondelez ou Kellogg.
Selon le Wall Street Journal, quelque 26,6 milliards d'euros de bons obligataires ont déjà été émis cette année par des entreprises américaines comme Coca-Cola, Mondelez ou Kellogg. (Crédits : Reuters)
Berkshire Hathaway s'apprête à faire une émission de 3 milliards d'euros bons obligataires en euros, affirme jeudi le Wall Street Journal. Il veut profiter des taux d'intérêt très bas en zone euro.

Alors que la BCE se réunit jeudi 4 mars, Warren Buffet a fait part de son intérêt pour les obligations en euros. Berkshire Hathaway, le conglomérat du célèbre investisseur américain, s'apprête aujourd'hui à effectuer sa première émission de bons obligataires en euros, affirme jeudi 4 mars le Wall Street Journal (WSJ).

Le groupe de l'"oracle d'Omaha", maître à penser de la finance américaine, pourrait ainsi lever près de 3 milliards d'euros et l'opération serait lancée dès ce jeudi, précise le quotidien économique en citant une source proche du dossier.

Taux d'intérêt bas dû au rachat de dette

Les taux d'intérêt sont au plus bas en zone euro du fait de l'action de la Banque centrale européenne (BCE) qui tente de relancer l'économie, notamment par un ambitieux programme de rachat de dette qui devrait débuter la semaine prochaine.

Pour en profiter, les investisseurs se ruent sur les obligations les plus sûres, et sur le marché obligataire. Les taux évoluant inversement à la demande, plus celle-ci est élevée et plus les emprunteurs peuvent lever de l'argent à moindre coût.

Les obligations émises par les États ont été les premières à atteindre des taux historiquement bas, tant lors de l'émission des titres que sur le marché secondaire où s'échange la dette déjà émise.

     | Lire Pourquoi les taux d'emprunts français et allemands baissent encore

26,6 milliards d'euros de bons obligataires  déjà émis en 2015

Warren Buffett a en outre déjà dit qu'il souhaitait effectuer des acquisitions en Europe, mais il n'a pas encore trouvé de cible à son goût. Aussi l'argent recueilli lors de cette émission en euros va être converti en dollars, selon le WSJ. Si par la suite Berkshire identifie une entreprise européenne correspondant à ses critères, la société le reconvertira en euros.

Selon le Wall Street Journal, quelque 26,6 milliards d'euros de bons obligataires ont déjà été émis cette année par des entreprises américaines comme Coca-Cola, Mondelez ou Kellogg. Pour les groupes qui ont des activités en Europe, il est plus intéressant d'emprunter à taux bas dans la région que de lever de l'argent aux États-Unis et de le convertir ensuite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2015 à 0:32 :
Où est le plaisir de continuer à amasser de telle quantité d'argent quand on est déjà milliardaire? "Pauvre" homme qui doit être bien seul... Je ne l'envie absolument pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :