Boursorama double son résultat semestriel

 |   |  338  mots
La banque en ligne, qui vient de racheter CaixaBank France, a doublé son bénéfice net sur le premier semestre 2006, à 17,4 millions d'euros. En outre, l'activité progresse fortement.

Tous les indicateurs sont au vert pour Boursorama. Le courtier en ligne, qui recentre sa stratégie sur la banque directe, a affiché un produit d'exploitation en forte progression (+82%) sur le premier semestre 2006. Surtout le résultat courant du groupe a triplé à 26,6 millions d'euro. Le résultat net quant à lui s'est inscrit à 17,4 millions d'euros, doublé par rapport à l'année précédente.

"La poursuite au deuxième trimestre de la tendance favorable constatée au premier trimestre permet au groupe d'afficher un produit d'exploitation de 104,1 millions d'euros au premier semestre 2006. Cette performance s'est accompagnée d'une très forte amélioration de la rentabilité", détaille Boursorama dans un communiqué.

Le groupe a enregistré sur le semestre une hausse de 96% du nombre d'ordres effectués dans le cadre de l'activité de courtage. Boursorama dénombre 31.000 nouveaux comptes au premier semestre 2006 et estime que le nombre de comptes Bourse s'élève à 360.000 en Europe.

L'activité bancaire épargne (assurance-vie et OPCVM) a vu ses encore progresser de 60% sur la période. Boursorama note 126.000 comptes en Europe. Enfin, Boursorama affiche 4,7 millions de visiteurs uniques mensuels sur son site.

Par ailleurs, le groupe annonce qu'il fusionnera effectivement avec CaixaBank France, le 1er août 2006. "L'entité française du groupe va devenir un acteur majeur de la banque directe. Comme annoncé, les synergies attendues porteront leur plein effet dès 2007", ajoute Boursorama.

Selon Boursorama, les synergies de coûts attendues s'élèvent à 17 millions d'euros en année pleine et "elles devraient être implémentées à 25% sur 2006 et 100 % sur 2007". Par ailleurs, le groupe estime que les frais de restructuration devraient se limiter à 5 millions d'euros en partie grâce au soutien du groupe Société Générale, où seront reclassés les employés ne restant pas dans le nouveau groupe.

Au final, la combinaison de CaixaBank France et de Boursorama permettra au groupe de gérer 556.000 comptes, de disposer de 11 milliards d'euros d'encours administrés et de 2,1 milliards d'euros d'encours de crédit.

En Bourse le titre gagne 3,31% à 9,25 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :