SCH négocierait le rachat d'Alliance & Leicester

 |   |  294  mots
Selon des rumeurs de presse, la banque espagnole Santander Central Hispano serait en train de négocier le rachat de l'établissement britannique Alliance & Leicester, pour plus de 9,5 milliards d'euros, après le rejet par ce dernier d'une offre du Crédit Agricole.

Ayant à peine digéré l'achat d'Abbey National, la banque Santander Central Hispano serait-elle sur le point d'avaler une nouvelle proie britannique? D'après des rumeurs de presse, l'établissement espagnol serait en effet entré en négociation pour racheter la banque britannique Alliance & Leicester, pour plus de 6,5 milliards de livres (9,5 milliards d'euros).

Ces négociations seraient en cours, alors qu'Alliance & Leicester aurait rejeté une première offre de 5,8 milliards de livres de la part du Crédit Agricole, rapporte le journal britannique City AM. Alliance & Leicester aurait trouvé cette offre trop faible, mais suggéré un prix acceptable autour de 6,7 milliards de livres, soit 1.500 pence par action.

Si ces informations se confirmaient, il s'agirait pour SCH de la deuxième acquisition au Royaume-Uni en moins de deux ans. Le groupe avait en effet lancé une OPA retentissante sur le groupe financier Abbey National, en juillet 2004 pour 13 milliards d'euros. Cette acquisition, qui avait été décriée par de nombreux analystes, car n'apportant que des synergies négligeables, a permis au groupe d'afficher au premier trimestre un bénéfice de 1,49 milliard d'euros, en hausse de 26% sur un an.

Cette première acquisition transfrontalière dans le monde de la finance européenne avait d'ailleurs donné le coup d'envoi à une série de rapprochements, notamment avec des banques italiennes (voir ci-contre), dont le rachat de BNL par BNP Paribas.

Pour l'heure, cette nouvelle opération reste hypothétique. Mais la Bourse pour sa part prend ces informations très au sérieux, puisque le titre d'Alliance & Leicester bondit de plus de 6,99% à la clôture, vendredi, à 1.201 pence. En effet, le Crédit Agricole et Santander avaient précédemment fait connaître leur intérêt pour Alliance & Leicester (voir ci-contre).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :