Match forex : RBA VS BoC

 |   |  504  mots
(Crédits : Forex)

Même si les banques centrales d'Australie et du Canada ont toutes deux décidé de maintenir leurs taux d'intérêt à leurs niveaux actuels, il semblerait qu'une des déclarations ait été plus accommodante que l'autre. Nous verrons laquelle dans cet article et ce que cela peut signifier pour le forex.

Déclaration de la banque centrale australienne
Alors que la plupart des observateurs du marché des changes attendait une baisse des taux d'intérêt de l'ordre de 0,25%, le gouverneur Stevens et ses hommes ont décidé de ne rien modifier pour le moment. Ils ont justifié cela par le fait de vouloir attendre de voir les résultats du serrage réalisé précédemment avant d'alourdir l'action.
Habituellement, les décideurs de la RBA sont inquiets de la faible inflation et du ralentissement du marché du travail, ce n'est pas le cas en ce moment. Selon Stevens, l'économie est susceptible de traverser ces périodes d'instabilité. Il a également rappelé que le dollar australien restait surévalué et qu'un niveau de change plus faible pourrait aider à atteindre une croissance équilibrée.
Malgré cela, Stevens a tout de même laissé entendre qu'il pourrait réduire à nouveau les taux prochainement. "Un nouvel assouplissement de la politique peut être approprié au cours de la période à venir, dans le but de favoriser une croissance durable de la demande et une inflation conforme à l'objectif " a t'il déclaré.


Déclaration de la banque centrale canadienne

Il n'y a pas eu de surprise à la BoC cette fois-ci ! Comme prévu, le gouverneur Poloz a décidé de maintenir les taux d'intérêt à leurs niveaux actuels soit 0,75%, un niveau de relance monétaire approprié pour le moment. Si on considère la dernière déclaration, on peut considérer que celle de cette semaine a été plus optimiste. Les membres de la BoC ont, en effet, souligné que les risques baissiers sur l'inflation avaient diminué.
Sur la déclaration, on note que l'amélioration des conditions financières aide à contrer l'effet négatif de la crise du pétrole sur l'économie canadienne, la croissance et les investissements dans d'autres secteurs non énergétiques. En plus, le prix du pétrole est un peu remonté ces derniers temps, les exportations du Canada devraient donc reprendre.
Selon les analystes, la banque centrale canadienne devrait cependant, maintenir ses positions actuelles pour quelques temps à moins d'un nouveau choc relatif au prix du pétrole.

Avec cela, le huard devrait continuer de se maintenir sur le marché des changes alors que le dollar australien pourrait subir quelques pertes d'autant plus que la prochaine déclaration de la RBA se rapproche. Enfin, gardez à l'esprit que la banque centrale de chine a récemment réduit ses taux d'intérêt pour pallier des faiblesses. L'Australie étant son premier partenaire commercial, elle pourrait subir de plein fouet les mauvaises perspectives chinoises.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :