Erytech vient de lancer une étude sur le Graspa

 |   |  386  mots
Erytech commence les études cliniques sur le Graspan, un médicament sensé traîter le cancer du pancréas...
Erytech commence les études cliniques sur le Graspan, un médicament sensé traîter le cancer du pancréas... (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Erytech a-t-elle créé un médicament qui permettrait de traîter le cancer du pancréas ? A peine l'étude clinique du Graspa annoncée, les marchés applaudissent et le titre gagne 6,5%...

MonFinancier

 

Erytech prend plus de 6,5% ce mardi après-midi alors que la biopharma vient d'annoncer le lancement d'une étude clinique de phase II visant à évaluer l'efficacité et la tolérance du Graspa dans le traitement du cancer du pancréas.

Dans cette nouvelle étude qui portera sur environ 100 patients, ERYASP sera utilisé en complément du traitement actuel de référence et comparé à l'utilisation seule de ce traitement de référence.

Affamer les tumeurs pour empêcher leur développement

La société cotée en Bourse depuis mai 2013 développe un traitement contre la leucémie aigüe dont Etytech a d'ores et déjà déposé deux brevets. Il est basé sur l'asparaginase, une enzyme capable de détruire l'asparagine, un nutriment dont ont besoin les tumeurs cancéreuses dans les leucémies pour se développer. Le but étant d' "affamer les tumeurs." Mais l'utilisation de l'asparaginase reste limitée en raison d'une toxicité trop importante notamment chez les enfants. Alors, Eytech a contourné le problème alors que les besoins-non adressés sont estimés à 1 milliard d'euros… 

La biopharma a donc mis au point une nouvelle option thérapeutique afin de répondre à ces besoins médicaux non satisfaits avec un produit innovant baptisé Graspa. Il est basé sur la méthode de l'encapsulation, une technique qui encapsule l'asparaginase dans les globules rouges. Elle permet de détruire l'asparagine, le nutriment dont ont besoin les tumeurs cancéreuses à l'intérieur du globule rouge tout en évitant les réactions allergiques et surtout le contact entre l'enzyme à détruire et l'organisme du patient.


Commercialisation d'ici 2015

L'application a déjà obtenu le statut de médicament orphelin aux Etats-Unis et en Europe. Erytech a signé un partenariat avec Recordati-Orphan pour la commercialisation de Graspa qui est attendu d'ici 2015 en Europe. Orphan Europe s'est engagé à souscrire à hauteur de 5 millions d'euros. A noter que Teva a acquis les droits de Graspa pour la commercialisation en Israël en mars 2011…

La première application choisie par Erytech est donc pour le traitement du cancer du pancréas mais elle pourrait s'étendre à d'autres indications de tumeurs solides comme celles frappant la vessie, du foie ou de l'ovaire...

 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :