Le titre Air France-KLM plonge après un commentaire négatif d'UBS

 |   |  128  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'action de la compagnie aérienne recule de 3,5% à 12,37 euros à la Bourse de Paris. UBS a démarré le suivi de la valeur avec une recommandation à la vente.

Air France-KLM chute en Bourse. Le titre, qui est sorti du CAC40 la semaine dernière au profit de Technip, plonge de 3,51% à 13,37 euros.
L'action souffre d'un commentaire négatif d'UBS. La banque a démarré le suivi de la valeur avec une recommandation de vente.

La compagnie aérienne franco-néerlandaise subit encore une forte chute de la demande dans un contexte économique qu'elle qualifie de "très dégradé". Elle a déjà annoncé qu'elle réduisait de 2% son offre de sièges kilomètres offerts pour la saison d'hiver.

Mais Air France-KLM va tenter de relancer la demande grâce à son nouveau dispositif anti-crise. La compagnie a lancé une classe business bon marché. Les voyageurs bénéficieront de plus d'espace que dans la classe économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Au delà de l'erreur (12,35 dans le titre et 13,35 dans le texte, ce qui ne facilite pas la compréhension), je reste perplexe. Il y a peu, Deutsche Bank, je crois préconisait de vendre; depuis le tire a pris 30%... Est ce que cette fois encore ça va induire une hausse ??? Par ailleurs, vu les récentes performances d'UBS n'est on pas en droit de s'interroger sur la pertinence de leurs avis ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je pense QUE UBS QUI N'A AUCUN COMMENTAIRE A FAIRE SUR LA VALEUR ???L'ANALYSTE FINANCIER FERAIT MIEUX DE REVOIR LES VALEURS COMME PERRIER OU POUR LE ROQUEFORT SOCIETE POUR LESQUELS LES SUISSES SONT PATRONS???? UNE SUPER REUSSITE ??? J'AI OUBLIE NESTLE PRES D'AUBAGNE ??LA CATA ???LE MARCHAND DE MEDICAMENT D'UBS NE DOIT PAS PRENDRE DES AVIONS MAIS DES SUPPOS UN CHARLOT DE PLUS CHEZ LES ANALYSTES????? C'EST UN PETIT suisse
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour à Tous,
ne trouvez vous pas fortuit que la banque UBS, recemment au centre de differentes affaires(argent de la 2e guerre mondiale, fin du secret bancaire, liste de 3000 contribuables ayant fraude le fisc dans les mains du ministre français du budget) commence quelques jours plus tard a s'occuper d'une valeur française symbolique de ce pays a plus d'un titre ? Air France represente, le pays mais aussi le service publique, un certain art de vivre, une certaine façon de faire des affaires (peut etre plus morale que celle(s) d'UBS) une compagnie leader mondiale sur son marche, un modele social français etc...
Alors croyez vraiment au hasard ? Ou serait il envisageable que le demarrage du suivi de la valeur et l'avis negatif emis. l'ait ete dans le but de faire plonger la valeur et donc de toucher au porte-monnaie les investisseurs ? Creer ainsi de la defiance sans oublier le favoritisme assume vers d'autres compagnies (Iberia etant un alibi bien sur, compte tenu de sa position, ses finances et son niveau boursier UBS ne prend pas beaucoup de risques en emettant un avis positif !) est une maniere de se venger comme une autre...ou d'envoyer un simple message en rappelant son influence .N oublions pas que les Suisses ont toujours une tentation de repli sur eux memes et que le racisme n'est jamais loin, alors si on les chatouille a un point aussi sensible que le secret bancaire et la fraude fiscale, l'avis negatif devient comprehensible et s'apparente a une mise en garde ou bien a la loi du talion ... N'y t il pas eu recemment a un poste frontiere suisses des affiches reclamant que le travail soit une preference nationale et que les frontaliers etaient par voie de consequence, persona non grata ?
en tout etat de cause, il est sage laisser a l'entreprise Air France le temps necessaire a son retour a l'equilibre. Sans trahir de secret, cette entreprise va sortir victorieuse de cette crise, comme les autres fois, cela lui aura donne la possibilite d'augmenter sensiblement sa productivite, en jouant sur la masse salariale, l'organisation du travail, la rationnalisation des procedures et tous les ajustements necessaires qui en temps de crise sont compris par des salaries solidaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :