Let's Go Gambling !

 |   |  328  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Ce jour s'ouvre le sommet du G-20 à Bueno Aires, physiques ou verbales, il faut s'attendre à des violences dans les rues ou dans les salons où l'on cause... Trump est en forme et retrousse déjà les manches. Let's Go GAMBLING !

TANGO SINO-AMERICAIN
Le président américain doit s'entretenir avec son homologue chinois Xi Jinping pour tenter d'enrayer l'escalade de représailles douanières entre les deux pays, qui menace la croissance mondiale. L'administration américaine a considéré en milieu de semaine que la Chine, qui affiche un gigantesque excédent dans ses échanges avec les États-Unis, n'avait pour l'heure pas fait de « propositions destinées à réformer significativement » ses pratiques commerciales, jugées déloyales par Washington.
Un tête à tête chaleureux en perspective.

TRUMP-POUTINE
Une heure après avoir estimé que leur entrevue se déroulerait à un «moment très opportun», le président américain a finalement annulé sa rencontre avec son homologue russe, sur fond d'escalade avec l'Ukraine. Il va falloir bien observer leur poignée de mains.
À la place, Donald Trump pourra toujours s'isoler avec le fils du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, ou insulter sur Twitter Michael Cohen, son ancien avocat.

ET LES 16 AUTRES
Les autres protagonistes du sommet essaieront de ne pas jouer les seconds rôles. Les Européens en particulier, bien qu'ébranlés par le Brexit et la montée du populisme, tâcheront de défendre le credo du multilatéralisme qui avait conduit les leaders du G20 à se réunir pour la première fois il y a dix ans. Dans le même temps, Donald Trump menace ouvertement ses partenaires commerciaux, dont l'UE, de taxes sur l'industrie automobile, maillon crucial du commerce international.
La valse des pantins ?

NOUVELLES VIOLENCES À BUENOS AIRES
Quelques jours après des affrontements en marge d'un match de football, la capitale argentine...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2018 à 9:55 :
L'ISF épargné, qui ruisselle dans l'investissement, une fois soustrait l'IFI, c'est pas prématuré ? C'est pas en 2018 que ça a été supprimé, cet ISF ? Et ça devrait déjà avoir des effets ? Ça se voit dans les associations, les dons ISF ont disparu, ça permettait de défiscaliser, les mécènes ont gardé leur chéquier à l'abri.
Si ça doit ruisseler rapidement, les gens dont la Taxe d'Habitation a baissé en octobre ont déjà commandé une voiture (moins polluante) ? Non, pas encore ? Ben alors, à quoi ça sert de "gagner plus" ? :-) :-)
10% des français paient 70% des impôts, peut-être aller à 80% ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :