Feu vert pour l'introduction en Bourse de Groupama

 |  | 237 mots
Lecture 1 min.
L'assureur français a obtenu le feu vert de l'assemblée générale des délégués de ses onze caisses régionales en vue de l'ouverture du capital du groupe. Les modalités d'une introduction seront décidées par le conseil d'administration en temps voulu.

Le principe d'une introduction en Bourse de Groupama est enfin voté. Les 374 délégués de la fédération nationale Groupama ont autorisé à l'unanimité le conseil d'administration à lancer le processeur d'ouverture du capital de l'assureur. Réunis en assemblée générale aujourd'hui, les délégués des caisses régionales de la fédération ont ainsi donné le feu vert au projet d'introduction en Bourse de Groupama, en adoptant l'unique résolution qui leur était soumise.

Groupama serait susceptible de mettre entre 20 et 25% de son capital sur le marché. L'introduction en Bourse, dont les modalités seront déterminées en temps voulu par le conseil d'administration, permettrait alors de lever des fonds nécessaires au financement d'opérations de croissance externe, en France et à l'étranger.

"L'ouverture du capital de Groupama SA est un moyen au service de la croissance du groupe, ce n'est pas une fin en soi. Notre ambition consiste à devenir un leader de l'assurance européenne, c'est-à-dire figurer demain parmi les dix premiers assureurs européens", a expliqué Jean Azéma, directeur général de l'assureur mutualiste, à l'AFP. "Pour ce faire, en plus de notre propre développement, nous devons acquérir des sociétés et ensuite, nous refinancerons ces acquisitions en ouvrant le capital de Groupama SA", a ajouté le directeur général.

En termes de calendrier, cette cotation pourrait intervenir en 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :