Bouygues : la Bourse salue le gros contrat au Maroc

 |   |  264  mots
Bouygues Construction signe avec l'agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) le contrat pour la conception et la réalisation d'un deuxième complexe portuaire en eaux profondes à Tanger.

Bouygues Travaux Publics et Bymaro, filiales de Bouygues Construction, viennent de signer avec l'agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) le contrat pour la conception et la réalisation d'un deuxième complexe portuaire en eaux profondes à Tanger.

D'un montant total de 825 millions d'euros (335 millions pour la part du groupe), cette opération sera menée en coopération avec Saipem, Besix et Somagec.

Le groupement est chargé de réaliser une digue principale de 3.800 m et une digue secondaire de 1.200 m, 2.800 m de quais et une plate-forme logistique de 150 hectares.Les travaux, qui doivent démarrer au premier trimestre 2010, dureront près de quatre ans et demi et mobiliseront 2 000 collaborateurs en période de pointe.

Dans son communiqué, Bouygues Construction précise que "Tanger Med 2 viendra compléter l'ensemble portuaire Tanger Med 1. Construit par Bouygues Travaux Publics, Bymaro et Saipem, celui-ci est composé d'un port à conteneurs (livré en 2006) et d'un port à ferries (livraison mi 2010). Tanger Med 2 sera doté de deux terminaux à conteneurs qui offriront une capacité supplémentaire de 5,2 millions de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds). Les quais pourront accueillir sept méga porte-conteneurs simultanément. A terme, la capacité portuaire totale de Tanger passera ainsi à 8 millions de conteneurs, 7 millions de véhicules, 700.000 camions et 10 millions de tonnes d'hydrocarbures, devenant ainsi l'une des premières plates-formes portuaire de Méditerranée et d'Afrique en 2014". 

En Bourse, Bouygues est la plus forte hausse du CAC 40 lors des premiers échanges. Le titre gagne 3,29% à 27,45 euros. Le titre bénéficie également d'un relèvement de recommandation de la part de Goldman Sachs de "neutre"à "achat".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :