Pour lutter contre la fraude fiscale, le fisc va surveiller les réseaux sociaux

L'administration fiscale va bientôt expérimenter la surveillance des réseaux sociaux pour lutter contre la fraude, selon un extrait d'un entretien que le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a donné à l'émission Capital de M6.

1 mn

Gérald Darmanin révèle que l'administration fiscale va expérimenter à partir du début de l'année 2019 la surveillance des réseaux sociaux pour l'aider à lutter contre la fraude fiscale.
Gérald Darmanin révèle que l'administration fiscale va expérimenter à partir du début de l'année 2019 la surveillance des réseaux sociaux pour l'aider à lutter contre la fraude fiscale. (Crédits : Josefa nDiaz / Unsplash)

Il va falloir arrêter de se vanter sur les réseaux sociaux sous peine d'être redressé par le fisc. Dans l'émission Capital de M6, diffusée dimanche 10 novembre, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, révèle que l'administration fiscale va expérimenter à partir du début de l'année 2019 la surveillance des réseaux sociaux pour l'aider à lutter contre la fraude fiscale.

"Il y aura la permissivité de constater que si vous vous faites prendre en photo (...) de nombreuses fois, avec une voiture de luxe alors que vous n'avez pas les moyens de le faire, peut-être que c'est votre cousin ou votre copine qui vous l'a prêtée, ou peut-être pas", affirme Gérald Darmanin dans cet entretien qui sera diffusé dimanche soir dans son intégralité.

"Ce sont vos comptes personnels qui seront regardés par expérimentation", a-t-il précisé, ajoutant que ces derniers sont "souvent publics".

Un levier supplémentaire parmi d'autres

En septembre, Gérald Darmanin avait aussi indiqué que la surveillance des réseaux sociaux pourrait également servir à repérer la fraude à la résidence fiscale.

Cette expérimentation, qui sera mise en place "sans doute au début de l'année prochaine", fait partie des mesures de la loi contre la fraude fiscale, adoptée le mois dernier au Parlement, et qui vise à donner plus de moyens à l'État pour combattre toutes les formes de fraudes.

Elle met notamment en place une police fiscale, étoffe les sanctions, renforce la possibilité de rendre publics les noms des fraudeurs et desserre le "verrou de Bercy" qui confère au fisc le monopole des poursuites.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 47
à écrit le 12/11/2018 à 19:42
Signaler
Il fut une époque où une certaine presse aidait à trouver ce genre de renseignement. Tout évolue.

à écrit le 12/11/2018 à 15:22
Signaler
Ridicule car Darmanin,qui ne connait rien à la fiscalité devrait tout de mème savoir qu'il existe dans le C.G.I.un article sur la taxation sur les signes extérieurs de richesses;rien de plus façile d'obtenir la liste des voitures de luxe;rien de plus...

le 13/11/2018 à 17:53
Signaler
Grosses voitures achetées en cash par les trafiquants.Fausses cartes grises et permis de conduire.Idem pour les villas ou les commerces achetés cash avec l'aide de notaires complices et alloués a des prete-noms.Ne sous estimez pas Darmanin et son min...

à écrit le 12/11/2018 à 8:55
Signaler
Avec des algorithmes de recherche de fraude ça donnera tellement d’anomalies que ça sera ingérable

le 12/11/2018 à 15:28
Signaler
Sans aucun doute et inapplicable dans ce type de controle;en revanche,pour le controle fiscal des grands groupes,cela est envisageable à condition d'avoir du personnel de pointe que Bercy n'a pas;pourquoi?Ces spécialistes ne veulent pas gagner une mi...

à écrit le 12/11/2018 à 8:31
Signaler
La France sous surveillance mais sûrement pas pour le compte des français, nous sommes sous la tutelle de l'UE de Bruxelles et de l'euro! On ne maîtrise plus rien, on nous impose une gestion complique de chose simple ce qui nous était de gestion si...

le 12/11/2018 à 8:53
Signaler
c’est Bercy qui surveille, l’UE n’a rien à voir là-dedans. Il faut arrêter de mettre sur le dos de Bruxelles ce qui est de notre responsabilité

le 12/11/2018 à 13:43
Signaler
Ah bon ? Avant l'UE, il n'y avait aucune complexité administrative en France, les impôts rentraient tout seul, tout était beau et simple ? La fiscalité est une compétence NATIONALE, qui ne doit rien à Bruxelles. Le code fiscal Français, c'est fait p...

le 12/11/2018 à 15:07
Signaler
Vous avez raison on ne doit rien a l'UE et a l'euro, cela nous a visiblement facilité la vie, on le constate et on n'y adhère sans se poser de question; on se demande pourquoi il y a autant d'opposition?

le 12/11/2018 à 15:08
Signaler
Vous avez raison on ne doit rien a l'UE et a l'euro, cela nous a visiblement facilité la vie, on le constate et on n'y adhère sans se poser de question; on se demande pourquoi il y a autant d'opposition?

à écrit le 11/11/2018 à 22:43
Signaler
A l'heure où on va immatriculer les trottinettes, que l'état ne sache pas qui possède des voitures de luxe est une blague (mais il est vrai que l'état a été incapable de monter un logiciel de paie de nos militaires)....La fin (la faim?) ne justifie p...

le 12/11/2018 à 6:25
Signaler
Oui, le fichier des cartes grises me paraît un indicateur plus probant...

à écrit le 11/11/2018 à 19:46
Signaler
Je pense que c’est «  une destruction sociale et humaine «  les gens qui jugent les autres par leur aprioris et par les images que d’autres montres ( car nous ne pouvons pas savoir si c’est virtuelle ou réelle ) Juger les autres , les stigmatiser su...

le 12/11/2018 à 12:05
Signaler
Ce ne serait pas pour traquer le citoyen de base: afin de ne pas envoyer la police dans des quartiers dangereux, il est très facile de contrôler avec les moyens actuels, comment se fait il qu'untel circule avec une Audi Q7 et qu'il ne paie pas d'impô...

le 12/11/2018 à 13:32
Signaler
Vous croyez vraiment que les truands sont «  idiots «  Sachant ceci : ils vont être «  discrets » et faire les pseudo - riches en dehors de la France ... Bref je trouve tout ce ramdam inutile. Les populations font ce qu’ils peuvent mais par contre l...

à écrit le 11/11/2018 à 18:53
Signaler
Le fisc pourrait prioritairement contrôler les ventes à pertes des filiales françaises des groupes multinationaux dont les sièges sociaux sont en Suisse, au Luxembourg, aux Pays Bas, en Allemagne ... Le fisc "endormit" a fermé les yeux sur le scan...

à écrit le 11/11/2018 à 18:42
Signaler
Pendant ce temps les multinationales contournent l'impôt, mais en toute légalité, Ouf!

à écrit le 11/11/2018 à 17:50
Signaler
"Il va falloir arrêter de se vanter sur les réseaux sociaux sous peine d'être redressé par le fisc". C'est bien, il prévient à l'avance les gens concernés.

à écrit le 11/11/2018 à 17:18
Signaler
OK, si on donne les moyens aux peuples de gagner leur vie et là, on peut fliquer les abus. Mais ce qui me gêne aux entournures, c'est que cela arrive 10 ans après que la Grande, pardon... Méga crise ait saigné les peuples à blanc. On a eu plus d'indu...

le 12/11/2018 à 13:46
Signaler
Un jour de centenaire du 11 novembre, écrire de 2008 que c'est la "méga crise qui a saigné les peuples à blanc", c'est faire preuve d'un aveuglement pitoyable. Vous devriez aller visiter les champs de bataille de 14-18 pour vous rendre compte ce qu...

à écrit le 11/11/2018 à 16:49
Signaler
Il ne faudrait pas tomber dans un état policier type stasi. On peut espérer que la CNIL sera consultée et dira le droit.

à écrit le 11/11/2018 à 11:51
Signaler
Comme d'habitude,ceux qui n'ont rien a se reprocher applaudiront,les autres verront une atteinte aux libertés!Toutes ces triches sont un manque a gagner pour l'état.Cet argent perdu,cela aurait pu etre plus de crèches,de commissariats ou d'hopitaux!

le 11/11/2018 à 18:52
Signaler
Plus de crèches, de commissariats...d'hôpitaux ? Quel doux rêveur vous êtes.

le 12/11/2018 à 12:15
Signaler
Il conviendrait que l' Etat embauche des contrôleurs du fisc. Cela existait avant 40- mon grand père était inspecteur des contributions indirectes, le terme pour appeler la TVA à cette époque- Ces personnes rapportaient de l'argent . Actuellement, j'...

à écrit le 11/11/2018 à 9:36
Signaler
Ce sont des méthodes qui ressemble à la Stasi en Allemagne de l'Est. Ensuite il faut rééduquer ceux qui ont fait faux et on les envoyait en Sibérie pour leur apprendre à travailler et à payer leur dû à l'Etat tout puissant.

à écrit le 11/11/2018 à 8:47
Signaler
Mes parents m'ont toujours dit que pour vivre heureux, il faut vivre caché. Cela se confirme, la discrétion est le maître mot. Sinon, l'état viendra t'en prendre un max.... Chuuuuuuutttt

le 11/11/2018 à 20:04
Signaler
L'aut'jour au café J'ai entendu un député Qui a un ami murmurait ceci Prends tes précautions Et surtout fais bien attention Aux prochaines contributions Puis mystérieux et très sérieux Il ajouta, mon vieux Si tu n'veux pas payer d'impôts C...

à écrit le 11/11/2018 à 2:51
Signaler
On aime la delation sous toutes ses formes. C'est ca la France.

à écrit le 10/11/2018 à 21:19
Signaler
Etre présent sur les réseaux sociaux, cela passe pour moderne. Le fisc se modernise donc. En fait il n'est que le masque de big brother, la dictature rampante de l'élite internationale.

le 11/11/2018 à 5:42
Signaler
Pas seulement internationale ; l'état "national" est aussi une dictature rampante pour ne pas dire une dictature tout court !! (dictature du fric, déjà...... dictature molle de toute façon [qui laisse l'illusion au gens, qu'ils seraient libres, pff...

le 11/11/2018 à 17:34
Signaler
@ Lilianneterre La liberté consiste à faire tout ce que permet la longueur de la chaîne. Cavanna

à écrit le 10/11/2018 à 21:04
Signaler
Toute ressemblance avec un régime totalitaire ne serait que purement fortuite

à écrit le 10/11/2018 à 18:40
Signaler
Dommage que il n y aient que quelques volontaires pour dénoncer les banques les Naouri et autres ! De toute manière l’expérience montre que la ( justice ) les protègent

à écrit le 10/11/2018 à 18:24
Signaler
Quelqu'un sait-il trouver l'article de la LOI n° 2018-898 du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude, qui correspond à cette expérimentation de scruter les réseaux sociaux? (rapport du sénat?) Cette recherche est-elle possible quand la ...

le 11/11/2018 à 8:28
Signaler
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2018/10/23/CPAE1805937L/jo/texte

à écrit le 10/11/2018 à 18:07
Signaler
"Les Français détiendraient 300 milliards d'euros dans les paradis fiscaux" http://www.lefigaro.fr/argent/2017/09/30/05010-20170930ARTFIG00010-les-francais-detiendraient-300-milliards-d-euros-dans-les-paradis-fiscaux.php

le 12/11/2018 à 6:38
Signaler
Vous lisez le FIgaro... vous progressez, cher Citoyen. Dommage que cette info se base sur des élucubrations d'un disciple de Piketty, bien connu pour arranger (pardon, bidonner) les données pour accréditer ce qu'il avance, notamment celles de son bou...

le 12/11/2018 à 14:16
Signaler
Bon ben j'ai fais exactement comme vous m'avez dit, j'ai signalé sans vous répondre mais visiblement ça ne fonctionne pas votre truc... "Vous lisez le FIgaro... vous progressez, cher Citoyen" Bah ça fait seulement... 3 ans que je diffuse auss...

le 12/11/2018 à 18:03
Signaler
Cher Citoyen, même si certaines de vos propositions m'horripilent, je n'ai jamais signalé personne, ni vous ni qui que soit d'autre, n'étant jamais tombé sur quoi que ce soit venant de vous contraire à la loi. "je déteste ce que vous écrivez, mais j...

à écrit le 10/11/2018 à 17:25
Signaler
Certe ,il faut quand même un cadre «  garde - fou » Par exemple comment peut se défendre un citoyen ou il y a eu «  usurpation d’identité «  d’harcèlement administrative ou de pression policière ? Qui va l’écouter ? Comment pourra t il se défendre ,...

à écrit le 10/11/2018 à 17:19
Signaler
Je suis curieux de savoir quels résultats ça va donner. :-) Quelle imagination. Les "dealers" sont sur les réseaux sociaux, c'est sûr avec des montres en or, de grosses voitures, ... Ça sera fait à la main ou par algorithmes sophistiqués ? S'ils so...

le 10/11/2018 à 18:11
Signaler
A photo73 Vous parlez avec «  des préjugés «  et vous mettez tout le monde dans le paquet donc je vais vous éclairer : Oui j’ai été au rsa ( car il y a eu un deuil , c’était une entreprise familiale, du jour au lendemain ça été l’escalade vers le b...

le 10/11/2018 à 20:07
Signaler
Ne surestimons pas le QI des dealers dont le principal objectif de vue est de s"exhiber dans une bagnole clinquante.. y compris sur ces fichus réseaux sociaux.

à écrit le 10/11/2018 à 16:40
Signaler
Le fisc a depuis longtemps des moyens d’investigation au dessus de la moyenne mais depuis quelques années c'est toute notre vie privée qui en a pris un sacré coup derrière les oreilles sous prétexte de lutte contre le terrorisme ou une fraude quelcon...

le 10/11/2018 à 21:05
Signaler
Ces données sont finalement publiques puisque les réseaux sociaux sont regardés par une multitude d'"amis", les relevés bancaires, téléphoniques... sont connus de nos fournisseurs. A tort ou à raison, nous avons accepté, avec l'intrusion des vidéos d...

le 11/11/2018 à 20:14
Signaler
Certaines données de facebook sont publiques, pas toutes (enfin normalement). Ce qui pose problème ce n'est pas que les agents du fisc aient accès aux données personnelles, ça peut être indispensable dans certains cas. Ce qui gène c'est que ce ne...

à écrit le 10/11/2018 à 15:52
Signaler
En fin de compte, on va bien se demander a quoi servent les réseaux sociaux et leur promotion! Rien ne vaut le bouche a oreille direct et les commérages et rumeurs de la concierge! Seul les gosses ne vont plus pouvoir sans passer!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.