L'Italie invente une nouvelle crise politique

 |   |  336  mots
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

 

En matière de crise politique, l'Italie a tout fait. Tout. Démissions, scandales, trahisons, complots. Un vrai festival. Depuis des dizaines d'années. Alors qu'on pensait qu'elle ne pouvait plus rien inventer, elle est parvenue à innover avec un Premier ministre forcé à la démission par son propre parti. Ce pays est vraiment fabuleux.

PAS DE RÉACTION DES MARCHÉS
Imaginez quelques secondes ce qu'aurait provoqué il y a seulement quelques mois une annonce de crise politique en Italie et d'élections anticipées possibles. Hier, l'euro n'a pas bronché, il est même proche ce matin de ses plus hauts niveaux, les taux d'emprunt d'État italiens sont bas, 3.70% seulement, et la bourse de Milan a à peine frémi. Sur les marchés le mot d'ordre parmi les investisseurs c'est d'être positif sur l'Europe. C'est un des thèmes d'investissement de fin 2013 et de 2014. Toutes les mauvaises nouvelles sont donc ignorées. C'est amusant de voir à quel point les marchés sont moutonniers. Voir l'édito

HOLLANDE A ENCORE FRAPPÉ
Washington connaît à nouveau une vague de froid historique et la côte Est est à nouveau bloquée. Les Américains ont hâte de voir notre président rentrer chez lui, mais les Bretons ne préféreraient qu'il reste aux États-Unis.

CAFOUILLAGE
Pierre Moscovici avait approuvé la nomination à la commission des sanctions de l'AMF d'une ex-UBS Françoise Bonfante. Il lui demande maintenant de démissionner compte tenu du fait qu'UBS a eu des amendes records pour laxisme de contrôle...Tout ça fait désordre.

ET ON RECULE COMME DAB
Un blocage des aéroports suffit pour obtenir gain de cause. Les immatriculations de VTC ont été gelées pendant deux mois pour faire plaisir aux taxis. Vive les réformes structurelles.

L'ALLEMAGNE A VOTRE PORTÉE
Derniers jours pour profiter des conditions très favorables de souscription sur la SCPI Allemande que...

 

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2014 à 10:14 :
"Vive les réformes structurelles" vous devriez vous appliquer à vous les réformes structurelles et être minijobbers en Allemagne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :