Wall Street rassuré par le départ de Silvio Berlusconi

 |   |  631  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les marchés d'actions américains ont salué l'annonce du départ prochain du président du Conseil italien, Silvio Berlusconi.

Après avoir terminé in extremis dans le vert hier soir, Wall Street a confirmé, ce mardi, sa bonne orientation. Soutenue par l'annonce du départ prochain de Silvio Berlusconi, la Bourse de New York a fini en hausse. L'indice Dow Jones des 30 valeurs industrielles a gagné 0,84% à 12.170,26 points. Le S&P-500, plus large, a pris 1,17%, à 1.275,93 points. Le Nasdaq Composite a avancé 1,20% à 2.727,49 points.

Après une ouverture en hausse, le marché américain s'était dans un premier temps retourné. Après les résultats du vote des députés italiens sur les finances publiques, la démission de Silvio Berlusconi semblait compromise.

Mais, conscient des conséquences du vote où son gouvernement de centre droit a perdu la majorité absolue, le président du conseil italien a annoncé qu?il démissionnerait après l'adoption au Parlement de la nouvelle loi de finances. Initialement prévu à la fin du mois, le vote du nouveau budget pourrait être maintenant accéléré.

"Après l'adoption de cette loi de finances, avec tous les amendements demandés par l'Europe et réclamés par l'Eurogroupe, je démissionnerai de mes fonctions pour permettre au chef de l'Etat d'engager des consultations", a déclaré le président du conseil sur sa propre chaîne de télévision Canale 5.

"Au moins la moitié du chemin a été parcourue, mais il reste l'autre moitié. Nous devons encore savoir par qui il sera remplacé", a commenté Jack DeGan, investisseur en chef de Harbor Advisory Corp à Portsmouth dans le New Hampshire.

"Le meilleur des scénarios (pour le marché) serait celui d'un gouvernement intérimaire apolitique, parce que des élections, l'autre solution, prennent du temps et que c'est un processus dont l'issue est incertaine."

Avec un agenda plutôt mince sur le front des indicateurs et une saison des résultats qui touche à sa fin, les investisseurs ont les yeux essentiellement rivés sur l'Europe.

Selon des données Thomson Reuters, 70% des 442 entreprises cotées sur le S&P 500 qui ont déjà publié leurs trimestriels ont dépassé les attentes des marchés.

Sur le front des valeurs

Rockwell Automation s'est envolé de 6,47% après avoir publié un bénéfice en hausse de 53,7% au quatrième trimestre à 201,8 millions de dollars, soit 1,39 dollar par action, contre 131,3 millions de dollars, soit 91 cents par action, l'année précédente. Les analystes tablaient sur un bénéfice par action de 1,21 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 21,9% à 1,65 milliard de dollars.

Morgan Stanley (+2,36%) a annoncé qu'un groupe d'investisseurs l'avait accusé de vendre six milliards de dollars d'obligations hypothécaires titrisées (mortgage-backed securities) émises par des structures fiduciaires sur la base de données fausses ou frauduleuses. La banque a précisé que l'affaire pourrait passer en justice.

A l'inverse Eastman Kodak a plongé de 4,20% après l'annoncée de la vente de son activité de capteurs d'images à Platinum Equity pour un montant non précisé, pour faire face à la baisse de ses réserves de cash.

American Apparel a lâché 6,59% après avoir publié une perte plus limitée que prévu au troisième trimestre, soutenue notamment par une baisse de ses dépenses d'exploitation. Le groupe prévoit d'améliorer sa performance au quatrième trimestre et l'an prochain. Sa perte nette par action a été de 7,32 dollars, contre 9,5 dollars il y a un an.

Hewlett-Packard (-0,14 %) cherche à céder sa plateforme de logiciels pour mobile webOS, dont le groupe est propriétaire depuis le rachat de Palm en 2010, selon quatre sources au fait du dossier. L'accord pourrait rapporter des centaines de millions de dollars mais devrait toutefois être bien inférieur aux 1,2 milliard de dollars déboursés par le HP l'année dernière pour le rachat de Palm.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :