La popularité de Macron se fane en juillet : 7 points d'un coup (sondage)

 |   |  353  mots
Le doute s'empare-t-il de ses propres troupes ? Le Huffington Post note une chute marquée (-14 points) chez les sympathisants du président, c'est-à-dire les membres de La République en marche (LREM), de l'UDI, et du MoDem.
Le doute s'empare-t-il de ses propres troupes ? Le Huffington Post note une chute marquée (-14 points) chez les sympathisants du président, c'est-à-dire les membres de La République en marche (LREM), de l'UDI, et du MoDem. (Crédits : Reuters)
Baisse du budget de la Défense, démission fracassante de Pierre de Villiers, les polémiques se sont enchaînées et laissent des traces dans l'opinion publique... De fait, le président voit sa cote de popularité chuter lourdement ce mois-ci, selon un sondage YouGov pour le Huffington Post et CNews publié jeudi. Ce sondage corrobore celui du 23 juillet Ifop-JDD qui indiquait une chute de 10 points entre juin et juillet, signant la 2e plus forte chute de popularité en trois mois d'exercice du pouvoir, après celle de Chirac (en 1995).

Emmanuel Macron voit sa popularité baisser de sept points en un mois et est devancé par son Premier ministre, selon un sondage YouGov pour le média en ligne Huffington Post et la chaîne d'infos en continu CNews (ex-I-télé) publié jeudi.

La cote de popularité du chef de l'Etat est descendue à 36% à la fin du mois de juillet, selon le baromètre de l'institut de sondage, alors qu'elle était à 43% au début du mois. Les avis critiques, eux, sont passés de 36% à 49%. De fait, les récentes polémiques (baisse du budget de la Défense, démission fracassante du chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, réductions des aides au logement, chahut à l'Assemblée nationale le 25 juillet...) ont laissé une lourde empreinte dans l'opinion publique. Laquelle empreinte comprend la chronologie de tous les événements du mois de juillet jusqu'au 26, date du début de ce sondage comme il est rappelé ci-après dans la méthodologie*.

Chute marquée chez les sympathisants du président

Le Huffington Post note, par ailleurs, une chute marquée (-14 points comparé à juin) chez les sympathisants du président, c'est-à-dire les membres de La République en marche (LREM), de l'UDI, et du MoDem. Pour autant, dans ce groupe, le taux d'opinions favorables s'affiche encore à 81%.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, voit sa cote baisser de 2 points, passant de 39% à 37% d'opinions favorables. Les avis critiques sont passés de 31% à 42%.

Le gouvernement également impacté

Emmanuel Macron avait aussi perdu 10 points de popularité, à 54%, en un mois dans le baromètre de l'exécutif réalisé par l'Ifop pour le Journal du dimanche, la plus forte baisse d'un président après trois mois de pouvoir chez ce sondeur, à l'exception de Jacques Chirac en 1995.

À l'image du couple exécutif, le gouvernement connaît une baisse de 5 points de pourcentage, par rapport au début du mois, soit un taux de 33% d'avis favorables.

___

(*) Méthodologie : le sondage a été réalisé en ligne du 26 au 27 juillet auprès de 1.003 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/08/2017 à 13:49 :
Cà n'a strictement aucun intérêt ni sens ces sondages. On peut pas gouverner au jour le jour un pays comme la France via des instituts de sondages vivant grassement pour poser des questions souvent incomplètes, mal formulées ou mal comprises etc. Les médias deviennent de plus en plus stupides à relayer ces données en permanence comme les résultats de matches de foot ou la météo à la télé qui vous donne le temps sur toute la France pendant 10 minutes pour passer de la pub mais on ne sait jamais au final le temps chez soi. Que ce soit Macron ou un autre il aurait chuté dans les sondages, la France n'est pas encore adaptée aux changements du monde et pas seulement la France. Donc soit on opte pour un dictateur type Poutine, Erdogan, Maduro et on la ferme. Soit on reste en démocratie et on laisse un délai raisonnable avant de juger un président que les français ont élu. Sinon autant changer de président au gré des sondages tous les 15 jours. Il y a des sujets et projets d'une autre envergure que ces chiffres pour les guignols.
Réponse de le 05/08/2017 à 16:58 :
Sauf que ce ne sont que 17,5% des Français qui l'ont élu;par ailleurs,tout un chacun a le droit de manifester son désaccord (pour l'instant) sur des comportements pour le moins contestables.Si je comprends bien,vous étes partisan d'un chef d'Etat du style Maduro!
Mr Macron est un embobineur qui nous fait regretter Hollande.
a écrit le 05/08/2017 à 12:52 :
CSG pour les retraités aisés, tabac, carburants,diminution des APL,ne sont pas encore en application....sera t'il plus détesté que Mr Hollande?
Réponse de le 05/08/2017 à 13:52 :
C'est sûr que laisser filer les dettes vers 3000 milliards d'euros comme le proposent Mélenchon et le Pen c'est super, c'est la faillite totale et tout le monde à la rue pour des décennies comme chez Maduro le modèle de Mélenchon ou l'argent chez une minorité et la majorité complètement à l'écart comme chez Poutine le modèle et financier de le Pen.
a écrit le 05/08/2017 à 10:51 :
Est-il possible d'envoyer un commentaire sans que ce dernier ne soit par trois fois interrompu dans son écriture et annulé ?
a écrit le 04/08/2017 à 23:23 :
Après avoir été encensé par les grands médias appartenant aux milliardaires qui veulent détruire tous les acquis sociaux des Français pour augmenter encore leurs propres fortunes, après avoir enfumé les électeurs par des discours sans queue ni tête qu’aucun journaliste ne le sommait de clarifier, après avoir promis tout et n’importe quoi à tout le monde, l’ex-banquier de Rothschild a fini par être élu, au terme d’une escroquerie électorale sans précédent.

Seulement voilà : comme disent les Anglais, « There is another day ». Ce qui signifie en gros : « Il y a un jour après », ou encore « Attendons la suite ».

Maintenant placé au pied du mur, Macron se retrouve face à l’étendue de ses mensonges électoraux et des promesses contradictoires faites à qui voulait l’entendre. Et c’est là que le bât blesse.
a écrit le 04/08/2017 à 22:26 :
Plus on est bas dans les sondages moins on a à perdre et plus on peut agir donc c'est parfait. L'important est de prendre les bonnes dispositions. Les français placent en tête de leurs personnes préférées des gens comme Johnny Hallyday ou Arthur qui les exploitent alors le jugement des français est nul donc on s'en tape.
Réponse de le 04/08/2017 à 23:08 :
@sondages: Jauni Alité, c'est de la pub pour Macron avec sa chanson " les gens m'appellent l'idole des vieilles..." :-)
a écrit le 04/08/2017 à 17:38 :
Ce qui compte, c'est qu'il réponde à l'oligarchie parisienne, (qui a tout fait pour évincer Fillon et mettre son poulain face Lepen, avec les médias aux ordres), à leurs demandes.
C'est à dire une baisse des impôts pour les plus riches et les société,
et une baisse des salaires pour les gueux (comprenez, les sans dents).
a écrit le 04/08/2017 à 15:10 :
Jupiter Macron a le mérite de s'être attaquer aux privilèges et avantages injustifiés des sénateurs et députés. Aura-t-il le courage d'en faire de même avec nos 5,6 millions de fonctionnaires qui bénéficient de privilèges qui sont aussi injustifiés, dénoncés par L'OCDE/FMI, par rapport à la population française et surtout se frotter aux syndicats publics aux neurones au ras des pâquerettes aux méthodes de voyou. Jupiter et Prince Philippe II me semblent bien mou pour taper dans le dur et sauver la France d'un désastre financier...
a écrit le 04/08/2017 à 14:22 :
que dirent de plus que les commentaires affligeant pour Macron qui suivent. Un hold up electoral avec meurtre en direct de Fillon, abandon de Hollande pour son protégé Macron et mise en place d'une candidature d'un post adolescent Hamon inéligible. Le tour etait joué et les francais bernés qui s'en apercoivent maintenant. Trop tard, l'UE et les USA respirent, leur homme est à la tete du pays pour bien servir les corrompus des lobbys (Commision UE) et les banques. Malheureusement, c'est pour 5 ans et on verra avec la CSG et la suppression de l'impot sur la fortune. Le record de Hollande est à battre, ca sent bon le record à venir. triste à mourir. Que Macron s'inspire de Merkel qui se moque des dires de Bruxelles et applique ses regles (protectionnisme, fermeture des frontieres apres les avoir ouvertes...). Mais le bébé de Hollande et de Brigitte aura du mal à s'émanciper malgré quelques joutes oratoires (je suis votre chef...) lolll mdr j'ai peur.
Réponse de le 04/08/2017 à 16:58 :
"Meurtre en direct de Fillion"... Vous riglolez ?
Ce fut un suicide avec ses propositions sur la sécu.
a écrit le 04/08/2017 à 12:31 :
C'est qu'il finira par nous mettre sur le trottoir avec une bourriche après la journée de travail pour abonder les caisses de l'état.
a écrit le 04/08/2017 à 11:46 :
Vite, vite ! une ordonnance pour interdire aux instituts de sondage de questionner les pauvres !
a écrit le 04/08/2017 à 11:29 :
Et les retraités riches à 1200 e et plus, à la caisse , nous n'aurions pas pas du travailler et vivre de l'assistanat comme nous le voyons de plus en plus autour de nous....
a écrit le 04/08/2017 à 11:24 :
Son score naturel est de 24% (son fan club, autrement dit ceux qui ont voté pour lui au premier tour de la présidentielle). Il a donc encore de la marge.

De toute façon ça ne change rien, même si un jour il arrive à 2% il est élu pour cinq ans.
Réponse de le 05/08/2017 à 11:37 :
Les révolutions, ca existe...La France a une tradition dans ce domaine.
a écrit le 04/08/2017 à 11:16 :
La croissance étant plus forte que prévue,il existe donc une cagnotte a Bercy.Macron doit l'utiliser pour augmenter le pouvoir d'achat
Réponse de le 04/08/2017 à 14:02 :
Faut arreter de rever, la france n a plus ete capable de faire un budget a l equilibre (et je ne parle meme pas d exedent) depuis les annees 70 !
Autrement dit, il n y a pas de cagnotte, au mieux moins de deficit que prevu
a écrit le 04/08/2017 à 10:50 :
En parlant de Macron :

Hier, le discours d'un député La République en Marche a fait réagir pour une raison insolite. En effet, une situation pour le moins étrange a eu lieu lors du passage du député de la huitième circonscription de Seine-et-Marne, Jean-Michel Fauvergue : au milieu de sa première phrase, l'ancien chef du RAID est perturbé par des applaudissements... provenant de ses propres collègues.Face à cette perturbation, le député LREM, étonné, rappelle : “Je n'ai encore rien dit...” Une situation embarrassante qui intervient au lendemain d'une révélation concernant l'attitude des députés du parti majoritaire : ils avaient pour consigne d'applaudir lors du discours d'Edouard Philippe. Il faut croire que cette consigne a été retenue. Encore fallait-il écouter son collègue...
a écrit le 04/08/2017 à 10:48 :
Espérons qu'impopulaire pour impopulaire, l'exécutif fera le job bien au delà du rabotage à la marge de l'APL. Sur l'aide au logement, sur la formation professionnelle, il y a des mlliiards à économiser par dizaines.
a écrit le 04/08/2017 à 10:24 :
Il ne peut que baisser car on va rapidement s'apercevoir que le redressement de la France qu'il voulait à travers une nouvelle politique de l'UE va être un bide complet. Il ne faut rien attendre de l'Europe dont on voit tous les jours un peu plus la servilité face à l'Amérique . Il ne restera même pas à Macron une petite guerre en Afrique car F Hollande à enfumé tous les français en promettant une intervention au Mali qui devait durer 6 mois et qui durera 30 ans à cause de notre présence au sol.
a écrit le 04/08/2017 à 10:17 :
@BONJOUR Mais de quoi se plaint le bon peuple l'apprenti dictateur n'a jamais caché qu'il était l'homme des banques... du Patronat ... du C.A.C. 40 Il prend au bon peuple pour donner aux riches MACRON s'assoit même sur la déclaration des droits de l'homme il bafoue honteusement l'article 1er les homme naissent et demeurent libres et égaux en droits en nommant sa femme première dame de FRANCE combien cette folie va t elle nous coûter quant à l'assemblée nationale n'en parlons même pas sous le Général DE GAULLE nous avons connu les "godillots" sous MACRON les caniches !
a écrit le 04/08/2017 à 9:56 :
Et un nouveau punching-ball pour les Francais! Ne vous inquietez pas, tout cela se terminera par des emprunts massifs, comme d'habitude. Lorsque les classes moyennes auront compris qu'elles sont ruinees, elles trouveront un nouveau Hitler pour les sauver, si toutefois il reste encore des Francais dans le pays.
Comme vous l'avez devine a l'absence d'accent sur mon clavier, j'ai deja vote avec mes pieds.
a écrit le 04/08/2017 à 8:38 :
Quoi de plus normal les français commencent à se rendre compte qu'ils ont élu un libéral qui va appliquer la politique libérale prônée par l'UE et le monde la finance ce que les français refusent. Il a fait preuve d'un manque d'expérience politique avec les 5€ d'APL si l'aménagement du code du travail va passer après quelques manifs à la rentrée le vrai test sera les réformes fiscales. Si MACRON ne corrige pas ses réformes fiscales injustes qui vont accentuer les inégalités sociales le gouvernement se réserve des jours agités. Autre point d'achoppement la politique anti automobile qui va braquer les classes populaires. S'il ne corrige pas rapidement son orientation bobo finance profession libérale le phénomène MACRON va fondre comme neige au soleil.
Réponse de le 04/08/2017 à 10:54 :
"Il a fait preuve d'un manque d'expérience politique avec les 5€ d'APL"

En parlant d'APL :
Marche arrière pour le gouvernement. Après le feu des critiques concernant la baisse des APL, qui devait entre autre priver 50.000 personnes de toute aide au logement, le ministère de la Cohésion des territoires a fait savoir mercredi 2 août qu'il avait trouvé un arrangement. Depuis 2007, toute aide inférieure à 15 euros n'était plus versée au bénéficiaire. En baissant les APL de 5 euros, les bénéficiaires touchant entre 15 et 19 euros auraient alors logiquement dû sortir du dispositif. Pour éviter de priver ces personnes d'environ 230 euros par an, le gouvernement a annoncé qu'il avait décidé d'abaisser le seuil minimum pour le versement de ces allocations à 10 euros."La baisse de 5 euros n’a jamais été pensée comme une méthode pour exclure les personnes ayant droit à une allocation inférieure à 20 euros", a précisé le ministère de la Cohésion des territoires , assurant que "toute personne qui recevait les APL avant cet ajustement continuera à les percevoir". Selon lui, la réduction du seuil sera mise en place en même temps que la mesure. Pour autant, les allocataires qui percevaient des aides mensuelles de 15 à 19 euros verront bien leurs allocations baisser de cinq euros, au même titre que tous les autres.
a écrit le 04/08/2017 à 7:28 :
Il fait le job. Donc ça va être pire.
a écrit le 04/08/2017 à 6:02 :
C'est flenbi qui va avoir les ch'tons , il va bientôt être rattrapé !!
a écrit le 03/08/2017 à 23:48 :
Macron: pour le côté pile, c'est les sourires, les discours sur le style "je vous aime" les selfies, en bref la com dégoulinante. Le côté face c'est une équipe technocrates de Bercy qui a pris le pouvoir, et qui va serrer les boulons de partout pour répondre aux exigences de Bruxelles, peu importe les conséquences.
a écrit le 03/08/2017 à 22:33 :
Macron a une excellente cote de popularité dans la majorité du monde, c'est bien plus important pour la France en fait que ces sondages internes qui sont toujours bas pour tous les présidents quels qu'ils soient tôt ou tard et quelles que soient les mesures même quand elles sont nécessaires. Ca affole juste les mélenchonolepenistes admirateurs de Maduro et de Poutine.
Réponse de le 04/08/2017 à 12:58 :
Qu'en savez-vous ? Vous pensez que les 26 autres pays de l'UE hors Allemagne en ont une bonne image lorsqu'il fait penser que c'est le couple franco-allemand qui dirige les opérations dans l'UE (au-delà du fait que cela est faux ... puisque seule l'Allemagne dirige). Quel respect pour nos "partenaires" ?
Hors de l'UE, quelle est sa popularité au Proche et au Moyen-Orient, hors Israël, en Asie, en Afrique ?
Réponse de le 04/08/2017 à 22:28 :
@ Alex : lisez les journaux et regardez les réseaux sociaux à l'étranger alors que tout le monde s'attendaient à ce que la France fasse comme la GB et le Brexit ou que les Etats-Unis avec Trump, même Poutine s'est "trumpé"
a écrit le 03/08/2017 à 21:24 :
Macron Jupiter , Dieu de l'olympe , narcissique et conscient du rôle historique qu'il doit jouer va nous gouverner quelques années. De son prédécesseur, l'illustre Hollandus, il a retenu le JE. La plèbe va s'apercevoir de sa politique rapidement mais ils auront du jeu et du pain , Neymar à la TV, l'essentiel.
a écrit le 03/08/2017 à 20:28 :
Le premier acte fondateur de Macron a été de mettre fin à l'idée même d'une taxation des transactions financières !!!
Tout était dit.
Maintenant la pente est savonnée et s'il chauffe trop l'eau de la grenouille elle va sauter du bocal avant de cuire.
Réponse de le 04/08/2017 à 7:35 :
L'intitulé de cette taxe est stupide et démagogique. Elle existe au Royaume Uni sous un autre nom et avec un taux légèrement plus élevé : il suffisait de faire pareil. Mais les socialistes par dogmatisme on tue le principe.
Maintenant si on veut faire fuire tous les investisseurs et rester avec nos 5 millions de chômeurs il fallait voter Mélenchon
a écrit le 03/08/2017 à 19:58 :
les élections sont passées. tous les français n'ont pas envie comme les médias leur ont dit et en plus, on voit bien qu'ils ne lisent plus assez Libération. Tout ça n'est pas bien. Ce n'est pas Charlie.
Alors ils doivent passer sans plus attendre à la caisse :
-hausse de la CSG
- hausse de la TVA
- vignette auto rétablie
- nouveau contrôle technique auto avec 10000 points de contrôle; forfait à seulement 1000 euros avec 4 visites obligatoires dans l'année
- ceinture obligatoire sur deux roues : vélo, scooter, fauteuil roulant...
- vignette sur les poussettes
- hausse de la TIPP. bientôt 10euros le litre d'essence.

...
Réponse de le 03/08/2017 à 21:26 :
Bon … et si on reste chez soi et qu’on ne consomme plus qu’à minima, voire qu’on se met à tout mutualiser, acheter d’occasion etc … il se passe quoi ?
L’économie s’effondre.
Réponse de le 03/08/2017 à 21:27 :
Bon … et si on reste chez soi et qu’on ne consomme plus qu’à minima, voire qu’on se met à tout mutualiser, acheter d’occasion etc … il se passe quoi ?
L’économie s’effondre.
Réponse de le 03/08/2017 à 22:37 :
Une seule taxe pour tous les commentaires à la c... sur la Tribune et on renfloue en 24 heures tous les pays du monde ! N'est ce pas Marie, BA et cie?!
a écrit le 03/08/2017 à 19:25 :
pour sortir le Président.
Et si elle est écologique cette taxe, c'est bon pour la planète en plus.

Et pourquoi une petite hausse de TVA pour ce mois d'Août ?
C'est toujours cela de pris car nous français aimons être taxés.
Réponse de le 04/08/2017 à 0:18 :
@solidarité écologique: Il faut tout leur prendre et leur donner un bol de riz par jour avec un peu de sauce le dimanche pour ceux qui sont encartés au parti :-) :-)
a écrit le 03/08/2017 à 19:12 :
Cà n'a strictement aucun intérêt ni sens ces sondages. On peut pas gouverner au jour le jour un pays comme la France via des instituts de sondages vivant grassement pour poser des questions souvent incomplètes, mal formulées ou mal comprises etc. Les médias deviennent de plus en plus stupides à relayer ces données en permanence comme les résultats de matches de foot ou la météo à la télé qui vous donne le temps sur toute la France pendant 10 minutes pour passer de la pub mais on ne sait jamais au final le temps chez soi. Que ce soit Macron ou un autre il aurait chuté dans les sondages, la France n'est pas encore adaptée aux changements du monde et pas seulement la France. Donc soit on opte pour un dictateur type Poutine, Erdogan, Maduro et on la ferme. Soit on reste en démocratie et on laisse un délai raisonnable avant de juger un président que les français ont élu. Sinon autant changer de président au gré des sondages tous les 15 jours. Il y a des sujets et projets d'une autre envergure que ces chiffres pour les guignols.
a écrit le 03/08/2017 à 17:49 :
et les retraités ne sont pas encore passés à la caisse !
Réponse de le 03/08/2017 à 21:18 :
Pour la grande majorité des Français, c’est désormais le smic pour tous et le minimum vieillesse pour tous qui s’installe à grands pas.
Mais on ne tond pas un œuf ! ;)
Je vois venir depuis longtemps donc je me suis organisée en conséquence et notamment pour faire l’œuf pour la retraite !
Cotiser pour des droits incertains à la retraite, surtout pour les femmes qui subissent une inégalité salariale de plus de 20 %, c’est une escroquerie de la pire espèce. Mon patrimoine immobilier est donc déjà transmis à la jeune génération avec réserve de droit d’usage et d’habitation. Le reste n’est plus en banque ;)
La véritable inégalité restera toujours le savoir et le savoir faire. Macron est en train de le démontrer ...
a écrit le 03/08/2017 à 17:49 :
et les retraités ne sont pas encore passés à la caisse !
a écrit le 03/08/2017 à 17:48 :
et les retraités ne sont pas encore passés à la caisse !
Réponse de le 03/08/2017 à 18:52 :
Les retraités qui ont un patrimoine une bonne retraite doivent contribuer à l'effort national . La taux de pauvreté chez les retraités est 3 fois moins élevé que chez les 25 /35 ans .
On a une jeunesse pauvre qui est désenchantée il faut mettre la paquet sur leur formation et les métiers du futur proche c'est le plan annoncé par le E MACRON et il faut espérer que cela marche pour l'intérêt de tous .
Il faut refaire basculer 30 MILLIARDS des retraités vers les 25 /35 ans qui vont créer la richesse de demain , les forces vives de la Nation ce ne sont pas nos vieux ,on doit les respecter en augmentant le minimum vieillesse certes mais ils doivent contribuer activement à une redistribution indispensable .
Réponse de le 03/08/2017 à 19:54 :
@rem: il est assez logique qu'on ait plus en fin qu'en début de vie, et je comprends très bien aussi ton raisonnement primaire du "moi d'abord" parce que sans être savant, je devine que tu fais partie de la tranche d'âge que tu cites. Cela dit, il faut en effet revoir le système de retraite pour que tout le monde soit à la même enseigne par rapport à la contribution versée :-)
Réponse de le 03/08/2017 à 20:44 :
et réponse à rem …
Hier soir au cous d'un apéro dinatoire un ami retraité de 78 ans d'une entreprise nationalisée parti à la retraite à 58 avec bonnes conditions et pactoles + voitures hors tva… s'indigner que les français soient contre les 5 € de l'APL et la baisse des dotations aux communes : la France vit au dessus de ses moyens et il faut bien faire des économies… ben voyons !
Tout est dit !
Réponse de le 04/08/2017 à 11:46 :
@rem @patrickb
enfin c'est quand même inouï que les retraités soient considérés comme aisés à partir de 1198 Euros mensuels lorsqu'en outre en France, les riches monarchies du golfe sont exonérées de taxes locales et de la taxation sur la plus-value immobilière en cas de revente. Par ailleurs pour les riches s'installant en France, est-il logique de les exonérer du venu pendant 5 ans, comme ce sera le cas de Neymar ? Pourtant l'enfant-roi voulait faire le ménage.
@Antares, d'aacord avec vous sur le principe, mais cela concerne peu de gens et il faut arrêter de mettre TOUT LE MONDE dans le même panier. Il est honteux que des gens qui ont travaillé à bas salaire toute leur vie, touchent parfois des retraites plus basses que ceux qui viennent d'ailleurs en n'ayant jamais cotisé ou ceux des Français qui ont peu cotisé, mais qui ont judicieusement transmis leur patrimoine avant de réclamer le fonds national de solidarité : oui ça existe !
a écrit le 03/08/2017 à 16:16 :
La crise de régime que notre pays a connue lors des élections présidentielles continue de s'amplifier. Loin de la résoudre, elle atteint son paroxysme avec Macron, ardent défenseur d'une politique rejetée depuis des années par les Français. Sa tactique, pour sa part, ingénieusement ficelée par des communicants talentueux, est restée basée pour l'essentiel sur l'idée du vote utile brandie naguère par le PS.
2017 n'est pas terminé, personne ne sait comment cette crise se conclura.

Je parie sur une dissolution de l'AN, percluse de frondeurs en sommeil qui découvriront petit à petit pour qui Macron les fait réellement travailler : les riches, les vrais riches, les riches du CAC40, loin des engagements spécieux de sa campagne. En définitive, par ses actions Macron figure comme l'un des belligérants les plus caricaturaux de la lutte des classes. Avisé qu'il était de vouloir l'éteindre et la faire disparaître à tout jamais dans les eaux fangeuses du centrisme accommodant, il réussit à raviver cet affrontement de la manière la plus éclatante qui soit. Pour le meilleur, ou pour le pire, l'avenir nous le dira. Deux alternatives s'offriront aux Français, la France Insoumise et le Front National.

Heureusement, pour les riches et pour le pays que les alternatives ne soient pas le NPA ou LO face au FN. La France Insoumise reste heureusement une force politique relativement modérée.
Réponse de le 03/08/2017 à 17:07 :
"Avisé qu'il était de vouloir l'éteindre et la faire disparaître"

Plutôt difficile ,puisque sont électorat est composé de cette classe sociale aisée de droite du centre et de gauche (la fameuse aile droite du PS).
Réponse de le 03/08/2017 à 18:20 :
Merci de votre appréciation sur la France Insoumise !
Heureusement qu'ils sont là à l'AN avec quelques courageux de la Nouvelle Gauche pour contrer et contester l'action de la "Marche".
Malheureusement, insuffisament nombreux, c'est souvent, toujours, un coup d'épée dans l'eau …
Peut-être, à la longue, que certains marcheurs vont comprendre l'impasse où ils sont menés par le président et le GVT du Cac 40 et du Medef ?
Réponse de le 03/08/2017 à 18:27 :
Pourtant l 'épisode DE GAULLE avec les communistes a permis au sortir d'une guerre et d'un pays en ruine de mettre en place des fondamentaux solides . E Macron c'est DE GAULLE en MINUSCULE et MELENCHON c'est DE GAULLE qui aurait été à la tête de la résistance en 1940 ...
Réponse de le 03/08/2017 à 18:37 :
Franchement supprimer un tiers des députes et des sénateurs BRAVO MACRON !
Supprimer leurs emplois familiaux BRAVO !
Supprimer la réserve parlementaire qui arrose les associations politisées .
Il faudrait aussi penser à ceux qui emploient leurs enfants comme contractuels dans les mairies , les Conseils départementaux et régionaux , les postes de fonctionnaires ne sont pas pourvus parce que les notables locaux emploient leurs enfants comme contractuels dans les collectivités .
Sans oublier les chefs d'établissements public ( tous types d'établissements , Lycées Hôpitaux etc. ...) qui eux aussi embauchent comme contractuels de droit public leurs enfants .
Réponse de le 03/08/2017 à 18:45 :
En quoi supprimer un tiers des députés serait une bonne chose ? 1 député pour 100 000 français, c'est trop peut-être ?

On se plaint d'avoir trop d'élus, alors que l'écrasante majorité d'entre eux ne touchent pas 1€. On devrait se féliciter d'avoir une telle vigueur démocratique dans notre pays, malgré le corsetage terrible de la Vème République monarchique.
Réponse de le 03/08/2017 à 18:47 :
@Antarès : le temps viendra.
Réponse de le 04/08/2017 à 10:00 :
L'echec de Macron est maintenant acté. Les soi-disant réformes annoncées ou engagées sont de l'homéopathie et ne concernent absolument pas les leviers essentiels pour redresser ce pays. Rien sur la baisse drastique des dépenses publiques, par contre augmentation des impôts et taxes comme autrefois son mentor hollande csg, tabac etc.
Réponse de le 04/08/2017 à 10:10 :
Vos deux alternatives auront le meme resultat: le chaos economique et social, suivies de l'arrivee d'un dictateur. Le desordre appelle l'ordre ou la mort.
Réponse de le 04/08/2017 à 11:02 :
Merci Ronan pour cette réponse constructive, pleine de bon sens et d'intelligence.

Un peu d'argumentation c'est trop demander ?
a écrit le 03/08/2017 à 16:12 :
Qu'il ignore les sondages, et qu'il Réforme comme jamais. Faudrait-il comme les précédents etre en campagne de réélection 5 années.
Réponse de le 03/08/2017 à 17:03 :
Généralement ceux qui sont favorable à ses reformes ne sont pas concerné, est-ce ton cas ?
Réponse de le 03/08/2017 à 19:06 :
Un député c'est 60 000 € environ d 'indemnité parlementaire par AN
120 000 € de réserve parlementaire par an qu' il distribue comme il veut aux associations et collectivités locales . Il faut rajouter 60 000 € de frais de représentations etc.
Donc passer de 577 députés à 350 c'est une sacré économie .
L'assemblée Nationale et le Sénat ont accumulés des fonds propres énormes qui atteignent 1,8 milliards d'euros . Il faut les reverser au service de la dette pour moitié et de l'investissement en faveur de l'emploi .
Réponse de le 04/08/2017 à 10:14 :
@rem

"Donc passer de 577 députés à 350 c'est une sacré économie" .

Tu es bien naif, cette économie permettra surtout d'augmenter ceux qui restent.
Réponse de le 04/08/2017 à 20:58 :
"Une sacrée économie".
Ah oui d'accord, un député, la démocratie est trop chère.
Alors je vous propose de tous les virer, et de mettre un despote élu tous les 5 ans. Au moins, ça aura le mérite de la clarté.

Certains commentaires sont hallucinants de médiocrité.
a écrit le 03/08/2017 à 16:12 :
Que ne disais-je que le soufflé allait retomber ! C'est un phénomène naturel, mais il faut aussi dire que Macron n'a toujours pas de plan précis. "En même temps" on ne se mouille pas et on reste vague ne fonctionne qu'un temps, car les gens attendent des actes plutôt que de la pub pour son ego :-)
Réponse de le 03/08/2017 à 18:45 :
Le soufflet ne retombe pas à cause de deux sondages .

Il fait faire les économies car la croissance est trop faible en 2017 et l'inflation est là au dessus des prévisions .Les français consomment encore trop et notamment des produits importés .

Il faut donc continuer de renforcer l'appareil de production et l'emploi français car la balance des paiements va très mal .

Les 5 euros d'APL est une erreur il aurait fallu la supprimer pour ceux qui touchent moins de 15 euros par mois et l'augmenter par ailleurs pour ceux qui en ont vraiment besoin . 90 millions d'économie sur 18 milliards c'est rien et c'est un mauvais calcul politique ou une peau de banane des LR ..
Les réductions budgétaires des Ministères de l'Etat c'est une bonne chose , il y a du gras dans les ministères et surtout le faire en début de mandat c'est excellent , il n'est pas tenu par des frondeurs en interne pour le faire d'entrée .
a écrit le 03/08/2017 à 15:42 :
Normal Macron cherche à faire économies que les français réclament. La vidéo de de Rugy plus haut témoigne bien du manque de logique de ceux qui veulent moins d'endettement et un meilleure économie mais que les efforts soient faits par les autres. Macron a raison de faire en sorte que tout le monde participe.
a écrit le 03/08/2017 à 15:36 :
Que ne disais-je que le soufflé allait retomber ! C'est un phénomène naturel, mais il faut aussi dire que Macron n'a toujours pas de plan précis. "En même temps" on ne se mouille pas et on reste vague ne fonctionne qu'un temps, car les gens attendent des actes plutôt que de la pub pour son ego :-)
a écrit le 03/08/2017 à 15:25 :
normal quand on fait le boulot . Pauvres journalistes ,il vous a mis au pain sec et a l'eau .
Réponse de le 03/08/2017 à 18:19 :
Je pense que l'expression au pain sec et à l'eau n'est pas appropriée .

Il évite de s'exposer car on risquerait de découvrir le vide intersidéral de sa pensée .
a écrit le 03/08/2017 à 14:32 :
Pas de problème pour Macron...! il suffit de consulter Normal 1er ...qui à fait semblant de gouverner pendant 5 ans avec des sondages de défiance validés ...même qu'il pourra aussi , expliqué comment l'on inverse la courbe..........
a écrit le 03/08/2017 à 14:03 :
pas etonnant on a faire a un un joyeux bobo illumine, quand on voit sa tete sur les champs elyses le jour de son election un vrai gamin avec son jouet .a quand un referendum ,? il osera pas c'est le DEGAGISME assure
a écrit le 03/08/2017 à 13:21 :
Tout ceux qui suivront servilement les grandes orientations de politique économique (GOPE) imposées par cette zone administrative qu'est l'UE de Bruxelles, n'auront aucun succès auprès des français!
Réponse de le 03/08/2017 à 15:49 :
Vous avez raison il faut effectivement plus d'Union européenne avec un président européen élu, un gouvernement européen et une Union fédérale ou confédérale selon les sujets. Et mettre un terme à tous ces séparatistes type Asselineau, FN et brexiteurs sous la coupe des producteurs d'énergies fossiles comme les frères Koch et par ailleurs Farage, le clan du gaz et pétrole de Poutine dont on sait qu'il ont coopéré à l'encontre des intérêts de l'Europe.
a écrit le 03/08/2017 à 13:20 :
Macron a été le conseillé spécial puis le Ministre de Hollande,

résultat, la chute justifiée de Macron est celle du Président Normal ... bavard en verbiages creux de la plus totale vacuité ;

Cela dit, le gouvernement Philippe Edouard ne vaut pas mieux que le médiocre gouvernements Fillon et le minable gouvernement Valls.
a écrit le 03/08/2017 à 13:20 :
Tout ceux qui suivront servilement les grandes orientation de politique économique (GOPE) imposé par cette zone administrative qu'est l'UE de Bruxelles, n'auront aucun succès auprès des français!
Réponse de le 03/08/2017 à 15:50 :
Vous avez raison il faut effectivement plus d'Union européenne avec un président européen élu, un gouvernement européen et une Union fédérale ou confédérale selon les sujets. Et mettre un terme à tous ces séparatistes type Asselineau, FN et brexiteurs sous la coupe des producteurs d'énergies fossiles comme les frères Koch et par ailleurs Farage, le clan du gaz et pétrole de Poutine dont on sait qu'il ont coopéré à l'encontre des intérêts de l'Europe.
a écrit le 03/08/2017 à 12:41 :
Baisse de l'ISF, baisse des APL, baisse des dotations des dotations des collectivités locales touchant le social, ah non ça c'est certainement chronologiquement trop juste pour le sondage il est bien évident que le jeu de macron est déjà bien connu, c'est la même chanson que l'on entend depuis au moins sarkozy, tout pour les riches et moins pour les autres.

L'avantage c'est qu'avec une chute de popularité pareille, si tant est qu'il en avait un peu mais bon une popularité médiatique ça dure de moins en moins longtemps au final, septembre sera peut-être le mois de la révolte des français ?

Servir les riches c'est bien mais c'est se mettre la grande majorité de la population à dos, à savoir la moins lâche et donc la plus compétente et productive puisque par définition le laquais l'est pas fainéantise.
Réponse de le 03/08/2017 à 18:23 :
Les français sont résignés et ne se révolteront pas . Ils attendront les prochaines élections présidentielles et cela va faire mal si cette présidence ne fonctionne pas .
On risque d'avoir la Marion qui inaugure les jeux olympiques en 2024 .
Réponse de le 03/08/2017 à 18:27 :
Belle et juste analyse !
"Baisse de l'ISF, baisse des APL, baisse des dotations des dotations des collectivités locales, suppression de 12 000 logements PLAI…"

Oui tout dans le même sens !
Mais toucher aux privilèges des banques, de la finance, des détenteurs d'œuvres d'art, des DRH qui se gavent de stock-options… c'est pour quand ?
Réponse de le 04/08/2017 à 9:33 :
REM: oui c'est vous qui avez le plus de chances d'avoir raison mais on a encore le droit de rêver sous le régime d'en marche, non ?

"On risque d'avoir la Marion qui inaugure les jeux olympiques en 2024 ."

Ça il est évident que si Macron passe tout son mandat à servir les riches au détriment des autres c'est le pen en 2024 mais bon, TINA comme vous dites non ?

Antarès: "Mais toucher aux privilèges des banques, de la finance, des détenteurs d'œuvres d'art, des DRH qui se gavent de stock-options… c'est pour quand ?"

Tant que l'ont aura des politiciens professionnels pour nous diriger ceux-ci se feront acheter. La famille le pen est une grosse famille d'oligarques également, qui se fout bien de la gueule de 75% de son électorat et ne pas oublier que mélenchon est copain avec dassault...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :