COVID-19 en 24h : fuite du virus, Pfizer, déficits inédits...

Près d'un an et demi après l'apparition des premiers cas en Chine, le président de l'OMS réclame une enquête sur la théorie d'une fuite du virus depuis un laboratoire en Chine. Pendant ce temps en Europe, le déficits se creuse et les commandes de vaccins continuent d'augmenter… Voici le graphique et les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.
Malgré des avis contraires, le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a réclamé une enquête sur la théorie de la fuite du virus d'un laboratoire en Chine.
Malgré des avis contraires, le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a réclamé une enquête sur la théorie de la fuite du virus d'un laboratoire en Chine. (Crédits : Reuters)

L'INFO À SUIVRE - Une enquête sur l'hypothèse d'une fuite du virus d'un laboratoire en Chine

Le patron de l'OMS a réclamé une nouvelle enquête avec des experts spécialisés sur l'hypothèse d'une fuite du virus d'un laboratoire en Chine. Il a aussi critiqué le manque d'accès aux données brutes des experts internationaux.

Bien que les experts, qui ont enquêté en janvier et février en Chine sur l'origine du virus, aient estimé que l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire soit la moins probable, « cela demande d'enquêter plus avant, probablement avec de nouvelles missions avec des experts spécialisés que je suis prêt à déployer », a assuré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS lors du briefing qu'il a fait aux pays membres sur le rapport publié officiellement aujourd'hui.

Cette hypothèse que le virus ait pu s'échapper d'un laboratoire a été défendue avec force par l'administration américaine sous la présidence de Donald Trump, se basant sur les informations de ses services de renseignement.

Lire aussi : Origines du Covid-19: l'hypothèse d'un virus échappé d'un laboratoire est "extrêmement improbable".

LE CHIFFRE - 2,5 milliards de doses

Le laboratoire allemand BioNTech a annoncé qu'il comptait fabriquer en 2021 jusqu'à 2,5 milliards de doses de son vaccin développé avec l'américain Pfizer, soit 25% de plus qu'annoncé initialement.

Les capacités de production devraient augmenter en raison d'une « optimisation des processus de production », de « l'expansion du réseau de production », ainsi que de l'autorisation de tirer six doses d'un flacon, explique l'entreprise dans un communiqué.

Elle a livré avec son partenaire, en date du 23 mars, « plus de 200 millions de doses » dans le monde.

Lire aussi : Soupçon de surfacturation par Pfizer: la Suède suspend le paiement des vaccins

LA PHRASE - Les salariés « exposés » des transports « aussi prioritaires » pour la vaccination

Deux fédérations FO du secteur des transports ont estimé que les salariés des transports maritime, aérien, routier et urbain de voyageurs « exposés » au Covid-19 « doivent aussi être prioritaires » pour la vaccination, « sur la base du volontariat ».

Le parlement europeen valide la baisse de 30% du co2 pour les camions

Pour les « bus, taxis, camions, ambulances, navires, avions », qui « ne se sont jamais arrêtés », les salariés « en première ligne » sont « indispensables », mais sont « toujours considérés comme de la chair à canon ! », dénoncent la fédération FO des Transports-Logistique et la fédération FO Équipement, Environnement, Transports et Services (Feets), dans un communiqué commun.

Lire aussi : Transport aérien Français : réanimation indispensable

LE GRAPHIQUE - Face à la crise, les déficits de l'UE et du Royaume-Uni battent des records

Véritable tsunami économique, la crise a fait plonger l'économie mondiale dans une situation inédite. Malgré une fin d'année moins catastrophique, l'année 2020 sera synonyme de record. Le déficit public de la France (la différence entre les dépenses et les recettes) s'est creusé à 9,2% en 2020, son niveau « le plus élevé depuis 1949 », selon l'Insee le 26 mars.

De l'autre côté de la Manche - pays le plus endeuillé d'Europe - , les emprunts britanniques sont à un niveau record depuis la Seconde Guerre mondiale, avec un déficit représentant 17% du PIB sur l'exercice 2020/2021 clos en avril. Sur le prochain exercice, il s'élèvera à 10,3% du PIB, un niveau toujours historiquement élevé.

Made with Flourish

Lire aussi : Le déficit de la sécu chute moins lourdement que prévu

EN RÉGIONS - Le Puy du Fou España ouvre à Tolède avec une jauge limitée à 30%

Un an et demi après avoir posé le pied en Espagne avec le spectacle « El sueño de Toledo », le Puy du Fou s'enracine à Tolède et ouvre son second parc à thèmes au public ibérique autour de quatre villages et une jauge de 30% acceptée par les autorités espagnoles. En discussion avec les pouvoirs publics français, le Puy du Fou vise une réouverture le 17 avril prochain, en Vendée.

Lire l'article

Lire aussi : Bruxelles lance un passeport sanitaire pour sauver le tourisme européen

À L'ÉTRANGER - L'Autriche négocie un million de doses de Spoutnik V

L'Autriche a annoncé des discussions avec la Russie pour recevoir prochainement un million de doses du vaccin Spoutnik V, actuellement en cours d'examen par le régulateur européen.

« L'objet des négociations entamées le 26 février est l'achat » de doses qui permettront « de vacciner 500.000 personnes à partir d'avril », a indiqué à l'AFP le cabinet du chancelier Sebastian Kurz.

Une representante de l'ema appelle a la prudence avec le vaccin spoutnik v

Une livraison de « 300.000 doses en avril, de 500.000 doses en mai et de 200.000 doses début juin » a été évoquée, a-t-il précisé.

Lire aussi : Spoutnik V: la Russie signe avec la Chine un second contrat pour fabriquer en masse le vaccin russe

Berlin et Munich suspendent une partie de la vaccination AstraZeneca

Les villes allemandes de Berlin et Munich ont annoncé suspendre « par précaution » l'utilisation du vaccin AstraZeneca pour les personnes, hommes et femmes, de moins de 60 ans, dans l'attente de nouvelles recommandations nationales.

Selon la chaîne régionale publique Rbb, la région du Brandebourg, qui entoure Berlin, a pris une décision similaire.

 Les responsables sanitaires de Munich, troisième ville d'Allemagne, lui ont emboîté le pas en annonçant sur Twitter la suspension « jusqu'à ce que la question de possibles complications soit éclaircie ».

Lire aussi : Vaccins : AstraZeneca englué dans les crises

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 31/03/2021 à 9:25
Signaler
Comment voulez vous que cette enquête se fasse de façon sereine ? Si l'OMS avait un minimum de dignité c'est ce qu'ils diraient sans en rajouter. Par ailleurs l'OMS fait comme toute institution, elle a intérêt à ce qu'elle est censée combattre.

à écrit le 31/03/2021 à 8:33
Signaler
Comme chaque semaine , un nouveau variant : Un nouveau variant du coronavirus, le "variant Henri Mondor" - du nom de l'hôpital où il a été identifié -, porteur de mutations qui pourraient le rendre plus transmissible ou réduire sa sensibilité à la...

à écrit le 31/03/2021 à 0:21
Signaler
Comment peut on croire L'OMS, alors que l'éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus mange dans la main de Xi depuis de nombreuses années ?

à écrit le 30/03/2021 à 21:22
Signaler
Le souci pour l'OMS, c'est que designer la Chine comme fautif dans cette affaire pourrait entraîner le Monde dans une confrontation dangereuse. Cependant, nous n'eviterons pas cette confrontation. Il serait sans doute plus prudent de régler le probl...

le 31/03/2021 à 2:43
Signaler
La Chine, un nain militaire ! Vous n'etes pas bien informe.

à écrit le 30/03/2021 à 21:20
Signaler
Le président de l'OMS est éthiopien + les chinois tiennent l'économie éthiopienne = l'OMS et les chinois vont produire un rapport pipeau sur l'origine de la propagation de ce coronavirus !

à écrit le 30/03/2021 à 19:39
Signaler
Maintenant, on sait pour qui roule l'OMS : son principal financeur. Sur ce coup là, Trump avait raison

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.