L'Oréal confiant pour l'année 2006

 |   |  314  mots
Le géant des cosmétiques a enregistré un bénéfice net de 1,972 milliard d'euros, soutenu par les éléments non récurrents. Le groupe affiche sa confiance pour l'année en cours alors que le marché européen semble reprendre de la vigueur.

Si l'année 2005 n'a pas été des plus faciles pour L'Oréal, le groupe a finalement réussi à dépasser les attentes du marché en termes de bénéfice et de rentabilité. Il affiche un bénéfice net de 1,972 milliard d'euros, en hausse de 37% par rapport à l'année précédente. "Cette évolution forte résulte principalement de la réestimation des impôts différés liée au maintien de la position dans Sanofi-Aventis", relativise L'Oréal. Reste qu'avant éléments non récurrents, le bénéfice net progresse de 10,3% à 1,639 milliard d'euros. Par action, le bénéfice net atteint 2,60 euros, en hausse de 13,5% sur un an. Un résultat supérieur aux estimations des analystes à 2,56 euros par action.

"L'augmentation du chiffre d'affaires associée à un contrôle rigoureux des coûts a permis, une nouvelle fois, d'améliorer la rentabilité et d'afficher une croissance à deux chiffres de nos résultats. L'accélération de la croissance en Europe de l'Ouest sur la fin de l'année dernière et la forte dynamique internationale nous rendent confiants pour l'année 2006", a commenté Lindsay Owen-Jones, PDG du groupe, dans un communiqué.

Le groupe avait déjà rassuré en fin d'année avec un chiffre d'affaires en accélération et confirme une reprise de la croissance dans les cosmétiques en Europe de l'Ouest, tandis que l'Amérique du Nord reste très dynamique. Les ventes sur l'année se sont ainsi établies à 14,5 milliards d'euros, en hausse de 6,5%. Le résultat opérationnel avant pertes et gains de change a pour sa part progressé de 12,7% à 2,313 milliards d'euros. Après prise en compte des effets de change, le résultat opérationnel a progressé de 8,5% à 2,27 milliards d'euros. La marge opérationnelle atteint 15,6%, supérieure à une attente fixée à 15,54% par les analystes.

En Bourse, le titre progresse de 1,02% à 69,60 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :