Comprendre les blogueurs...en infographie

 |   |  331  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Les blogueurs sont devenus les partenaires privilégiés des marques, qui redoublent d'efforts pour séduire ces leaders d'influence. Gabriel Dabi-Schwebel, fondateur de l'agence de marketing web 1min30, décrypte les usages de ces faiseurs de tendances.

Les blogueurs sont actuellement au centre des attentions des grandes marques qui souhaitent les séduire pour que ces nouveaux influenceurs parlent de leur marque, et si possible en bien.

Dans ce cadre il est intéressant de se pencher sur les préoccupations des blogueurs, leur centre d'intérêt et les raisons qui les ont amenés à bloguer. C'est ce qu'a fait la start-up allemande Rankseller qui propose une place de marché permettant aux annonceurs et blogueurs d?entrer en relation facilement et rapidement en interrogeant 48000 blogueurs et en recueillant les réponses de 2344 d'entre eux. Cette étude a été réalisée auprès de blogueurs allemands, ce qui faute d'études similaires pour l'instant sur le marché français donne néanmoins un aperçu pertinent sur les motivations des blogueurs.

 



La motivation primaire pour le lancement d?un blog n?est pas de gagner de l?argent pour la majorité des sondés (38,2%). Les blogueurs sont surtout motivés par la publication de leurs réflexion personnelles portant sur des sujets qui les intéressent à titre privé et/ou professionnel. Sans doute est-ce la principale raison pour laquelle ils attirent l?intérêt de marques et d?entreprises et parviennent à monétiser leur blog.

Une rentabilité limitée

Ils sont en effet 71% dans ce cas, mais ils sont peu à pouvoir en vivre pleinement; 63,5% gagnent moins de 300 ? par mois grâce à leur blog, seuls 13% peuvent compter sur des revenus supérieurs à 1000 ?. Un des principaux enseignements de l?étude est que plus de 9 blogueurs sur 10 sont intéressés par la collaboration avec des professionnels (91,4%), mais « seuls » 66,8% le sont effectivement.

Il peut paraître surprenant que l?intérêt pour la monétisation des portails est important, mais les gérants ne sont eux-même pas tellement disposés à investir. Plus de la moitié (51,3%) allouent un budget inférieur à 20 ? pour leur blog et à peine 30% y consacrent plus de 30 ?.

Par Gabriel Dabi-Schwebel fondateur de l'agence web 1min30
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :