Alcatel baisse en Bourse après la perte d'un contrat

 |   |  287  mots
Le titre Alcatel a clôture en baisse à la Bourse de Paris. Le premier opérateur de télécoms australien Telstra vient en effet d'annuler la construction d'un réseau en fibres optiques d'une valeur de 2,3 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros). Un réseau dont Alcatel devait être le principal fournisseur.

Mauvaise nouvelle pour Alcatel qui perd en partie un gros contrat. Les investisseurs sont inquiets. Le titre Alcatel perdait 3,19% à 8,49 euros en clôture à la Bourse de Paris. En effet, le premier opérateur de télécoms australien Telstra a annoncé qu'il renonçait à construire un réseau en fibres optiques d'une valeur de 2,3 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros). Hors Alcatel devait être le principal fournisseur de ce réseau. C'est donc un jour sombre pour l'équipementier français, même si tout n'est pas totalement perdu car Alcatel avait signé en novembre dernier un large contrat avec Telstra qui comprend d'autres coopérations.

Le groupe australien Telstra abandonne un investissement important. Son projet consistait à mettre en place un réseau de fibres optiques dans les cinq premières villes en Australie (Sydney, Melbourne, Brisbane, Adelaide et Perth). Il justifie son annulation en raison d'un désaccord avec les autorités de régulation australiennes concernant les tarifs d'accès proposés aux autres opérateurs. Après cette annonce, Alcatel se veut rassurant. Selon un porte-parole, "l'équipementier français a toujours compris que cette partie du contrat était suspendue à une décision favorable des autorités de régulations australiennes" et il avait pris des dispositions à cet égard.

Alcatel qui attend beaucoup de sa fusion avec Lucent et de son partenariat avec Thales, deux opérations qui devraient se concrétiser d'ici à la fin de l'année, est donc à nouveau à la peine. Alors que côté résultats, l'équipementier continue de subir une pression sur ses marges, notamment dans la téléphonie mobile. Ainsi au deuxième trimestre 2006, la marge opérationnelle du groupe était en baisse de 0,6 point sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :