La pression monte sur Facebook

 |   |  351  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Après une chute de 7% lundi, le cours de Facebook a baissé hier de 2.5%. L'affaire "Cambridge Analytica" du nom de cette entreprise de consulting politique britannique qui a utilisé des données privées sur Facebook pour la campagne de Trump, provoque un tollé général.

50 MILLIARDS DE DOLLARS

de capitalisation de Facebook se sont envolés depuis que l'affaire a été révélée. Facebook déclare avoir été trompé mais c'est un peu court pour satisfaire la justice américaine. Une commission parlementaire britannique souhaite que Mark Zuckerberg vienne s'expliquer, le parlement européen aussi. Et la Commission du Commerce Fédéral (Federal Trade Commission) les procureurs de New York et du Massachussets, et la Commission européenne vont ouvrir une enquête. Cette affaire ne fait que commencer.

ARABIE SAOUDITE-US: ENTENTE CORDIALE?

MBS a rencontré Trump hier dans une ambiance cordiale même si Trump a insisté pour que l'Arabie Saoudite règle rapidement son différend avec le Qatar. Ils ont réaffirmé leur désir commun de limiter les ambitions nucléaires de l'Iran et ils n'ont, officiellement, pas, encore, parlé pétrole.

L'ARABIE SAOUDITE ET LE PÉTROLE

Rappelez vous que l'Arabie Saoudite a dû batailler lorsque le cours du pétrole s'est effondré, descendant même en dessous des 30 dollars. Un cours qui la mettait dans une situation financière, notamment budgétaire, difficile. L'objectif principal était d'affaiblir l'industrie américaine du schiste. Cet objectif avait été atteint car la production américaine a souffert mais le coût sur les finances de l'Arabie Saoudite a été tel que cette politique n'était pas tenable sur la durée. D'où un revirement total de la politique du pétrole.Un revirement payant

Réduction de la production saoudienne, accord sur des quotas stricts pour l'OPEP et alignement de la Russie sur la réduction de la production. Depuis le cours du pétrole a plus que doublé.À l'heure où on parle le brut est...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :