Les offres d'emplois pour les cadres poursuivent leur progression

 |  | 193 mots
Lecture 1 min.
Par métier, la demande en commercial et marketing (27% des offres) a augmenté de 2% en juillet, portant à 10% la hausse du cumul des offres sur un an.
Par métier, la demande en commercial et marketing (27% des offres) a augmenté de 2% en juillet, portant à 10% la hausse du cumul des offres sur un an. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Sur les douze mois à fin juillet, près de 740.000 offres ont été diffusées par l'Apec, soit une hausse de 13% par rapport aux douze mois précédents.

Le marché des offres d'emplois de cadres continue de se redresser. Le nombre d'offres confiées à l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) a augmenté de 2% le mois dernier par rapport à juillet 2014, à plus de 62.000, a-t-elle annoncé jeudi 27 août dans un communiqué.

Sur les douze mois à fin juillet, près de 740.000 offres ont été diffusées par l'Apec, soit une hausse de 13% par rapport aux douze mois précédents, précise-t-elle.

Forte augmentation des offres en gestion et finance

Par métier, la demande en commercial et marketing (27% des offres) a augmenté de 2% en juillet, portant à 10% la hausse du cumul des offres sur un an. Le nombre d'offres dans le secteur informatique (24% des offres) a progressé de 3% sur le mois pour un cumul sur un an en progression de 9%.

Pour les études, recherche et développement (13% des offres), le nombre d'offres est stable sur le mois et le cumul sur un an en hausse de 10%. Dans la gestion, finance, administration, qui représente 12% des offres, leur nombre a augmenté de 5% sur le mois et le cumul sur un an de 29%.

Aller plus loin : La carte de France de l'emploi des cadres

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2015 à 18:48 :
il est mieux de lire cela que d'être aveugle -------tempsreel.nouvelobs.com/politique/20150825.OBS4716/francois-rebsamen-ce-qui-est-frustrant-c-est-que-j-allais-y-arriver.html
a écrit le 27/08/2015 à 18:13 :
Ah l'emploi -- en exemple toujours catégorie '' A '' pourquoi ..? c'est simple à comprendre
----------http://api.fidji.lefigaro.fr/media/figaro/orig/2015/08/26/INFf41e57c8-4bf9-11e5-8ebf-724d7db427aa-743x364.jpg
a écrit le 27/08/2015 à 13:41 :
C'est bien beau de dire et/ou de constater que les offres d'emploi pour les cadres sont en augmentation d'une année sur l'autre. Mais la réalité est toute autre car les annonces sont toujours les mêmes étant donné que les recruteurs ne trouvent pas les profils types pour entrer dans le "moule" avec un salaire de débutant et une expérience de x années et enfin qualifié d'une formation de bac+4/5. L'exigence des recruteurs ne fait que maintenir le chômage et pour preuve plus de 1.7 million de postes restent à pourvoir et 3.9 million de chômeurs restent sur le carreau !
a écrit le 27/08/2015 à 8:21 :
Des offres généralement sous-payées et demandant des années et des années d'expérience .. ou comment fermer la porte aux jeunes et aux expérimenté .. Un CV sénior avec un salaire junior, le rêve des chefs d'entreprises !
Le beure, l'argent du beurre et le sourire de la crémière .. si ce n'est plus !
Réponse de le 30/08/2015 à 6:41 :
Le chomage est une bonne chose pour le patronat. Ca leur fait une floppée de gens malléables et corvéables à merci. Sinon ça ferait longtemps qu'on aurait lutté contre le chomage...non en fait, ça fait parti du système d'avoir un max de chomeurs...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :