La Bourse de Paris poursuit sa hausse

 |   |  401  mots
La Bourse de Paris a passé brièvement la barre des 3.800 points ce mercredi en fin de matinée. A l'ouverture, le CAC affichait déjà un gain de 1% à 3.789 points.

Sur le front des valeurs, Lafarge prend la tête des hausses du CAC avec un bond de 3,36% à 61,50 euros. Goldman Sachs a doublé son objectif de cours sur la valeur. 

Par opposition, son concurrent Saint-Gobain est victime d'arbitrage et recule de 0,2%.

Dans l'ensemble, le reste du secteur du BTP est dans le vert après le relèvement de la recommandation de Goldman Sachs sur l'ensemble du secteur. Bouygues prend 1,7% à 36,47 euros et Vinci avance de 0,5% à 39,70 euros. Hors CAC 40, Eiffage progresse de 2,64% à 46,90 euros.

Vivendi débute la journée sur un gain de 3,15% à 20,50 euros et EDF continue sa hausse: +2,65% à 41,26 euros.

Pour la deuxième journée consécutive, Alcatel-Lucent est très bien orienté. Le titre gagne encore 3,2% à 2,90 euros.

Le secteur automobile débute à nouveau la journée dans le vert. Renault gagne 2,7% à 33,42 euros. Hier, le constructeur avait enregistré une progression plutôt modeste par rapport au reste du secteur. Peugeot continue sur sa lancée et prend 1,5% à 21,85 euros. Michelin avance, lui,  de 1,17% à 57,26 euros.

Les banques, elles aussi, soutiennent la tendance. Dexia affiche un gain de 1,7% à 6,11 euros. Société Générale prend 1,56% à 50,80 euros et BNP Paribas +1% à 53,63 euros. Crédit Agricole gagne 1,4% à 12,75 euros et hors CAC 40, Natixis fait un bond de 4,96% à 3,60 euros.

Du côté des baisses, EADS est toujours pénalisé par la faiblesse du dollar et abandonne 0,8% à 15 euros. C'est la plus forte baisse du CAC à l'ouverture.

STMicroelectronics enregistre un repli de 0,7% à 6,56 euros.

Essilor perd 0,6% à 37,37 euros et Sanofi-Aventis est tout juste à l'équilibre. Pourtant le laboratoire a reçu l'approbation des autorités américaines pour son vaccin contre la grippe A.

Hors CAC 40, Zodiac plonge de 5,2% à 25,60 euros. Le groupe a révisé à la baisse sa prévision de résultat opérationnel malgré la hausse de 9,4% de son chiffre d'affaires annuel.

Quant à Iliad, il débute la journée sur une baisse de 1,15% à 77,26 euros. La maison-mère de Free est pénalisé par les propos de Nicolas Sarkozy au sujet de la quatrième licence de téléphonie mobile. Il semble qu'il n'y soit pas favorable.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut progressent légèrement après avoir bondi hier. Le baril de WTI américain s'échange contre 70,86 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 69,60 euros. Côté devises, le dollar touche son plus bas niveau depuis un an face à l'euro, à 1,4706 dollar pour 1 euro.

(également disponible en vidéo)

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :