Sur l'économie, Wauquiez est "trop à droite" pour les Français

 |   |  729  mots
Quatre Français sur dix jugent le nouveau président des Républicains trop à droite sur l'économie en générale, alors qu'ils sont plus de six sur dix chez les sympathisants de droite (63%) et LR (67%) à trouver sa position juste comme il faut.
Quatre Français sur dix jugent le nouveau président des Républicains "trop à droite" sur l'économie en générale, alors qu'ils sont plus de six sur dix chez les sympathisants de droite (63%) et LR (67%) à trouver sa position "juste comme il faut". (Crédits : Philippe Wojazer)
Lutte contre le chômage, contrôle des aides... sur les questions économiques et sociales, les Français jugent la position de Laurent Wauquiez "trop à droite", selon la dernière vague de l'enquête BVA-La Tribune. Le nouveau président des Républicains séduit en revanche largement dans son camp.

Élu haut la main à la tête des Républicains, Laurent Wauquiez séduit à droite, mais pas les Français. Le président la Région Auvergne-Rhône-Alpes a recueilli 74% des suffrages dimanche, et son succès auprès de l'électorat de son camp politique est tout aussi solide.

Sept sympathisants de droite sur dix estiment que son élection est plutôt une bonne chose, une proportion similaire chez les électeurs de François Fillon au premier tour de la présidentielle, selon l'enquête* de décembre BVA-La Tribune sur Les questions de l'économie. À l'inverse, les Français en général sont beaucoup plus réservés à son sujet. Plus de la moitié (58%) juge que sa victoire de dimanche est plutôt une mauvaise chose.

41% des Français le jugent "trop à droite" sur l'économie

Cette divergence de perception se vérifie sur les questions économiques et sociales. Quatre Français sur dix jugent Laurent Wauquiez "trop à droite" sur l'économie en générale, alors qu'ils sont plus de six sur dix chez les sympathisants de droite (63%) et LR (67%) à trouver sa position "juste comme il faut".

Le nouveau président des Républicains est également perçu comme "trop à droite" par les Français concernant la lutte contre le chômage (39%) et le contrôle des aides sociales (42%). Sa sortie fin octobre n'a pas dû aider. En meeting dans les Alpes-Maritimes, il avait déclaré que Pôle emploi conseillait aux chômeurs de ne pas se presser pour trouver du travail et de "profite[r] de la vie" en consommant leurs droits. Ces déclarations n'ont visiblement pas troublé outre mesure les sympathisants de droite et LR, qui estiment majoritairement sa position "juste comme il faut".

Du côté des sympathisants du Front national, Laurent Wauquiez ne convainc guère plus que pour l'ensemble des Français.

| Lire aussi : prestations sociales, retraites... Laurent Wauquiez dévoile ses plans pour la droite

Laurent Wauquiez ne convainc pas sur l'immigration

L'écart de perception est en revanche moins clair sur la question de l'immigration. Laurent Wauquiez en a fait son cheval de bataille, mais visiblement sa position n'est pas suffisamment convaincante pour les Français comme pour les sympathisants LR.

C'est sur ce thème que les Français sont les plus nombreux à le considérer "trop à droite", puisqu'ils sont 45% à la penser. Du côté des sympathisants des Républicains, ils sont 47% à qualifier sa position de "juste comme il faut", alors qu'ils sont une majorité à l'appuyer dans tous les autres thèmes abordés dans l'enquête.

En revanche, ce résultat ne traduit pas un excès de fermeté dans le discours de Laurent Wauquiez, mais au contraire un excès de souplesse. Plus d'un tiers des sympathisants LR estiment que sa position n'est "pas assez à droite" sur l'immigration.

Sera-t-il capable de rassembler son camp ?

La victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle, puis le raz-de-marée de La République en marche (LREM) aux législatives a sérieusement entaillé la droite. Entre la fuite de ténors partis au gouvernement - Bruno Le Maire et Gérald Darmin en tête -, la division à l'Assemblée nationale avec les "Constructifs", les troupes sont dispersées à droite. La première tâche de Laurent Wauquiez sera de rassembler son camp.

Les électeurs ne le croient pas armé pour cette tâche. Plus de deux tiers des Français considèrent à qu'il n'y arrivera pas, seuls 29% l'en croient capable. Si les sympathisants des Républicains sont plus nombreux à considérer que le nouveau président Laurent pourrait réussir à rassembler, notons néanmoins qu'ils ne sont qu'une courte majorité à faire ce constat (55%), signe d'une inquiétude palpable sur cette question.

Reste que pour les sympathisants de droite, Laurent Wauquiez demeure le meilleur candidat parmi les ténors du parti, tout autant que François Baroin. Tous deux récoltent près de 75% de "bonnes opinions". En revanche, le second est bien plus apprécié des Français, qui sont 42% à l'apprécier contre 32% pour le nouveau président des Républicains.

Statista Wauquiez

(Un graphique de notre partenaire Statista)

____________

* Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1.164 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, recrutées par téléphone puis interrogées par Internet du 11 au 12 décembre 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2017 à 15:36 :
Bonjour,

Monsieur Wauquiez a gagné "haut la main" l'élection interne pour devenir chef "suprême" de son parti, LR. :
* Il était le seul candidat à faire illusion auprès les irréductibles à droite;
* Ses deux concurrentes ont fait de la figuration pour "sauver la démocratie" et ne pas se comporter comme au parti LREM de M. Castaner, élu par acclamation (Vive l'Union Soviétique ou la République Populaire de Chine !).

Faisons l'hypothèse (probable) qu'en 2022 M. Wauquiez est le candidat des LR à la Présidentielle, et "rêvons" (pourquoi pas) qu'il est élu. Que se passera-t-il selon vous s'il déroule son programme économique et social ? Personnellement je vois :
* La France dans tous ses états;
* La renaissance significative de l'Extrême Gauche;
* Le renforcement des syndicats de gauche, dont la CGT et des grèves et manifestations paralysant le pays de manière significative.
Rassurons-nous : M. Macron est encore au pouvoir et il pourrait être réélu !
Le Comte de Maquens.
a écrit le 14/12/2017 à 9:49 :
Wauquiez ne gagnera pas sur l'économie car Macron fait la politique que demandaient la droite libérale et l'UDI. Pour siphonner l'électorat FN (ce qui est maintenant son seul espace politique) il faut reparler d'identité et d'euroscepticisme. S'il combat le RSA donné aux français de souche il perd d'avance, s'il se contente de combattre le RSA distribué aux immigrés, il a une chance d'y arriver...
a écrit le 13/12/2017 à 18:22 :
Il est surtout insupportable.... à voir et surtout à entendre....mieux Macron... qui est à la tête de la France au moins pour 10 ans au regard des équipes de bras cassés qu'il a en face de lui....😁
Réponse de le 13/12/2017 à 19:33 :
dites si on ne vous bassinait (les médias suffit de voir francedésinfo) pas avec cette anti Wauquiez vous seriez incapable de donner UN élément conte ce Monsieur, par contre UN élément sur macron ?? 3.5 millions de chômeurs, lui était sinistre de l'économie, 100% de dette publique lui était sinistre de l'économie, déficit public record en Europe avec l'Espagne lui était sinistre de l'économie, croissance molle vs TOUS les pays européens lui était sinistre de l'économie. bon vous disiez????
Réponse de le 13/12/2017 à 20:35 :
Ce n'est pas que Wauquiez soit insupportable mais plutôt qu' il ne sert à rien sauf à servir les clivages délibérément entretenus afin
de poursuivre aussi longtemps que possible la partie de billard à trois bandes entre 99 % de pro union rendus visibles par une presse acquise aux largesses des subventions européennes et qui monte tel ou tel en mayonnaise au moment opportun vs le 1 % rendu invisible et les partis leurres qui réclament le Saint Graal, l' autre Europe depuis 35 ans.
Comme je suis gentil je ne cite pas de noms, leurs militants les reconnaitront !
CQFD
a écrit le 13/12/2017 à 18:21 :
Amazing, incredible Wauqiez.. Pourquoi ne nous dit-il pas que les clivages droite gauche sont dépassés, pourquoi ne nous déclame t-il pas sa différence avec Macron et Hollande après Sarkozy ..?

Tous ont en commun d' être Young Leaders, sélectionnés par la French American Foundation et destinés à conduire la politique néo libérale de la France sous domination conjointe de l' Ue us et de son chef de file, l' Allemagne.

Tous ne sont-il pas des artefacts GOPEodépendants de cette Ue pour continuer d' appliquer sa politique qui nous envoie dans le mur depuis Maastricht à coups de transferts massifs de nos industries vers les pays de l' est à 400 euros, qui empêche d' ..empêcher la libre circulation des capitaux, qui ne sait pas limiter l' évasion fiscale -80 milliards qd même- qui a elle seule suffit à quasi boucher le trou du déficit annuel du pays ..?

Pourquoi ..?

https://www.upr.fr/conferences/qui-gouverne-la-france
a écrit le 13/12/2017 à 14:32 :
C'est dommage de ne pas donner la méthodologie complète du sondage,
1) Si le réponses possibles étaient "trop à droite", "juste comme il faut" et 'trop à gauche" alors je conclus que >55% pensent qu'il est trop à gauche ou comme il faut, soit la majorité
2) Si le réponses possibles étaient "trop à droite", "juste comme il faut", "ne sait pas" le sondage est légèrement biaisé
Dans tous les cas j'ai l'impression que la manière dont l'article présente ces chiffres est en décalage avec le sondage lui-même
a écrit le 13/12/2017 à 14:27 :
L’ambitieux M. Wauquiez ambitieux dans le mauvais sens du terme c’est-à-dire y arriver à tout prix. S’il y avait une bonne place chez les Insoumis il s’y engouffrerait. M.Girouette comme il est souvent nommé a dit qu’il reviendrait sur le mariage pour tous avec comme ambition ramener à lui les fachos de sens commun voyant le tollé il est en revenu mais continue à caresser le poil à sens commun qui comme pour M. Fillon l’a élu Président de LR. Les français ont la mémoire courte car en tant que ministre il n’a fait aucun exploit pire il a créé pole emploi avec sa verve habituelle il nous vantait le meilleur système au monde oui celui du déficit car il a voulu marier deux entités de convention différente ce qui a pour résultat un déficit d’environ 3 milliards par an qu’une ex entité reverse à l’autre et puis sa retraite de haut fonctionnaire pour avoir posé son postérieur 3 mois sur un siège. M. Wauquiez un vieux jeune avec un discours de vieux qui n’a aucune consistance qui voudrait faire du sarkozysme mais qui n’ en a ni la compétence ni la verve ni l’intelligence politique Un médiocre qui nous ferait croire qu’il est un homme du peuple, qu’il parle au peuple. On connait la musique de tous ces faux culs qui voudraient nous faire croire qu’ils ont une vision pour l’avenir de notre pays.
Réponse de le 13/12/2017 à 19:34 :
dites si on ne vous bassinait (les médias suffit de voir francedésinfo) pas avec cette anti Wauquiez vous seriez incapable de donner UN élément conte ce Monsieur, par contre UN élément sur macron ?? 3.5 millions de chômeurs, lui était sinistre de l'économie, 100% de dette publique lui était sinistre de l'économie, déficit public record en Europe avec l'Espagne lui était sinistre de l'économie, croissance molle vs TOUS les pays européens lui était sinistre de l'économie. bon vous disiez????
a écrit le 13/12/2017 à 13:58 :
On gagne d'abord dans son camp, ça c'est fait, après on élargit, et là, Wauquiez a le temps, il ne va tout de même pas se "macroniser" tout de suite, alors que ce n'est pas son intérêt pour les 4 ans qui viennent. Si Macron se plante, ce qui a de bonnes chances d'arriver, l'inflexion pourra être minime, si Macron réussit il faudra en retirer davantage pour ne pas effrayer les mous du genou. Donc, pour l'instant, ce sondage n'a aucun intérêt.
a écrit le 13/12/2017 à 13:57 :
un assisté de la première heure wauquiez n'a qu'un parcours de fonctionnaires ceux que l'on appelle les pantouflards de la république aucun passage dans le privé pour faire preuve de ses compétences il ferait mieux de prendre le poste du pdg sncf Pepy à la gestion calamiteuse wauquiez fera qu'un copie coller et se maintiendra à son poste car il va se faire "cramer" en politique n'étant qu'une pâle copie de Sarkozy hollande
a écrit le 13/12/2017 à 11:49 :
Sa personnalité et son programme sont beaucoup trop clivants.
Son programme économique reste du classique libéral qui n'a finalement jamais fait ses preuves.
La droite ne veux toujours pas accepter le fait que le social est un amortisseur de crise économique indispensable pour éviter les faillites généralisées que vivent de manière cyclique les anglo-saxons.
La réalité c'est qu'en France nous devons nous concentrer sur trois points précis : La formation, la recherche et l’industrialisation de haute technologie (numérique, robotique, énergétique, médicale etc...). Le CNRS notamment devrait pouvoir créer de formidable passerelles entre recherche publique et industrialisation privée ou semi-publique. Mais on y arrive pas vraiment depuis 30 ans.
Si cela fonctionne (fomation/recherche/industrialisation technologique) tout suivra, emploi, salaire, aides sociales, apaisement social etc ... .
Il reste néanmoins difficile pour des énarques de comprendre et faire un boulot qui est taillé normalement pour des polytech.
Bref les énarques ont gagné la batailles contre polytechnique mais à part faire des lois, ils ne font rien ... .
Réponse de le 13/12/2017 à 14:01 :
enarque ou polytech , ce débat est absurde. Si le liberalisme n'a pas fait ses preuves ? c 'est vrai qu 'avec notre budget en deficit perpetuel, nos dépenses à 57 % du pib , nos 10 % de chomeurs recurrents, notre production automobile qui a baissé de 50 % depuis 2000 ect on peut donner des leçons aux autres !!!!
a écrit le 13/12/2017 à 11:36 :
Le LR est en train de devenir un micro parti, a l'image du FN.
a écrit le 13/12/2017 à 10:55 :
On se demande comment sont fait ces sondages ??trop à droite ???il faut en rire ou c est encore de l intox ???Mr Wauquiez méfiez vous de la presse et de vos meilleurs amis politiques ils vont essayés de vous abattre par tous les moyens ,soyez ferme et faites table rase du passé (ah ah )mettez à la porte les jaloux et ceux qui ont tout fait pour faire perdre les LR ,du vent !!
Réponse de le 13/12/2017 à 11:12 :
8 points d'interrogation dans votre commentaire qui n'est pourtant qu'affirmation, comment faites vous dites moi svp !?
Réponse de le 13/12/2017 à 15:42 :
Bonjour !!!mes points d interrogation veulent faire réfléchir les lecteurs potentiels qui pourraient donner des réponses différentes des miennes !!!ces points d interrogation, comme vous le dites sont ils également des affirmations ????bien sur que oui !!et j en ris de moi même !!
a écrit le 13/12/2017 à 10:37 :
c'est plutôt le "canada dry " de la politique avec la même méthode que Sarkozy en son temps pour syphonner l'électorat FN ,pas sûr que ça fonctionne encore
a écrit le 13/12/2017 à 10:33 :
Hors du modèle macron point de salut ? Une sorte de laminage et de travail de démolition de toute forme d opposition semble en marche notamment dans une grosse partie de la presse. La fiscalité et la csg vont toucher assez sensiblement classes moyennes et retraites et ce au profit d aucun progrès réel pour le pays champion du monde des impôts .il n y a pas d inflation mais tout le secteur énergie et lesassurances augmentent de 2 à 3 pour cent...et le prélèvement à la source va ajouter au risque dérapage fiscal sans aucun moyen de réaction . Reste l exil ?
Réponse de le 13/12/2017 à 11:14 :
"Reste l exil"

C'est bon a n'y croit plus on sait bien que vous préférez rester pour râler...
a écrit le 13/12/2017 à 9:40 :
Glissement politique général vers la droite : à coté de Wauquiez, Macron semble un suppôt du communisme !
a écrit le 13/12/2017 à 9:24 :
Wauquier trop à droite sur l'économie ? F. Hollande est au fond de lui bien plus libéral que ne l'était un J. Chirac. Et le vrai vent libéral qui souffle en France vient de son ancien protégé. François Fillon aura été le seul candidat authentiquement de droite pouvant proposer un programme économique revendiqué "thatchérien" et crédible. L. Wauquier fait du marketing politique à la petite semaine.
a écrit le 13/12/2017 à 9:12 :
"41% des Français le jugent "trop à droite" sur l'économie": sur un sondage réalisé auprès de tous bords?
Donc en gros il s'agit là des 41% votant à gauche? pas étonnant qu'ils le trouvent trop à droite alors!
a écrit le 13/12/2017 à 9:02 :
Comme tous nos politiciens sans imagination il copie sur les américains, il a vu que Trump en se resserrant seulement sur son électorat a malgré tout été élu mais bon les élections étant devenues un casino géant un président de la république pouvant se faire élire même si ne rassemblant que 15% des électeurs derrière ses idées, son pari est loin d'être complètement stupide on peut seulement regretter les gogos qui vont le croire et le porter dans ses délires verbaux qui ne vont qu'ajouter de la haine à la haine comme si en ces temps de dictature des établissements financiers on en avait besoin.
a écrit le 13/12/2017 à 8:19 :
Être a "droite" ou a "gauche" quand on suit un programme concocté a Bruxelles cela ne veut rien dire, ils sont européistes et délèguent leur souveraineté!!
a écrit le 13/12/2017 à 7:59 :
Bof , Wauquier a voulu capter l'électorat de LePen mais comme il n'est pas trés fin il l'a fait avec ses gros godillots d'arriviste !
Personne ne s'y trompera :en fait de rassembleur il va finir de couler les LR ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :