Les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson représentent près d'un tiers des doses attendues en France, Pfizer pourra-t-il compenser ?

 |  | 621 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : LT)
FOCUS DATA. Pour l'Hexagone, 14,5 millions de doses du vaccin AstraZeneca et 8,1 millions de celles du Johnson & Johnson sont attendues d'ici la fin juin (au 12 avril). Or, ces deux sérums sont sur la sellette. L'accélération de Pfizer pourra-t-elle compenser les annulations de livraison à prévoir et maintenir les objectifs de la campagne de vaccination ?

Avec deux vaccins (sur quatre autorisés) sur la sellette, le Johnson & Johnson et l'AstraZeneca, la pression s'accentue sur la campagne de vaccination française. D'un côté, le laboratoire Johnson & Johnson qui a annoncé cette semaine qu'il allait "retarder le déploiement" de son vaccin unidose après le signalement de caillots sanguins chez des personnes vaccinées aux Etats-Unis. De l'autre, le vaccin suédo-britannique AstraZeneca, qui, après plusieurs retards de livraisons vers l'Europe et « un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins" confirmé par l'Agence Européenne des Médicaments, ne devrait pas voir son contrat renouvelé avec l'UE.

Dans le même temps, ces contre-temps sont suivis par l'accélération des commandes du vaccin de Pfizer-BioNTech. Le laboratoire germano-américain - qui vient d'annoncer qu'une troisième dose à administrer serait « probablement » nécessaire - pourrait-il combler le retard accumulé par la vaccination européenne et française ? Emmanuel Macron pourra-t-il tenir son cap de « vacciner tous les adultes qui le souhaitent d'ici la fin de l'été » ?

Des doses Johnson & Johnson tout de même administrées en France

En France, AstraZeneca et Johnson & Johnson comptent pour près d'un tiers des doses qui doivent arriver d'ici fin juin, selon les données de la Direction Générale de la Santé du 12 avril. Le report de livraison du laboratoire américain est donc un coup dur supplémentaire pour la campagne de vaccination française, déjà à la traîne.

> Dossier - la course à la vaccination

Made with Flourish

Mais face à cet énième bâton dans les roues, le gouvernement, qui compte plus que jamais sur la campagne de vaccination pour sortir de la crise, tente de garder le cap. Malgré l'annonce de Johnson & Johnson de retarder le déploiement de son sérum unidose, Gabriel Attal a assuré que les 200.000 premières doses déjà arrivées en France seront "distribuées et administrées" comme prévu aux plus de 55 ans.

Pfizer arrivera-t-il à combler le manque ?

De son côté, la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher a annoncé mercredi que la France allait bénéficier d'au moins sept millions de doses de vaccins supplémentaires de Pfizer/BioNTech au deuxième trimestre. En effet, l'annonce du report de livraison de Johnson & Johnson a été suivi par une accélération venue de Pfizer-BioNTech: quelque 50 millions de doses du duo américano-allemand initialement prévues au dernier trimestre seront livrées dès avril, portant le total des doses à 250 millions sur le deuxième trimestre, selon l'annonce de l'exécutif européen mercredi.

Les 55 millions de doses qui devaient être livrées par Johnson & Johnson à l'Union européenne au deuxième trimestre vont ainsi être en partie comblées par Pfizer-BioNTech. Entre temps, le régulateur européen du médicament, l'EMA, prévoit de s'exprimer la semaine prochaine sur Johnson & Johnson après avoir étudié les cas de caillots de sang détectées chez des personnes vaccinées par ce vaccin aux Etats-Unis.

Lire aussi : UE : AstraZeneca et Johnson & Johnson sous pression; BioNTech-Pfizer accélère les livraisons

De son côté, l'usage du vaccin AstraZeneca a été drastiquement restreint dans la plupart des pays de l'UE en raison de possibles cas de thrombose. Le Danemark a annoncé mercredi y renoncer définitivement, la Belgique a décidé de suspendre les injections de ce sérum, à l'instar de l'Afrique du Sud, et la France le réservera aux personnes âgées de plus de 55 ans.

Lire aussi : Vaccination Covid-19 : AstraZeneca et Johnon & Johnson pour les Français de plus de 55 ans

 (Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2021 à 9:56 :
Pfizer, c'est chic.
AstraZeneca, c'est pour les gens sans importance.
Ce n'est pas le virus qui mettra le pays par terre, mais notre belle mentalité petite bourgeoise.
Franchouillard un jour, franchouillard toujours.
a écrit le 18/04/2021 à 9:50 :
"Emmanuel Macron pourra-t-il tenir son cap de « vacciner tous les adultes qui le souhaitent d'ici la fin de l'été » ?"

S'il veut obtenir sa "démarche qualité" et atteindre ses "objectifs" à la fin de l'année.
a écrit le 17/04/2021 à 16:36 :
Depuis le départ ce gouvernement a mal exposé cette pandémie...
Les effets secondaires sont sur tous les vaccins, médicaments, ect....
Sincèrement c'est à nous de réfléchir si on désire de retrouver une vie sympathique, ce n'est pas en se lamentant qu'on va s'en sortir, vaccinez vous, écouter votre coeur et destin.
Réponse de le 17/04/2021 à 18:27 :
J'ai écouté mon coeur, c'était mon destin de me retrouver à l'hôpital ! On n'avait pas à me proposer de la mort en seringue....
a écrit le 16/04/2021 à 17:48 :
"Or, ces deux sérums sont sur la sellette."
Mais ce ne sont pas des sérums, ce sont des vaccins!
Dès que les terrasse ouvrent, commandez un demi bien frais, on vous servira un ballon tiède de rouge....
En français, les mots ont un sens, y compris pour les journalistes.
Réponse de le 16/04/2021 à 22:21 :
Non ce ne sont pas des vaccins au sens propre du mot vaccin
Réponse de le 17/04/2021 à 11:05 :
Ou sont passés les 7 millions de doses supplémentaires de Pfizer ! vos chiffres sont incorrectes ! moi je trouve 55 millions de doses de pfzer livrés au 2eme trimestre ! Il y a 52 millions d'adultes dont au moins 20% ne voudront malheureusement pas se faire vacciner ! L objectif vaccinner 42 millions de personnes cet été !
a écrit le 16/04/2021 à 17:13 :
Pendant ce temps :

Environ 5.800 personnes qui ont été vaccinées contre le coronavirus ont tout de même contracté la maladie, a annoncé l'agence américaine de contrôle et de prévention des maladies (CDC), citée par CNN et NBC News. Parmi elles, certaines sont tombées gravement malades et 74 autres en sont mortes. 396 personnes, soit 7%, ont dû être hospitalisées. Il s'agit du premier décompte rendu public par le CDC. "À ce jour, aucun schéma inattendu n'a été identifié", a souligné le 15 avril l'agence, auprès de CNN.
a écrit le 16/04/2021 à 14:54 :
Contrat avec l'UE pas renouvelé? S'il y a assez de vaccins, pourquoi est il impossible d'avoir un rdv chez les pharmaciens ou sur doctolib dans les deux sèvres malgré nos âges qui sont dans les critères ?? Des effets d'annonces mais la réalité est bien différente.....
Réponse de le 16/04/2021 à 15:25 :
Il y assez de vaccins pour atteindre la cible.
Vous en faites partie selon vos dires mais ce n'est pas votre tour, c'est tout bête.
Si vous voulez choisir votre vaccin alors vous allez peut être attendre...
Personnellement je me suis fait vacciner le même jour que Castex avec de l'AstraZeneca aussi. Ma seconde dose vers le 21 mai.
Réponse de le 16/04/2021 à 20:24 :
Peut importe le type de vaccin, nous prendrons celui disponible mais 320 vaccins de disponibles toutes les 3 semaines pour plus de 25 000 habitants ça va être très long, et oui nous sommes en zone très rurale....
Réponse de le 18/04/2021 à 8:30 :
Encore faut il savoir chercher. Je tape deux sevres dans vite ma dose et je trouve des rdv sous une semaine.
a écrit le 16/04/2021 à 13:33 :
"Emmanuel Macron pourra-t-il tenir son cap de « vacciner tous les adultes qui le souhaitent d'ici la fin de l'été » ?"

S'il veut obtenir sa "démarche qualité" et atteindre ses "objectifs" à la fin de l'année.
a écrit le 16/04/2021 à 13:12 :
psst la rédac, sérieux vous devriez faire un effort sur vos formats d'image. Ca devrait pas vous coûter bien cher de mettre mieux.
Réponse de le 16/04/2021 à 18:41 :
100 € çà vaut un écran de pc de taille d'une armoire normande non ?
Réponse de le 17/04/2021 à 11:19 :
Un sou est un sou, je suis un lapin radin moi. Non mais.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :