Exel Industries dévoile un chiffre d'affaires historique

 |   |  462  mots
(Crédits : dr)
Exel Industries, spécialisé dans la conception et la commercialisation de pulvérisateurs destinés aux marchés agricole et industriel, vient de dévoiler un chiffre d'affaires historique de 525,4 millions d'euros, en hausse de 22,3% sur l'exercice 2012. Le titre bondit de 2,62%, à 37,25 euros.

Dans la division « Protection des Végétaux » qui représente 70% de l?activité du groupe, le chiffre d?affaires progresse de 21,1% en ressortant à 368,4 M d'euros. Au sein de la division « Protection des matériaux » (30% du CA) le chiffre d'affaires bondit de 25 %, à 157 M. Une croissance particulièrement soutenue par l'export (dont les ventes ont progressé de 25%) et par la France (+ 12 %.)

Si les Etats-Unis ont connu une forte progression de 27 % avec la livraison d'importants projets automobiles en début d'exercice, ce sont surtout les ventes réalisées dans l'Hexagone qui ont tiré la croissance pendant l'exercice 2011-2012 par rapport à l'an passé. Au sein de la division « Protection des Végétaux » les ventes réalisées en France ont progressé de +26 % alors que parallèlement les ventes à l?export affichaient une progression solide de 18 %, notamment en Europe de l?Est. «Les agriculteurs français ont repris confiance en investissant dans de nouvelles machines, grâce à des niveaux de récoltes élevés et des prix des céréales soutenus», explique le groupe dans son communiqué.

Ventes d'équipements aux intégrateurs automobiles

L?international, qui représente déjà aujourd'hui plus de 60 % du chiffre d'affaires a bénéficié de la forte croissance du secteur automobile, notamment dans les installations de peinture qui ont permis d'accroitre le chiffre d'affaires, notamment en France, au Brésil et en Russie. Le Japon et la Corée ont été également un marché porteur avec une hausse des ventes d'équipements aux intégrateurs automobiles. Par ailleurs, la visibilité sur les premiers mois de l'exercice 2012-2013 est satisfaisante alors que le carnet de commandes est supérieur aux trois derniers exercices, principalement dans l'automobile.

A noter que le quatrième trimestre 2011-2012 a principalement été marqué par l'acquisition d'AGRIFAC Machinery B.V, société néerlandaise spécialisée dans la pulvérisation agricole et les arracheuses de betteraves, présente en Grande Bretagne et en Russie, et commercialisant ses produits dans plus de 13 pays dans le monde. Une acquisition qui a permis de conquérir des marchés où ils n?étaient pas présents jusqu?à présent.

Potentiel de hausse de 10 %

En guise de perspectives, et « malgré un contexte économique industriel tendu, notre activité a été soutenue sur nos marchés historiques, tout en continuant à gagner des parts de marché dans de nouvelles applications et de nouvelles zones géographiques », s?est félicité le groupe. Sur les 4 analystes qui suivent la valeur, Oddo et CM CIC sont à l?achat avec des objectifs respectifs de 42 et 46 euros. Portzamparc et Gilbert Dupont sont quant à eux à surpondérer sur le dossier ce qui donne un objectif de cours moyen à 40,97 euros, soit un potentiel d?appréciation de 10% sur le dossier.

 Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :