« Gilets jaunes » : 244.000 manifestants, une femme tuée et 106 blessés

 |   |  728  mots
(Crédits : PASCAL ROSSIGNOL)
Une manifestante est décédée ce samedi matin en Savoie sur un barrage organisé par les « gilets jaunes » après avoir été heurtée par une voiture. Par ailleurs, les forces de l'ordre ont interpellé 52 manifestants.

[article publié le 17/11/2018 à 12h16, mis à jour le 17/11/2018 à 17h49 avec chiffres actualisés]

A 17h21 ce 17 novembre 2018, le ministère de l'Intérieur a communiqué sur un nouveau bilan de comptage établi à 15h. D'après la place Beauvau, 244.000 manifestants ont été dénombrés, dont une personne décédée et cent six blessés dont "cinq gravement". 
Policiers et gendarmes ont procédé à 52 interpellations, "ayant donné lieu à 38 garde-à-vue".

Le ministre Christophe Castaner et son secrétaire d'Etat Laurent Nunez "renouvellent leur appel à la prudence à l'adresse manifestants et des personnes circulants aux abords des manifestations" et rappellent que les forces de l'ordre "ont pour consigne d'intervenir pour empêcher tout blocage total des axes structurants et lorsque la sécurité des personnes et des biens est en jeu".

Le fil de la journée

A Pont-de-Beauvoisin (Savoie), une conductrice qui emmenait sa fille chez le médecin a été prise de panique quand des manifestants se sont mis à taper sur sa voiture. Elle a foncé alors sur eux, percutant une femme, a déclaré, ce 17 novembre 2018, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

La manifestante tuée était âgée d'une cinquantaine d'année, a fait savoir la place Beauvau. Cette manifestation, comme de nombreuses autres organisées en France pour protester contre la hausse des taxes sur le carburant, n'était pas déclarée. En état de choc, la conductrice a été placée en garde à vue.

« Notre niveau d'inquiétude est maximum », a ajouté Christophe Castaner qui a demandé aux manifestants « de prendre toutes les dispositions de prévention et de sécurité ».
« Le droit à manifester est essentiel dans ce pays, il faut le protéger, mais il faut aussi faire en sorte que l'organisation minimale de la manifestation évite ce genre de drame. »

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a, lui, réagi dans un tweet :

 Des accidents dans le Bas-Rhin et le Nord

« On m'indique aussi à Sélestat (Bas-Rhin) un accident avec des conséquences graves mais la victime n'est pas décédée », a poursuivi Christophe Castaner, à l'issue d'une réunion en visioconférence avec tous les préfets.

La préfecture du Bas-Rhin a en revanche précisé que l'incident n'était « pas grave » et qualifié la blessure de « légère »: « une femme âgée de 45 ans a la cheville blessée et a été transportée à l'hôpital. C'est une voiture qui a roulé sur son pied », selon elle.

A Hazebrouck (Nord), aux alentours de 08H30, un conducteur « a été bloqué par des manifestants. Il s'est impatienté et a forcé le passage en montant sur le trottoir », a indiqué à l'AFP la préfecture du Nord, confirmant une information de La Voix du Nord.

Deux manifestants ont été légèrement blessés et transportés vers le CHR d'Hazebrouck, a-t-on ajouté de même source.  Le conducteur a été interpellé et conduit au commissariat.

Mais aussi dans les Alpes-Maritimes, l'Aude et le Var

Une manifestante a par ailleurs été renversée et a été « légèrement blessée » par un automobiliste en colère samedi dans la commune de Capendu (Aude), entre Carcassonne et Narbonne, a indiqué à l'AFP la préfecture. L'automobiliste a été interpellé, selon elle.

A Narbonne et Limoux, une personne a été interpellée à la suite d'une altercation entre un automobiliste et un manifestant. Dans le reste du département, « l'ambiance est calme ».

« Un manifestant d'une cinquantaine d'années a été heurté à Cuers (Var) par un automobiliste, sur une manifestation non déclarée au niveau d'un rond-point de supermarché. L'homme a été blessé légèrement. L'auteur présumé a été interpellé », a indiqué la préfecture du Var.

Enfin à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, un automobiliste a « tenté de forcer un barrage » sur un rond-point, renversant un policier qui a été "légèrement blessé", selon la préfecture. L'homme a été interpellé. Le policier « souffre de contusions légères », a précisé la même source.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2018 à 20:01 :
Bon, sérieusement, 2000 points de rassemblement (minimum) pour 244.000 manifestants annoncés = 122 manifestants par point de rassemblement ! Fake news !
a écrit le 19/11/2018 à 16:10 :
« Gilets jaunes » : 244.000 manifestants, une femme tuée et 106 blessés" et sans doute moins de décès sur les route! Non?
a écrit le 19/11/2018 à 10:51 :
40 ans que nous vivons au dessus de nos moyens
40 ans que nous vivons dans l'opulence
Résultat : 2500€ milliards de dette et des désastres écologiques.
Sécheresse, canicule, pluie diluviennes, tempêtes, incendie feux de forets, fonte des glaces, disparation de 1/3 des espèces animales.
La solution n'est pas dans le blocage ni l'immobilisme.
Le gazole, responsable de milliers de décès du aux particules fines, notre dépendance aux énergies fossiles importées nous coutent chère.
Combien de ses bloqueurs reprendront le boulot lundi alors qu'ils ont empêchés d'autres de s'y rendre.
Combien de ses bloqueurs demandent toujours plus sans vouloir avancer le moindre kopeck
Quelles sont leurs solutions ?
Et si on revoyait notre mode de consommation, de vie ? Serions nous plus mal ? La planète s'en porterait mieux.
Tous ses bloqueurs, qui vivent, travaillent, et on un toit ne se posent-ils pas la question que vous éviter un drame à la grec c'est dés maintenant que nous devons faire des sacrifices ?
a écrit le 19/11/2018 à 8:45 :
Et combien d'automobiliste arborant ce gilet jaune sur leur tableau de bord , pas loin d'un quart de tout ceux que j'ai croisé samedi.
a écrit le 18/11/2018 à 18:47 :
La mise en examen de la conductrice qui a renversé une manifestante est un scandale !
La malheureuse conductrice etait menacée en voulant emmener son fils chez le medecin
L'agresseur(re) s'est elle meme mise en danger en utilisant un vetement reglementaire dans des conditions illegales
C'est pire que l'affaire Benalla
Il faut une enquete Parlementaire sur les incitations a ces violences et l'utilisation abusives de ces gilets de signalisations a des fins politiques
Réponse de le 18/11/2018 à 19:49 :
"C'est pire que l'affaire Benalla".....

Vous voulez dire que l'Elysée est totalement impliquée?



:-)
Réponse de le 18/11/2018 à 21:04 :
Rien ne justifie de renverser une personne sur la chaussée, d'accord ou pas avec le mouvement de protestation. Du respect pour la personne décédée .
a écrit le 18/11/2018 à 7:57 :
Jupiter le banquier président des riches doit bien se marrer. Si peu de gueux qui s'agitent. A peine 10 000 manifestants alors que la France compte des millions d'électeurs. Ces esclaves sont déjà matés. Les taxes punitives sont votées. les radars pompes à fric encaissent. Et il peut donner cet argent à ses petits copains. De plus il va être réélu car
Le ps a disparu grâce au dégagisme. Son budget est de 30 millions d'euros (4000*7500). Bref un samedi inutile et ridicule. Vive Jupiter souverain des riches.
Réponse de le 18/11/2018 à 11:01 :
vos chiffres sont totalement faux !!!!!il suffisait d'etre present sur les barrages pour voir que le roulement etait tel qu'un pointage etait impossible
Réponse de le 18/11/2018 à 18:42 :
à part rire le cerveau fonctionne pas bien.......un des 4 % QUATRE POUR CENT de macron satisfaits??? LOL
a écrit le 18/11/2018 à 7:26 :
La question n'est plus de savoir si la France va faire faillite ou non mais quand!
30 ans de socialisme et d'étatisme jacobin ,PS/PC/RPR l'ont mise à genoux.
On a taxé et matraqué de lois les PME ,artisans,... elles ont finies par disparaître.
Et On déroule le tapis rouge aux entreprises étrangères !
Plus grave ,la société française est rongée par la jalousie ( c'est aux autres de payer mais pas à moi) et la confiance aveugle dans l'état.
La religion chrétienne a disparu au profit de la religion républicaine.
On va dans le mur car les valeurs fondamentales ont disparues.
Les immigrés ,les entreprises et l'Europe ne sont pas les responsables de cette crise n'en déplaise aux extrémistes du RN/LFI/DLF.
Macron n'est pas génial mais il hérite d'une situation catastrophique.
Il faut demander des comptes au PS ,PC,UMP sans faire confiance à Le Pen ni Mélanchon.
On est proche de la berezzina de 1940.
Réponse de le 18/11/2018 à 9:04 :
Tout à fait d'accord avec vous!
Réponse de le 18/11/2018 à 10:35 :
Vous voyez juste, mais pas mal de nos concitoyens considerent LePen ou Melanchon comme le Messie. C'est affligeant.
Réponse de le 18/11/2018 à 11:11 :
"la société française est rongée par ....la confiance aveugle dans l'état."

ah ouais... 24% de confiance dans le chef de l'état.
C'est le troisième consécutif qui se fera lourder faute de résultats et celui-ci probablement avant la fin de son mandat.

Et vous qualifiez cela de une confiance aveugle dans l'état?
Réponse de le 18/11/2018 à 13:36 :
"Macron n'est pas génial mais il hérite d'une situation catastrophique."LOL!
Rappelez moi le nom du conseiller éco de Hollande,celui qui est devenu le ministre de l'économie plus tard,je ne me souviens plus de son nom..quel est le bilan de Macron depuis son arrivée?Il augmente les taxes pour compenser les baisses de rentrées fiscales.Un génie!Vive l'inspection des finances!Vive l'ENA!
Réponse de le 18/11/2018 à 14:51 :
Je n'ai pas dit que les français avaient confiance dans le chef ce l'état mais dans l'état,qu'il soit dirigé par la gauche ou la droite.Les français sont de grands enfants qui croient que l'état va leur régler tout leurs problèmes.Et l'Etat fait croire aux français qu'il va régler tout leur problème. Et là est le malentendu.Il faut que les français cessent d'avoir une mentalité d'assister et se prennent en charge.
Réponse de le 18/11/2018 à 14:55 :
À Gérard:
Hollande n'est pas le pire des présidents.
La situation catastrophique de la France est née en 1981 avec Mitterand puis aggravée par Jospin en 1997.
Chirac ,Balladur ,Raffarin n'ont rien fait pour que la France retrouve de l'oxygène.Ils voulaient être élus et donc ne pas froisser les électeurs.
Réponse de le 19/11/2018 à 11:14 :
Entièrement d'accord et pourtant je suis de gauche.
40 ans que nous vivons au-dessus de nos moyens
40 ans que nous vivons dans l'opulence
Résultat : 2500€ milliards de dette et des désastres écologiques qui va falloir payer tôt ou tard
a écrit le 18/11/2018 à 7:03 :
Cet événement doit être l’occasion de revoir nos modes de vie
1- réduire nos déplacements lieu d’habitation au lieu de travail, donc habiter à proximité de son lieu de travail et c’est souvent possible notamment en province
2- réduire nos déplacements loisirs en privilégiant des destinations proches
3- revoir le confort de nos habitations et nos modes de chauffage
a écrit le 18/11/2018 à 2:52 :
Ça restera comme une très grande mobilisation soutenue par 70% des français
Un rejet de toute la classe politique et syndicale
Des taxes décidées par des énarques pour boucher les trous du budget,taxe paye par les travailleurs pauvres
Si vous ajoutez que depuis 30 ans on dit à tout le monde d acheter des diesel et que 80% de cette taxe ira ailleurs qu’à l’écologie c’est mort pour Macron
Il faut arrêter ces taxes avant qu’il y ai plusieurs morts et que ça tourne en révolution
a écrit le 18/11/2018 à 0:43 :
Ils y a au le printemps arabe en 2919 c est le printemps francaise
a écrit le 17/11/2018 à 23:47 :
Il est grand temps d’enlever le haut M. le Président.
Puis descendez plus bas et traversez les coutures également. Évacuez cette moiteur avec deux beaux mâles.
La France attend Le selfie de novembre.
a écrit le 17/11/2018 à 23:42 :
Bobo doit rimer avec donneur de leçon avec arrogant et méprisant egoiste
a écrit le 17/11/2018 à 23:18 :
En fin de soirée, chiffres actualisés faisant état de un mort et 227 blessés, sept personnes sont gravement blessées, dont un policier, a annoncé le ministère lors d'une conférence de presse. Pas de quoi être fiers.
a écrit le 17/11/2018 à 23:12 :
Cette manifestation qu'on annonçait presque comme une révolution de tout le peuple s'avère être un fiasco qui ne mobilise que très peu.
Depuis des jours on annonce des millions et des millions de soutiens et près de 6-7 millions qui disaient participer "avec certitude" à ces blocages au final, la masse n'est pas présente, 200 à 280 000, vu l'ampleur du phénomène, c'est un échec évident avec des points de blocages ne rassemblant généralement que quelques dizaines de personnes.
Réponse de le 18/11/2018 à 11:19 :
Il ne faut jamais croire les sondages. N'avez rien appris ?
Macron, au dire des experts sondagistes et autres n'avait strictement aucune chance d'être élu.

Qui aurait il y a 3 semaines pu penser qu'un mouvement de citoyens surgi ex-nihilo allait mettre près de 300 000 personnes qui ne connaissent rien à la "gréviculture"sur le bord des routes?

Ce n'est pas un échec, et ce n'est pas terminé.

Je sais, ca vous ennuie.
Réponse de le 18/11/2018 à 18:50 :
mon ami, sachez que manifester n'est pas dans les gènes de tout le monde notamment des salariés du privé non habitués à cela, mais mon ami un nombre très important apporte son soutien à ces gilets jaunes qui veulent je pense que l'usurpateur macron DEGAGE car au vu de ses résultats qu sont quasiment les pires d'Europe chômage 9.3%, dette + de 100%, déficit 2.8%, et RECORD DU MONDE DES PRELEVEMENTS ce qui implique que 4% des Français approuvent ce que fait macron dont quelques uns comme vous, gentils certes mais pas futés. PTDR
Réponse de le 18/11/2018 à 18:51 :
mon ami, sachez que manifester n'est pas dans les gènes de tout le monde notamment des salariés du privé non habitués à cela, mais mon ami un nombre très important apporte son soutien à ces gilets jaunes qui veulent je pense que l'usurpateur macron DEGAGE car au vu de ses résultats qu sont quasiment les pires d'Europe chômage 9.3%, dette + de 100%, déficit 2.8%, et RECORD DU MONDE DES PRELEVEMENTS ce qui implique que 4% des Français approuvent ce que fait macron dont quelques uns comme vous, gentils certes mais pas futés. PTDR
a écrit le 17/11/2018 à 22:32 :
124000, puis corrigés à 244000 puis corrigés à l'emporte pièce, toujours, à 282000 : Macron-Philippe-Castagne, essaient désespérément de crédibiliser leurs chiffres Affabulateurs, pour nous " bas peuple " : ( en minuscules). Les chiffres ont TOUJOURS été MENSONGERS. Juin 1984 le pouvoir P.S-P.C.F déclarait 116000 Manifestants pour l'Ecole Libre. L'Histoire retient Au delà de Deux Millions. Mrs Mittttterrrand-Monroi ont reculé, et Mr Cà-Varie, Socialiste courant Mélenchon ( marxiste-Léniniste, Limogé.
Réponse de le 18/11/2018 à 8:50 :
Tiens, je croyais que la manif des gilets jaunes était apolitique ,apparemment vu tes propos c'est plutôt le " bas peuple " ( en minuscules) de droite, voir plus ,non ?
a écrit le 17/11/2018 à 22:28 :
Réussite pour le mouvement , de plus est, en dehors de toute récupération politique , car le trio politique & médiatique & syndicaliste à la solde d’intérêts soit globaliste & du pouvoir & personnels sont relayés au rang de spectateur ... attendons la suite en l’occurrence si un certain premier ministre reste ou non droit dans ses bottes sur ses mesures de pression fiscale à marche forcée , arrogant face à la détresse du quotidien des français. Cette posture est dangereuse , pour rappel , un vendeur d'orange en Tunisie a provoqué une révolution face à une injustice permanente à partir d'un relai Facebook ...je ne le souhaite sincèrement pas en France . Un mot seul pour les urbains en quête d'explication du mouvement ...la hausse des carburants est aussi la hausse pour les petites gens qui doivent se lever le matin et rouler pour aller gagner leur vie pas partir pour des vacances qu'ils ne peuvent pas se payer , mais aussi concerne le chauffage ...Quid de la répercussion sur les petits revenus , les chômeurs , les petites retraites ?? Nous voyions désormais des personnes qui ne peuvent plus se chauffer l'hivers ...alors avec juste un brin de sagesse, avec quoi pourraient ils espérer changer de véhicule ? de système de chauffage ? n'en déplaise aux gaucho -bobo parisiens bien loin de toute ses vicissitudes....Pensez vous une seconde qu'un propriétaire d'un véhicule diesel de 20 ans le garderait si il avait le moyen de le changer ? idem pour le système de chauffage ??? à bon entendeur ...la suite au prochain numéro selon la réaction du gouvernement . Bon weekend à tous avec ou sans diesel (:
a écrit le 17/11/2018 à 21:55 :
macron veut changer la societe trop vite ,est en plus il si prend mal;, il casse les garde fouS :syndicat et partie politique, qui sont des gens avec qui il peut negosier, la cfdt vient d appelle a negossier une autre facon de tranforme l assiette ficale, d autres vont le demande aussi; macron ne pourras pas changer les erreurs en 4ans de 40ans d incompetance de droite comme de gauche sans dialogue avec les reprensentant du peuple,? PERSONNE NE PEUT GOUVERNE SEUL CONTRE SONT PEUPLE SANS REVOLTE? IL EST URGENT D ARRETTE LA CASSE ET DE NEGOSSIER???
a écrit le 17/11/2018 à 21:53 :
Il ne s' agit plus de se laisser embarquer par la com qui nous vend d' en haut la nécessité des augmentations de taxes de carburants pour cause de transition écologique, l' autre réalité est la conséquence de notre appartenance à l' Union européenne qui oblige à taxer tous les jours davantage pour boucler le budget de l' état.
Pourquoi ?

L' article 63 du TFUE -libre circulation des hommes et des capitaux dans l' UE et avec les pays tiers- rend impossible la lutte contre la fraude et l' évasion fiscale qui nous coûtent 100 milliards d' euros annuels et qui nécessitent de trouver des porteurs de chapeaux pour éponger la dette fiscale,

Macron comme ses prédécesseurs n' est qu' un pion, une courroie de transmission dès lors que la politique de la France se passe à la Commission Européenne -Article 88-1 de la constitution française,
Le gouvernement applique donc à la lettre la feuille de route de Bruxelles -GOPE- imposant sa politique dans les domaines du travail, de la santé, des taxes, de la csg, de l' éducation, du social, des retraites -Article 121 du TFUE,
La France a délégué ses compétences d' Etat à la Commission de Bruxelles sur tous les sujets :
-concurrence, politique monétaire, politique douanière, immigration, marché commun etc, Articles 2 à 6 du TFUE,
Voilà pourquoi l' UPR explique aux français l' urgence du Frexit cad une sortie de l' UE, de l' euro, de l' otan qui sera bénéfique au peuple pour retrouver la possibilité de choisir son destin cad la démocratie dans son étymologie tout en fluidifiant la vie sociale française..
a écrit le 17/11/2018 à 21:19 :
Macron veut appliquer au Français la méthode économique actuelle à la Grecque.
a écrit le 17/11/2018 à 20:52 :
Bloquer est inadmissible , ce sont des comportements totalitaires . Ceux qui s'y opposent sont dans leur droit .
a écrit le 17/11/2018 à 20:35 :
Le fait est de savoir qui peut vivre en France? Pas moi, je survivais à peine en me chassant du pays ils me permettent de vivre mais ailleurs.
a écrit le 17/11/2018 à 20:23 :
Donc c'est 2 points de TVA plus 0,5 points de CSG pour tous. Il n'y a pas d'autres alternatives. C'est pour votre bien. Pensez à vos enfants.
On en profite pour annoncer qu'il est question de reculer l'âge de la retraite à 95 ans pour que vous puissiez profiter de vos petits enfants.
Dès 2019, contrôle technique auto-moto-poussette-trotinette-fauteuil roulant-rollers.. hebdomadaire obligatoire, hausse de la taxe attentat de 50€, suppression d'une demi part fiscale par ménage avec enfants, .
a écrit le 17/11/2018 à 19:58 :
Macron va peut etre etre obligé de démissioner.En cas d'élections présidentielles anticipées,les français devraient se tourner vers un candidat plus social,qui a de l'expérience et qui est capable de réunir la gauche.
a écrit le 17/11/2018 à 19:51 :
Une journée pour rien pour dire franchement! Je travaillais ce samedi et je suis au SMIC, je suis resté bloqué 50 minutes et les gilets jaunes n'ont pas exprimés d'empathie a mon égard. On me dit qu'ils se battent pour tous! La hausse est principalement due a la hausse du prix du pétrole plutôt qu'aux augmentations de taxes. Alors oui, pourquoi pas une demande de baisser les taxes sur le petrole? celle ci rapporte 34 milliards soit 10 fois plus que les impôts sur les grandes fortunes. Alors moi je veux bien baisser les taxes mais ou on prendra ou le manque a gagner? Sur les retraites? Les APLs? IL faut faire un choix et je préfère taxer la pollution pour les générations futures.
Réponse de le 18/11/2018 à 7:19 :
Je crois que vous représentez la raison sage, merci.
Réponse de le 18/11/2018 à 11:34 :
C'est bête, l'arrêt (au minimum) des hausses de la taxe carbone c'est justement la revendication première et principale des gilets jaunes. Dommage que vous n'ayez pas compris ça.

Le manque à gagner en cas de non hausse en janvier est de 4-5 milliards (30 c'est la totalité de la TICPE), c'est la moitié de la flat taxe ou1/8 du CICE.
a écrit le 17/11/2018 à 19:47 :
Les conducteurs qui ont foncés dans les regroupements d'êtres humains son très courageux.Ils sont moins courageux lorsque ce sont des agriculteurs ou des routiers qui font les barrages
a écrit le 17/11/2018 à 19:43 :
Je me demande ce que va donner en janvier 2019 le prélèvement à la source et le fameux effet psychologique avec un salaire net amputé au bas de la feuille de paie.Mois de janvier ou l'on va donner de nouveau 4 à 5 milliards aux 300.000 familles les plus riche et ce pays.
a écrit le 17/11/2018 à 19:39 :
Les courageux qui ont foncés dans les gilets jaunes des être humains sont très courageux
Ils sont moins courageux lorsque ce sont des agriculteurs ou des routiers qui font les barrages
a écrit le 17/11/2018 à 19:39 :
Les manifestations de droite ont leur propre mode de fonctionnement, on parle de gens qui d'habitude tolèrent tous les sacrifices car partant du principe catholique qu'il faut souffrir pour aller au paradis ou du moins des évolutions de cette pensée qui au fur et à mesure des siècles ont influencé l'inconscient.

Comme le disait Nietzsche l'idée du paradis a permis à l'humain d'acquérir une pensée du bonheur à long terme et les histoires de la bible de développer l'imaginaire des gens dans ce sens ouvrant une voie dans la pensée humaine que personne n'a pu voir ou exploiter parce que inconscient et singulier seul le recul sur l'analyse le permettant.

Et que ces gens, tellement faibles d'habitude commencent à se révolter, enfin crier fort disons plutôt est déjà un phénomène insolite que le gouvernement ferait mieux de ne pas prendre à la légère mais vu les hurluberlu qui s'y pressent, on est tranquille, aucune chance qu'ils voient arriver quoi que ce soit.

Au final il y avait peu de mobilisation visible mais c'est derrière les pare brise qu'il fallait compter les gilets jaunes, déjà rien que ce geste de mécontentement, pour que ces gens le fassent c'est qu'ils commencent à vraiment être au bout car ayant déjà fait de nombreux sacrifices dans le silence jusqu'ici.
a écrit le 17/11/2018 à 19:31 :
Les conducteurs qui ont foncés aujourd’hui sur des êtres humains ont étés très courageux
Ils sont moins courageux lorsque ce sont les agriculteurs ou les routiers qui font les barrages
a écrit le 17/11/2018 à 19:25 :
Je constate que les courageux qui ont foncés sur des êtres humains sont nettement moins courageux lorsque ce sont les agriculteurs ou les routiers qui font des barrages
a écrit le 17/11/2018 à 19:09 :
La persécution que subit l'automobiliste est insupportable.
- prix des carburants exorbitants
- des radars tous les 100m
- contrôle tech éliminatoire
- considéré comme terroriste si on roule à 85 km/h au lieu de 80
- mensonge écologique pour faire passer des impôts supplémentaires
- privatisation des "pervenches" au profit de sociétés privées
-.....
a écrit le 17/11/2018 à 18:59 :
Dès ce soir ,le jeu de nains jaunes est en promo dans tous les supermarchés de France ..
a écrit le 17/11/2018 à 18:58 :
Faiblesse du pouvoir face à la tentative d'intrusion à l'elysee
a écrit le 17/11/2018 à 18:42 :
Des dizaines d'années que les gouvernements successives, avec l'appui indéfectible des médias prennent les citoyens Français pour de vulgaires vaches à lait !

Nous sommes piégés, assaillis de taxes sournoises ! La parole est baillonnée dans ce pays.

Le mouvement des gilets jaunes est spontané et rassemble des personnes aux horizons politiques divers.

C'est la colère des Français rackettés, méprisés, insultés, déclassés qui s'explose !
a écrit le 17/11/2018 à 18:42 :
C'est marrant, je n’arrête pas de dire que les inégalités augmentent au profit des plus nantis, mais aucun politicien ne semble "entendre" les cris de colère... sont sur une autre planète, bah qu'ils dégagent tous... 1784... la purge sera utile. Les jaunes ne manifestent pas pour polluer, ce sont de petites gens qui n'ont pas beaucoup de moyens et qui ont encore une fois avec leurs moyens limités, acheté une technologie qui était encore il y a 2 ans soutenue par les gouvernements... gfx est le parfait exemple du macronisme, incapable de comprendre... Pour changer, il aurait fallu planifier la R&D, avertir les entreprises pour que les filières s'adaptent, etc. etc. et adapter également notre production d'énergie pour soutenir le changement, mais manifestement l'esprit de gfx n'est pas capable de comprendre tout cela... pauvre France... S'il fait froid, je parie qu'il y aura au moins une coupure électrique de qques jour cet hiver 2018-2019 (c'est tellement prévisible..) : structure inadaptée au changement, et où sont les fameuses bornes tous les 100kms ? gfx a aussi oublié ses promesses... quel petit cerveau, mais il n'en oublie pas moins de faire des cadeaux fiscaux aux plus riches qui pourraient pourtant eux, accélérer le changement grâce à leur participation fiscale.
a écrit le 17/11/2018 à 18:32 :
A mon avis on est plus prêt du million de manifestants que des 244 000 annoncés , mais c'est l'habitude de tout le temps minorer la contestation , mais les images sont là et nous pouvons nous rendre compte de l'évènement , la France profonde se réveille. Il commançait à en être temps , car à force de reculer la situation se présente très mal pour les travailleurs Il faut forcer le destin pour faire changer les choses et aujourd'hui la preuve est faite .Certains ont rendu gorges
a écrit le 17/11/2018 à 17:56 :
les jaunes manifestent pour pouvoir continuer à polluer l'environnement de leurs enfants. à Londres, ils manifestent pour la lutte contre le réchauffement climatique...
Réponse de le 17/11/2018 à 19:06 :
Paris et Londres sont dans le top 5 des villes les plus chères du monde.
Leurs habitants en règle générale gagnent bien plus que les classes moyennes et dépensent plus d'argent que les classes moyennes.
Or c'est mécanique, quand on consomme, on pollue, on augmente son empreinte carbone.
On devrait comparer l'empreinte carbone d'un parisien/londonien et d'un provincial standard.
Réponse de le 17/11/2018 à 20:31 :
Seulement pour vivre. Pour l'environnement 10 super tanker fonctionnant aux résidus de pétrole polluent autant que l'ensemble des voitures de la terre entière. Et pour ces navires rien n'est fait, bizarre non.
Réponse de le 17/11/2018 à 20:47 :
Certains semblent adorer se faire plumer par les gouvernements ps, lrem, lr.

Le gouvernement pourrait créer une liste de gens qui aiment se faire plumer.

L'argent serait pris à ces gens-là en priorité car, semble-t-il, ils en ont trop et désirent en donner encore et encore sans broncher !
Réponse de le 17/11/2018 à 21:05 :
maintenant on connait l'état des forces en France, 25000 pour la marche pour le climat en octobre dernier et 10 fois plus contre les taxes sur le carburant aujourd'hui. La messe est dite...
Réponse de le 17/11/2018 à 23:33 :
C'est sûr, augmenter le prix du carburant va diminuer la pollution... Les gens peuvent effectuer leurs trajets en trottinette ou en vélo et ils ont tous des transports en commun en bas de chez eux ?
Vous pensez certainement qu'il vaut mieux avoir une voiture électrique qui elle ne pollue pas avec ses batteries ou que la production de ces dernières pour les alimenter se fait sans pollution ?
a écrit le 17/11/2018 à 17:51 :
ce mouvement se justifie pour une raison. Pression fiscale unique au monde 47.6% impossible d'augmenter ce chiffre sans ruiner une grande partie de la population qui travaille à minima SMIC, et de ce fait quels résultats a obtenus macron en 19 mois??? AUCUN dette record, déficit 2.8% , chômage 9.3%, croissance 1.2%, quasiment les pires d'Europe. Donc cette colère est totalement justifiée n'en déplaise aux lrem de service qui ne comprennent pas à quel point macron ruine le pays.
Réponse de le 17/11/2018 à 20:25 :
Il n'y a pas le choix. C'est une question d'écologie. Sauvons la Terre.
Réponse de le 17/11/2018 à 22:14 :
Ajoutons-y la Chute des Retraites par Désindexation, depuis 2013 et à perpétuité. Le gaspill à venir du "service universel " 4 Milliards/eur an. Philippe-Darmanin attaque sans cesse le budget de pénurie des Armées. SEUL LE MAMMOUTH ETATIQUE, UNIQUE AU MONDE AVEC LA REPUBLIQUE POPULAIRE DEMOCRATIQUE DE COREE, REFUSE L AMMAIGRISSEMENT BUREAUCRATIQUE. Des milliers "d'agences inutiles ", de sous-directions, Conseillers d'Etat ! Inspecteurs des Finances, planques en or pour des incompétents : Huchon, Le Paon " langue Française " " conseil économique et social " Bureaucratie et 233 Pistonnés ignorants et passifs………...
Réponse de le 18/11/2018 à 2:19 :
Encore un individu incapable de se rendre compte que c'est notre système économique qui est foireux. Les problèmes majeurs du siècle : surpopulation, pollutions, changement climatique, épuisement des ressources ... Et vous, vous songez à très court terme à votre pouvoir d'achat ... Ce mouvement est juste l'oeuvre d'égoïstes qui veulent échanger l'avenir de leurs enfants pour satisfaire leur confort immédiat (consciemment ou non).
a écrit le 17/11/2018 à 17:47 :
cette situation était prévisible et couvait sur des braises brulantes ! entiere responsabilité de cette politique méprisante déja entachée par les affaires
a écrit le 17/11/2018 à 17:40 :
En 1986 Chirac a eu la sagesse de retirer sa loi fortement contestée dès le premier mort. Je crains que les irresponsables qui ont gagné le pouvoir dans une pochette surprise ne s'entête. Ils veulent quoi ? La guerre civile ?
Réponse de le 17/11/2018 à 21:14 :
Chirac, avant de devenir président, a eu une longue carrière d'élu local et national. Ainsi il a parfaitement compris que les conditions de sa réélection en 2002 suite à un second tour tronqué comparable à celui de 2017 ne lui donnait pas le droit, malgré ses 82%, de brutaliser à l'excès le pays. La loi retraite a pu passer parce qu'après négociations, une partie des syndicats l'a approuvée. Par contre le CPE, fortement contesté, n'a pu passer la rampe (et au passage Villepin et Chirac y ont laissé une bonne partie du crédit qu'ils avaient gagné dans le traitement ferme des émeutes de 2005 qui avaient révulsé le pays).
a écrit le 17/11/2018 à 17:23 :
Il faut punir les organisateurs des gilets jaunes pour chaque décès et les blessés qu'ils auront causé pour quelques centimes de diesel.
Réponse de le 17/11/2018 à 21:17 :
les punir de quoi ? d'avoir eu un mort dans leurs rangs ? Et les policiers qui ont protégé les gilets jaunes des dingues qui confondent voiture et arme, faut les punir pour complicité ?
a écrit le 17/11/2018 à 17:19 :
Scoop, Macron a décidé de revenir sur l'une des obligations imposées aux automobilistes ; désormais ils ne seront plus obligés d'avoir un gilet jaune dans leur voiture.
Réponse de le 17/11/2018 à 19:29 :
Vous prenez Macron pur un bleu en matière fiscale.

art 1. Les automobilistes devront avoir autant de gilets de sécurité ORANGE dans les voitures que de places assises.

Art. 2. Fiscalité applicable, TVA à 200%
a écrit le 17/11/2018 à 17:15 :
outil Bloomberg de comparaison des prix de l'essence entre pays :
https://www.bloomberg.com/graphics/gas-prices/#20183:France:USD:l
le prix du litre est élevé en France. ce qui est une des explications du bon classement de la France sur le déficit de tarification du carbone (http://www.oecd.org/fr/presse/peu-de-pays-font-payer-le-carbone-assez-cher-pour-que-les-objectifs-climatiques-puissent-etre-atteints.htm).
par contre, d'après cet outil Bloomberg, le coût du carburant rapporté au revenu des Français est dans les moins élevés.
Réponse de le 17/11/2018 à 21:33 :
Intéressant cet outil ; on est quand même assez mal placés avec le coût d'un litre de carburant rapporté aux revenus bien plus élevé que dans beaucoup de pays d'Europe, et pas les plus pauvres : Suisse, Norvège, Suède, Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande, Pays Bas, Belgique, Luxembourg, les revenus des français étant nettement inférieurs à ceux des habitants de ces pays. Donc en résumé, des carburants très chers en France en niveau absolu et chers aussi en niveau relatif ramené au revenu. Pas de quoi pavoiser. En absolu et en relatif, on nous fait les poches.
a écrit le 17/11/2018 à 17:10 :
J' évoque en tant que Nivernais une réaction saine d’une France périphérique qui ne veut pas mourir. Ces villes moyennes et la ruralité ont déjà été les premières victimes de la désindustrialisation et de la casse des services publics. Pour cette France-là, surtaxer les carburants, c’est taxer le travail et la vie ! Qu’on ne s’y trompe pas, il s’agit bien d’une taxe, et non pas d’un projet écologique, puisque le gouvernement ne propose aucune alternative ! La réalité est que plutôt que d’aller chercher la fraude et l’évasion fiscales qui représentent 100 milliards d’euros par an, Emmanuel Macron va taxer cette France périphérique qui n’est pas son électorat ! Il l’assassine sciemment !
Réponse de le 17/11/2018 à 21:54 :
"La réalité est que plutôt que d’aller chercher la fraude et l’évasion fiscales qui représentent 100 milliards d’euros par an"... On n'en sait strictement rien, les fraudeurs, les moyens de fraude et les montants fraudés étant par nature inconnus. La puissance de feu antifraude de Bercy est déjà considérable, s'il était possible d'en améliorer l'efficacité en appuyant sur un bouton, ça serait fait depuis longtemps. De fait les estimations de la fraude, en général astronomiques, sont faites de la manière suivante : on calcule le montant de fraude par contribuable contrôlé et éventuellement redressé, et on extrapole en multipliant par le nombre de contribuables. Le biais est évident car les contrôles effectués le sont évidemment en priorité sur les contribuables repérés comme les plus susceptibles de frauder, pour les salariés c'est quasi impossible. Et le fisc connaît un tas d'autres éléments, comme par exemple les sommes versées pour les emplois familiaux. Les estimations de la fraude annoncées notamment par les syndicats sont évidemment largement suréveluées, probablement d'un rapport 3 à 4. Et la hausse de certains impôts, inévitablement, entraîne un mouvement, sinon de fraude ou d'évasion, du moins d'optimisation. Par exemple quand on augmente les taxes sur le carburant ou les clopes, le nombre de frontaliers qui font le plein à l'étranger, en profitent pour ramener 4 cartouches de cigarettes et quelques bouteilles de Ricard si c'est en Espagne explose.
a écrit le 17/11/2018 à 17:06 :
Vous n'allez pas me croire, j'ai entendu dire que la France était un pays civilisé.
c'est vrai que le niveau de civilisation est au raz du goudron.
Réponse de le 17/11/2018 à 21:55 :
On y trouve même des gens capables de rouler sur leurs semblables.
a écrit le 17/11/2018 à 16:42 :
A lire certains comms, la netscouade de LaREM semble être présente en force...
a écrit le 17/11/2018 à 16:37 :
Ce sont les pauvres contres les riches pour résumé . Lutte pot de terre contre pot de fer
a écrit le 17/11/2018 à 16:33 :
Leçon pour le futur : 150 000 personnes dans UNE manif à PARIS , on n'en parle pas .
Par contre 150 000 personnes sur le territoire , réparties en 2000 lieux différents : là ça fait causer dans les chaumières et ministères .
a écrit le 17/11/2018 à 16:00 :
Le filtrage est devenu blocage, une promesse non tenue.
Ce mouvement de type populiste va amener du grain à moudre aux extrémistes politiques qui vont se faire exister quelque temps dans les médias sur les différents plateaux tellement il y a à boire et manger chez les jaunes.
a écrit le 17/11/2018 à 15:50 :
Macron a du sang dans les mains
Réponse de le 17/11/2018 à 16:28 :
C'est pas Macron qui a du sang sur les mains mais les organisateurs inconscients des conséquences possibles des blocages. Par ailleurs il ne fallait pas élire Macron dont on connaissait très bien le passé .Ce sont les élections qui décident et pas la rue....
Réponse de le 17/11/2018 à 16:38 :
Vous êtes sûr que Macron était là avec un gilet jaune ?
Si vous dites vrai, il est vraiment diabolique.
C'est fantastique !
a écrit le 17/11/2018 à 15:19 :
Sœur Thereza laissera t-il le Souverain et sa Cour s’installer en Angleterre ?
La suite au prochain numéro.
a écrit le 17/11/2018 à 14:59 :
Notre bon Roy va finir par donner s’enerver et donner du mousquet.
Que chaque enfant de France et de Navarre regagne sa chaumière où l’Armée interviendra.
a écrit le 17/11/2018 à 14:51 :
Pont de Beauvoisin passe de Charybde en Scylla.

Jusqu'à hier, c'était la commune ou a été enlevée la petite Maellys, et maintenant, ce sera celle où l'une des manifestantes aura été tuée.

C'est pas grand Beauvoisin....(3500 âmes) . Triste pour eux.
a écrit le 17/11/2018 à 14:44 :
Messire, votre quinquennat s’est terminé aujourd’hui.
Il ne reste plus qu’à votre Altesse Sérénissime d’éviter d'embêter les vilains.
La piétaille n’a visiblement pas apprécié à sa juste valeur votre prestance sur le Charles de Gaulle.
a écrit le 17/11/2018 à 14:43 :
Le problème de fond est bien plus grave que les taxes sur l'essence. Le vrai combat à mener est celui des dépenses publiques et de la gabegie de L' état, collectivités etc ... Point de baisse sur la fiscalité globale sans cela. Nous avons des gouvernants qui ne savent plus ou taxer pour financer le tonneau des danaides.
1000 milliards de prélèvements, 48% du PIB consacré au dépenses publiques. La est le problème.
Réponse de le 17/11/2018 à 17:22 :
Comment baisser les dépenses publiques lorsque l'on ne maitrise même pas sa masse salariale. On connait le nombre de divisions mais pas l'effectif exact. Surtout, on ne sais pas réellement ce que font plus de la moitié des fonctionnaires tout statut confondu (y compris contractuel).

Alors que faire sinon tirer dans le tas pour réduire ces 1000 milliards.
Réponse de le 17/11/2018 à 18:28 :
C'est une évidence de prédire que sans contrôle, et réallocation de la dépense publique, on va vers une situation grave et incontrôlée. Tant que l'on ne réduit pas la dépense, nos dirigeants sont dans l'obligation d'augmenter encore et encore, mais subrepticement, les impôts. Cette dépense est trop élevée, et surtout largement inefficace. Alors évidemment, ce n'est pas un exercice facile, mais il va falloir cogner plus dur. L'état fait trop et doit abandonner toute une série de missions que personne ne demande, et reconcentrer ses moyens sur l'essentiel! Et que personne ne rêve, les alignements de planètes, c'est fini!
Réponse de le 17/11/2018 à 22:00 :
le problème avec les carburants c'est que les taxes "de poche" réputées indolores commencent quand même à être trop visibles.
Réponse de le 17/11/2018 à 22:05 :
il est plus que temps que l'état passe d'une élaboration budgétaire essentiellement par reconduction ("service voté") à une logique de budget base zéro.
a écrit le 17/11/2018 à 14:14 :
Et où est leurs expertises dans la défenses des droits élémentaires de la classe moyenne non privilégiée (ex: fonction publique et parapublique !). Cette action citoyenne n’est pas parfaite, mais elle a le mérite de pouvoir s’exprimer en dehors de toutes récupérations des corps constitués (associations, syndicats, partis politiques) qui gangrènent la démocratie par leur noyautage politique et médiatique. Cette journée est une journée de rupture du système de gouvernance. Notre démocratie est malade de cet abandon de nos valeurs de notre société et de notre histoire. Ces gens d’en haut ont imposé leurs visions d’urbains bobo et de leurs valeurs issues du parisianisme hors sol. Le clientélisme, la corruption, les conflits d’intérêts des lobbyistes portés par nos hommes et femmes politiques bienveillants ont eu raison de la 5ème république. Macron avait tout pour lui ! Il a réussi l’exploit de tout détruire alors qu’il pouvait et devait transformer notre société afin de pouvoir apporter les atouts de demain. J’ai rarement vu un gouvernement aussi arbitraire et autant ouvert aux lobbyistes que ce gouvernement ! Avant, les lobbyistes attendaient devant les bureaux des ministres, maintenant ils sont Ministres !
a écrit le 17/11/2018 à 14:12 :
Manifester n'est plus du tout approprié. Il suffit d'avoir une délégation et d'aller à Matignon et au Parlement. Et de bloquer si des négociations ou solutions ne sont pas acceptées. Mais bloquer tout un pays n'aboutit le plus souvent pas grand chose (on cède éventuellement d'un côté et on reprend de l'autre) mais coûte chaque fois beaucoup plus cher. C'est complètement ringard comme approche. Les gilets jaunes font honte car tous savaient que le pétrole et gaz ne pouvaient que monter au plan international et ce n'est pas fini et beaucoup pouvaient s'adapter et faire face à la taxe mais ils préfèrent que ce soient les autres français, ceux qui se sont adaptés, qui paient pour eux. Et çà devient inacceptable cet égoïsme et manque de prévoyance. Il faut quitter complètement le pétrole, le gaz et les agrocarburants, et passer aux véhicules électriques basse consommation (donc pas surdimensionnés) et poids lourds à hydrogène (il s'en vend déjà des milliers chaque année), j'espère que c'est clair.
Réponse de le 17/11/2018 à 16:03 :
@La Réalité, le jour où les voitures à essence auront disparu, les gouvernements taxeront électricité et l’hydrogène au même niveau. Faut pas rêver !!
Réponse de le 17/11/2018 à 17:44 :
Manifester est la seule solution puisque nos deputes ne font pas leur travail
il se prosternent devant Jupiter le peuple ils s'en moquent
a écrit le 17/11/2018 à 14:04 :
La manifestation est un échec!48000 manifestants sur toute la France avec l'appui des syndicats et de presque tous les partis politiques:on croit rever!Il faut abandonner l'aide de 500 millions pour le changement de véhicules,inutile!
Réponse de le 17/11/2018 à 15:02 :
124 000 à la mi-journée et 2000 points de rassemblement, selon le ministère de l'intérieur qui n'a pas intérêt à gonfler les chiffres.

Sachant que d'autres appels avaient été lancés pour cet après-midi, on verra ce qu'il en sera ce soir.

Et pour ce qui est de l'appui des syndicats et des partis politique...effectivement, vous révez.
Réponse de le 17/11/2018 à 16:26 :
Et, selon Jessifer, il y a 4,8 millions de contre-manifestants pour exprimer leur enthousiasme pour la hausse des taxes sur les carburants.
Réponse de le 17/11/2018 à 17:07 :
200 000 manifestants et 2200 rassemblements.

Actuellement il y a des manifestants rue du Faubourg St Honoré, à deux pas de l'Elysée.

Macron avait défié les français de venir le chercher... Il n'aurait peut être pas du .

Le tout sans violences, sans casseurs, sans dégradations.
Réponse de le 17/11/2018 à 18:52 :
Comme ceux qui comptent les manifestants sont les mêmes que ceux qui nous expliquent que le pouvoir d achat a augmente , on peut douter de la sincérité des chiffres communiqués ...
Réponse de le 17/11/2018 à 20:04 :
Notre brave ministre de l'intérieur de la France reconnaît 282 710 manifestants...
On ne peut que rester ébahi devant la précision du chiffre, fort digne de notre république technocratique.

Et malheureusement 1 mort, 6 blessés graves, et 221 blessés moins graves, dont 5 policiers et 5 gendarmes, du fait d’automobilistes macronistes se croyant dans un jeu de quilles ou le but est de faire tomber un maximum de quilles jaunes en évitant les bleues.
Réponse de le 17/11/2018 à 20:06 :
Les chiffres sont volontairement gonflés pour calmer les gens,ne pas les humilier.Si on compte 150000 manifestants,cela laisse 65 millions et 850000 français qui sont pour Macron,soit la majorité
a écrit le 17/11/2018 à 13:37 :
Si macron et Philippe ne tiennent pas compte du ras le bol fiscal des français, non seulement lrem sera laminée aux élections européennes mais macron entrera dans l'histoire comme le président ayant permis au front d'atteindre la présidence en 2021. Les français ont fait confiance à macron pour redresser le pays et nous assistons à un matraquage fiscal et une économie anémique.
Réponse de le 17/11/2018 à 13:58 :
@ Européen : La France a plus de 2200 milliards d'euros de dettes et 41 % de nos dépenses sont consacrées au remboursement des intérêts.Alors demander à n'importe quel président de résoudre le problème en moins de 2 ans est strictement impossible. Et quand à voter RN/Le Pen ou Mélenchon, Ou Dupont Gnan Gnan ou Asselineau et autres opportunistes aux élections européennes qui concernent notre représentation en Europe face aux 26 autres et non nos problèmes franco-français interne (vous vous trompez d'élections), ne fera qu'empirer notre situation. Si vous avez des idées pour résoudre la dette, réduire le chômage tout en baissant les dépenses, alors allez-y, déroulez le programme miracle et présentez vous, vous ne tiendrez pas longtemps face aux réalités. C'est plus facile de critiquer que de résoudre les problème et ce ne sont certainement pas les gilets jaunes qui vont trouver la solution, ils ne font qu'accroître les dépenses et problèmes. Autant qu'ils aillent avec une délégation de quelques personnes à Matignon et présentent un projet solide plutôt que d'empoisonner tout le monde et faire forcément des morts car ils n'avaient pas à bloquer mais seulement ralentir la circulation et leur extrêmisme conduit à des morts et blessés.
Réponse de le 17/11/2018 à 14:13 :
Les impôts d'aujourd'hui sont de la responsabilité de ceux d'hier qui ont forcé les pouvoirs d'alors à endetter le pays pour garder le même train de vie. Ce qui aujourd'hui pèse sur le budget.L'impôt sur le revenu d'aujourd'hui sert intégralement à payer les intérêts de la dette sans même rembourser le capital dû. Si on continue sur la même lancée, on augmentera la dette qu'on laissera en héritage à nos enfants et petits enfants.
Réponse de le 17/11/2018 à 16:39 :
2200 milliards de dette est un chiffre exact, le 41% des dépenses consacré au paiement d'intérêts, c'est un vaste n'importe quoi. La charge de la dette (ie lesintérêts), c'est 40 milliards par an (d'ailleurs à peu près le montant du produit des taxes sur les carburants, les automobilistes seraient ravis d'apprendre qu'à eux seuls ils assurent presque la totalité du paiement de la charge de la dette...) ; la totalité des prélèvements c'est plus de 1050 milliards, le budget de l'état c'est 330 milliards et la totalité de la dépense publique. Au passage, on peut remercier le ciel de la très grande faiblesse des taux d'intérêts sinon on serait mal...
Réponse de le 17/11/2018 à 17:09 :
Réponse à la Realité:"@ Européen : La France a plus de 2200 milliards d'euros de dettes et 41 % de nos dépenses sont consacrées au remboursement des intérêts."
Vous avez oublié la virgule c'est aux alentours de 4 %.
Réponse de le 17/11/2018 à 17:25 :
Réponse rectificative a la Réalité:@ Européen :" La France a plus de 2200 milliards d'euros de dettes et 41 % de nos dépenses sont consacrées au remboursement des intérêts."
Vous avez confondu pourcentage et milliards: en 2017 ,41 milliards ont été consacrés au remboursement de la dette ce qui fait moins de 4 % mais les intérêts vont grimper dans les années à venir .
Réponse de le 17/11/2018 à 17:52 :
@realite Malheurement ils ne seraient pas recus à Matignon qui prefere les lobbys ,ils ont deconnectes et nos deputes ne font pas le travail
a écrit le 17/11/2018 à 13:34 :
Pauvre femme, elle aurait mieux fait de profiter de son samedi que d'aller manifester...
Réponse de le 17/11/2018 à 14:45 :
Le ou les initiateurs de ce point blocage doivent assumer leur responsabilité dans ce drame devant la justice si la manifestation n'a pas été déclarée.
Réponse de le 17/11/2018 à 19:36 :
Pas de soucis, les organisateurs (si l'on en trouve...) seront amenés à témoigner et à être sanctionnés si la Justice le demande...

Par contre les conducteurs qui ont aujourd'hui blessé ou tué 107 personnes dont au moins deux représentants de la loi seront, elles, poursuivies pour homicide, ou blessures volontaires. Le tarif n'est pas le même.

Certain(e)s de ces chauffards ont eu de la chance. Actuellement forcer un barrage et foncer sur un policier ça vaut 3 balles dans le corps et les félicitations du ministre.
a écrit le 17/11/2018 à 13:14 :
Si on a bien compris, un mouvement assez faiblement suivi va tenter de se raccrocher à ce décès qu'il a lui même provoqué?
a écrit le 17/11/2018 à 13:12 :
Le fascisme est implicitement en arrière plan dans ces manifestations .
a écrit le 17/11/2018 à 13:08 :
Louis XVI en 1791 et Macron? Quand
a écrit le 17/11/2018 à 12:47 :
La responsabilité incombe les «  gilets jaunes «  qui ont frappé sur la voiture de l’automobiliste ( qui a eu peur donc panique)
L’organisation est important pour protéger la vie de tous.
Les automobiles et les passants ne sont pas responsables de cette situation.
Que chacun maîtrise sa colère et ne l’oriente pas sur autrui sinon restez chez vous.
Réponse de le 17/11/2018 à 13:10 :
Tu as raison, ce n’est pas des gilets qui devraient être dehors mais des sans culottes et 1791 pour Macron
Réponse de le 17/11/2018 à 13:24 :
Pas d'accord , elle a appuyé sur l'accelerateur sachant tres bien qu'elle allait heurter les piétons devant elle . J'espère qu'on lui a retiré son permis sur le champ et qu'elle sera condamné à la prison.

Ou on va si chacun utilise sa voiture comme belier sur des manifestants à pied quand ca les genent
Réponse de le 17/11/2018 à 13:36 :
Les choses sont moins simples que celà.

D'après un journaliste présent sur place, la conductrice aurait tenté de contourner le filtrage en empruntant une voie à contre sens.

Des gilets jaunes l'auraient stoppée et tambouriné la carrosserie.
La conductrice a perdu son sang froid et pris probablement la pire décision de sa vie en fonçant sur la foule.

Comme vous dites...Que chacun maîtrise sa colère et ne l’oriente pas sur autrui sinon restez chez vous.
Réponse de le 17/11/2018 à 14:03 :
Elle devait conduire sa petite fille malade chez le docteur. Alors face à des idiots qui tapent sur sa voiture elle a tenté de se dégager. Ralentir est une chose, bloquer est excessif et conduit à des dérapages. Les gilets jaunes font n'importe quoi et c'était prévisible. Il savaient depuis des décennies qu'il fallait se passer du pétrole et du gaz qui a monté récemment très peu à cause des taxes mais à cause de l'embargo de Trump sur l'Iran et ce n'est pas al dernière hausse, il y en aura de bien pire à venir. Alors quittez le pétrole et le gaz tant qu'il en est encore temps.
Réponse de le 17/11/2018 à 18:37 :
@ Kafou et @ La réalité : Il est peu probable qu'une mère de famille ait délibérément forcé un barrage en renversant des piétons.
Ce qui est plus probable, c'est qu'elle était inquiète pour sa petite, que celle-ci était peut-être fiévreuse et en pleurs comme certains bébés dans ce cas, ce qui est stressant pour une Maman. Si, en plus, des gens ont tapé sur son véhicule, avec le stress déjà présent de ne pas pouvoir faire soigner sa petite, la peur de se faire molester a dû être incontrôlable.
C'est une femme, voir des hommes agressifs s'en prendre à elle, l'a conduit naturellement à fuir, surtout accompagnée de sa petite en détresse, c'est tout. Nous sommes des animaux qui réagissent en situation de danger avec un instinct programmé, c'est ainsi.
La seule chose possible pour échapper à nos instincts et d'éviter ces situations, mais emmener sa petite malade chez le médecin n'aurait pas dû être un parcours du combattant dans un pays riche en paix...
a écrit le 17/11/2018 à 12:38 :
Curieux ce mouvement, c'est la France d'en bas qui bloque la France d'en bas. Le mieux serait de faire une vraie grève des impôts. Mais dans un pays qui a le meilleur taux de recouvrement au monde, ce n'est pas dans la tradition. On paie et on râle après.
Réponse de le 17/11/2018 à 13:41 :
c'est bourré de paradoxes cette manif.

On a des gens qui se battent pour pouvoir encore avoir les moyens de rouler... en gênant ceux qui roulent.

Et ceux qui roulent, écrasent des gens qui objectivement se battent dans leur propre intérêt.

La politique de Macron rend les gens fous.
a écrit le 17/11/2018 à 12:31 :
Cette personne décédée doit devenir le symbole contre le MACRONISME.
Réponse de le 17/11/2018 à 13:05 :
Une mort prématurée est toujours triste surtout pour les proches, mais il ne faut pas confondre une victime innocente et une personne qui prend des risques inconsidérés et qui en subit, malheureusement, les conséquences.
Les syndicats, les hommes politiques ne sont pas parfaits mais ils ont, au moins, une expertise : la connaissance de l'organisation des manif, dont la prise en charge de la sécurité et de la négociation avec les autorités.
Les gilets jaunes pensent que les syndicats et les politiques sont des incapables, ils ont refusé leur savoir-faire, la mort de cette femme sera le symbole qui montrera que s'improviser organisateur de manifestations de rue est dangereux. Ce n'est pas le Gouvernement qui est responsable des victimes d'aujourd'hui mais les organisateurs présomptueux de ces manifestations même pas déclarées pour la plupart.
Depuis des lustres, des manifestations sont organisées en France dont certaines avec des millions de manifestants et les morts sont rarissimes même en mai 68, les jeunes étudiants se sont montrés plus responsables que ces gilets jaunes.
Encore une fois, c'est triste pour cette femme, mais elle est dans la même situation que les touristes qui partent en montagne ou en mer sans prendre les mesures de sécurité et qui en meurent.
Réponse de le 17/11/2018 à 13:56 :
Vous êtes ridicule

Parmi la cinquantaine de morts et blessés causés par les chauffards il y a des gendarmes et des policiers.. Selon vos standards, ce sont donc des inconscients et des têtes brulées qui ont bien mérité ce qui leur arrive.

Parmi les morts et les blesses causés par les gilets jaunes, il y a ..... personne.

Il y a malheureusement des gens qui transforment leur véhicule en arme par destination à la moindre contrariété. Sur deux barrages ce matin, il y en a même qui ont sorti des armes et tiré...L'un a été arrété, l'autre est en fuite
.
Ces gens n'ont rien à faire avec un volant dans les mains, jour de manif ou pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :