BNP Paribas en hausse très limitée après des cessions d'actifs

 |   |  116  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les marchés voient d'un mauvais œil la cure d'amaigrissement de la banque française. Elle a réduit sa participation dans un établissement sud-coréen et cédé une filiale en Argentine.

BNP Paribas est en train de réduire la voilure, et les investisseurs n'apprécient pas. A la Bourse de Paris, la valeur a fortement chuté en début d'échanges avant de clôturer en hausse très limitée de 0,17% à 59 euros.

Le groupe a annoncé avoir réduit sa participation dans le groupe sud-coréen de services financiers Shinhan Financial Group. De 8,5% du capital, la banque est tombée à 6,2%. Selon les calculs de Reuters, cette cession partielle représente un montant d'environ 250 milliards de won, soit 139 millions d'euros.

D'autre part, vendredi, BNP Paribas a annoncé avoir conclu un accord de cession de sa division de banque de détail en Argentine à Banco Santander Rio.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je ne comprend pas trop la baisse, je pense que l'action de BNP vise à assainir ses détentions et son exposition.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :