Lafarge chute en Bourse après ses résultats trimestriels

 |   |  269  mots
Le cimentier enregistre un résultat net en baisse de 38% au troisième trimestre. Le groupe abaisse sa prévision de demande de ciment pour le reste de l'exercice. Sans surprise, les marchés sanctionnent ces mauvaises performances.

Lafarge, pénalisé par le contexte économique. C'est en tout cas ainsi que le cimentier explique les mauvais résultats publiés ce vendredi. Pour son troisième trimestre, le groupe affiche un résultat net en baisse de 38% à 404 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires sur cette période recule de 20% à 4,25 milliards d'euros, loin des 4,62 milliards attendus par les économistes. Le résultat d'exploitation chute de 28% à 852 millions d'euros.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le résultat net ressort en baisse de 50% à 774 millions tandis que le chiffre d'affaires baisse de 15% à 12,24 milliards d'euros.

Lafarge se dit touché par le ralentissement économique et revoit une nouvelle fois en baisse sa prévision de la demande mondiale en ciment pour 2009.

Le cimentier avait déclaré jusqu'ici s'attendre à ce que les différents plans de relance se fassent sentir sur son activité dans le courant de l'an prochain. En ce qui concerne l'année qui s'achève, il table maintenant sur une baisse de 6 à 8% des volumes sur les marchés où il est présent, contre un recul de 4 à 8% attendu fin juillet et -2 à -5% anticipé précédemment.

Mais le groupe dit s'attendre à un possible redressement à compter du second semestre 2010. "Le troisième trimestre a montré les tout premiers signes de stabilisation du ralentissement économique mondial (...) Sur les marchés développés, un redressement des volumes pourrait se dessiner à partir de la seconde partie de l'année 2010", a précisé Bruno Lafont, PDG de Lafarge, dans un communiqué.

A la Bourse de Paris, le titre subit le plus fort repli du CAC de la journée, en baisse de 3,74% à 55,82 euros.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :