Pierre et Vacances en ravalement de façade

 |   |  324  mots
(Crédits : Tribune)
Repositionnement autour de ses deux marques phares, plan de réduction de coûts...Le groupe fait peau neuve en attendant la reprise.

En ces temps troublés, la seule évocation du mot « pertes » peut rapidement provoquer des réactions épidermiques du côté des investisseurs. Surtout quand les déficits se creusent. Pierre et vacances l?a appris à ses dépens. Dans un marché haussier, le titre est victime de pressions vendeuses alors que les comptes de l?exploitant de résidences de tourisme se sont enfoncés dans le rouge avec un résultat opérationnel courant négatif de 73,3 millions d?euros au titre du premier semestre clos le 31 mars. En cause, le recul du chiffre d?affaires des Center Parcs Europe, des frais marketing de 3 millions d?euros et des coûts de développement de trois villages pour un montant total de 8 millions d?euros. Mais au final, le fait que le groupe perde l?argent à cette période de l?année n?a rien d?inhabituel dans la mesure où le premier semestre représente seulement 40% des revenus de l?année pour 50% des charges fixes.

In fine, le recul de l?action résulte davantage d?un réajustement de cours lié à la comptabilisation de frais inattendus comme les 5 millions de provisions pour restructuration enregistrées dans le cadre d?une refonte organisationnelle qu?à de réels doutes sur le modèle économique. On pourrait presque penser que les opérateurs cherchaient un prétexte pour prendre quelques gains sur la valeur qui reste en hausse de plus de 4% depuis début janvier. Car côté projet, Pierre et Vacances n?est pas en reste. Programme de réductions de coûts de 50 millions d?euros en deux ans, rationalisation du portefeuille de marques autour de ses deux piliers Center Parcs et Pierre et Vacances, 6000 appartements ou cottage à livrer d?ici à 2014?les chantiers sont nombreux. Cela tombe bien : les niveaux de réservations pour la saison estivale sont supérieurs à ce qu?ils étaient un an plus tôt.

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :