Après la hausse, la hausse ?

 |   |  498  mots
DR
DR (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Festival de record sur les places financières mondiales. 13.216 points sur le Dow Jones, au plus haut depuis le 31 décembre 2007, un Nasdaq qui tutoie les 3000 points, le Nikkei à 10 100 points, le Dax à 7000 points... etc. Qui dit mieux ?

Un marché insouciant
Une progression rectiligne qui propulse New York à ses niveaux pré-Lehman, mais tellement fulgurante que même les analystes commencent à se dire que le marché est allé trop haut, trop vite, et a besoin de se calmer
 

La crise est finie ?
On a l?impression que la crise souveraine, c?est de l ?histoire ancienne. +20% pour le Dax depuis le début de l ?année. +19% sur le Nikkei, +17% pour le Nasdaq et même pratiquement 13% de hausse sur le CAC.


Des investisseurs euphoriques.
L'économie américaine donne des signes encourageants tandis que les stress test menés sur 17 établissements bancaires rassurent sur la solidité du secteur.


Bonnet d?âne pour Citigroup
Il y a quand même des recalés, et pas des moindres puisqu?il s?agit de Citigroup, la troisième banque américaine en termes d?actifs. Citi échoue d?un fil avec un ratio de fonds propres de 4.9%


Le plan d?aide à Athènes officiellement approuvé

On va arrêter de parler de la Grèce pendant quelques semaines. L?euro-groupe a en effet officiellement adopté le second plan de sauvetage de 130 milliards d?euros censé éviter le défaut d?Athènes dès le 20 mars prochain.


La troïka casse l?ambiance
Pour la Troika, la Grèce n?est pas encore tirée d?affaire. Pas question qu?Athènes dévie du chemin tracé par l?Europe. Le pays, qui s?apprête à enchainer une sixième année de récession, doit encore trouver 12 milliards d?économies supplémentaires pour sortir de l?ornière.


L?Italie respire
L?étau se desserre sur la troisième économie de la zone euro qui profite d?une accalmie sur les marchés obligataires pour emprunter 6 milliards d?euros, assortis de rendements en nette baisse. Le 10 ans Italien est d?ailleurs tombé sous la barre des 5%, à 4.83%, contre 7% au plus fort de la tourmente.


Les marchés brulent ce qu?ils ont vénéré
Les valeurs refuges, plébiscitées l?année dernière se prennent des claques. L?once d?or a dégringolé la veille de 3%, pour revenir à 1650$. Le T notes américain a rebondit de 17 points de base pour s?installer à 2.32% alors que le bund allemand revient au contact des 2%.


Fitch place la AAA du Royaume-Uni en perspective négative

Après Moody?s, et à seulement une semaine de la présentation du budget annuel, Fitch dégrade la perspective de la Grande-Bretagne car les « Les marges de manoeuvres sont très limitées pour absorber de futurs chocs économiques. »

Goldman Sachs is toxic
Greg Smith, ancien directeur chez Goldman Sachs, 12 ans de maison derrière lui, a décidé de claquer la porte de la banque d?affaires en faisant un coup d?éclat. Dénonçant avec virulence la sulfureuse Goldman Sachs, l?ex cadre considère «que l'environnement est actuellement aussi toxique et destructeur que jamais».

Marc Fiorentino, monfinancier.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2012 à 10:03 :
Il me semble avoir lu quelque part que les volumes de transactions boursières sont loin de ceux de 2007.
Dans ces conditions la hauteur des indices boursiers est elle :
1 - comparable ?
2 - justifiée ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :