Covid : à l'heure où la France se déconfine, la menace ressurgit dans d'autres pays

Alors que les Français ont tombé le masque à l'extérieur le 17 juin, la Grande-Bretagne, le Portugal ou encore la Russie font face à une résurgence de la maladie.

6 mn

En Grande-Bretagne, au Portugal ou encore en Russie, l'heure est à l'inquiétude face à une résurgence de la maladie.
En Grande-Bretagne, au Portugal ou encore en Russie, l'heure est à l'inquiétude face à une résurgence de la maladie. (Crédits : KAI PFAFFENBACH)

Alors que la France se déconfine, d'autres pays font face à la résurgence de l'épidémie et freinent des quatre fers. Jeudi, le gouvernement français a annoncé une levée du couvre-feu nocturne dans l'Hexagone à compter du dimanche 20 juin et la fin du port du masque en extérieur. Quelques jours plus tôt, Boris Johnson, le Premier ministre britannique, s'est quant à lui résolu lundi 14 juin à repousser de quatre semaines la levée des dernières restrictions sanitaires en Angleterre tandis que le gouvernement portugais a décidé jeudi d'interdire les entrées et les sorties de la région de Lisbonne pendant le week-end.

En Grande-Bretagne, au Portugal ou encore en Russie, l'heure est en effet à l'inquiétude face à une résurgence de la maladie, alors que les Français savourent le retour à la liberté.

Lire aussi 4 mnDépassée par le variant Delta, l'Angleterre repousse son déconfinement

Un retour à la normale se confirme en France

A Disneyland Paris, Mickey et Pluto ont accueilli jeudi leurs premiers visiteurs, après plus de sept mois de fermeture.

"Sur le territoire national, l'épidémie est en déclin, elle est en cours de maîtrise", s'est félicité le ministre français de la Santé Olivier Véran. Si le coronavirus continue de tuer en France (45 décès annoncés mercredi), les contaminations sont en net recul. Le 17 juin, la France a enregistré moins de 3.000 cas (2.836 selon Our World in Data), une première depuis août 2020.

Face à cela, le gouvernement français a décidé la levée de l'obligation du port du masque en extérieur - et de l'amende de 135 euros qui l'accompagnait - en pleine vague de chaleur et aux débuts de l'Euro de football.

Plus largement, l'Europe occidentale se prépare aux vacances d'été, et les ambassadeurs des Vingt-Sept ont donné mercredi leur feu vert à l'ajout des Etats-Unis à la liste des pays et territoires dont les voyageurs, même non vaccinés contre le Covid-19, peuvent être admis dans l'UE. Les Européens se fondent notamment sur la situation épidémiologique et l'avancement de la campagne de vaccination, et les pays peuvent y figurer s'ils ont enregistré moins de 75 cas de Covid pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours.

Lire aussi 4 mn« Ils offrent des donuts gratuits! », la vaccination des 12-15 ans démarre aux Etats-Unis

Déconfinement repoussé en Angleterre

Au contraire, en Grande-Bretagne, les autorités sanitaires ont enregistré jeudi 11.007 nouveaux cas de contamination en 24h, dépassant les 10.000 pour la première fois depuis fin février sur fond de poussée du variant Delta initialement détecté en Inde.

Pays d'Europe le plus endeuillé par la pandémie, le Royaume-Uni a enregistré une brusque dégradation ces derniers temps, en dépit d'une campagne de vaccination à grande échelle. Cette tendance, marquée par un bond de 33,7% des contaminations en une semaine, a forcé lundi le gouvernement britannique à repousser d'un mois la levée totale des restrictions sanitaires. Le 17 juin, le Royaume-Uni enregistrait 8.842 cas de Covid-19 contre 2.836 en France, selon les données collectées par Our World in Data.

Reconfinement le week-end à Lisbonne

Du côté du Portugal, le gouvernement a décidé d'interdire les entrées et les sorties de la région de Lisbonne pendant le week-end, pour éviter que la hausse des cas de Covid ne se répande au reste du territoire.

"Il s'agit d'une mesure supplémentaire, qui n'était pas prévue, mais que le gouvernement a prise pour contenir la hausse de l'incidence à l'intérieur de la région métropolitaine de Lisbonne", a déclaré la ministre porte-parole du gouvernement, Mariana Vieira da Silva.

Les déplacements non essentiels en direction et en provenance de la capitale et sa banlieue seront interdits du vendredi soir au lundi matin, jusqu'à nouvel ordre.

Troisième vague en Afrique

Au même moment, en Afrique, la troisième vague de l'épidémie "s'amplifie et s'accélère" avec les variants, a mis en garde jeudi le bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le continent, soulignant que le nombre de cas y augmente "de 22% par semaine" et réclamant une augmentation de l'approvisionnement en vaccins.

"Près de 12 millions de personnes sont désormais entièrement vaccinées, mais cela représente moins de 1% de la population" du continent, a souligné l'OMS.

Lire aussi 9 mnCovid-19 en 24h : troisième vague en Afrique, inflation en zone euro, Disneyland Paris...

Vaccination obligatoire à Moscou

A Moscou, l'épidémie s'est aussi brusquement aggravée, a déclaré le maire de la ville, où la campagne de vaccination patine depuis des mois.

"Le plus probable, c'est que nous sommes confrontés à de nouveaux variants, plus agressifs et qui se répandent plus rapidement", a estimé Sergueï Sobianine.

Il a relevé que les cas détectés quotidiennement dans la capitale étaient passés en quelques jours de 3.000 à 7.000, et pourraient vendredi "être de plus de 9.000".

Moscou et sa région ont rendu la vaccination obligatoire dans le secteur des services (transports, restauration, culture, santé, éducation, banque...), une première en Russie où les autorités ont pris des mesures très limitées malgré une mortalité qui place le pays parmi les plus touchés au monde, selon des statistiques officielles.

Lire aussi 4 mnCovid en Russie : un nouveau confinement "flash" pour les Moscovites

Des JO sous tension au Japon

Au Japon, à presque un mois de l'ouverture des Jeux olympiques à Tokyo, le Premier ministre Yoshihide Suga a confirmé jeudi que l'état d'urgence serait levé dimanche dans la capitale et dans d'autres départements du pays, même si des restrictions seront maintenues jusqu'au 11 juillet, notamment pour les bars et restaurants qui continueront à fermer en début de soirée.

Le Japon fournira à ses ressortissants un passeport vaccinal à partir du mois prochain, selon le gouvernement.

Depuis son apparition fin 2019, le coronavirus a tué au moins 3.835.238 personnes dans le monde et contaminé près de 177 millions de personnes, selon un bilan de l'AFP établi jeudi à partir de chiffres officiels.

(Avec AFP)

6 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 23/06/2021 à 13:14
Signaler
Au volontariat ,ah,ah Après le rejet par la justice de leur recours contre leur employeur, plus de 150 salariés du Houston Methodist Hospital au Texas ont été licenciés ou ont été contraints de démissionner, rapportent l'agence de presse AP et le ...

à écrit le 19/06/2021 à 20:20
Signaler
L'imposture sanitaire s'enracine.

à écrit le 18/06/2021 à 17:38
Signaler
En Italie, les voyageurs du Royaume-Uni vont à nouveau devoir repasser par la case quarantaine! "J'ai signé aujourd’hui une nouvelle ordonnance qui permet l'entrée en provenance des pays de l'Union européenne et des États-Unis, du Canada et du Japon ...

à écrit le 18/06/2021 à 17:37
Signaler
Pendant ce temps : Vous souhaitez assister à un match, un concert, ou encore un festival, vous devrez très probablement présenter un pass sanitaire. Pour obtenir le précieux sésame, vous devez être complètement vaccinés, avoir un test PCR négatif ...

le 21/06/2021 à 13:42
Signaler
Merci "lachose" pour vos messages, toujours intéressants de renseignements divers.

le 21/06/2021 à 13:43
Signaler
Merci "lachose" pour vos messages, toujours intéressants de renseignements divers.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.