"Gilets jaunes" : les entreprises au secours de l'État pour doper le pouvoir d'achat

 |   |  739  mots
Orange ou encore le groupe Altice  (SFR, BFM, RMC, Libération...) ont promis de verser une prime de fin d'année défiscalisée à leurs salariés en réponse aux mesures proposées par le président de la République.
Orange ou encore le groupe Altice (SFR, BFM, RMC, Libération...) ont promis de verser une prime de fin d'année défiscalisée à leurs salariés en réponse aux mesures proposées par le président de la République. (Crédits : Charles Platiau)
Plusieurs grands groupes français, parmi lesquels Orange, Publicis, Iliad et Altice, ont annoncé mardi 11 décembre qu'ils verseraient, en partie ou en intégralité, à leurs employés une prime exceptionnelle de fin d'année. La veille, lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron avait vivement incité les entreprises à faire ce geste pour augmenter le pouvoir d'achat des Français et enrayer le mouvement contestataire des "Gilets jaunes".

Orange, Iliad, Altice ou encore Jacquet Metal. Parmi les entreprises importantes que compte l'Hexagone, celles-là ont répondu présent à la sollicitation lancée lundi 10 décembre par un Emmanuel Macron soucieux d'apaiser la colère des "Gilets jaunes". De fait, ces grandes sociétés ont annoncé, ce mardi, qu'elles allaient faire un geste et verser une prime exceptionnelle défiscalisée de fin d'année à leurs salariés. Une mesure destinée à augmenter le pouvoir d'achat des Français et, surtout, calmer la colère des "Gilets jaunes".

Une prime de 1.000 euros chez Illiad et Altice

Ainsi, peu après les annonces d'Emmanuel Macron, le PDG d'Orange, Stéphane Richarda fait savoir sur Twitter qu'il « répondra(it) présent à l'effort de solidarité nationale », car, a-t-il justifié, « il est temps (...) de rassembler toutes les bonnes volontés pour repartir de l'avant, en n'oubliant pas le message des gilets jaunes.».

Un discours qu'il avait déjà tenu avant même la manifestation de samedi dernier et la prise de parole du chef de l'État. « Je crois qu'aujourd'hui on ferait une grave erreur si on ignorait ce qui se passe autour de nous [...]. Il va falloir qu'on lâche du lest », avait-il alors déclaré sur FranceinfoLe dirigeant n'a cependant pas indiqué le montant du geste salarial qu'il souhaitait concéder.

--

--

Ce qui n'est pas le cas d'Iliad, le groupe de Xavier Niel et maison-mère de l'opérateur Free, et du groupe de médias et de télécoms Altice France (SFR, BFM, RMC, Libération...), propriété de Patrick Drahi. Les deux entités ont annoncé qu'une prime exceptionnelle de solidarité, d'un montant de 1.000 euros, sera versée à leur salariés français dès que la loi aura été votée. « Plus de 6.000 salariés sont concernés » sur les quelques 7.800 que compte le groupe Iliad, a précisé ce dernier dans un communiqué tandis que, de son côté, Altice n'a pour le moment pas précisé combien de ses salariés seraient éligibles à cette mesure parmi les 7.500 employés du groupe.

Le géant de la publicité Publicis a, pour sa part, également promis un coup de pouce de 1.000 euros à tous ses salariés touchant moins de 2.500 euros bruts par mois (qu'ils soient en CDD ou en CDI) soit 31% des effectifs (1.587 personnes), affirme le groupe.

Une prime non-obligatoire

Lundi soir, lors de son allocution, le président de la République a annoncé plusieurs mesures sociales pour tenter d'apaiser la colère des "Gilets jaunes". Pour cela, il a ainsi demandé aux entreprises « qui le peuvent », sur la base du volontariat donc, de verser une « prime de fin d'année à leurs employés » sans impôt, ni cotisations sociales.

--

--

Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, favorable à la mesure, a prévenu sur Europe 1 que ce coup de pouce dépendrait de la rentabilité des entreprises et n'aurait donc rien d'automatique.

--

--

« Les entreprises du commerce qui viennent de passer deux mois catastrophiques, ça sera certainement plus compliqué que dans d'autres secteurs », a-t-il déclaré, en précisant que son propre groupe, spécialisé dans l'huile d'olive haut de gamme, y consentirait « à titre d'exemple ».

Macron recevra les entreprises mercredi

Emmanuel Macron, qui a décrété lundi « l'état d'urgence économique et sociale » après plus de trois semaines de crise des "Gilets jaunes", a reçus ce mardi à l'Élysée les représentants des banques, avant ceux des entreprises mercredi, afin de les inciter à participer à « l'effort collectif ».

Le chef de l'État souhaite « les mobiliser et apporter des réponses concrètes à la situation économique et sociale », selon l'Élysée. Emmanuel Macron recevra demain les représentants des entreprises.

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2018 à 17:50 :
Et on s'étonne que les PME et TPE ne trouvent pas de personnel !! Si j'avais à trouver un job, je chercherai dans un grand groupe qui ne risque pas de couler d'une part, et qui faisant des bénéfices peut donner une prime conséquente défiscalisée, d'autre part. De plus, dans une TPE, si malheureusement elle coule, vous ne ferez pas les titres des journaux et ne pourrez toucher une indemnité de licenciement au delà de ce que propose votre convention collective.
a écrit le 12/12/2018 à 13:18 :
Ben les Français à force de critiques, de jalousies souterraines, d'absence de systèmes mutuels de défense se retrouvent le bec dans l'eau face aux abus ressentis de la société.
Sans syndicats, pas de salaires corrects et par ricochet toute la société est dans la misère alors que les millonnaires pulllulent, en effet défendre sa vie c'est défendre la sécurité sociale les caisses de retraites etc.
Quand à l'automobile qui a tout déclanché , on ne peut que rèver aux puissants groupes d'automobilistes Allemands ou l'augmentation du prix du contrôle technique, des taxes d'autoroutes, du prix du gazole et limitation à 80 km/h ne seraient jamais passés.
Quid des radars rendus inactifs et du peu d'activité à cause du contexte des forces de police et de gendarmerie, on n'a pas décelé plus d'accidents qu'en 2017.
a écrit le 12/12/2018 à 11:16 :
Ces grands groupes de téléphone feraient mieux de baisser les tarifs pour leurs clients fidèles !
a écrit le 12/12/2018 à 9:27 :
Génial les salariés qui travaillent dans les rands groupes déjà les mieux payés vont bénéficier d'avantages supplémentaires renforçant encore plus les inégalités du Macron pur jus! Comme le dit également un autre commentaire les grands groupes renvoient l'ascenceur et LVMH et Bernard Arnault il fait quoi Nanard pour le pouvoir d'acahat lui qui a bien rentabilisé ses 7500 € versés à Macron en économisant 440 M€ d'ISF!
a écrit le 12/12/2018 à 9:11 :
sans surprise c'est des salaries de gros groupes rentables ou ils sont tres bien payes qui vont toucher des primes, alors que le pb c'est plutot les gens pas trop payes qui travaillent dans des entreprises pas rentables bien mises au tas par le socialisme ambiant!
Réponse de le 12/12/2018 à 13:26 :
Bonjour m Churchill,
Je vais retourner la question, si les entreprises ne sont pas rentables, c'est peut être parce qu'elles donnent de mauvais salaires donc les bons ne restent pas, ne viennent pas ou pire y font le minimum: je suis mal mal payé (donc mal considéré) pourquoi se donner du mal pour rien, et imposer mes idées.
a écrit le 12/12/2018 à 9:10 :
Courageux d'investir autant sur le mac comme ça quand même, yen a qui n'hésitent pas, pour protéger leurs intérêts, à jeter l'argent par les fenêtres, au mieux.
a écrit le 12/12/2018 à 9:05 :
C'est bien cela permet de voir une partie des actionnaires qui nous ont mit le fléau lrem au pouvoir. Merci.
a écrit le 11/12/2018 à 18:28 :
Les propriétaires de ces groupes (et des médias, accessoirement..) viennent au secours de leur poulain (qu'ils ont réussi à placer à l'Elysée).
a écrit le 11/12/2018 à 18:16 :
Dommage, les gilets jaunes sont dans les petits groupes.
C'est une aubaine pour les grands groupes : donner des sous à ces employés déjà grassement payés aux frais du contribuables.

Vive l'acte 5
a écrit le 11/12/2018 à 18:16 :
ce n'est qu'un retour d'ascenceur a ceux qui ont beneficié des largesses de Macron ,pour les recompenser de leur contribution de sa campagne presidentielle!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :