Résultats en baisse pour Rougier, plombé par la conjoncture

 |   |  405  mots
Le spécialiste du bois exotique affiche un chiffre d'affaires en retrait de 11,4%.
Le spécialiste du bois exotique affiche un chiffre d'affaires en retrait de 11,4%. (Crédits : Reuters)
L'exploitant de bois tropicaus Rougier affiche un chiffre d'affaires en baisse de 11,4%, plombé par la conjoncture et la météo. Le titre perd 0,63%...
 MonFinancier
 
Rougier, l'exploitant de bois tropicaux vient de dévoiler un chiffre d'affaires de 65,3 millions d'euros au premier semestre 2013, en retrait de 11,4% par rapport à l'an dernier. Le deuxième trimestre a quand même enregistré une amélioration de tendance avec un chiffre d'affaires de 34,6 ME, en baisse limitée à -5,2%.
« Dans une conjoncture restée difficile et après un 1 er trimestre 2013 ralenti, le 2 ème trimestre a enregistré une amélioration de tendance avec un chiffre d'affaires de 34,6 M€, en baisse limitée à -5,2% par rapport à l'an dernier » a annoncé le groupe.

La branche Rougier Afrique International affiche un chiffre d'affaires semestriel de 51,1 ME, en retrait de 9,6% par rapport au 1er semestre 2012. La baisse du chiffre d'affaires au 2ème trimestre est limitée à -4,5% (27,0 M€), permettant d'infléchir la tendance d'un 1er trimestre particulièrement morose, et pénalisé par des facteurs ponctuels.
 
Conditions météorologiques défavorables

Compte tenu d'un contexte difficile et de conditions météorologiques défavorables, la branche importation et distribution en France a réalisé un chiffre d'affaires semestriel de 16,8 ME, en diminution de 14,1% par rapport au 1er semestre 2012. Mais le 2ème trimestre 2013 a confirmé un début d'inflexion de tendance.

Les ventes de grumes, qui représentent 21,5% du chiffre d'affaires accusent un repli de 31,8% par rapport au 1er semestre 2012. Les ventes de sciages (56,9% du chiffre d'affaires) s'établissent à un niveau comparable au 1er semestre 2012 tandis que les ventes de contreplaqués (21,6% du chiffre d'affaires) sont en diminution de 10,6%.
 
Les incertitudes économiques pèsent sur la rentabilité

Rougier confirme sa stratégie de recentrage en cours de ses activités au Gabon, de développement de produits à valeur ajoutée au Cameroun et au Congo, et de lancement d'une activité de négoce international de bois tropicaux africains. Plus généralement « la stratégie de diversification géographique et d'élargissement des gammes de produits certifiés permet de bénéficier des évolutions différenciées des marchés et de compenser la faiblesse de la demande sur les principaux marchés européens, notamment en France » souligne le groupe. 

Le spécialiste des bois tropicaux reste tout de même prudent à court terme compte-tenu des incertitudes économiques persistantes qui continuent de peser sur la rentabilité courante.

Le titre s'inscrit en légère baisse de 0,63%, à 32,88 euros.
 
 
MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :